Humbarine


Humbarine était une planète qui fut attaquée par les armées de la CSI et sa population fut massacrée pendant la Guerre des Clones.

Continuité : Legends


  Située dans les Mondes du Noyau, Humbarine était une planète du système du même nom dans le secteur Humbarine sur la route hyperspatiale de Trellen. La sénatrice Bana Breemu et l'officier naval Barrow Oicunn étaient natifs de cette planète.

Sous l'Ancienne République



  Humbarine fut découverte en 26.000 par des explorateurs Humains de Kuat. Lorsque l'Empire des Rakatas s'effondra 1.000 ans plus tard, Humbarine se développa et contribua à la fondation de la République Galactique. S'inspirant de l'architecture des gratte-ciels de Coruscant, située dans un système voisin, la planète devint un monde-métropole mais aussi une base de départ des forces armées de la République.

  Pendant certains conflits, comme la guerre contre les Krath, Humbarine fut le point de départ de plusieurs flottes d'invasion de la République pour Ko Vari et Onderon. Des milliers d'années plus tard, en -22, lorsque la Guerre des Clones éclata, ce monde fut une ligne de défense clé des Mondes du Noyau. Deux ans plus tard, les armées de la Confédération des Systèmes Indépendants, emmenées par le général Grievous, alors en pleine opération militaire appelée Lance de Durge, se retrouvèrent face à Humbarine. Le terrifiant cyborg décida de lancer un bombardement orbital depuis la Main Invisible, son destroyer de classe Providence personnel, sur la planète-métropole. Toutes les défenses planétaires et sa population furent anéanties. Toute la Galaxie fut en émoi suite à cela. Lorsque la guerre se termina l'année suivant avec la chute des Jedi et l'Avènement d'un nouveau gouvernement, Humbarine fut occupée par les forces du Nouvel Empire Galactique.

Sous l'Empire et la Nouvelle République



  Pendant son occupation, la planète fut reconstruite puis fortifiée. Pourtant aucune attaque rebelle ne fut lancée dans les mondes du Noyau. Après la victoire de l'Alliance Rebelle sur Endor, les défenses planétaires d'Humbarine furent renforcées. En +7, la planète fut libérée par les armées de la Nouvelle République. En +25, la population de la planète s'élevait à 100 millions d'individus, faisant presque oubliée la terrible tragédie survenue 45 ans plus tôt. La même années, les redoutables Yuuzhan Vong envahirent la Galaxie et passèrent à proximité d'Humbarine en vue d'attaquer Coruscant mais ne s'arrêtèrent pas sur la planète. La planète-capitale eut cependant moins de chances. Mais la Nouvelle République profita de cet avantage pour masser une flotte de secours dans le secteur Humbarine. Ce fut cette flotte qui adjointe à de nombreux autres vaisseaux qui reprirent Coruscant quelques années plus tard. Après la défaite des extragalactiques, Humbarine demeura dans l'oubli.


Actualités en relation

Encyclopédie | Des planètes légendaires au menu du nouveau pack de fiches

Bonjour à tous ! C'est un total de 53 nouvelles fiches de la continuité Légendes qui rejoignent aujourd'hui l'encyclopédie. Pour ce gros arrivage, de nombreux rédacteurs se sont mobilisés, avec Whiterevan, Islerding Minor, Ravaak, Korriban_Sith, Firegantelet...


Informations encyclopédiques
Humbarine
Nom
Humbarine
Type
Planète
Région
Secteur
Système
Système Humbarine
Terrain
Cités
Habitants
Langues
Basic
Natifs connus

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
20/02/2021

Date de modification
20/02/2021

Nombre de lectures
84


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.