Beilert Valance


Beilert Valance était un ancien stormtrooper devenu peu à peu réceptif à la cause rebelle.

Continuité : Legends


  Membre des troupes de choc de l'Empire, les fameux stormtroopers, Beilert Valance faillit perdre la vie alors qu'il affrontait les forces rebelles lors d'un accrochage. Alors que son peloton amorçait une attaque, une torpille vint pulvériser les rangs des stormtroopers. L'impact dévasta les rangs de l'Empire et beaucoup de soldats périrent à cause de l'onde de choc.

  Valance fut grièvement blessé mais survécut grâce à l'intervention rapide de quelques camarades qui ramassèrent son corps sous le feu ennemi et l'emmenèrent sur Telos IV. Alors, pour sauver ce soldat, les médecins décidèrent de cybernétiser les parties endommagées de son corps, ce qui représentait un pourcentage assez élevé au vu de la gravité des blessures.

  Quelques jours plus tard, lorsque Valance se réveilla enfin, il constata que son corps avait été maintenu en état grâce à des composants artificiels ! Il n'aimait pas les droïdes, alors savoir que les mêmes éléments étaient dans son corps le révulsa et le mit en colère. Désorienté, il choisit tout de même de continuer à vivre pour honorer l'effort des soldats qui avaient porté son corps alors que les soldats de l'Alliance les attaquaient sans relâche. Dès lors, son animosité envers les droïdes - déjà exacerbée par la propagande impériale, pour laquelle seule l'humain avait de l'importance - fut démultipliée.

Beilert Valance

Beilert est prêt à donner sa vie pour l'Empire.
Image extraite du comics : Star Wars #108


  Valance quitta alors le service actif de l'Empire et se mit à son compte. Avec l'aide de mercenaires et de chasseurs de primes, il rasa la base de Telos IV, afin de rayer symboliquement cet épisode de son passé. Mais c'est alors qu'il apprit ce qui s'était passé près de Yavin 4. L'Empire venait de perdre sa station spatiale géante, l'Etoile de la Mort. Il se mit alors dans la tête de tuer Luke Skywalker, d'autant plus que ce type s'était lié d'amitié avec des droïdes !

  Sur une fausse information, Valance se rendit sur Aduba-3 et pensa trouver Skywalker. Or, sur la planète, il ne trouva qu'un certain Jimm ayant une vague ressemblance avec Luke Skywalker. Dépité et furieux, il tenta de tuer le gosse, mais sa tentative de meurtre fut dévouée par Jaxxon et Amaiza. Durant l'affrontement, ses coéquipiers furent tous tués et cela contraint Valance à fuir, constatant amèrement son échec dans cette expédition sur Aduba-3.

  Il se reconvertit temporairement en chasseur de primes à la solde de Skinker sur la planète Jonction. A cette époque, il finit enfin par rencontrer Luke Skywalker. Saisissant sa chance, Valance tenta de le tuer mais C-3PO s'interposa pour recevoir l'attaque destinée à son maître. Cet acte troubla fortement Valance : il n'imaginait pas qu'un bout de ferraille puisse mettre son existence en péril pour sauver un être vivant. Incapable de concilier cet événement avec ses convictions, il laissa s'échapper Luke et son droïde et se remit complètement en cause. Pendant les mois qui suivirent, Valance s'arrangea pour que Dark Vador ne retrouve pas Luke Skywalker et découvre son identité. Puis il se dirigea sur Centares afin de pourchasser un certain Tyler Lucian.

Beilert Valance

L'amitié entre C-3PO et Luke Skywalker finira par ébranler Beilert Valance.
Image extraite du comics : Star Wars #27


  Tyler Lucian était un des pilotes de l'Alliance de Yavin mais au moment où l'Etoile de la Mort fut signalée dans le système, il prit peur et s'enfuit. Il se réfugia sur Centares où Vador et Valance le coursèrent tous deux. Valance s'était effectivement remis en cause et lorsqu'il retrouva Lucian à Rubyflame Lake (un ancien lac devenu une grande mare de matières toxiques et corrosives), il décida de le tuer mais l'arrivée du Seigneur Noir permit à Lucian de se réfugier dans la tour où il vivait.

  Vador et Valance s'affrontèrent et Valance expliqua à Vador qui avait le dessus qu'il voulait donner un peu de temps à ce pilote inconnu pour lui échapper... parce que l'amitié du jeune rebelle qui avait fait sauter l'Etoile de la Mort pour ses droïdes lui donnait à penser qu'on pouvait concevoir une galaxie où même des cyborgs comme lui trouveraient leur place.

  Vador comprit que Valance ne renoncerait pas et l'acheva mais Tyler Lucian avait repris un peu de courage en voyant Valance se sacrifier et il se jeta dans les fluides corrosifs de Rubyflame Lake avant que Vador ne puisse l'arrêter. Celui-ci n'eut plus qu'à reprendre sa chasse et à chercher le nom de l'homme qui avait détruit l'Etoile de la Mort...

Beilert Valance

L'affrontement entre Dark Vador et Beilert Valance sur Centares.
Image extraite de la couverture du comics : Star Wars #29


  Soudain, Beilert se réveilla dans un vaisseau avec un équipage hostile. Il les élimina un par un, mais épargna le droïde envers qui sa haine avait été détournée auparavant par Skywalker. L'être mécanique, qui se présenta comme étant FR-D 8T-KA, le confondit avec un droïde. Valance le contredit et une brève discussion eut lieu dans laquelle il apprit la chute de l'Empire et que sa réactivation inopinée pouvait lui permettre de récupérer les gemmes de la nébuleuse écarlates, actuellement dans un croiseur en perdition, qui permettrait selon certaines histoires racontées par FR-D 8T-KA, lui régénérer son corps humain. En attendant, il suivit son nouveau compagnon droïde pour réparer son corps et le recouvrir de synthéchaire.

