Froz


Froz était une planète du Noyau, dont la population fut quasiment entièrement massacrée par les Impériaux.

Continuité : Légendes


  Située dans les Mondes du Noyau, Froz était la planète principale du système du même nom dans le Secteur Corellien. Monde au climat agréable, Froz était le berceau de l'espèce intelligente des Froziens et était situé non loin d'Altawar, le monde natal des Corraguts.

  Découverte par des colons de l'Ancienne République, Froz demeura neutre et ne souhaita pas prendre part à la vie politique galactique, ni participer aux échanges commerciaux avec les mondes républicains, choix qui fut respecté par le Sénat. Au cours des divers conflits galactiques, la planète resta à l'écart malgré sa proximité relative avec Coruscant et la planète Alsakan se déchirant notamment durant les une série de conflits de -17.000 à -3.000. Lorsque la Guerre des Clones se termina avec l'extermination de l'Ordre Jedi et l'avènement de l'Empire, le Secteur Corellien fut investi comme bon nombre de lieux galactiques stratégiques. Bien qu'elle ne se soit pas impliquée militairement contre les impériaux, Froz se rallia à l'idéologie rebelle et fit l'objet de sérieuses menaces de la part du Moff du secteur. Cette dernière, Naomi Dargon les mit d'ailleurs à exécution : elle fit bombarder la surface de la planète. Cette attaque causa de graves dommages à l'écosystème et tua des millions de Froziens. Forêts et océans furent ravagés et la disparition de certains pollens vitaux à la reproductions de l'espèce rendit les survivants stériles, condamnant les Froziens à une extinction certaine. Quelques milliers d'entre eux furent évacués par des vaisseaux rebelles mais ceux-ci ne pouvaient plus se reproduire en raison du bombardement impérial.

Froz

Des chasseurs de primes cherchant des trésors sur une Froz dévastée
Image extraite du sourcebook Aux Confins de l'Empire - Étoiles de la Providence


  Des années après la catastrophe, lors de la Guerre contre les Yuuzhan Vong, la planète servait de point de ravitaillement à l'escadron des Apôtres de la Vengeance de Kyp Durron. En +27, une équipe de recherches de la Nouvelle République, composée des Jedi Anakin Solo, Bela Hara, Jaina Solo, Krasov, Lowabacca, Raynar Thul, Tenel Ka, Tesar Sebatyne, Ulaha Kore et Zekk alors en quête de Voxyns à capturer pour mieux les étudier, passa par le système Froz afin d'y attendre d'éventuelles forces Yuuzhan Vong et y retrouva les pilotes de Kyp. Des frégates Yuuzhan Vong sortirent alors de l'hyperpespace en réponse à une contre-attaque néo-républicaine, prenant l'escadron de Kyp à revers. Heureusement, l'aplomb des Jedi, leur ingéniosité et leur ténacité leur permit de remporter la victoire notamment en utilisant à l'aide de la Force pour la première fois des bombes furtives Jedi. Grâce à elles, deux frégates Yuuzhan Vong furent détruites et les Jedi purent quitter le système après avoir porté un coup dur à la flotte Yuuzhan Vong malgré leur échec à capturer des voxyns. Mais l'Holonet ternit cette victoire avec des propos très durs à leur égard, les décrédibilisant un peu plus aux yeux de la Galaxie.
Informations encyclopédiques
Froz
Nom
Froz
Nom original
Froz
Type
Planète
Région
Secteur
Système
Terrain
Forêts, Océans
Habitants
Natifs connus

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
25/09/2021

Date de modification
25/09/2021

Nombre de lectures
450


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.