Tyzen Xebec


Tyzen Xebec était un padawan Jedi zabrak à l'époque de la Guerre des clones, dont le maître était Bolla Ropal.

Continuité : Infinities


    Cette fiche n'est pas encore rattachée à une chronologie Star Wars.

  Tyzen Xebec était un Zabrak qui vécut à l'époque de l'avènement de l'Empire. Emmené dans le Temple Jedi quelques années avant la Guerre des clones, il devint un Padawan brillant et sage, contrairement à la plupart de ses camarades. Il avait des yeux marron et perçants, qui tranchaient avec la pâleur de son visage sur lequel se hérissaient des petites cornes.

Plan :
I. La bataille de Devaron
II. La mort de Bolla Ropal
III. Un nouveau maître

I. La bataille de Devaron (↑ Haut de page)

  Alors que la République galactique se délitait avec la crise séparatiste, le maître rodien Bolla Ropal choisit de prendre Tyzen comme élève. Tous deux participèrent à de nombreuses missions dans la galaxie. Quoique la formation du jeune Zabrak ne fût pas encore achevée, la Guerre des clones commença, et chaque Jedi s'en alla commander un bataillon de soldat clone sur diverses planètes.

  Ropal et son Padawan, Tyzen, se rendirent, dès le début du conflit, sur Devaron afin d'y bâtir des fortifications susceptibles de protéger les habitants contre la Confédération des systèmes indépendants. Bolla s'entretint d'abord avec les ministres qui gouvernaient la planète ; ceux-ci affirmèrent d'un ton péremptoire qu'ils n'accepteraient pas que leur peuple fût impliqué dans la guerre.

Tyzen Xebec

Tyzen et Ganch.
(Bande dessinée The Clone Wars: Act on Instinct)


  Le maître rodien comprit leur décision, mais la protection de Devaron était indispensable. Un poste de commandement fut donc construit dans une vallée déserte, non loin d'une forêt et d'une rivière. Tyzen concourut, comme les soldats clones qu'il menait, à l'aménagement de cette base. Il resta avec le Commandant Ganch pour superviser le travail de ses hommes, dont Squawk.

  Agile, Tyzen grimpait parfois sur les remparts en attendant un éventuel assaut des Séparatistes, tandis que son maître, Ropal, restait avec le gouvernement devaronien. Ganch, qui regardait Squawk et un autre soldat travailler pour bloquer le flux d'une rivière, les tança lorsqu'ils se plaignirent de leur sort. C'est alors que le jeune Padawan zabrak apparut, descendant des fortifications avec vélocité.

Tyzen Xebec

Tyzen sur Devaron.
(Bande dessinée The Clone Wars: Act on Instinct)


  Il se demandait pourquoi les soldats de Ganch maugréaient. Le commandant clone répondit que leur travail ne les rendait pas très enthousiastes, et qu'ils préfèreraient affronter des droïdes. Tyzen, lui non plus, n'était pas exalté par la mission qu'il devait accomplir sur Devaron, mais son mentor estimait qu'il valait mieux participer à la construction de fortifications plutôt que de s'asseoir oisivement.

  Tyzen commença à discuter avec le Commandant ganch, mais tout à coup ce dernier reçut un appel de son poste de commandement. On lui signala que les Séparatistes, étonnamment, venaient d'arriver dans le système et projetaient d'attaquer la base des Républicains. L'alerte fut donnée ; tous les clones, ainsi que le Zabrak, s'apprêtèrent à affronter les droïdes de combat de la Confédération.

Tyzen Xebec

Tyzen discute avec le Commandant Ganch.
(Bande dessinée The Clone Wars: Act on Instinct)


  Les barges de débarquement séparatistes déployèrent d'innombrables robots de guerre. Tyzen alluma aussitôt son sabre laser à lame bleue et combattit près de Ganch et de Squawk. Il essaya de joindre son maître, Ropal, qui était resté avec les ministres devaroniens ; celui-ci était aussi attaqué ; il ordonna à son Padawan de ne pas bouger et de ne pas venir l'aider.

