Molavar


Molavar était une planète de la bordure extérieure sans trop d'histoire mais servant d'étape importante puisque située sur la route commerciale de Triellus et finissant la route commerciale de Manda. Elle fut visitée par Darca Nyl à la fin de sa traque.

Continuité : Légendes


  La planète Molavar, qui orbite autour d'une étoile double - une géante bleue-blanche et un soleil orange -, fut découverte entre -15 000 et -8 000 avant la Bataille de Yavin. Sans grande histoire, elle abritait originellement des Molavariens et se vit peuplée peu à peu par d'autres espèces, mais majoritairement par des humains. À l'instar de Tatooine, elle se trouvait sur la route commerciale de Triellus ce qui lui apportait un certain intérêt malgré son rude climat.
  Elle était aussi le terminus de la route commerciale de Manda, et était donc un carrefour important dans le secteur Abrion. Cette position fit qu'elle avait une population estimée entre 100 millions et 500 millions d'habitants aux alentours de 25 ans après la Bataille de Yavin, ce qui était relativement beaucoup vis-à-vis des autres planètes du secteur hormis Rishi et Ukio.

  Nonobstant cette particularité, Molavar était une planète météorologiquement sèche, bien que l'on puisse trouver de l'eau sous forme de bas-fonds saturés de sels et dans pas mal de cavités ombragées, il y avait aussi une végétation xérophytique voire halophytique. D'ailleurs il est à noter que la circulation hydrique de la planète était efficace puisque l'on pouvait trouver des cavernes à cristaux, dont au moins une d'entre elles servit de sanctuaire à l'Ordre Jedi.
  Cette dernière ne se trouvait qu'à quelques semaines de marche de Malcraan, ville typique de la planète, qui disposait aussi de quelques gros astroports commerciaux. Environ six mois après la Bataille de Naboo, le Jedi noir Lycan fit fi des appels des aiguilleurs spatiaux pour se poser en plein désert non loin de Malcraan. La ville était alors le repaire de Magon et son fils Sleeth.
  Suivant de près le Jedi corrompu, Darca Nyl passa dans les parages, aidé par Tooth et sa bande de nomades, qui cherchait un lieu pour s'établir. Ce fut en mettant fin au racket de l'obèse mafieuse sur la ferme de Byrom et d'Ensa que ces derniers trouvèrent leur bonheur. Une semaine plus tard Darca Nyl mettait fin à sa traque en piégeant l'assassin de son fils dans la caverne Jedi.

Molavar

Molavar sur la carte galactique.
Source : The Essential Atlas


  L'histoire de Molavar aurait pu s'arrêter là néanmoins on sait qu'à l'époque de cette traque elle faisait partie de l'Espace Hutt - en fait déjà depuis environ -1 000 avant Yavin - et lorsque la guerre des clones éclata, elle rejoignit la CSI en même temps qu'Ukio, qui fut le théâtre d'une bataille. Mais elle n'entra dans le giron impérial que lorsque ce dernier reconquit la sphère d'influence Hutt en -18. Elle ne participa à aucuns conflits connus hormis en étant un point de passage, sans arrêts, de certaines flottes. Il semble même, avec peu de marge d'erreur, qu'elle fusse épargnée par l'invasion Yuuzhan Vong.
Informations encyclopédiques
Molavar
Nom
Molavar
Type
Planète
Région
Secteur
Système
Molavar
Terrain
Déserts, chaînes de montagnes, bas-fonds, grottes
Habitants
Langues
Lieux
Natifs connus

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
14/12/2012

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
5 248


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Molavar" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.