Eli Vanto


Eli Vanto était un cadet de l’Académie de Myomar qui devint le plus proche collaborateur de Thrawn et son protégé.

Continuité : Canon


  "Mon nom est Eli Vanto. Je vous transmets les salutations de Mitth'raw'nuruodo. Selon lui, je pourrais être utile à l'Ascendance chiss."

  Dans le voisinage de celui qui allait devenir connu en tant que Grand Amiral Thrawn, les projets définis de longue date avaient l'incroyable tendance à se transformer radicalement, qu'il s'agisse d'une stratégie de bataille ou d'un plan de vie. Celui qui en fut le plus brillant exemple était également l'un de ceux qui furent le plus proche du Chiss : Eli Vanto.

I. Cadet de l'Académie impériale



  Cet humain grandit dans l'Espace Sauvage, sur Lysatra, un monde si reculé qu'il apprit plus de langues utilisées dans les Régions Inconnues toutes proches que de langues du Noyau. Déterminé à suivre une carrière similaire à celle de ses parents, dans le transport de marchandises, visant le poste de commissaire de bord, il entra à l'Académie impériale, plus précisément dans l'antenne de Myomar. Sur la fin de son cursus universitaire, Vanto fit partie du groupe de dix cadets à servir sur le Vifassaut, sous les ordres du Commandant Voss Parck.

  Très doué pour la logistique, il fut qualifié par le Lieutenant Osteregi comme l'un des plus brillants éléments qu'il ait eu. Mais il sortit véritablement pour la première fois du rang quand, à la faveur d'une traque de contrebandiers, le vaisseau découvrit une étrange zone d'habitation sur un monde reculé dont les droïdes embarqués échouèrent à comprendre les écrits trouvés. Le jeune homme fut alors convoqué à la surface pour employer son expertise des langues locales, en particulier du sy bisty. Malgré le peu d'aide qu'il pouvait fournir, Vanto dut rester au sol pour aider aux investigations, perturbées par une suite d'incidents et d'attaques mystérieuses. Désireux de bien faire, il fit de son mieux pour comprendre la situation et identifier des indices mais il ne réussit pas davantage que ses supérieurs.

  Finalement, Parck décida d'embarquer la hutte à bord du Vifassaut afin d'y démasquer le responsable des incidents. Vanto reconnut immédiatement un Chiss, malgré le caractère mythique de ce peuple, et servit d'interprète, même s'il comprit très vite que Mitth'raw'nuruodo, ou Thrawn, comprenait aussi le basic. Le cadet l'aida donc à se présenter et à expliquer au commandant la manière dont il avait abusé les Impériaux pour les contraindre à l'emmener avec eux. Convaincu de l'intérêt du Chiss, Parck décida de lui affecter Vanto en tant qu'interprète, assistant et professeur de basic, tout en comptant sur les connaissances du jeune homme sur son peuple, le temps de ramener leur invité sur Coruscant.

Eli Vanto

La première rencontre d'Eli Vanto et Thrawn
Image extraite du comics Thrawn


  Malgré l'importance soudaine qu'il prenait, le jeune cadet s'inquiétait de la possibilité de voir son plan de carrière s'effondrer. Il s'attacha pourtant à en apprendre davantage sur Thrawn, sans s'abuser sur le fait que ce dernier l'analysait largement et recueillait bien plus d'informations de sa part qu'il n'en dévoilait en retour. Eli remarqua que les questions du Chiss le concernait, lui, plutôt que l'Empire ou la Marine, ce dont il se méfia sans négliger son devoir pour autant.

  Contre toutes ses attentes, le jeune homme accompagna Thrawn et Parck sur Coruscant, jusqu'au Palais Impérial pour y rencontrer l'Empereur. Il fut surpris de découvrir le contraste entre l'apparente faiblesse de son souverain et le pouvoir qui émanait de lui, ainsi qu'une maîtrise encore supérieure à celle du Chiss sur son environnement. Cette entrevue bouleversa tous les plans de Vanto car Palpatine, sur demande de Thrawn, ordonna son transfert à l'Académie Royale Impériale de Coruscant.