  Le chasseur et son compagnon retrouvèrent le croiseur et embarquèrent à son bord. Il intercepta Jaxxon, un bandit qui venait de s'emparer des gemmes, dans le hangar du vaisseau. Il s'apprêta à le tuer quand Luke Skywalker lui demanda sa pitié. Celui qui était devenu un Chevalier Jedi depuis lui expliqua brièvement la situation avant que Domina Tagge ne les rejoigne pour récupérer les gemmes afin de libérer l'Immensité Écarlate, une peste galactique.

  Domina ouvrit le feu par surprise et Beilert tomba au sol. La femme lui récupéra les gemmes et le laissa pour mort. La batterie de Valance avait été touchée par Domina et il ne pouvait plus bouger. De plus, une gemme était partie dans l'espace, l'empêchant de se régénérer et libérant par la même la peste. Son nouvel ami se sacrifia en lui donnant toute son énergie. Beilert Valance se releva alors et attrapa Domina qui s'apprêtait à tuer Leia Organa. Il récupéra la gemme avant de jeter Domina plus loin. Il fit alors un saut dans le vide jusqu'à la seconde gemme. En les réunissant, son corps se régénéra et son vœu de redevenir humain s'exauça. Peu après, son corps finit dans le soleil à proximité, empêchant également la peste écarlate de se répandre.

Beilert Valance

Beilert Valance redevient humain, pour une renaissance éphémère.
Image extraite du comics : Star Wars #108



Actualités en relation

Marvel | Sortie de Bounty Hunters #16

Le fil rouge de ce milieu d'année 2021 chez les comics Marvel commence petit à petit à toucher à sa fin ! Renouons donc, avec Bounty Hunters #16, la suite de cette longue "guerre des chasseurs de prime qui tient lecteurs et lectrices...


Marvel | Sortie de Bounty Hunters #15

Et voici déjà Bounty Hunters #15 qui paraît chez Marvel, qui décidément semble beaucoup tenir à sa série consacré au chasseur de prime cyborg Beilert Valance ! Toujours en plein arc crossover de la Guerre des chasseurs prime...


Critique | La série Bounty Hunters continue sur sa bonne lancée

Le deuxième volume de la série Bounty Hunters est paru en France le 15 juillet dernier chez Panini Comics. Intitulé Cible : Valance, on y retrouve toujours évidemment Beilert Valance, accompagné cette fois non pas de Bossk et de Boba...


Panini Comics | Sortie de Bounty Hunters Tome 2

Beilert Valance est de retour ! Panini Comics fait aujourd'hui paraître le second volume consacré au chasseur de prime cyborg ! Bounty Hunters Tome 2 rassemble l'arc Cible : Valance de cette série de comics publiée initialement par Marvel...


Marvel | Sortie de Bounty Hunters #14

La série Star Wars: Bounty Hunters poursuit son petit bonhomme de chemin aux États-Unis, avec la sortie aujourd'hui, chez Marvel, du 14e numéro des aventures de Beilert Valance ! Associé avec son rival et estimé collègue Dengar...


Informations encyclopédiques
Beilert Valance
Nom
Beilert Valance
Espèce
Date de décès
4 apBY
Fonctions
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Co-auteur(s)

Date de création
avant 2006

Date de modification
03/05/2021

Nombre de lectures
18 125


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire
Beilert Valance

Beilert Valance était un talentueux cadet impérial et pilote de chasseur TIE avant de quitter l'Empire à cause de graves blessures. Cyborg, Valance devint un chasseur de primes de renom.

Continuité : Canon


  "Mais toi... Tu es différent. Tu es né libre. Ta place est parmi les étoiles, Beilert."
Le père de Beilert Valance s'adressant à son jeune fils sur Chorin


  Beilert Valance était un Humain originaire de Chorin issue d'une modeste famille de mineurs. Depuis des générations, les Valance avaient été esclaves, mais depuis l'arrivée de l'Empire Galactique, le peuple de Chorin était libre. Mais contrairement au reste de sa famille, Beilert aspirait à davantage, bien qu'il avait un immense respect pour le travail de sa famille et des mineurs. Un beau jour, Beilert eut alors le courage de dire adieu à sa famille pour s'engager dans la Marine Impériale et devenir un Cadet. Rien ne fut plus difficile que d'abandonner la femme qu'il aimait, Yuralla Vega, qui lui confia une gemme rouge pour qu'il ne l'oublie pas.

  Beilert demeura fidèle à l'Empire malgré de nombreuses déconvenues et de graves blessures. Il fut finalement remercié après son service sur Mimban et devint chasseur de primes. Autant craint que d'autres professionnels de la Guilde tels que Boba Fett, Bossk ou Dengar, Beilert Valance était aisément reconnaissable avec la moitié de son visage robotique et son œil cybernétique rouge.

Beilert Valance


1. Soldat de l'Empire


1.1 Pilote de l'Escadron Carida



  Beilert Valance était un Humain qui rejoignit l'académie impériale de Carida en -13, avec pour matricule de cadet 404-913. Beilert était plutôt grand, les cheveux courts, costaud et railleur. Il était l'un des plus talentueux pilote de chasseur TIE de sa promotion et appréciait le travail bien fait. Il n'aimait pas les geignards, ceux qui se plaignaient et ne suivaient pas les ordres. Autant dire qu'il ne fut pas le plus grand fan de Han Solo à son arrivée à l'académie. En effet, le Souillard de Corellia n'avait aucun respect pour le règlement et la rigueur martiale imposée par l'Empire. Beilert fit passer plus d'une fois un mauvais quart d'heure à Han Solo, le provoquant et l'insultant, et tous les deux se battaient régulièrement.

