Kalee


Planète d'origine des Kaleesh

Continuité : Légendes


  Située dans la Bordure Extérieure, au sein du système Abbaji, la planète Kalee est un monde relativement primitif au regard des standards galactiques. Habitée par une espèce humanoïde, les Kaleesh, Kalee est une planète tempérée, principalement recouverte de jungles épaisses et d'océans. Il existe relativement peu d'informations sur cette planète, qui ne semble posséder par ailleurs aucun centre urbain très important ni industrie notable. Apparemment peu intéressés par le reste de l'univers, les Kaleesh sont encore très ancrés dans leur religion et la planète possède des temples toujours utilisés, et ce principe resta toujours d'actualité même après que les natifs de ce monde aient accédé à un niveau technologique permettant le vol spatial - on ignore toutefois si c'est par leurs propres moyens ou suite à des contacts avec des hors-monde.

  Kalee fut le théâtre de manipulations douteuses peu de temps avant la Guerre des Clones, lorsque la République décida d'utiliser les talents de guerriers et de stratèges de ses habitants pour régler un conflit avec les Bitthaevriens. Croyant que leur monde était menacé par cette espèce, les Kaleesh décidèrent d'entrer en guerre et se battirent aux côtés de la République et des Jedi.
  
  L'aide apportée par Kalee à la République ne valut toutefois pas grand-chose face à la politique et aux manigances. Depuis longtemps en guerre ouverte contre l'espèce insectoïde des Huks - connus aussi sous le nom de Yam'rii dans la République - durant ce qui fut connu sous le nom de Guerre Huk, peuplant le même système stellaire, les Kaleesh parvinrent juste avant la Guerre des Clones à prendre le dessus sur leurs adversaires sous le commandement d'un général, Qymaen jai Sheelal, qui serait connu plus tard sous le nom de Grievous. Appelant à la rescousse la République en prétendant être d'innocents opprimés, les Huks parvinrent, par des moyens inconnus, à s'attirer suffisamment de sympathie pour que Kalee soit attaquée par les forces conjointes de la République et des Jedi, et ses armées vaincues. Soumise à un embargo très strict, la planète et surtout sa population souffrit considérablement. Sans le savoir, la République et les Jedi venaient de s'attirer en la personne de Grievous un ennemi qui ferait quelques années plus tard des ravages dans leurs rangs...
  
  On ignore tout de la position de Kalee lors de la Guerre des Clones, mais il semble probable que, sous le commandement de Grievous, la planète se soit rangée du côté séparatiste. Il n'est cependant pas fait mention dans les archives historiques d'une quelconque implication de forces militaires kaleesh pendant la guerre. Après la défaite de la Confédération des Systèmes Indépendants, la mort du Général Grievous et la création de l'Empire, le sort de la planète reste incertain : fut-elle rattachée à l'Empire et sa population réduite en esclavage, ou bien demeura-t-elle éloignée de la Guerre Civile Galactique et des batailles qui éclatèrent un peu partout dans la galaxie dans les décennies suivantes ? Nul ne saurait le dire ...
Informations encyclopédiques
Kalee
Nom
Kalee
Type
Planète
Région
Système
Abbaji
Terrain
océans, montagnes, jungles
Habitants
Faune
Natifs connus

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
26 958


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.