  Tyzen, quoique réservé, y consentit. En déviant les tirs des robots, il entendit une explosion à l'endroit où son mentor se trouvait. Le Zabrak ne put rien faire, d'autant qu'une salve de missile de super droïde de combat fit sauter la canonnière clone posée devant lui et ses hommes. La déflagration fut telle que tous furent projetés dans les airs ; certains étaient blessés, d'autres morts.

Tyzen Xebec

Tyzen affronte les Séparatistes.
(Bande dessinée The Clone Wars: Act on Instinct)


  Tyzen était sauf mais au sol, comme le Commandant Ganch. L'assaut avait été terrible. Sans qu'il le sût, c'était Cad Bane, allié aux Séparatistes, et accompagné du célèbre chasseur de primes Aurra Sing, qui avait organisé cette attaque sur Devaron. Il avait en effet l'intention d'interroger Bolla Ropal pour mener à bien la mission de Dark Sidious : ouvrir l'holocron Jedi qu'il venait de voler.

Tyzen Xebec

Tyzen est blessé par une explosion.
(Bande dessinée The Clone Wars: Act on Instinct)


  Peu après, le Padawan se releva, encouragé par Ganch qui n'était que légèrement blessé par l'explosion. Ils étaient harcelés par les tirs d'Aurra Sing, qui souhaitait abattre Tyzen. Alors que celui-ci peinait à reprendre ses esprits, Ganch, inquiet, le protégeait des salves qui le menaçaient tout en visant les vaisseaux et les droïdes de la Confédération. Ensuite le Zabrak saisit son sabre et l'alluma pour parer les assauts du chasseur de primes et de ses alliés.

  Il se demanda si l'ennemi disposait de lance-missiles, ce qui les condamnerait, mais, pour l'instant, rien ne l'indiquait. Il fallait résister jusqu'à ce que les renforts républicains, qui arrivaient à bord du Resolute, pussent les faire évacuer. Pendant ce temps, Bane avait capturé Bolla Ropal avec facilité ; il s'apprêtait à le torturer pour le forcer à ouvrir le cristal de Kyber.

Tyzen Xebec

Tyzen est protégé par Ganch.
(Bande dessinée The Clone Wars: Act on Instinct)


  Plus tard, Tyzen sentit que son maître, Ropal, avait été capturé. Ganch ne savait pas qui pouvait être à l'origine de cet assaut : étaient-ce les forces séparatistes ? Le jeune Zabrak, stupéfait, resta quelques secondes immobile alors même que les tirs de droïdes l'assaillaient. Le Commandant clone lui recommanda de s'occuper de la situation présente, non de la capture de Bolla, car les troupes républicaines étaient en déroute.

  Tyzen, cependant, ne bougea pas ; il regarda, les yeux écarquillés, les frégates ennemies en orbite au-dessus de Devaron. Enfin il ordonna à ses hommes de fermer leurs casques de façon à les rendre étanches, puis de viser la structure métallique du barrage. Il avait l'intention de submerger la base de la République, et par conséquent de condamner les droïdes qui l'envahissaient.

Tyzen Xebec

Tyzen sent que son maître est en danger.
(Bande dessinée The Clone Wars: Act on Instinct)



II. La mort de Bolla Ropal (↑ Haut de page)

  Les soldats concentrèrent alors leur feu sur le barrage, si bien que la rivière noya le quartier général. La puissance de l'immense vague qui déferla emporta les droïdes, non les clones, qui nagèrent. Aurra Sing avait survécu ; Ganch et Tyzen aussi, car ils étaient restés sur la terre ferme. Le Commandant clone retira son casque et félicita le Padawan pour avoir pris une telle décision : leur poste de commandement était submergé, mais vide de Séparatistes : les forces ennemies avaient été repoussées.

