Pitina Mar-Mas Voor


Pitina Mar-Mas Voor était Ministre de la Propagande et Désinformation Impériale et fomenta un complot pour renverser l'Empereur qui lui coûta la vie.

Continuité : Canon


  Pitina Mar-Mas Voor était une femme ambitieuse née durant les années prospères de la République et de l'Ordre Jedi, dans une humble famille où elle se considérait comme une princesse de second rang. À dix-huit ans, elle devint la femme d'un sénateur à la suite d'un mariage arrangé, un personnage plat dont elle pouvait profiter de la position. Son mari obtint un poste de conseiller après l'avènement de l'Empire Galactique pour récompenser sa loyauté : il n'avait qu'à donner son accord dès que son avis était demandé pour des invasions diverses.
  Depuis l'arrière de la scène, Pitina contemplait avec effarement l'Empire sacrifier des milliers de stormtroopers et des milliards de crédits dans une politique d'expansion et de conquêtes qui le mènerait à sa perte. Elle décida donc d'agir en se débarrassant tout d'abord avec subtilité de son mari : elle n'eut qu'à faire courir la rumeur que Dark Vador suspectait le sénateur de sédition. Cette manipulation poussa son mari au suicide. Manipulatrice naturellement douée, Voor falsifia ensuite le testament de son défunt mari et obtint une position privilégiée auprès de l'Empereur.

  L'ascension de Pitina Mar-Mas Voor sur l'échiquier politique impérial fut fulgurante : en moins d'un an, elle créa la Coalition Pour le Progrès jusqu'à occuper le poste de Ministre de la Propagande et Désinformation Impériale. Elle établit son quartier général sur Centax 3, une lune de Coruscant, et y fit construire la galerie de la paix, un musée dédiée aux triomphes de l'Empire.
  La doctrine de Voor reposait sur trois principes fondamentaux :
• Montrer aux peuples à soumettre le véritable visage du chaos, quitte à créer de fausses menaces pour forcer la population à appeler l'Empire à l'aide, comme sur Arbiflux ;
• Promettre la paix et l'ordre sous occupation impériale ;
• Feindre la tristesse pour les mondes qui refusent.

Pitina Mar-Mas Voor

Pitina Mar-Mas Voor depuis son quartier général sur Centax 3


  Grâce à ces trois règles, la Ministre se targuait d'avoir guéri l'Empire de ses maux, d'avoir habillé la main de fer de l'Empereur Palpatine d'un gant de velours. Grâce à son travail, les deux-tiers des conflits étaient évités ou réglés sans même un tir de blaster. Malheureusement, la cruauté de l'Empereur et de Vador gâchaient tous ses efforts. Palpatine n'apparaissait jamais en public, il continuait à accepter les invasions et génocides sans jamais ne serait-ce que faire miroiter la prospérité aux mondes qui tombaient sous le joug de l'Empire. Pitina Mar-Mas Voor avait donc décidé d'agir et d'éliminer Palpatine pour le remplacer. Il lui fallait cependant, pour cela, un élément contrôlable qu'elle pourrait diriger contre son ennemi. Elle devait y réfléchir.

  Un des plus grands succès de la ministre Voor fut certainement la conquête pacifique de Milvayne, un monde autoritaire qui usait déjà abusivement de propagande pour contenir sa population. Un modèle de réussite qui avait inspiré soixante-trois autres systèmes à rallier l'Empire. L'investissement avait été bien moindre, puisque l'Autorité de Milvayne ne souhaitait pas que les stormtroopers apparaissent en public. Il n'y avait donc qu'une garnison impériale présente sur Milvayne, à bord d'un vaisseau de la Coalition Pour le Progrès qui monitorait tous les canaux de communication et vidéos de la planète, afin d'enregistrer en temps réel l'impression que la population avait de l'occupation impériale, et mesurer en direct le nombre d'incivilités.
  Tout se passait bien jusqu'à ce qu'un électron libre vienne mettre le feu aux poudres. Une certaine Aphra et son droïde sadique Triple Zéro étaient liés l'un à l'autre par des bombes de proximité : ils ne pouvaient pas s'éloigner sans risquer d'exploser, et disposaient d'un temps limité pour désactiver leurs bombes. Les galères de la jeune femme, qui luttait pour sa survie, étaient filmées en direct par le droïde à son insu, et retransmises dans tout Milvayne. Une expérience malsaine dont l'auteur n'était autre que Cornélius Evazan.