  Toutefois, le cadet 404-913 éprouvait un certain respect pour Han Solo : d'une part car il ne se défilait pas et tentait de rendre coup pour coup, même si il ne savait pas vraiment se battre. Et d'autre part car il pilotait un chasseur TIE comme personne, et il ne faudrait pas longtemps pour qu'il rattrape Valance qui menait au classement. Les semaines et mois passant, Beilert en vint à apprécier Solo, à sa manière bourrue, ainsi que ses compagnons de vol de l'Escadron Carida, les frères Lyttan et Tamu Dree et Kanina Nico. Mais contrairement au Corellien, Valance respectait les règles, même si cela signifiait abandonner un camarade tombé au combat si l'ordre était donné.

Beilert Valance

Beilert Valance et Han Solo réglant un différend


  Un jour, l'Escadron Carida fut envoyé pour sa première véritable mission sur Qhulosk dans la Bordure Extérieure où l'Empire disposait d'une base mobile, située non loin d'une ville ennemie fortifiée et protégée par des batteries anti-aériennes. Les chasseurs TIE devaient détruire les tourelles de défense pour laisser la place aux bombardiers qui termineraient le travail. Cependant, le chasseur de Beilert fut touché et s'écrasa derrière les lignes ennemies.
  Présumé mort, Valance savait que personne ne viendrait le chercher, c'était le protocole. Il avait survécu au crash, mais ses blessures étaient trop graves pour qu'il puisse se déplacer : il avait perdu un œil, ne sentait plus sa jambe ni son bras, et ne disposait que de son fusil blaster pour repousser les autochtones à quatre bras et à la peau verte.

  Contre toute attente, Han, Kanina, Lyttan et Damu revinrent le chercher en speeder, ayant probablement désobéi aux ordres directs de leur officier supérieur. Beilert Valance les remercia à sa manière et ils parvinrent à s'extraire de la zone de bombardement avant le passage des TIE, grâce à l'intervention inattendue d'une autre espèce native de Qhulosk contre les ennemis de l'Empire. Les cadets de l'Escadron Carida mirent ensuite en scène la mort de Kanina pour qu'elle puisse déserter et rejoindre son compagnon sans que les impériaux partent à sa recherche. C'était quelque chose que Valance n'aurait jamais caché en temps normal, mais ses camarades lui avaient sauvé la vie.
  De retour à la base, Kanina fut déclarée morte et Han Solo placé aux arrêts pour désobéissance. Quant à Beilert Valance, l'Empire ne fit preuve d'aucune indulgence. Il perdit sa jambe, ce qui lui interdisait de fait de piloter de nouveau, malgré son talent incontestable. Et la Marine refusait de payer pour ses soins : il devrait donc rembourser sa mécano-jambe et son œil cybernétique lui-même en rejoignant l'infanterie.

Beilert Valance

Beilert Valance, seul face aux autochtones de Qhulosk après son crash


1.2 Un trooper résiliant



  Beilert Valance était donc passé du statut de meilleur pilote de la promotion de Carida à celui de simple stormtrooper. Mais la loyauté de Valance envers l'Empire était telle qu'il accepta son sort sans broncher, mettant de côté les crédits qu'il percevait pour rembourser ses membres cybernétiques. Sa résilience forçait le respect, et ses supérieurs hiérarchiques ne manquèrent pas de le remarquer. Beilert combattit à de nombreuses reprises. Un jour, en campagne dans la Bordure Médiane, alors qu'il se retrouvait encerclé avec d'autres stormtroopers par des autochtones agressifs, ils avaient été sauvés par Dark Vador.

  Puis finalement, Beilert avait été envoyé dans le chaos de Mimban, en tant que simple Mudtrooper. Là, en pleine bataille et sous la pluie battante de ce monde transformé en gigantesque flaque de boue, il avait été touché par un explosif. Valance perdit sa dernière jambe valide, ses deux bras, et une partie de son visage fut arrachée. Il était désormais plus machine que homme, à l'image de Dark Vador, mais il subit avec courage les longues heures de rééducation afin de pouvoir renfiler l'armure de stormtrooper.
  Mais les blessures de Beilert Valance étaient désormais beaucoup trop importantes. Malgré ses états de service exemplaires, il fut renvoyé de la Marine et renvoyé chez lui, sur Chorin. Là-bas, Valance découvrit avec horreur que de nombreux mineurs avaient péri, dont son père. Yuralla était heureusement toujours en vie, et l'informa que l'Empire avait quitté Chorin une fois les mines épuisées. Sans protection, le village avait subi de nombreuses attaques de pilleurs. Beilert Valance s'engagea alors à venger les siens, traquer et éliminer ces monstres qui avaient attaqué des mineurs sans défense.

Beilert Valance

Beilert Valance, rétrogradé en stormtrooper


2. Un chasseur de primes de renom



"J'ai deux règles, l'ami. Un : toujours savoir pour qui je travaille. Deux... je bosse seul."
Beilert Valance exposant quelques faits à Gwi sur Coruscant

2.1 Un cyborg plutôt qu'un homme



Beilert Valance
  Beilert Valance devint donc un chasseur de primes au service de la Guilde : c'était pour lui le moyen de mettre ses nombreux talents à la disposition des plus offrants, et ainsi de payer ses dettes. Sa renommée se répandit bien vite, autant pour son efficacité que pour son apparence inquiétante. En effet, Valance était désormais davantage un cyborg qu'un humain. Seule une moitié de son visage était recouverte de peau synthétique, l'autre laissait apparaître un crâne métallique avec son œil cybernétique. Grâce à cet œil sophistiqué, le chasseur de primes disposait d'un système de visée perfectionné, d'un scanner intégré, et de visions infrarouge, nocturne et ultraviolette.