  Tyzen, sur un rocher, était néanmoins affligé. Il comprit que Bolla Ropal était la cible des attaques de la Confédération. Il se souvint des mots de son maître, qui considérait que la vallée dans laquelle la base républicaine avait été construite représentait en quelque sorte le futur des Devaroniens. Il se rappela l'opiniâtreté de son mentor et salua les efforts qu'il avait déployés pour protéger cette planète.

Tyzen Xebec

Ganch félicite Tyzen.
(Bande dessinée The Clone Wars: Act on Instinct)


  Pourtant, Ropal, capturé, ne pouvait pas assister à la victoire des Républicains. Alors que le soleil se couchait, Tyzen, mélancolique, observa la majestueuse rivière de la vallée. Les canonnières clones venaient d'arriver pour les faire évacuer. Le Zabrak, non de loin de Ganch, se dit que son maître n'avait jamais vécu dans le présent. Désormais, il était emprisonné. Le Padawan devrait continuer sa formation seul.

Tyzen Xebec

Tyzen, mélancolique, se souvient des paroles de son maître.
(Bande dessinée The Clone Wars: Act on Instinct)


  Après la bataille de Devaron et la mort de son maître, Tyzen regagna le Temple de Coruscant. Il resta longtemps seul, dans une salle sombre, se rappelant les dernières paroles de Ropal. Debout, hébété, le Padawan était triste. Il fut tout à coup surpris par Mace Windu, qui affirma qu'il était désolé d'avoir appris la disparition du Jedi rodien.

  Il promit que la lutte contre Cad Bane continuerait et conseilla à l'élève, muet, de méditer et de se souvenir que Ropal était mort au service de la République et de son ordre, ce qui était infiniment louable. Tyzen n'avait que faire des mots de Windu ; comme tous les Padawans ayant perdu leurs maîtres, le chagrin était trop fort. Mace laissa le Zabrak après lui avoir dit qu'il serait assigné à une nouvelle mission dans quelque temps.

Tyzen Xebec

Mace tente de consoler le jeune Zabrak.
(Bande dessinée The Clone Wars: Act on Instinct)


  Plus tard, Tyzen, toujours grave, se promenait dans les allées du Temple. Il fut interpellé par la jeune Ahsoka Tano, elle aussi Padawan, qui demanda à Xebec s'il avait besoin de quelque chose. C'est alors que le Zabrak lui posa une question : comme Ahsoka et son maître, Anakin Skywalker, avaient poursuivi Bane, pourquoi n'avaient-ils pas pu l'arrêter ?

  L'assassinat de Ropal aurait ainsi pu être évité. Ahsoka s'en excusa ; puis Tyzen reprit et reprocha à son défunt mentor de n'avoir pas réagi lorsque le chasseur de primes le captura. Il blâma son comportement passif. Tano lui rappela que Bolla avait dû tout faire pour lui résister, mais Tyzen considéra que cela n'avait pas été suffisant. S'il l'avait véritablement combattu, il ne serait pas mort !

Tyzen Xebec

Tyzen est interpellé par Ahsoka.
(Bande dessinée The Clone Wars: Act on Instinct)


  Xebec s'emporta ; courroucé en comprenant que son maître aurait pu survivre s'il avait été plus prudent, il commença à pleurer. Ahsoka avança que le Zabrak ne pouvait savoir ce qui s'était passé, dans la frégate, lorsque Cad Bane le captura. Néanmoins, même s'il n'était pas présent, Tyzen savait que Ropal s'était trompé. Quand ils étaient sur Devaron, le Rodien avait affirmé, devant son Padawan, qu'il avait tout prévu.

  Or, en réalité, il n'avait rien prévu : ni l'attaque de la Confédération, ni sa capture par Bane. À ces mots, Tyzen, sanglotant, disparut dans le Temple. Il se réfugia sans doute dans quelque salle isolée, tandis qu'Ahsoka était troublée par la peine de son jeune camarade et estimait qu'il devait respecter la mémoire de son ancien mentor. Elle voulut le suivre, mais Anakin la retint : le Zabrak devait rester seul pour le moment.