  La mort dans l'âme, il se retrouva donc au milieu de la future élite de l'Empire à subir le mépris classique envers les natifs de la périphérie galactique. Le Commandant Deenlark, responsable de la formation, était le premier à manifester cette attitude. Malgré tout, l'officier donna à Thrawn le grade de lieutenant, et ce fut à Eli de lui expliquer la hiérarchie sociale tacite de l'académie et les conséquences prévisibles de ce grade sur les réactions des autres cadets. Plus qu'un interprète, le jeune homme fit office de professeur en relations sociales pour le Chiss, le familiarisant avec les normes et préjugés communs.

  Il était toutefois perdu : il choisit de soutenir son compagnon malgré ses propres préjugés et ses regrets par rapport à son plan de carrière. Ce ne fut pas chose facile. Thrawn refusait de réagir aux incidents à son encontre malgré l'insistance de Vanto. Il vivait également mal le grade attribué à son camarade, peinant à gérer une jalousie irrationnelle, jusqu'à ce qu'il comprenne que le Chiss voulait amener ses contempteurs à s'exposer. L'occasion leur fut donnée quand Spenc Orbar et Rosita Turuy les invitèrent à un jeu de cartes.

Eli Vanto

Eli Vanto et Thrawn durant leur formation à l'Académie Royale Impériale
Image extraite du comics Thrawn


  Vanto lui apprit les règles, ce qui permit à Thrawn d'impressionner leurs adversaires en évitant leur piège et en les humiliant devant un instructeur avec sa plaque de lieutenant. Le Chiss lui expliquait sa manœuvre quand trois étudiants les attaquèrent. Il repoussa Vanto hors du périmètre du combat, qui hésita (et en eut honte) en se disant qu'il serait mieux débarrassé de Thrawn. Puis il changea d'avis et l'aida. Son camarade semblait peu perturbé malgré ses blessures, au point de suggérer à Deenlark de réaffecter les coupables plutôt que chercher à les sanctionner.

  Ce fut alors la première fois, mais loin d'être la dernière, où Eli Vanto fut capable de comprendre les raisonnements du Chiss. En contrepartie, il lui suggéra de dissimuler un comlink dans sa plaque de lieutenant. Il profita également de cet instant d'intimité pour tenter d'en apprendre davantage sur l'Ascendance Chiss, sans grand succès.

  Deux mois plus tard, ses parents vinrent sur Coruscant pour le féliciter de sa réussite universitaire en dépit de leur appréhension vis-à-vis de la xénophobie très présente contre les natifs de l'Espace Sauvage. Vanto fut assez déçu de découvrir que cet état d'esprit habitait également ses parents, désireux d'éviter le Chiss dont ils pensaient qu'il sabordait le destin de leur fils. Il tenta de le dissimuler mais Thrawn eut le bon goût de ne rien dire s'il avait remarqué ou déduit quelque chose de leur rencontre. Ils allèrent ensuite chercher leurs affectations ensemble.

II. Aspirant et assistant



  Le jeune homme vit avec effroi qu'il était envoyé sur le Corbeau de Sang en tant qu'assistant de Thrawn. Il fut furieux et comprit immédiatement que le Chiss n'y était pas étranger, sans encore comprendre pour quelle raison. Convaincu que sa carrière était morte avant d'avoir démarré, Vanto refusa pourtant de protester officiellement et lâcha que son camarade n'y pourrait rien avant d'être amiral. Il s'entendit alors répondre que ce dernier tâcherait donc de l'être le plus vite possible.

  Pendant les dix-huit mois suivants, Vanto seconda Thrawn fidèlement, l'aidant à briller auprès du Commandant Rik Virgilio avant son remplacement par Filia Rossi qui s'en prit immédiatement aux acquisitions du Chiss en technologies séparatistes. Sans être présent, le natif de Lysatra devina avec précision la nature des échanges et aida Thrawn à avoir gain de cause : ses connaissances de la valeur du matériel furent des arguments précieux. Tous deux commençaient à se comprendre de manière fluide voire à se comporter comme des amis plus que des collègues.