  En plus de ceci, le cyborg était toujours armé d'au moins un pistolet blaster, d'une vibrolame dissimulée dans son tibia, et d'un canon blaster intégré à sa main gauche, une arme redoutable. Par ailleurs, tout le squelette en duracier de Beilert était optimisé pour lui conférer une force surhumaine, et un respirateur intégré lui permettait de survivre quelques minutes dans le vide. Grâce aux pistons dans ses prothèses robotiques de jambes, Beilert pour sauter bien plus haut qu'un être ordinaire, escalader des surfaces métalliques ou encore se stabiliser en apesanteur.
  Des implants cardiomusculaires maintenaient son cœur amoché en bon état, tandis que des organes synthétiques filtraient le poison de son organisme, lui procurant ainsi une endurance hors norme. De plus, des implants cybernétiques décuplaient ses facultés cérébrales, et un système d'écoute discret lui permettait de capter des conversations à courte portée. Toujours prévoyant, Beilert Valance transportait des capsules de nourriture pour ses rares membres organiques encore fonctionnels, ainsi que des médipacs de bacta et d'autres substances pour booster temporairement ses capacités physiques.

  Enfin, Beilert Valance suivait trois règles simples. Il n'acceptait jamais de mission d'un commanditaire inconnu. Il travaillait seul. Et jamais avec des droïdes.

2.2 Des débuts compliqués



  Avant de devenir le chasseur de primes redouté qu'il était, Beilert Valance avait galéré, comme tout un chacun dans une galaxie cruelle qui ne faisait pas de cadeaux aux monstruosités comme lui. Alors qu'il se trouvait dans une cantina d'Eriadu, Beilert porta assistance à un adolescent qui avait volé des rations dans un speeder impérial. Encore sous la colère d'avoir été renvoyé comme un malpropre de la Marine Impériale, le cyborg attaqua sans retenue les stormtroopers qui pourchassaient le jeune garçon. Beilert neutralisa les trois premiers Impériaux avec une violence inouïe, mais fut dépassé quand des renforts arrivèrent. Il se fit tirer dessus à bout portant et s'effondra.

  Heureusement, Beilert fut secouru par quatre individus qui l'observaient et qui se débarrassèrent des stormtroopers : Nakano Lash, T'ongor, T'onga et Jhorstek. Ce dernier, un Abednedo, l'aida et répara une bonne partie de son corps robotique. Beilert n'était désormais plus seul et la Nautolan devint son mentor.
  Le cyborg passa un certain temps avec ses nouveaux compagnons et apprit beaucoup du métier de chasseur de primes. Il regagna en confiance et en assurance jusqu'à se faire un nom. Puis le groupe se rétrécit avec T'onga qui se retira pour vivre une vie plus paisible avec son amante.

Beilert Valance

Beilert, Nakano, T'ongor et Bossk préparant leur prochaine mission


  Un jour, le groupe accepta une mission un peu particulière : escorter Khamus - l'héritier du Cri de l'Endeuillé  - qui devait commettre un assassinat important à Coronet sur Corellia, dans le sanctuaire du Clan des Inflexibles, une organisation rivale. Pour l'occasion, Nakano Lash sollicita l'aide de Boba Fett et Bossk, deux chasseurs de primes de renom. Tous les cinq se rendirent donc sur Corellia et se divisèrent en deux groupes. D'un côté, Bossk neutraliserait les sentinelles avec Beilert et Boba, tandis que Nakano et T'ongor escorteraient Khamus au cœur de la forteresse des Inflexibles jusqu'à l'objectif.

  Cependant les choses ne se déroulèrent pas tout à fait comme prévu. En effet, pendant que Beilert et Boba se débarrassaient de gardes, ils furent soudain contactés par T'ongor qui les informa que Nakano venait de liquider leur client, Khamus. Le cyborg n'en croyait pas ses oreilles et était persuadé que la Nautolan ne les avait pas trahis, qu'elle avait agi pour une bonne raison. Fett, dans son armure de Mandalorien, voyait les choses d'un autre œil : le Cri de l'Endeuillé ne pardonnerait jamais une telle trahison, il allait donc tuer Nakano.
  Les deux chasseurs de primes rejoignirent donc la position du deuxième groupe ; mais au moment où Boba visait la Nautolan depuis les hauteurs, Beilert le bouscula et le tir transperça T'ongor qui s'effondra sur le coup. Furieux, Boba asséna un coup de boule au cyborg et l'abandonna aux Inflexibles. Valance fut torturé par la capitaine Vukorah du clan des Inflexibles, mais n'avait rien à révéler au sujet de son mentor. Il fut finalement libéré et n'entendit plus parler de sa mentor pendant de nombreuses années.

  Plus tard, Beilert Valance fit la rencontre de Cavic, un ancien impérial également, qui lui révéla une de ses récentes découvertes : des entrepôts cachés dans des champs d'astéroïdes dans plusieurs systèmes. Cavic comptait les aménager pour en faire des bases secrètes ; mais un beau jour, le cyborg n'eut plus aucune nouvelles.