Tyzen Xebec

Tyzen, chagriné, disparaît dans le Temple.
(Bande dessinée The Clone Wars: Act on Instinct)



III. Un nouveau maître (↑ Haut de page)

  Tyzen s'efforçait d'oublier son chagrin et de penser à son avenir en tant que Jedi. Pour cela, il passa de nombreuses heures dans des hangars, à réparer des pistolets ; il savait en effet que, s'il ne s'occupait pas, le souvenir de son maître le consumerait. Cependant le Conseil, considérant la triste situation du Zabrak, décida de lui trouver un nouveau mentor.

  C'est finalement Keelyvine Reus qui fut choisie, une jeune femme assez sévère. Celle-ci fut mécontente d'apprendre qu'elle allait devoir former un apprenti ; elle craignait qu'il fût téméraire et impétueux, des traits de caractère qui n'étaient, selon elle, pas admissible chez un Jedi, lequel se devait au contraire d'agir conformément à sa raison.

  Xebec, quant à lui, n'était assurément pas prêt à devenir le Padawan d'un autre maître ; il était encore trop bouleversé par la mort de Ropal, ce qui lui porterait préjudice tôt ou tard. Néanmoins, il devait l'accepter. Avant sa première mission avec Keelyvine, le jeune Zabrak se trouvait dans un hangar avec le Commandant Ganch, sur une canonnière clone, où il tentait de réparer un fusil blaster ; pour ne pas être dérangés, ils avaient coupé tous les moyens de communication.

Tyzen Xebec

Tyzen répare un fusil avec Ganch.
(Bande dessinée The Clone Wars: Act on Instinct)


  Il manipula longuement cette arme, mais ne parvint pas, malgré ses efforts, à la reconstruire, à assembler les pièces de la façon qui convenait. Ganch, en spécialiste de ces fusils qu'il utiliserait durant la guerre, lui donna alors quelques conseils, relatifs, notamment, à l'adaptateur du blaster. Les recommandations du clone furent fructueuses, puisque Tyzen finit par le réparer.

  Cela réjouit le Padawan ; et, même si Ganch estimait que ce genre d'aptitude ne lui servirait pas durant le conflit, Tyzen considérait que l'on ne pouvait jamais être trop préparé pour une bataille, ainsi que le lui disait son maître. À ces mots, le Zabrak pensa de nouveau à son défunt instructeur ; mais il n'eut pas le temps de languir : un officier clone interrompit le dialogue entre les deux comparses.

  En effet, le Général Reus voulait joindre Tyzen. Ganch signifia à l'officier que le jeune Zabrak ne voulait pas être dérangé, et que, par suite, il avait éteint les communicateurs. Toutefois, devant l'insistance du clone, le Padawan accepta de répondre et quitta Ganch avec lequel il entretenait, malgré leur différence de statut, une relation amicale. Finalement, Xebec se rendit dans le système d'Ukio, sur ordre de son nouveau mentor.

Tyzen Xebec

Tyzen s'apprête à communiquer avec son nouveau maître.
(Bande dessinée The Clone Wars: Act on Instinct)


  Tyzen atteignit la salle des opérations d'un croiseur républicain, où Keelyvine, Kit Fisto et l'Amiral Dron l'attendaient. Les Jedi allaient participer à une brève réunion, par hologramme, avec Mace Windu et Obi-Wan Kenobi. Après s'être excusée pour le retard de son nouvel élève, Reus autorisa ses alliés à commencer à parler.

  Windu expliqua alors la situation : Ukio était une planète agricole importante sur la route commerciale de Triellus et, plus généralement, dans le secteur. Avant la Guerre des clones, les habitants de cette planète voulurent faire sécession d'avec la République, mais Yoda, comprenant qu'il s'agissait là d'un danger latent, intervint personnellement et réussit à négocier un traité pour convaincre le gouvernement de demeurer loyal envers le Sénat.