  Ils ne purent toutefois pas éviter le mépris de leur nouveau commandant qui n'appréciait pas qu'un lieutenant (non-humain) ait un assistant et leur assignait les tâches les plus dégradantes. Ils furent ainsi affectés à l'arraisonnement du Dromedar, un transporteur de gaz tibanna en détresse. À cette occasion, Vanto découvrit Nevil Cygni, un rescapé caché dans la salle des moteurs qui leur expliqua la situation. Thrawn l'envoya présenter ses recommandations à Rossi, ce que le jeune homme prit comme un piège sans se rendre compte que personne d'autre que lui n'aurait réussi à convaincre le commandant d'affecter un minimum de ressources au Dromedar pour sauver la cargaison.

Eli Vanto

Eli Vanto et Thrawn font connaissance avec Nevil Cygni.
Image extraite du comics Thrawn


  Pourtant, il n'était pas encore capable de comprendre les plans de son supérieur en temps réel, et il fut donc perplexe quand Thrawn lui demanda d'apporter un de ses droïdes buzz à bord du vaisseau en perdition. Soudain, Cygni se dévoila comme le chef des pirates responsables de l'état du transport et il captura les Impériaux qui furent enfermés avec l'équipage légitime. Cependant, Vanto ne fut pas réellement inquiet, avec sa confiance en Thrawn et ce qu'il devinait de sa stratégie. En gérant l'inquiétude des autres prisonniers, il fit alors preuve pour la première fois d'une attitude de commandement que seul le Chiss avait jusqu'alors devinée.

  Peu de temps après, les droïdes buzz de Thrawn entrèrent en action, dirigés par une balise dissimulée dans sa plaque de lieutenant. Ainsi libérés, ils reprirent sans mal le contrôle du vaisseau des pirates, sans pouvoir empêcher la disparition de Cygni et du Dromedar, ce qui incita Rossi à les confier à l'Amiral Wiskovis. S'il comprit que le Chiss avait fait exprès d'inclure Vanto dans la sanction, il choisit la curiosité à la colère : Thrawn comptait interroger les pirates capturés et pensait que son assistant avait les capacités uniques pour l'y aider.

  En effet, il observa l'interrogatoire mené par le Chiss et écouta les conversations en sy bisti des pirates, ce qui lui permit de déterminer leur base : Uba. Wiskovis fut admiratif de la manœuvre, même si Vanto dut compléter les paroles maladroites de son supérieur d'un vernis diplomatique pour ne pas vexer l'amiral avec leurs initiatives. Il fournit également la "traduction" des idées de Thrawn pour s'assurer de leur exécution par Wiskovis qui apprécia et les laissa mener leurs opérations. Ils réussirent ainsi à récupérer la cargaison de gaz tibanna volé.

Eli Vanto

Eli Vanto et Thrawn regardent le résultat de leur piège sur les pirates prisonniers.
Image extraite du comics Thrawn


  Ce succès leur assura le soutien du Colonel Wullf Yularen pour le procès en cour martiale du Chiss en raison des risques pris en se laissant capturer. Vanto dut l'accompagner, à regret, à travers de nombreuses réceptions sur Coruscant visant à lui obtenir assez de soutien pour l'acquitter. Son sentiment d'être un intrus ne s'améliora pas quand il apprit que Thrawn avait collaboré activement avec Yularen pour débusquer les pirates et leur chef, connu sous le nom de Nightswan. Intrigué, il ne manqua pas de remarquer la réaction du Chiss quand il apprit qu'une partie des citernes de tibanna avait été vidée avant qu'il les récupère, ce qui impliquait que cet adversaire mystérieux l'avait battu. Le jeune homme comprit tout de suite qu'il se vengerait d'une manière ou d'une autre.

  Quand Thrawn fut finalement innocenté, Vanto ne sut pas comment réagir : s'en réjouir ou regretter de ne pas pouvoir reprendre le cours de sa carrière ? Incapable de décider, il oublia ce dilemme en s'attachant à enquêter sur les flux de doonium à travers l'Empire, mettant en œuvre ses dons de logisticiens pour les besoins du Chiss. Néanmoins, peu après le verdict, le jeune aspirant fut approché par Culper, l'assistante du Moff Ghadi, qui lui offrit un poste dans la Bordure Intérieure.

