Cobb Vanth


Cobb Vanth, également appelé le Marshal, devint shérif de Mos Pelgo sur Tatooine après avoir retrouvé l'armure de Boba Fett et combattu les criminels de la Clé Rouge. Il collabora par la suite avec Din Djarin pour éliminer un dragon Krayt.

Continuité : Canon


  "Ce que tu crois que j'ai volé, je l'ai gagné. Tu penses que je ne suis qu'un esclave, mais ce n'est qu'une partie de l'histoire."
Cobb Vanth à Lorgan Movellan


  Cobb Vanth était un Humain probablement originaire de Tatooine, à la peau tannée et aux traits anguleux, qui était né esclave : il portait la marque de son propriétaire sur sa nuque. Il se retrouva libre au moment de la défaite de l'Empire après la bataille d'Endor.

1. Le Marshal de Mos Pelgo



  Après la mort de Jabba, les Hutts étaient en pleines querelles pour déterminer qui allait prendre le pouvoir, et de nombreux syndicats - comme la Clé Rouge qui se faisait passer pour une simple compagnie minière - cherchaient à tirer profit de la situation.
  Alors que Cobb Vanth célébrait avec ses compagnons la défaite de l'Empire et la destruction de la seconde Etoile de la Mort dans la cantina de Mos Pelgo, des membres de la Clé Rouge firent irruption dans la salle et ouvrirent le feu sur les habitants. Cobb échappa de justesse au massacre, aida son ami tavernier, un Weequay, à s'échapper, et lui-même prit la fuite après avoir volé un sac de cristaux aux malfrats.

  Cobb survécut dans le désert et fut miraculeusement sauvé par un char des sables qui passait par là. Les Jawas, très intéressés par ses cristaux, lui offrirent à boire et à manger, mais pas seulement : ils souhaitaient lui offrir quelque chose d'autre. Dans l'imposant véhicule qui arpentait les étendues désertiques de Tatooine, Cobb rencontra Adwin Charu, l'un des employés de la compagnie minière. Ce dernier cherchait des objets de valeur pour son patron, Lorgan Movellan : Cobb convainquit les Jawas de laisser le nouveau chercher.
  Quand Adwin découvrit une armure mandalorienne en partie rongée par l'acide, Cobb décida de se l'approprier. Adwin s'y opposa mais Cobb lui tira dans l'épaule droite avec son pistolet blaster. L'ancien esclave ne tua cependant pas l'employé de la Clé Rouge, car il avait besoin de lui pour transmettre un message à son patron : plier bagage. Cobb s'autoproclama shérif et décida que cette armure lui servirait de protection dans son importante mission pour ramener la paix à Mos Pelgo. Il s'agissait de l'armure de Boba Fett.

Cobb Vanth

Cobb Vanth au moment de la défaite de l'Empire, dans la taverne de Mos Pelgo


  Équipé de sa nouvelle armure résistant aux tirs de blaster, Cobb Vanth retourna à Mos Pelgo et élimina sans sommation les criminels de la Clé Rouge. Il gagna de fait le respect des habitants. Dans les mois suivants, Cobb Vanth rétablit l'ordre dans Mos Pelgo qu'il rebaptisa Villelibre. Son courage inspira plusieurs locaux, dont la Twi'lek Issa-Or qui avait probablement elle-même été esclave.
  Les deux compagnons traquèrent les membres de la Clé Rouge et découvrirent que les malfrats cherchaient à replacer un Hutt qu'ils contrôlaient sur le trône de Jabba. Cobb et Issa-Or sauvèrent le petit Hutt et l'amenèrent en sécurité à Villelibre. Peu après, les deux compagnons portèrent secours à Malakili, importuné par deux brigands de la Clé Rouge : le Marshal les tua d'un tir précis, puis invita l'ancien dresseur de rancors de Jabba à rejoindre Villelibre pour éduquer le petit Hutt.

  Dans les mois qui suivirent, Cobb Vanth s'associa également aux Tuskens : en échange d'eau, les Hommes des Sables laissaient Villelibre tranquille. Le shérif avait su gagner leur respect puisqu'il s'opposait aux syndicats criminels et qu'il hébergeait un Hutt. Puis, Malakili avait offert une perle de dragon krayt aux Tuskens, ce qui avait assuré aux citoyens de Villelibre la protection des Hommes des Sables.
  Ainsi, quand Lorgan Movellan et ses malfrats de la Clé Rouge attaquèrent Villelibre, Cobb Vanth demeura serein. Plusieurs citoyens avaient été exécutés pour servir d'exemple, et lui-même avait été traîné et tabassé au centre du village devant le Weequay fier de sa prise. Mais le Marshal savait qu'il pouvait compter sur les Hommes des Sables. Ainsi, quand le petit Hutt hurla après avoir été brusqué par les brigands, les Tuskens passèrent à l'attaque : ils tuèrent les hommes de main de Movellan et un imposant bantha enfonça la porte. Cobb Vanth, qui avait été libéré de ses menottes par Malakili, neutralisa Lorgan Movellan : Mos Pelgo était victorieuse. Et afin d'envoyer un message clair aux syndicats du crime qui sévissaient encore sur Tatooine, le shérif inscrivit dans la chair du visage du Weequay une menace explicite.