  En dépit des efforts de Yoda, les habitants restaient, d'après Obi-Wan, divisés quant à l'état politique de la République. La situation était fragile, si bien que des agitateurs comme Dooku ou Asajj Ventress pourraient profiter du trouble pour s'allier avec le gouvernement de cette planète.  

  Xebec, qui écoutait jusque-là les explications de Kenobi et de Windu, se demanda pourquoi la Confédération pourrait projeter de s'allier à un tel monde ; ses richesses agricoles ne serviraient sans doute pas à nourrir ses troupes, essentiellement composées de droïdes. Son maître, Keelyvine, lui rappela que c'était précisément pour continuer de ravitailler l'armée clone qu'il fallait protéger Ukio.

Tyzen Xebec

Tyzen interroge ses maîtres sur la Confédération.
(Bande dessinée The Clone Wars: Act on Instinct)


  Windu ajouta que les services de renseignement républicains supposaient que les Séparatistes s'intéressaient à cette planète et entreprenaient de l'occuper. Cependant, Ukio était protégée par un générateur de bouclier, empêchant les bombardements ou les invasions ; pour le pénétrer, la Confédération devrait déployer des forces considérables.

  Or, constata Obi-Wan, aucun mouvement notable de la flotte séparatiste n'avait été décelé par les renseignements, ce qui tendrait à prouver, comme le devina Fisto, que la corruption d'Ukio par l'ennemi se ferait de manière plus discrète. Aussi Windu conclut-il que des saboteurs à la surface devaient prévoir un assaut susceptible d'outrepasser les défenses de la planète.

  Fisto et ses confrères étaient donc chargés de se rendre sur Ukio pour neutraliser les éventuels agents séparatistes. Keelyvine accepta cette mission et, quelque temps après la réunion, précisa les plans de la République dans un couloir du croiseur. Tyzen était derrière son maître et Kit, qui décidaient de laisser une patrouille en orbite autour du monde litigieux de façon à se prémunir contre toute attaque de la Confédération.

Tyzen Xebec

Tyzen se prépare pour sa première mission avec son nouveau maître.
(Bande dessinée The Clone Wars: Act on Instinct)


  Les boucliers du monde allaient en outre être analysés afin de s'assurer que des failles dans le système de sécurité ne subsistaient pas. Fisto approuvait le plan de sa collègue et demanda l'avis de Tyzen. Le Zabrak, inattentif, ne sut quoi répondre, ce qui étonna ses supérieurs. Keelyvine s'emporta et lui ordonna sévèrement de partir sur Ukio avec une équipe de soldats pour examiner les défenses planétaires.

  Tyzen obéit sans dire un mot et rejoignit, comme accablé par les paroles de son nouveau maître, le hangar du croiseur. Il se prépara pour une mission périlleuse. Reus, quant à elle, blâma l'attitude de son Padawan : elle jugeait qu'il était téméraire et inattentif. Fisto lui donna quelques conseils, pour que la Jedi fût patiente avec son élève et que, grâce à la Force, elle réussît à le rendre plus alerte.


En savoir plus

  « La continuité des éléments relatifs à The Clone Wars est compliquée. En effet, la série et le film sont Canons. Tout le reste (romans jeunesse, comics et guides) sont non-Canons. Ainsi, certaines fiches relatives à la série The Clone Wars contiennent actuellement des éléments conflictuels appartenant à deux continuités. Il a donc été décidé, pour les fiches traitant d'un sujet majoritairement non-Canon, de les classer en continuité "Infinities" plutôt que "Légendes". »
Informations encyclopédiques
Tyzen Xebec
Nom
Tyzen Xebec
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Padawan
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
04/11/2009

Date de modification
22/11/2020

Nombre de lectures
11 020


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.