  S'il rêva un instant, Vanto repéra rapidement une maladresse dans les paroles de son interlocutrice, un reflet du mépris habituel envers son territoire natal. Il comprit alors que l'objectif était de l'éloigner de Thrawn pour entraver sa carrière alors que celui-ci venait d'être promu capitaine tout en étant innocenté. Il rejeta donc l'offre, conscient que cela signait la mort de ses espoirs de monter en grade. Plus tard, il expliqua dans les grandes lignes sa conversation au Chiss, sans lui avouer ce qu'il avait refusé, et il poursuivit sa carrière d'assistant à bord du Sphex d'Orage (bien que Thrawn ait affirmé avoir défendu sa cause pour lui obtenir une autre affectation).

Eli Vanto

Eli Vanto n'apprécie pas ce qu'il comprend des paroles de Culper.
Image extraite du comics Thrawn


  Sous les ordres du Commandant Alfren Cheno, ils servirent pendant un an en brillant. Au fil du temps, Vanto prit l'habitude d'être celui qui expliquait les raisonnements et déductions de Thrawn au point d'apprécier ce rôle et d'y exceller. En effet, le Chiss n'était pas toujours doué pour vulgariser sa pensée, si tant est qu'il daigne s'y essayer. Par contre, il souligna les progrès du jeune homme en matière tactique. En parallèle, il l'aida à poursuivre ses investigations au sujet de Nightswan dont il remarquait qu'il commençait à virer à l'obsession pour Thrawn.

  Cette enquête les amena sur Umbara où le Sphex d'Orage épaula le Prééminent de l'Amiral Carlou Gendling. Là, les forces impériales se retrouvèrent face à un essaim monstrueux de chasseurs droïdes Vautour. Face au désarroi du commandant, Thrawn prit le contrôle d'un poste de senseur où il montra à Vanto ce qu'il avait repéré. Si le jeune homme ne parvenait pas à tirer les mêmes conclusions que lui à partir de l'art, il comprit rapidement où il voulait en venir. Toutefois, Gendling refusa leur plan pour contrer leurs adversaires et ils durent se contenter de guider les autres Impériaux pour cibler les zones de vulnérabilité de l'ennemi.

  L'amiral fut furieux mais Cheno couvrit Thrawn, sacrifia sa propre carrière pour sauver celle du Chiss et de Vanto par extension. Malgré ce dommage collatéral, l'Empire s'empara de la planète et Thrawn reçut le commandement du Sphex d'Orage. En faisant le bilan des récents événements, ils comprirent que l'objectif de Nightswan n'avait pas été de les vaincre mais de les pousser à prendre le contrôle des mines locales. Le jeune aspirant avait découvert que les systèmes impériaux étaient bien moins efficaces qu'Umbara pour neutraliser les contrebandiers et donc les manigances de ce mystérieux adversaire.

  En plus de cette aide, il expliqua également au Chiss la nature éminemment politique des décisions de l'Etat-major et les conséquences subies par son entourage lorsque le commandement ne pouvait se permettre d'attaquer le protégé de l'Empereur. Si Thrawn fut attristé d'apprendre de tels agissements allant à l'encontre du bien de l'Empire, Vanto ne put que lui conseiller de poursuivre sa carrière en gardant ses informations à l'esprit. Quelques jours plus tard, après une enquête au dojo Yinchom qui leur permit de croiser de nouveau la route d'Arihnda Pryce, ils reçurent leurs affectations : le Chiss devint commandant du Sphex et le jeune homme resta à son service en tant qu'aspirant.

  À son insu, en attendant la réparation de leur vaisseau, Thrawn rencontra Pryce en privé pour un échange de bons procédés. Lors de cette conversation, elle lui apprit la raison de l'absence de promotion de son assistant et lança la base de leur alliance sur le plan politique. De son côté, Vanto poursuivit son service, toujours aussi irréprochable et donc naturellement frustré par l'injustice qui le touchait.

  Ils se rendirent notamment sur Cyphari, où les colons et les indigènes Afes s'opposaient. Guidé par son supérieur, le jeune homme ne mit pas longtemps à reconnaître un schéma opérationnel de Nightswan. Si Thrawn avait compris davantage que lui le plan de leur ennemi, Vanto se réjouissait de pouvoir lui mettre des bâtons dans les roues. Ensemble, ils identifièrent les colons les plus susceptibles d'être les complices de Nightswan dans la déstabilisation de la population locale, puis il réunit les informations complètes requises par Thrawn. Ce dernier put ainsi déterminer la meilleure manière d'agir.