Pitina Mar-Mas Voor

La ministre Voor donnant ses instructions à la garnison impériale de Milvayne


  L'empathie de la population et l'adhésion des citoyens de Milvayne à l'esprit révolutionnaire d'Aphra créa en quelques heures un vent d'insurrection dans les rues. Les stormtroopers ne pouvaient pas intervenir sans ajouter de l'huile sur le feu, et la police de Milvayne finit par être rapidement dépassée. Le coup de grâce qui déstabilisa l'ordre établi et propulsa la population dans les rues fut le geste héroïque de la contrebandière qui intercepta un tir perdu à destination de sa protégée Vulaada Klam.

  Le succès de Milvayne filait entre les doigts de Pitina Voor, qui suivait la situation depuis le palais impérial de Coruscant. Ses adversaires politiques allaient profiter de cet échec pour la faire tomber, elle devait donc rebondir, et vite. La propagande impériale se chargerait de mettre l'insurrection sur le dos d'extrémistes de la Rébellion. Elle dut faire son rapport à l'Empereur, qui apprécia qu'elle se charge personnellement de cette convenue.
  Mais tout n'était pas à jeter dans cette affaire, non. Aphra, cette parfaite inconnue pour le grand public, allait servir le projet de coup d'état de Pitina. Familière de l'Empire et de l'Alliance, l'archéologue serait le missile dont elle contrôlerait les moindres mouvements. Malgré le caractère erratique de ses agissements, Aphra demeurait relativement prévisible : elle agissait toujours dans son propre intérêt, et se fichant des dommages collatéraux. Cela, la ministre de la propagande l'avait bien compris.

Pitina Mar-Mas Voor

La ministre Voor confiant une fausse mission à Aphra


  Pitina Mar-Mas Voor tissa donc un plan complexe : elle allait se servir de la prévisible Aphra et des rebelles pour porter le coup fatal à Palpatine. Tout d'abord, deux mois après les événements survenus sur Milvayne, une fois son plan diabolique prêt, elle contacta Aphra - sans lui révéler son identité - pour qu'elle lui ramène une cape cachée dans un temple des Slinani, pour la modique somme de 200.000 crédits. La cape n'avait aucun intérêt, mais la ministre comptait sur Aphra pour également voler dans le temple le Farkiller, un artefact Jedi. En parallèle, elle s'arrangea pour que les Rebelles retrouvent la trace d'Aphra, puisqu'ils la recherchaient toujours pour avoir crypté les données volées sur la Ruche 1 de l'Initiative Tarkin. Aphra et le Farkiller furent ainsi conduits dans une base rebelle secrète.
  La ministre anticipa ensuite que le général Cracken des Renseignements inventerait une histoire qui forcerait Aphra à s'échapper avec l'artefact Jedi. Et cette histoire était un gros mensonge, puisque Cracken raconta à Aphra que l'Alliance souhaitait se servir du Farkiller pour créer une super-arme et détruire à distance le palais impérial et Palpatine avec. Aphra fit ensuite exactement ce que les Rebelles et la ministre Voor avaient prévu : elle revint pour voler le Farkiller, puis révéla le complot à l'Empire, espérant acheter sa survie. La ministre envoya ses troupes récupérer Aphra avant que Vador ne lui mette la main dessus et ne l'élimine, puis la fit venir sur Centax 3.

  Le plan de Voor était parfait : elle savait que les Rebelles avaient piégé le Farkiller, puisqu'ils comptaient sur Aphra pour le voler et révéler le complot à l'Empereur. Ainsi, Palpatine, curieux, ferait venir ce nouvel artefact pour enrichir sa collection, et ne sentirait pas le danger avant qu'il ne soit trop tard. Les Rebelles allaient tuer l'Empereur pour elle, et elle se tiendrait prête pour prendre le contrôle du palais impérial.