Beilert Valance

Beilert et Boba durant la mission sur Corellia


2.3 La traque de Dark Vador



  Beilert Valance était lourdement endetté, et, pour obtenir de l'argent facile, il s'était occupé de primes associées à d'autres chasseurs, ce qui n'était pas vraiment en accord avec le code de la Guilde. Le cyborg, pour se débarrasser en une seule fois de ceux qui voulaient l'éliminer pour se venger, les avait réunis dans une cantina du niveau 1313 de Coruscant. Là, avachi à sa table avec une boisson, il feignit l'abattement pour tromper le chasseur de primes qui s'était assis en face de lui pour le menacer. Soudain, Valance se redressa, utilisa le canon blaster intégré à sa main pour surprendre l'individu en face de lui puis se débarrassa sans ménagement des autres chasseurs de primes.
  Le cyborg se rendit ensuite au hangar 21 où il avait laissé son vaisseau, L'Aile Brisée et surprit un Tarsunt qui le suivait. Ce dernier se présenta comme étant Gwi, un intermédiaire de la Main Cachée, une organisation secrète dont Beilert avait déjà entendu parler. Gwi voulait proposer un travail en équipe au cyborg, qui déclina malgré une avance généreuse en crédits, car il préférait travailler seul. Valance reconsidéra quand il apprit que la cible n'était autre que Dark Vador.

  Gwi présenta ensuite à Beilert son équipe qui serait composée de la fine fleur des chasseurs de primes : Honnah la Gamorréenne, Urrr'k la Tusken, Chio Fain l'Ardennien, le fameux Dengar, et le droïde R-9-19. Immédiatement après les présentation, le cyborg détruisit le droïde : sa troisième règle l'interdisait de travailler avec des droïdes, d'autant plus que R-9-19 était un menteur endetté auprès des Hutts, ce qui aurait pu compromettre la mission.
  Les chasseurs de primes se rendirent tout d'abord sur Arvina dans la Bordure Extérieure, où Beilert souhaitait acheter des armes auprès de Fetya, une Besalisk avec qui il avait eu un différend récemment, et qui travaillait désormais pour la Main Cachée. Pendant qu'il discutait avec elle, Chio Fain pirata discrètement sa base de données.

Beilert Valance

Beilert, Dengar, Chio et Honnah chez Fetya sur Arvina


  Il s'avéra que Fetya avait la rancune tenace : elle et ses hommes de main menacèrent les chasseurs de primes en pointant leurs blasters sur eux. Mais soudain, des tirs venant d'un destroyer stellaire pulvérisèrent la planque de Fetya. Tous furent surpris, à l'exception de Beilert, qui avait volontairement révélé leur position pour que Dark Vador se rende sur Arvina. Le cyborg ne souhaitait cependant pas affronter le Seigneur Noir frontalement, son plan était bien plus subtil : en effet, grâce à l'Ardennien, les chasseurs de primes disposaient désormais de la position des avant-postes de la Main Cachée où la Besalisk avait livré des armes. Il ne faisait aucun doute que les stormtroopers allaient également découvrir la liste : les chasseurs de primes avaient donc une longueur d'avance puisqu'ils savaient où Vador se rendrait. Ils quittèrent donc rapidement Arvina à bord de L'Aile Brisée et mirent le cap sur Heva.

  Là, Beilert et son équipe obtinrent, des mains d'un contact de la Main Cachée, des robots-drones refusés par l'Empire à cause de leur conception douteuse. Ces armes volantes serviraient à faire diversion pendant que Beilert approcherait Vador pour le neutraliser avec son émetteur d'électro-impulsions. Comme prévu, le destroyer du Seigneur Noir arriva au-dessus de Heva et envoya ses chasseurs TIE à l'encontre des robots-drones. À bord de L'Aile Brisée, Valance et Urrr'k menèrent l'attaque, couverts par les tirs des robots-drones. Puis le cyborg envoya le signal à Chio Fain, resté au sol avec Honnah et Dengar. L'Ardennien enclencha immédiatement la procédure d'assemblage des robots-drones, qui s'agencèrent en un énorme canon qui fit aussitôt feu sur la passerelle de commandement du destroyer. Le vaisseau impérial, pris par surprise, s'écrasa. Vador, pilotant son TIE personnel, se posa près de la carcasse fumante du destroyer : Beilert et son équipe pouvaient désormais passer à l'action, leur cible était seule et isolée, et ils disposaient de quelques minutes avant l'arrivée de renforts.

Beilert Valance

Beilert et Urrr'k à bord de L'Aile Brisée


  Le plan aurait fonctionné à merveille, mais le piège se transforma en catastrophe. Tout d'abord, Chio Fain attaqua et ouvrit le feu avec ses quatre blasters. Vador dévia les tirs, ce qui força Urrr'k à se replier et Beilert fut touché. La Tusken s'en alla l'aider à se relever et révéla sa véritable identité : elle était Gita de l'Alliance rebelle. Pendant que Beilert retrouvait ses esprits, Honnah et Chio Fain affrontaient Vador mais se firent finalement tuer. Le cyborg se jeta dans la mêlée, espérant surprendre le Seigneur Noir et l'approcher suffisamment pour activer son émetteur. Mais c'était sans compter sur la trahison de Dengar, qui avait averti Vador du plan de Valance. Ce dernier fut neutralisé puis capturé par les Impériaux.