  Il ordonna aux Afes de quitter provisoirement les terres disputées où il passa la nuit avec Vanto, lequel avait compris son plan malgré quelques erreurs d'interprétation. Il progressait constamment sur le plan stratégique, ce qui ne l'empêchait pas d'être inquiet à l'idée de se trouver à deux face aux conspirateurs locaux. S'il sut quand agir lorsque Thrawn déclencha les hostilités, le jeune aspirant paniqua et fit diversion à son corps défendant, même s'il renonça à rétablir la vérité quand le Chiss le félicita.

Eli Vanto

Eli Vanto, paré à intervenir tandis que Thrawn ouvre le feu.
Image extraite du comics Thrawn


  Toutefois, ils ne purent réellement inculper les colons car leurs actes n'étaient pas totalement illégaux. À la place, Thrawn fit tirer le Sphex d'Orage sur les champs abritant la proto-épice qui les intéressait et était à l'origine des conflits locaux en se calquant sur les mouvements d'un chasseur TIE qui repérait le filon. Si Vanto trouva cette opération folle, les Afes furent furieux et s'en plaignirent au commandement, lequel était déjà mécontent de son initiative. Le Chiss décida alors de plaider sa cause avec la vérité. Préoccupé, l'aspirant croisa le chemin du pilote ayant permis la destruction du filon, Gimm, qui se trouvait être l'un des étudiants de la Royale Impériale réaffectés après l'embuscade. Guère apaisé par ce revirement, le pilote, devenu lieutenant, se montra méprisant envers son ancien camarade de promotion resté au bas de l'échelle.

III. Officier supérieur de l'Empire



  C'est alors que sa carrière changea. Thrawn fut une nouvelle fois jugé et acquitté, puis Pryce effectua une tractation avec le Grand Moff Tarkin qui, non content de lui obtenir le poste de gouverneure de Lothal, inclut de garantir enfin à Vanto la promotion tant attendue. Ce geste était une demande du Chiss lorsqu'il l'avait aidée. À leur retour sur Coruscant, le stratège fut donc nommé commodore et commandant du Chimaera, et le jeune homme fut directement promu au grade de lieutenant-colonel, un bond hiérarchique sans précédent.

Eli Vanto

La stupéfaction lorsque sa promotion est enfin annoncée
Image extraite du comics Thrawn


  Il s'amusa en premier lieu à remettre Gimm à sa place avant d'embarquer à bord du Destroyer Stellaire de classe Imperial. Leur première véritable crise fut de se porter au secours du Sempre, un transport de troupes qui s'avéra convoyer des esclaves, comme ils le découvrirent après un coup (apparent) de colère du Chiss. Son geste d'humeur, en réalité parfaitement maîtrisé et visant à convaincre un soldat hermétique aux arguments logiques, surprit Vanto plus que tout le reste. En enquêtant et en combinant leurs talents, ils comprirent que les mystérieux assaillants allaient viser la station de Lansend Ving-Six.

  Ils arrivèrent en plein combat entre les rebelles et la station, dont la colonelle Zenoc avait déjà identifié le traître. Avec la puissance de feu du Chimaera, ils mirent rapidement un terme aux hostilités en neutralisant les vaisseaux comme les troupes déployées. Pourtant, le lieutenant-colonel se sentait mal à l'aise en apprenant que l'Empire exploitait des esclaves, même si Thrawn tenta de l'aider à aborder autrement cette question.

  La crise majeure suivante les amena sur Botajef où le Gouverneur Quesl sentait prêt à risquer son monde pour faire sécession, ce qui rendit le jeune homme très inquiet à l'idée de vivre une répétition de la Guerre des Clones. Il fut distrait de ses inquiétudes par Thrawn qui l'incita à réfléchir à leur enquête au long cours sur les détournements de matériaux et minerais, ce qui leur permit de déduire la construction d'une structure impériale énorme. Bien qu'après le Chiss, Vanto effectua les mêmes raisonnements que lui pour savoir comment la localiser, mais il n'eut pas le loisir de pousser sa réflexion à son terme car il leur fallait préparer leur intervention sur Botajef.