Pitina Mar-Mas Voor

Pitina faisant visiter à Aphra et Vulaada le musée de Centax 3


  Pitina Mar-Mas Voor commit toutefois deux erreurs. Pour s'assurer qu'Aphra retourne auprès des Rebelles voler le Farkiller alors qu'elle était toujours traquée par l'Empire, elle avait envoyé des chasseurs de primes à ses trousses, dont Krrsantan le Noir, qui connaissait l'archéologue. Aphra avait donc réalisé que celle qui employait le Wookie était la même personne qui l'avait envoyée voler la cape.
  La deuxième erreur de la ministre fut son excès de confiance. Une fois Aphra et Vulaada arrivées sur Centax 3, elle ordonna que Krrsantan soit payé pour se débarrasser de lui, puis fit tourner quelques clips promotionnels centrés sur Aphra, celle qui avait sauvé l'Empire d'un complot rebelle. Alors que le Farkiller était en route vers le palais impérial, elle fit visiter à ses deux invitées la galerie de la paix, où l'archéologue remarqua un casque porté par les pirates qui avaient tué sa mère Lona sur Arbiflux. Aphra avait donc compris que l'Empire s'était jadis servi de pirates pour conquérir Arbiflux, immonde stratégie qui avait coûté la vie à sa mère.

  Ainsi, quand Pitina Mar-Mas Voor révéla à Aphra son plan pour tuer l'Empereur en déclarant fièrement qu'elle l'avait manipulée elle et les Rebelles, elle ne se rendit pas compte qu'elle était filmée et que ses confessions étaient retransmises en direct. Aphra avait en effet réalisé à temps qu'elle était victime d'un complot dont elle ignorait l'ampleur. Quand la ministre se rendit compte que son complot avait été exposé, il était trop tard pour elle pour fuir. Dark Vador était arrivé et lui trancha la tête d'un coup de sabre laser.

Pitina Mar-Mas Voor

Pitina Mar-Mas Voor réalisant qu'elle a été filmée et piégée




Actualités en relation

Encyclopédie | Publication d'un pack de fiches canon

L'encyclopédie Star Wars HoloNet s'enrichit aujourd'hui de 43 nouvelles fiches de l'univers canon, un travail conséquent porté par Islerding Minor, Raventorn, Whiterevan, Ravaak et Korriban_Sith. Ce pack se concentre en majeure partie sur les comics...


Marvel | Sortie de Darth Vader (2020) #8

L'éditeur américain Marvel fait paraitre aujourd'hui, outre-Atlantique, le comics Darth Vader (2020) #8. Mis au défi par l'Empereur en personne après un chapelet de revers cuisants, Dark Vador continue de faire ses preuves sur...


Marvel | Sortie de Darth Vader (2020) #6

Aux États-Unis, cette semaine voit la publication du comics Darth Vader (2020) #6 chez Marvel. Comme vous pouvez le voir par la couverture du numéro, suite à sa série d'échecs dans la quête du jeune héros...


Marvel | Sortie de The High Republic #3

Le troisième numéro de la nouvelle série Star Wars événement de Marvel paraît aujourd'hui aux États-Unis ! The High Republic #3 continue l'histoire de la jeune Jedi Keeve Trennis, dans une mission périlleuse...


Marvel | Sortie de Darth Vader (2020) #10

Retour à un peu de tranquillité après les nombreuses sorties de la semaine dernière ! Aujourd'hui voit donc la parution d'un seul nouveau comics du côté de chez Marvel, avec la sortie de Darth Vader (2020) #10 ! Apr...


Informations encyclopédiques
Pitina Mar-Mas Voor
Nom
Pitina Mar-Mas Voor
Espèce
Date de naissance
-44
Date de décès
Entre +1 et +3
Lieu de décès
Fonctions
- Ministre de la Propagande et Désinformation Impériale
- Directrice de la Coalition Pour le Progrès
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
22/01/2021

Date de modification
22/01/2021

Nombre de lectures
129


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.