Worrroznor


Worrroznor était le Garant des Lois de la tribu de Chuundar, au temps de l'Ancienne République. Il jugea l'affaire du meurtre de Rorworr, un jeune Wookie qui pactisait secrètement avec les esclavagistes de la Corporation Czerka.

Continuité : Légendes


  Worrroznor était un vieux sage Wookie qui occupait la fonction de Garant des Lois au sein de la tribu de Chuundar. Bien qu'on ignore  quelle était toute l'étendue de ce rôle au sein de la société wookie, on sait qu'il veillait au respect du code d'honneur du peuple de Bacca et qu'il remplissait la charge de juge, appliquant la justice si particulière des Wookies. En ces temps troubles où Kashyyyk était dominée par la Corporation Czerka et les Wookies réduits en esclavage avec l'accord de Chuundar, le peuple de Bacca avait besoin de repères pour ne pas perdre son identité mise à mal par le pillage de son monde.

  Worrroznor siégeait à Rwookrrorro et, comme presque tout le village, il était préoccupé par ce qui passait. Un Wookie admiré par les plus jeunes pour sa bravoure, Rorworr, avait mystérieusement disparu depuis plusieurs jours. Il préparait une chasse dans les Terres d'Ombre et n'était plus apparu depuis. Worrroznor ne pensait pas qu'il avait été capturé par les esclavagistes, d'autant plus que leurs vaisseaux de transport n'avaient pas été vus au spatioport. Peut-être était-il tombé dans les Terres d'Ombre mais cette hypothèse semblait peu probable car Rorworr les connaissait bien. Le Garant des Lois pensa un temps partir à sa recherche mais il ne savait pas par où commencer, sans compter le fait qu'il n'avait plus l'âge pour partir à la chasse.

  Aucun étranger ne lui avait jamais proposé son aide pour quoi que ce soit, aussi fut-il extrêmement surpris lorsqu'un Humain, le Chevalier Jedi Revan, désira enquêter sur cette disparition suite à une conversation avec Woorwill, un cousin éloigné de Rorworr. Apparemment, cet étranger, selon ses affirmations, ne faisait pas partie des esclavagistes mais Worrroznor se méfiait de lui ; après tout, la parole des étrangers était d'habitude empreinte de mensonges. Mais il allait réserver son jugement sur cet Humain jusqu'aux résultats et accepta son aide.

  Plus tard, le Jedi revint le voir avec un carquois, cherchant à savoir à qui il appartenait. Worrroznor étudia attentivement l'objet et y vit dessus la rune de la famille de Jaarak, un ami de Woorwill. Revan affirma qu'il avait trouvé ce carquois à côté du corps de Rorworr. Cela semblait donc indiqué que Jaarak était impliqué dans la mort du jeune héros Wookie et, malgré la soudaine et pénible tournure des évènements, il devait, en tant que Garant des Lois, régler cette affaire. Il convoqua Jaarak afin de lui demander de s'expliquer. Worrroznor n'aimait pas cela : il était pénible de savoir qu'un Wookie puisse faire le mal.

  Jaarak, accompagné de Woorwill, le plus proche parent de Rroworr, se présenta devant le Garant des Lois, impatient de connaître sa version de l'histoire. L'accusé ne voulait rien dire en présence de Woorwill mais, sous la pression de Worrroznor, finit par avouer le meurtre de Rorworr. Préférant que seul son honneur soit souillé, il refusa d'abord de donner les raisons de son geste et accepta la sentence de mort que Worrroznor s'apprêtait à prononcer. Cependant, Revan ne pouvait laisser faire Jaarak et montra, preuve à l'appui (un databloc trouvé sur la dépouille), que Rorworr était en cheville avec les esclavagistes. Jaarak justifia alors le meurtre : il ne pouvait laisser ce "héros" trahir les siens ; déjà que les Wookies affrontaient les esclavagistes, ils n'avaient pas besoin de traîtres parmi les leurs. Devant les preuves de la trahison de Rorworr, le Garant des Lois déclara que Jaarak avait bien agi, décrêta son innocent et le libéra.

Worrroznor

Worrroznor écoute attentivement les mots de Revan, qui défend Jaarak.
Image extraite du jeu vidéo Knights of the Old Republic


  Certains Wookies comme Woorwill furent déçus par les actes de Rorworr et son crime fut source de bien des débats à Rwookrrorro. Force fut à Worrroznor d'avouer que Revan était le premier étranger qu'il était heureux de connaître. Le Jedi reçut une partie des possessions de Rorworr, l'autre partie revenant à Woorwill ; en effet, l'accusateur était indemnisé tout comme la famille de la victime car, selon la loi wookie, celui qui découvrait un crime était aussi considéré comme une victime. Worrroznor rappela à Revan que la justice des Wookies récompensait toujours l'honneur et l'honnêteté. Regardant le Jedi quitter Rwookrrorro le devoir accompli, le Garant des Lois sourit à l'idée qu'il existait des étrangers honorables.



Note : Le visage de Revan qui apparaît dans cette fiche n'est pas officiel. Les images concernées ne sont fournies qu'à but illustratif.
Informations encyclopédiques
Worrroznor
Nom
Worrroznor
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Garant des Lois
Affiliation
Aucune

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
25/12/2012

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
13 015


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.