  Mais même sous la torture de Vador, Beilert Valance ne révéla rien sur la Main Cachée, surtout parce qu'il n'avait pas grand chose à dévoiler. Quand le Seigneur Noir lui montra une carte indiquant les emplacements des avant-postes qu'il avait déjà détruits, le cyborg reconnut toutefois une certaine organisation : il savait où se trouvait le quartier général de la Main Cachée. Vador le réintégra à l'Empire, en l'honneur de ses états de service exemplaires, puis le conduisit sur Chorin. La menace de Vador était à peine voilée : si Valance le trahissait, son peuple, qui avait déjà beaucoup souffert, serait exterminé. Cela n'empêcha pas le cyborg de concocter un nouveau plan audacieux.
  Valance se rendit sur Lowik et prit contact avec les Rebelles par l'intermédiaire de Gita. Il allait leur livrer les armes de la Main Cachée, mais en échange, ils devraient protéger les habitants de Chorin. Le cyborg donna finalement la localisation de l'avant-poste, dans un champ d'astéroïdes, aux troupes de Vador. Beilert s'y rendit en premier et fut surpris de découvrir que le leader de la Main Cachée n'était autre que Gwi. Peu de temps après, les stormtroopers débarquèrent et investirent les lieux. Beilert Valance profita du chaos pour s'échapper avec les armes à bord de L'Aile Brisée.

Beilert Valance

Beilert Valance avertissant les Rebelles de Lowik de son plan


  Contre toute-attente, le cyborg avait réussi et s'en alla retrouver Yura sur Lowik pour s'assurer qu'elle allait bien : il lui rendit également sa pierre de feu. Mais l'intéressée lui rejeta au visage la gemme écarlate, furieuse que Valance ait attendu si longtemps pour la retrouver. Cette pierre de feu devait être le symbole de leur amour, et en ne donnant aucune nouvelle de lui, Beilert avait fait penser à Yura qu'il ne l'aimait plus. C'était tout le contraire : Valance avait gardé ses distances pour protéger celle qu'il aimait, et ne pas lui imposer une vie remplie de longues attentes en plus d'une amère déception, puisque le jeune mineur de Chorin au grand cœur avait disparu en même temps qu'une partie de son corps. Beilert Valance quitta donc Lowik le cœur lourd et retourna sur Coruscant pour asséner un bon coup de poing vengeur dans le visage du traître Dengar, qui l'avait bien mérité.

3. Un cyborg engagé


3.1 Coup de main aux Rebelles



  En +3, Beilert Valance retrouva Han Solo dans une cantina sur Nar Shaddaa : le cyborg n'avait pas revu le contrebandier depuis l'époque où ils avaient été cadets impériaux tous les deux. Mais aujourd'hui, le héros de l'Alliance rebelle avait besoin de Valance pour une mission de la plus haute importance : escorter un ingénieur jusqu'à la flotte, afin qu'il transmette au Haut Commandement les plans d'un générateur de bouclier KDY DSS-02. Le cyborg accepta puisqu'il était sensible à la cause des Rebelles.

  Mais Beilert et l'ingénieur se firent soudainement attaquer par un chasseur TIE à la sortie de la cantina, qui les manqua de peu. Ils rejoignirent ensuite L'Aile Brisée et quittèrent la planète. Le cyborg était suspicieux, aussi fit-il un premier saut en hyperespace en suivant les indications de l'ingénieur, ce qui les conduisit tout droit dans un blocus impérial. Valance programma immédiatement un deuxième saut vers les coordonnées indiquées par Han Solo : il avait désormais la preuve que l'ingénieur était un traître et l'élimina.
  À bord du Home One, Beilert donna les plans du générateur de bouclier à Mon Mothma et accepta de ne prendre que la moitié de la récompense comme l'ingénieur n'était plus avec lui. Il suggéra aux Rebelles d'utiliser le reste de l'argent pour sauver la famille du traître, qui était prisonnière de l'Empire.

Beilert Valance

Beilert Valance utilisant son canon à main


3.2 Le retour de Nakano Lash



  Au lendemain de la bataille de Hoth, alors que Beilert Valance achevait une mission à l'avant-poste Black Spire de Batuu, il apprit par son droïde 9-4-L que Nakano Lash avait été repérée, et une prime substantielle pesait sur elle. Immédiatement, Beiler se mit à la recherche de son ancienne mentor, décidé à comprendre ce qu'il s'était passé sur Corellia des années plus tôt.
  Beilert retourna donc sur Eriadu pour obtenir des informations, mais y découvrit le cadavre de Jhorstek : cependant, grâce aux enregistrements de surveillance, il découvrit que c'était Boba Fett qui avait tué son compagnon Abednedo. Sur la vidéo, dans le reflet du casque du Mandalorien, Valance parvint à lire le mot "Galmerah" sur les lèvres de Jhorstek. Le cyborg et son droïde remontèrent aussitôt à bord de L'Aile Brisée et mirent le cap sur la planète cimetière. Ils ignoraient toutefois être suivis par un autre chasseur de primes, Ooris Bynar.

  Sur Galmerah, Beilert arriva jusqu'à la tombe des parents de Nakano, qui émettait des phéromones. En touchant le fluide verdâtre flottant, celles-ci se transformèrent en coordonnées que 9-4-L put interpréter : la Nautolan se trouvait sur Ruusan. Mais soudain, Beilert Valance fut attaqué par Bossk. Le Trandoshan avait été renseigné par Aphra, ce qui l'avait conduit ici sur Galmerah.
  Les deux chasseurs de primes s'affrontèrent alors dans un combat sans merci. Chacun rendant coup pour coup, la force du Trandoshan compensée par la résistance du squelette métallique de Valance, qui utilisait chacun de ses atours à la perfection. Le cyborg finit tout de même par l'emporter, mais ne tua pas Bossk, afin qu'il se souvienne amèrement de cette nouvelle défaite.