Cobb Vanth

Cobb Vanth, le Marshal, s'apprêtant à éliminer les brigands de la Clé Rouge


2. La chasse au dragon Krayt



  Avec les années, la situation se dégrada entre les habitants de Mos Pelgo et les Tuskens, ces derniers accusant les premiers de leur voler leur eau. Aux alentours de +8, les Tuskens attaquèrent les habitants de Mos Pelgo près des mines de la ville, tuant plusieurs d'entre eux. Cobb Vanth s'adonna alors à des représailles encore plus violentes, tuant deux fois plus de Tuskens. Le rêve de paix dont le Marshal avait rêvé semblait s'éloigner de plus en plus.

  L'année suivante, Cobb Vanth eut la surprise de recevoir la visite, à Mos Pelgo, d'un vrai Mandalorian portant une armure reluisante en beskar : il s'agissait de Din Djarin, qui était à la recherche d'autres Mandaloriens pour une quête personnelle. Mais le code de la Tribu exigeait de Djarin qu'il récupère l'armure que portait Cobb Vanth, car il n'était pas lui-même Mandalorien. Ne souhaitant pas abandonner sa précieuse armure, le Marshal était prêt à se battre pour la garder. Heureusement, une attaque soudaine d'un dragon krayt sur la ville empêcha les deux hommes de s'affronter. Le monstre disparut après avoir englouti un bantha. Cobb Vanth promit alors à Din Djarin de lui céder l'armure si et seulement s'il l'aidait à vaincre le dragon krayt, que les locaux appelaient le Léviathan.
  Cobb et Din partirent donc tous les deux en speeders, accompagnés de l'Enfant dans une petite sacoche, à la recherche de l'antre du monstre. En chemin, ils tombèrent sur un groupe de Tuskens et leur massiffs. Le Mandalorien parlant la langue des Hommes des Sables, il évita une confrontation directe : les Tuskens cherchaient également à tuer le dragon krayt. Les discussions du soir autour d'un feu de camp furent agitées, et le Marshal dut mettre sa rancœur de côté pour le bien de Mos Pelgo.

Cobb Vanth

Cobb Vanth expliquant à Din Djarin son soucis avec le dragon krayt


  Cobb, Din et les Tuskens se rendirent donc le lendemain à l'antre du dragon krayt, qui logeait dans l'ancien repaire d'un sarlacc. Le plan échoua cependant puisque le monstre dévora l'Homme des Sable plutôt que l'appât avant de retourner se terrer dans sa grotte. Le Marshal assista ensuite aux négociations entre les Tuskens et Din Djarin sans comprendre un mot, jusqu'au dénouement : en échange de l'aide des habitants de Mos Pelgo pour vaincre le dragon krayt, les Tuskens n'importuneraient plus jamais la ville. Chacun y trouvait donc son compte.
  Le Marshal et le Mandalorien retournèrent donc à Mos Pelgo et firent part de leur plan aux habitants, qui finirent par accepter, même si l'idée de collaborer avec les Tuskens les rebutaient.

  Devant l'antre du monstre, les villageois et les Hommes des Sables installèrent des balistes et ensevelirent des explosifs pour frapper le seul point faible du dragon krayt : son ventre. Faire sortir le monstre de son antre s'avéra plus compliqué qu'anticipé, mais à force de persévérance, le dragon fut enfin touché. Seulement, il n'était pas vaincu, loin de là. Cobb et Din activèrent leur jetpack pour se hisser jusqu'au sommet de la montagne d'où le monstre crachait des jets d'acide mortels et ouvrirent le feu. Mais cette puissance-là était insuffisante pour blesser la créature.
  Il fallut finalement que le Mandalorien se fasse avaler par le dragon krayt avec un bantha portant une grande quantité d'explosifs pour détruire le monstre de l'intérieur. Cobb Vanth fut très impressionné par le courage de Din Djarin, et lui remit comme promis l'armure de Boba Fett, tout en lui souhaitant que leurs chemins se croisent de nouveau.

Cobb Vanth

Cobb Vanth et Din Djarin face au dragon krayt




En savoir plus

Dans Riposte, Cobb Vanth se présente comme tel à Adwin Charu, puis demande à se faire appeler "Shérif Vance" par la suite, laissant un doute sur son véritable nom de famille.


Actualités en relation

[MAJ] The Mandalorian | Les concept-arts officiels de la saison 2

Tout comme pour la saison 1 de The Mandalorian, Lucasfilm a repris la bonne habitude de mettre en ligne une poignée de concept-arts tirés du dernier l'épisode diffusé... et donc comme l'an passé il serait bien...


HoloNet | Publication d'un nouveau pack de fiches canons

Alors qu'une partie de la galaxie se remet au boulot, les équipes HoloNet n'ont pas chômé ! En effet, nous vous proposons aujourd'hui un pack de 42 fiches de l'univers Canon concocté par Boba Heet, Revan, Jek...


Informations encyclopédiques
Cobb Vanth
Nom
Cobb Vanth
Autre(s) nom(s)
Shérif Vanth ; Le Marshal
Espèce
Lieu de naissance
Tatooine (probablement)
Fonctions
Shérif de Mos Pelgo
Armes
- Pistolet blaster et carabine
- Armure mandalorienne
Interprété par
Timothy Olyphant

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
13/06/2020

Date de modification
31/10/2020

Nombre de lectures
987


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.