  Les forces locales les attendaient mais Thrawn s'en joua. Il envoya ses chasseurs TIE neutraliser les défenses au sol, distrayant tous les acteurs de cette insurrection, et en profita pour capturer la corvette à bord de laquelle Quesl comptait s'enfuir. Le jeune homme fut fasciné par sa déduction qui avait permis une victoire aussi rapide et économique. De plus, ce succès lui valut une nouvelle promotion au grade d'amiral de la 96e force opérationnelle et, bien plus tard, une invitation à une réunion avec les amiraux Donassius, Durril et Kinshara.

  À cette occasion, Vanto crut que Thrawn saborda définitivement sa carrière en refusant d'intervenir sur Batonn au profit de Durril, ce qui envoya le Chimaera sur Sammun. Malgré cela, le Chiss laissa le commandement à son second, le commandant Karyn Faro, et utilisa une vieille navette confisquée pour observer les événements sur Batonn ensemble. Pour Thrawn, c'était l'occasion rêvée d'évaluer les progrès de son "élève" dont il sentait qu'il avait énormément progressé et avait désormais besoin de devenir plus rapide, pas nécessairement plus clairvoyant.

  Ils virent alors Durril essuyer une défaite cuisante et une poignée de cargos s'enfuir. Sur ordre de son supérieur, le lieutenant-colonel joua donc le rôle d'un contrebandier pour se voir inviter par le dernier de les suivre. Une fois sur leur base, sous le nom d'Horatio Figg et déguisé avec la tenue d'amiral de Thrawn trouée au blaster, il fut amené devant le chef des hors-la-loi : Nightswan, ou Cygni. Ce dernier l'avait reconnu également et montra avoir suivi leurs carrières, même s'il pensait que c'était le Chiss qui avait été piégé sur Batonn.

Eli Vanto

Eli Vanto dans son déguisement pour rencontrer Nightswan.
Image extraite du comics Thrawn


  En discutant, Vanto comprit également que Nightswan pensait qu'Anakin Skywalker avait convaincu l'Empereur de le recruter, ce qui n'était pas si éloigné de la vérité. Cependant, Thrawn, caché, déclencha une fuite radioactive dans son vaisseau en référence au piège initial de leur rencontre et le chef rebelle démontra à quel point le jeune homme n'avait pas compris le jeu politique de Coruscant. Soudain, une alarme sonna et le blaster confié par le Chiss et confisqué par Nightswan explosa, ce qui permit à Vanto de rejoindre Thrawn pour s'enfuir.

  Tout d'abord agacé de ne pas avoir été prévenu de la personne qu'il allait rencontrer, il se calma bien vite en comprenant le raisonnement de l'amiral et ils regagnèrent leur flotte. Là, Donassius leur confia l'intervention sur Batonn à la place de Durril, humilié. Lors des préparatifs aux combats, Vanto eut une révélation en discutant avec le commandant Faro qui lui fit comprendre que, si les stratégies de Thrawn lui paraissaient évidentes après coup, il figurait parmi les rares à en être capable. Il commença alors à penser que sa carrière n'était pas bridée mais au contraire guidée pour briller.

  Il y pensait encore quand ils attaquèrent, une bataille éclair qui leur obtint très vite la reddition de leurs adversaires, à l'exception d'une ville, Creekpath, qui refusa de céder. Tandis que Yularen envoyait un agent du BSI, et Arihnda Pryce, sur place pour affaiblir les positions, Vanto s'interrogea sur les positions des forces de Thrawn en orbite : dans l'attente, il les avait trop éloignées les unes des autres, les rendant vulnérables. Yularen partageait cette inquiétude au point de remettre en doute le jugement du Chiss qu'il estimait obsédé par Nightswan. Et sa suspicion ne fut pas apaisée en constatant que ces deux chefs stratèges se rencontrèrent en marge du siège de Creekpath.

Eli Vanto

Eli Vanto assiste Thrawn au combat pour la dernière fois.
Image extraite du comics Thrawn


  Si le colonel du BSI fut rassuré en le confrontant, Vanto n'eut pas droit aux réponses de Thrawn, et il continua de s'inquiéter jusqu'à ce que les combats commencent, d'autant plus qu'il avait prouvé que l'amiral Kinshara avait laissé fuir de Danesh des effectifs représentant jusqu'à trente appareils de tonnage moyen. Soudain, ils attaquèrent les forces impériales en orbite de Batonn. D'abord effrayé, le lieutenant-colonel découvrit avec stupeur que les barges de réparation des croiseurs abritaient des escadrons de chasseurs TIE qui prirent les agresseurs à revers.