Beilert Valance

Beilert affrontant Bossk sur Galmerah


  De retour à son vaisseau, Valance découvrit la carcasse de son droïde, sans tête : Ooris Bynar avait profité de l'affrontement pour s'emparer des coordonnées enregistrées par 9-4-L et avait aussitôt mis le cap sur Ruusan. Mais une autre surprise attendait le cyborg à bord de L'Aile Brisée : T'onga, qui souhaitait se venger de Nakano pour la mort de son frère T'ongor. L'ancienne chasseuse de primes fit douloureusement comprendre à Valance qu'elle ne plaisantait pas, et tous les deux mirent finalement le cap sur Ruusan.
  Mais sur place, Beilert et T'onga ne découvrirent que le cadavre du chasseur de primes thisspiasien. Alors qu'ils cherchaient des indices autour d'eux, le cyborg fut attaqué par des mercenaires locaux qui lâchèrent sur lui un nexu. Une fois la créature éliminée, un vieil homme fit cesser les hostilités et se présenta comme celui qui avait hébergé Nakano sur Ruusan toutes ces années : il informa Beilert que la Nautolan l'attendait dans son vaisseau, le Starskimmer caché dans des débris datant d'une vieille bataille de la Guerre des Clones qui orbitaient autour de Ruusan.

  Là, les retrouvailles furent agitées, mais Nakano Lash put enfin révéler la vérité sur ce qu'il s'était produit sur Corellia des années auparavant. Elle avait tué Khamus pour protéger Krynthia, l'héritière du clan des Inflexibles, qu'il avait mise enceinte. Krynthia était morte en couche des semaines plus tard, et Nakano avait ensuite secrètement élevé Cadeliah comme sa propre fille, plaçant en elle les espoirs d'une paix entre les deux clans qui s'affrontaient mortellement depuis tant d'années. Désormais, Nakano souffrait d'une maladie incurable.
  Mais les espoirs d'un dénouement heureux furent douchés lorsque Boba Fett tua T'onga sans sommation. Beilert engagea immédiatement le combat contre lui pour protéger Nakano, que le Mandalorien voulait éliminer. Mais Boba Fett était plus fort qu'eux deux réunis et Valance encaissa plusieurs coups dévastateurs. Soudain, le vaisseau des Inflexibles commandé par Vukorah ouvrit le feu sur celui de la Nautolan. Le chaos était total le vaisseau se désagrégeait. Boba Fett s'en alla donc, sachant pertinemment que la Nautolan finirait par succomber à ses blessures ou sa maladie.
  Blessé et ses réserves d'énergie vidées, Beilert ne parvint pas à extirper la Nautolan des décombres où elle était coincée. Nakano lui fit alors promettre de s'occuper de Cadeliah, car elle-même n'en avait plus pour longtemps. Le cyborg se résigna et obéit : il retrouva l'héritière des deux clans à bord de son Aile Brisée, quitta le système pour échapper à Vukorah, puis songea à retourner auprès de Yuralla sur Lowik pour mettre Cadeliah en sécurité.

Beilert Valance

Beilert affrontant Boba Fett pour protéger Nakano Lash


3.3 Protéger Cadeliah



  Après l'affrontement avec Boba Fett, Beilert avait besoin de réparations et mit donc le cap sur l'Eperon, un marché orbital où il connaissait un artisan. Sur place, lui et Cadeliah éliminèrent un chasseur de primes, surtout grâce à l'adolescente qui avait su sauver le cyborg d'une situation très délicate, avant d'atteindre finalement l'atelier. Valance n'avait pas de crédits sur lui, et sa note gonfla donc, mais le jeu en valait la chandelle, puisque ses blasters de paume furent améliorés. Toutefois, le répit fut de courte durée seulement car Zuckuss et 4-LOM firent irruption et tuèrent le technicien. Le cyborg vit là l'occasion rêvée de tester les performances de son nouveau blaster de paume et détruisit d'un tir précis un des bras de 4-LOM avant d'être électrocuté par Zuckuss. Finalement, une nouvelle fois, ce fut Cadeliah qui trouva une solution en envoyant un détonateur thermique non enclenché sur les deux mercenaires. La diversion fonctionna, et Beilert et sa protégée purent regagner l'Aile Brisée et quitter l'Eperon. Toutefois, Valance était gravement blessé et mit donc le cap sur Lowik, où il savait qu'il trouverait de l'aide.

  Sur place, lui et Cadeliah furent accueillis par Yuralla Vega, qui ne perdit pas contenance en découvrant l'état de son ancien amant, puis l'installa immédiatement sur une table pour le soigner, avant d'appeler son mari, Kondra, ainsi qu'un droïde médical. L'ironie de la situation n'échappa pas à Cadeliah, et Beilert préféra ne rien dire quant à la nouvelle situation sentimentale de Yura. Il lui tendit simplement la pierre de feu qu'il avait gardée depuis son précédent passage sur Lowik, sans trop savoir ce qu'il espérait de sa réaction.
  Soudain, les alarmes de proximité de la base rebelle résonnèrent : le Mist Hunter avait atterri et plusieurs droïdes de combat B2 se rapprochaient du complexe. Kondra conduisit aussitôt ses hommes à l'extérieur pour protéger le périmètre. Beilert, à peine remis sur pieds, devina qu'il s'agissait d'une diversion et fit donc sortir Cadeliah et Yura par une porte détournée pendant qu'il retenait 4-LOM.

