Kiwu’tro’owmis


La Capitaine Kiwu’tro’owmis, dite Wutroow, était le bras droit de l’Amirale Ar’alani et l’un des rares soutiens de Thrawn quand il s’attirait des ennuis.

Continuité : Canon


  Quand de rares membres d'un peuple sont connus, la renommée éclipse généralement ceux qui évoluent à leur côté. Pourtant, l'Amirale Ar'alani de la Flotte de Défense et d'Expansion pouvait compter sur le soutien sans faille de la Capitaine Kiwu'tro'owmis (Wutroow), son second à bord du Vigilant.

  Membre d'une famille majeure, quoique non régnante, et dotée d'un bon sens de l'improvisation, elle savait comment apaiser les tensions ou trouver des idées de dernière minute pour renverser des situations. Peut-être pour cette raison, ou simplement parce qu'elle partageait largement les points de vue de sa supérieure, Wutroow semblait apprécier Thrawn, Mitth'raw'nuruodo de son nom complet, ou au moins mépriser l'opposition que les politiciens lui manifestaient.

  Ainsi, après les affrontements sur Paataatus qui eurent lieu en représailles d'un assaut sur Csilla et au cours desquels le stratège avait réalisé une manœuvre non autorisée, Ar'alani et Wutroow durent se rendre devant le conseil de la Hiérarchie de la Défense. La seconde du Vigilant jugeait ridicule d'accuser Thrawn alors que son idée leur avait assuré un franc succès, uniquement pour satisfaire une poignée d'Aristocra. Connaissant le goût de ces derniers pour les stratagèmes élaborés, elle trouvait toutefois amusant que leur collègue n'y brille pas.

  Alors que la défense d'Ar'alani face au conseil semblait insuffisante, Wutroow intervint pour souligner que les forces chiss étaient tombées dans un piège, comme s'ils étaient attendus. Profitant d'une information provenant de ses liens familiaux, elle fit remarquer que les Chiss avaient frôlé la catastrophe à cause d'une bourde d'un diplomate sur Paataatus qui avait désigné explicitement par où viendraient les prochains vaisseaux de combat. Ce point convainquit les Syndics du bien-fondé de la tactique de Thrawn et leur fit abandonner les charges.

  Ar'alani, fière de son amie et collègue, lui conseilla de profiter de ce type d'avantage lié aux relations familiales avant de devenir officier général, ce que Wutroow estimait immérité. Après cela, la capitaine se chargea de planifier la mission suivante du Vigilant, à destination de Rapacc où ils capturèrent un vaisseau nikardun sur une idée de Thrawn, qui resta en arrière.

  Suite à cette escarmouche, les Syndics Thurfian et Zistalmu (Mitth'urf'ianico et Irizi'stal'mustro respectivement) tentèrent d'interrompre les officiers dans leur enquête sur les Nikardun en confiant une mission diplomatique au Vigilant. Le croiseur dut supporter l'exaspérant ambassadeur Boadil'par'gasoi qui se montrait odieux avec la sky-walker Che'ri sur le trajet d'Urch. Sur place, huit appareils les attendaient et Wutroow comprit immédiatement qu'ils avaient l'intention de les capturer, reconnaissant la manœuvre qu'ils avaient exécuté sur Rapacc.

  Grâce à la réactivité d'Ar'alani et à la résistance du vaisseau, le Vigilant put s'en sortir et l'ambassadeur, furieux de cet affront, fut aisément manipulé par l'amirale pour l'inciter à exiger des explications des Lioaoi dont des ressortissants étaient présents sur Urch. Amusée, Wutroow expliqua à Thrawn, également affecté au navire, que c'était une démonstration de la façon de gérer les politiciens.

  Une fois dans le système principal des Lioaoi, la capitaine laissa la gestion de la diplomatie et des détails à ses supérieurs, se contentant pour sa part de surveiller ce qu'elle identifia comme un cuirassé de combat nikardun. Le vaisseau était massif, puissant et l'inquiétait au point de manquer la plupart des éléments stratégiquement significatifs. Thrawn identifia la présence d'ordres permanents à son encontre, ce qui surprit Wutroow selon qui ces consignes auraient dû disparaître depuis le temps. Pour le commandant, c'était une preuve que les Lioaoi étaient des alliés des Nikardun, et non de simples féaux. Il prit donc l'initiative de poursuivre son enquête, qui conduisit finalement le Vigilant à affronter les forces de Yiv le Bienveillant sur Primea où l'équipage remporta une franche victoire militaire et diplomatique.
Informations encyclopédiques
Kiwu’tro’owmis
Nom
Kiwu'tro'owmis
Autre(s) nom(s)
Wutroow
Espèce
Fonctions
Capitaine de la Flotte de Défense et d'Expansion
Vaisseau
Croiseur de classe Nightdragon Vigilant
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
30/04/2022

Date de modification
30/04/2022

Nombre de lectures
92


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.