Verla


Verla était l'une des disciples de Ferren Barr qui échappa aux Inquisiteurs de Dark Vador sur Mon Calamari, avant de se réfugier sur Serelia et d'y rencontrer Luke Skywalker.

Continuité : Canon


  Verla était une jeune femme aux cheveux pâles sensible à la Force qui vécut durant les dernières années de la République Galactique. Toutefois, elle n'était pas une Padawan, encore moins une Jedi, du fait de sa faible sensibilité à la Force. Elle ne fut donc pas concernée par l'exécution de l'Ordre 66 qui marqua la fin de la Guerre des Clones, mais ses prédispositions faisaient d'elle une proie potentielle des Inquisiteurs de Dark Vador.

1. Disciple de Ferren Barr



  Moins d'un an après l'avènement de l'Empire, Verla avait été recrutée par Ferren Barr, un Chevalier Jedi Iktotchi qui avait survécu à la Purge Jedi, avec d'autres Humains pour résister à l'Empire. Barr et ses disciples s'étaient installés dans une grotte sous-marine de Mon Calamari, sous la protection du roi Lee-Char, et le Chevalier Jedi transmit tout ce qu'il savait à ses disciples : comment le Chancelier Palpatine avait orchestré la Guerre des Clones pour manipuler les Jedi et finalement tous les éliminer avec l'Ordre 66.

  Ferren Barr savait également qui était réellement Dark Vador, et expliqua quel grand Chevalier Jedi Anakin Skywalker avait été avant de sombrer du Côté Obscur. Verla buvait les paroles de l'Iktotchi et engrangeait autant de savoir qu'elle le pouvait : un jour, cela lui servirait. Mais tout cela prit fin en -18 lorsque Dark Vador et ses Inquisiteurs retrouvèrent la trace de Ferren Barr.

Verla

Verla aux côtés de Ferren Barr sur Mon Calamari


  L'Empire venait en effet de transformer des négociations commerciales avec les Mon Calamari en véritable invasion de la planète. Verla, comme les autres disciples de Ferren Barr, ignoraient qu'il s'agissait là du fait du Jedi, qui avait délibérément provoqué l'Empire en faisant exploser la navette de son ambassadeur. En effet, l'Iktotchi avait eu une vision de Force, dans laquelle il avait perçu le rôle capital que jouerait les Mon Calamari plus tard contre l'Empire, mais pour cela, il devait provoquer la lutte.

  Ferren Barr et ses disciples quittèrent donc leur cachette, mais ne tardèrent pas à être rattrapés par les Inquisiteurs dans les eaux tumultueuses de Mon Calamari. Quatre des six acolytes du Chevalier Jedi furent tués durant leur fuite, et ils ne furent bientôt plus que trois face aux Purge Troopers de la Neuvième Sœur, du Sixième Frère et du Dixième Frère. Le cinquième disciple se vit éventrer, et Verla se retrouva bientôt seule avec son maître. Mais plutôt que d'affronter frontalement les Inquisiteurs, le Chevalier Jedi ordonna aux Purge Troopers, des soldats clones, d'exécuter l'Ordre 66 : ils se retournèrent aussitôt contre les Inquisiteurs, permettant ainsi à Verla et Barr de s'échapper.
  Mais leurs chemins se séparèrent bien vite : Barr avait une tâche à accomplir, et ordonna à sa disciple de se cacher afin de pouvoir transmettre ce qu'elle avait appris. Pendant que le Chevalier Jedi périssait face à Dark Vador, Verla demeura cachée avec quelques Quarrens, attendant que le calme retombe sur Mon Calamari après la capture du roi Lee-Char.

Verla

Verla, attendant cachée que le calme retombe sur Mon Calamari


2. Réfugiée sur Serelia



  Les années suivantes furent terriblement éprouvantes pour Verla. Même si elle n'était pas une Jedi à proprement parler, sa sensibilité faisait d'elle une menace pour l'Empire. Plusieurs fois, elle échappa aux Inquisiteurs et même une fois à Dark Vador. Ils la traquaient sans cesse, et avec le temps, elle en vint à maudire la Force. Pourquoi la Force l'avait-elle choisie elle ? Cela n'avait apporté que du malheur dans sa vie, et le sort funeste des Jedi allait dans le sens de sa pensée.
  Elle essaya tout de même de clarifier ses pensées en se rendant sur Tempes, un monde où les Jedi avaient établi un temple à l'époque de la Haute République. De nombreux artefacts s'y trouvaient encore, mais une présence maléfique avait repoussé Verla, qui n'avait pas davantage insisté, considérant cela comme une preuve supplémentaire que la Force ne lui voulait pas que du bien.

  Verla finit par trouver refuge sur la planète portuaire de Serelia, où elle s'isola sur un îlot et piégea son lieu de vie au cas où les Inquisiteurs la retrouveraient un jour. Mais la Force joua un nouveau tour à Verla : en +3, après la bataille de Hoth et le duel qui avait opposé Dark Vador à son fils Luke Skywalker, ce dernier avait vu Verla dans une vision de Force, et s'était donc mis en tête de la retrouver, afin d'obtenir un nouveau sabre laser.

Verla

Verla échappant à Dark Vador durant la Purge


  Ainsi, quand un individu arriva avec son droïde sur Serelia, Verla prit peur et tenta de le semer, pensant qu'il s'agissait d'un agent de l'Empire. Toutefois, le jeune persévéra et la suivit jusque dans son repaire, évitant tous les pièges mortels qu'elle avait installés. Verla utilisa alors la Force pour sonder cet étranger, et découvrit qu'il était le fils de Dark Vador. Prise d'un sentiment mêlant peur et colère, elle tenta de le noyer dans une cellule qu'elle avait conçue. Heureusement pour Luke, R2-D2 électrocuta Verla et désactiva le remplissage de la salle, ce qui permit au jeune Jedi d'en sortir vivant.

  Quand Verla revint à elle, elle était ligotée et s'attendait à ce que le fils de Vador l'exécute. Mais il n'en fut rien. Il lui expliqua alors qui il était, qu'il cherchait à devenir un Jedi, et que pour cela il avait besoin d'un nouveau sabre laser : la Force l'avait guidé jusque sur Serelia, où il avait vu Verla lui remettre une arme. L'ancienne disciple de Barr mit aussitôt en garde Luke : en s'engageant sur la voie des Jedi, seulement la souffrance l'attendait. La Force jouait avec eux, Jedi comme Sith, les considérant comme des outils.
  Malgré ses avertissements, Luke Skywalker était déterminé. Verla partagea alors avec le jeune Jedi ce qu'elle savait : comment Palpatine avait utilisé l'Ordre 66 et les clones pour se débarrasser des Jedi, et comment Anakin Skywalker avait sombré du Côté Obscur. Puis elle lui indiqua qu'il trouverait ce qu'il cherchait sur Tempes. Verla fit néanmoins promettre à Luke Skywalker de ne plus jamais tenter de la retrouver, car c'était pour elle le seul moyen de vivre en paix.

Verla

Verla mettant en garde Luke Skywalker sur Serelia


Informations encyclopédiques
Verla
Nom
Verla
Espèce
Armes
Lance
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
02/02/2021

Date de modification
09/08/2021

Nombre de lectures
489


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.