Beilert Valance

Beilert neutralisant 4-LOM sur Lowik


  Il se précipita ensuite à l'extérieur pour rattraper Zuckus, et ne découvrit que Yura, inconsciente et blessée. Kondra arriva également et lui assura qu'il s'occupait de sa femme. Le cybord acquiesça et rattrapa finalement le Gand. Malheureusement, 4-LOM s'était déjà autoréparé et Beilert savait qu'il avait peu de chance de sauver Cadeliah dans ces conditions. Il fit alors une offre aux deux mercenaires, qui acceptèrent : en échange d'un délai de trois rotations, il leur offrit sa pierre de feu. Zuckuss et 4-LOM acceptèrent puis quittèrent Lowik. Ce délai allait permettre aux Rebelles de se mettre à l'abri, car en effet, les deux chasseurs de primes allaient certainement révéler à l'Empire la localisation de cette base rebelle. Kondra, résigné, commença les préparatifs, prévenant qu'un jour Valance devrait éponger sa dette.
  Beilert décida finalement de laisser Cadeliah auprès de Yura. Tous les deux échangèrent quelques mots avant son départ : il n'avait jamais cessé de l'aimer, et elle non plus, mais les décisions qu'avaient prises Valance avaient été fatales pour leur couple. Pour la deuxième fois en quelques années, Beilert Valance quitta Lowik le cœur lourd, mais pour de bon cette fois-ci.

3.4 La dette de Valance



  Beilert Valance avait désormais de nouveau besoin de crédits, et c'est pourquoi il n'hésita pas à se rendre sur Nar Kaaga quand l'informateur Syphacc le contacta pour une affaire juteuse. Il s'avéra que ladite mission était un piège, Syphacc étant uniquement intéressé par la prime qui pesait sur la tête du cyborg : il avait embauché Tasu Leech pour neutraliser Valance. Ce dernier ne se laissa évidemment pas faire et vainquit le mercenaire qui faisait encore ses premiers pas sur l'échiquier complexe de la galaxie. Ensuite, plutôt que d'éliminer Syphaac, qui était un associé notoire de la Guilde des Chasseurs de Primes, Valance le soulagea de ses crédits puis retourna à l'Aile Brisée.

  Là, le cyborg reçut une communication du commandant Kondra, qui exigeait qu'il paye sa dette. Après le départ précipité des rebelles de Lowik, un des vaisseaux, le Spirit of Jedha, avait souffert d'une avarie et était sorti trop tôt de l'hyperespace, entre la Voie Marchande Corellienne et la Voie Hydienne. De plus, Kondra ne pouvait pas contacter son capitaine, Hill Purpura, car les Impériaux avaient craqué les codes de communication de l'Alliance : il incombait donc à Valance de se rendre sur place pour découvrir ce qu'il était advenu.

Beilert Valance

Beilert, après avoir vaincu Tasu Leech sous le regard inquiet de Syphacc sur Nar Kaaga


  Le cyborg s'y résigna et se rendit aux coordonnées indiquées avec l'Aile Brisée pour découvrir qu'une frégate de classe Corona des pirates du gang Ohnaka menaçait le Spirit of Jedha, dont l'escorte avait été détruite par des chasseurs weequays. Valance dut s'y prendre à de multiples reprises en contactant le croiseur rebelle pour obtenir l'autorisation de s'y poser, et son vaisseau fut lourdement endommagé. Enfin, pour couronner le tout, le cyborg fut conduit en cellule par Hill Purpura et son équipage, qui ne lui faisaient pas confiance.
  Néanmoins, Valance parvint à convaincre la mécanicienne Blanch Sproull qu'il pouvait aider face aux pirates, et cette dernière le libéra. Le cyborg sauta dans un X-Wing et s'en alla affronter les chasseurs Weequays, qu'il détruisit méthodiquement. Le cyborg n'agissait pas ainsi pour être perçu comme un héros par les Rebelles, mais bien parce qu'il avait compris que quelque chose d'étrange se tramait à bord du Spirit of Jedha : le comportement de Hill Purpura n'était pas rationnel, et Valance le soupçonnait d'être de mèche avec les pirates. Pour confirmer son intuition, il lui tendit donc un piège : il s'éjecta discrètement du X-Wing après avoir programmé son astromécano pour qu'il effectue le saut, puis s'accrocha au Spirit of Jedha. Son X-Wing ne pouvant pas contacter Kondra sans compromettre la flotte rebelle, l'astromécano émit un appel à l'aide sur une ancienne fréquence de la Guilde : Beilert espérait que Kondra comprendrait.

  Alors que la capitaine Skragg et ses pirates abordaient le Spirit of Jedha avec Dengar qui les accompagnait, Valance pénétra également dans le croiseur par ses propres moyens et neutralisa plusieurs pirates avant de libérer Blanch Sproull et le reste de l'équipage. La mécanicienne confirma que le motivateur d'hyperpropulsion du vaisseau avait été saboté. Valance n'eut ensuite plus qu'à éliminer les derniers pirates : Skragg s'échappa toutefois, mais Purpura fut arrêté. Alors que la flotte de Kondra arrivait sur place, le cyborg conduisit Dengar de force à l'Aile Brisée : le Corellien venait de mentionner que Han Solo avait été piégé dans la carbonite par Boba Fett, ce qui intriguait fortement Valance.

Beilert Valance

Valance s'apprêtant à neutraliser deux pirates à bord du Spirit of Jedha





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Beilert Valance
Nom
Beilert Valance
Autre(s) nom(s)
Cadet 404-913
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Armes
Equipement de cyborg :
- Pistolet blaster
- Canon blaster intégré à la main
- Squelette en duracier (en grande partie)
- Vibrolame
- Œil cybernétique (système de visée + scanner + visions infrarouge, nocturne et ultraviolette)
Vaisseau
Affiliation
- Empire Galactique (Escadron Carida)
- Guilde des Chasseurs de Primes
- Main Cachée (temporairement)

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
06/12/2020

Date de modification
20/07/2021

Nombre de lectures
10


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.