  Au même moment, Creekpath explosa en emportant l'essentiel de la population civile. Les combats furent rapidement terminés, permettant d'interroger Pryce sur le désastre. Malgré sa méfiance et ses doutes, Vanto se garda d'intervenir même s'il était relativement évident que la gouverneure de Lothal était responsable du massacre. Il fut toutefois impossible de le prouver, pas sans grand dommage politique malgré les efforts du jeune homme qui se contenta de la satisfaction de continuer d'assister Thrawn, devenu grand amiral suite à sa victoire.

IV. Au service de l'Ascendance



  Pourtant, ce ne fut pas ce qu'il connut ensuite, bien que lui-même fût promu à cette occasion. À la place, le Chiss lui confia son journal et une mission bien différente des précédentes : rejoindre l'Ascendance Chiss. Il fut accueilli par l'Amirale Ar'alani à bord du Steadfast pour débuter une nouvelle carrière. Toutefois, il s'agissait alors d'une affectation secrète et il fut réputé disparu aux yeux de l'Empire.

Eli Vanto

Eli Vanto rejoint l'Ascendance Chiss.
Image extraite du comics Thrawn





En savoir plus

  L'âge d'Eli Vanto n'est pas un élément certain. Il est sûr qu'il est en quatrième année de sa formation de cadet à Myomar lors de sa rencontre avec Thrawn, en -11 avant la bataille de Yavin. Cependant, l'âge d'entrée à l'académie est variable selon les sources : 15 ans par exemple dans les romans jeunesse Rebels dont un an de pré-orientation et une spécialisation à 16 ans. Pourtant, Sabine Wren avait quitté l'académie de Mandalore depuis longtemps à l'âge de 17 ans et le guide de Rogue One établit un âge d'entrée à 13 ans. Selon ces versions, Eli Vanto aurait donc entre 17 et 20 ans lors de sa rencontre avec Thrawn, et serait donc né entre -31 et -28 avant la bataille de Yavin.


Actualités en relation

HoloNet | Critique de la novélisation de l'Episode IX

Paru le 4 juin 2020 chez Outre Fleuve, la novélisation de l'Episode IX, intitulé L'Ascension de Skywalker, est écrit par Rae Carson, que l'on connaît déjà pour son roman Morts ou vifs. Pour accompagner le...


Outre Fleuve | Sortie de la novélisation de L'Ascension de Skywalker

Six mois après la sortie du film, voilà que la novélisation de L'Ascension de Skywalker débarque enfin dans nos librairies hexagonales, trois mois seulement après la publication de sa version originale aux États-Unis ! Disponible num...


Marvel | Sortie de Bounty Hunters #7

Confinement ou pas, Marvel sort aujourd'hui aux États-Unis Bounty Hunter #7 ! Toujours poursuivi par les chasseurs de prime 4-LOM et Zuckuss, Beilert Valance et son jeune protégé Cadeliah trouvent refuge dans un abri rebelle caché à la surface...


[MAJ] The Mandalorian | Les concept-arts officiels de la saison 2

Tout comme pour la saison 1 de The Mandalorian, Lucasfilm a repris la bonne habitude de mettre en ligne une poignée de concept-arts tirés du dernier l'épisode diffusé... et donc comme l'an passé il serait bien...


Del Rey | Sortie de From a Certain Point of View: The Empire Strikes Back

C'est aujourd'hui que l'éditeur américain Del Rey publie le recueil de nouvelles From a Certain Point of View: The Empire Strikes Back, outre-Atlantique. Long de 576 pages, le livre est composé de 40 nouvelles Star Wars...


Informations encyclopédiques
Eli Vanto
Nom
Eli Vanto
Espèce
Date de naissance
Entre -31 et -28 av. BY
Lieu de naissance
Fonctions
Cadet de l'Académie de Myomar
Cadet de l'Académie Royale Impériale de Coruscant
Aspirant à bord du Corbeau de Sang
Aspirant à bord du Sphex d'Orage
Lieutenant-colonel à bord du Chimaera
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
11/11/2020

Date de modification
22/11/2020

Nombre de lectures
248


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.