Monor II


Monor II, appelée aussi la Colonie de Kline, était le monde d'origine des Sunesis et se trouvait dans le Secteur Doldur au Sud-Est de la Bordure Médiane.

Continuité : Legends


  Monor II, qui était appelée la Colonie de Kline par les Impériaux, se trouvait dans le Secteur Doldur au Sud-Est de la Bordure Médiane. C'était le monde natal des Sunesis, une race possédant deux stages de développement : infantile et adulte.

  Des microcristaux présents sur la planète produisaient des émanations, appelées cirrifog, qui étaient essentielles au processus permettant à leurs jeunes de produire les chrysalides les transformant en adultes mais rendaient l'atmosphère de la planète hostile pour les non-natifs qui devaient porter des respirateurs et des lunettes de protection quand ils s'aventuraient à l'extérieures des cités dômes de Monor II.

  Leur processus de métamorphose avait prédisposé les Sunesis à croire au concept de la vie après la mort et ils se considéraient comme des pèlerins dont le rôle était de suivre une voie pour accomplir une destinée jusqu'à ce qu'ils en soient déracinés, changés et placés sur une autre voie. Ils étaient dirigés par un prince-prêtre dont au moins dix portèrent le nom d'Agapos. Les membres de la prêtrise étaient souvent sensibles à la Force mais ils possédaient rarement une puissante connexion à l'exception du Maître Jedi Aqinos et d'Agapos le Neuvième.

  Sous l'Empire, plusieurs individus fuyant ses exactions trouvèrent refuge sur Monor II, tirant profit de son atmosphère hostile mais un prospecteur du nom de Eujustus Kline "découvrit" la planète et fit venir des mineurs travaillant pour le Compagnie Chimique Solgg. Ils trouvèrent un usage au cirrifog et établirent une colonie pour l'extraire, le conditionner et l'envoyer dans le Noyau avec le soutien militaire de l'Empire sans se soucier de la population locale ou de l'importance du cirrifog dans le développement des Sunesis. Les usines d'extraction et de conditionnement étaient protégées par un périmètre gardé, ce qui conduisit les Renseignements de l'Alliance à soupçonner que l'Empire avait trouvé un usage militaire au cirrifog.

  Impuissant face à l'occupation impériale, Agapos le Huitième se retira en faveur de son brillant fils, Agapos le Neuvième. Celui-ci s'opposa ouvertement à l'Empire, écrivant d'inspirants discours appelant ses concitoyens à s'unir et à se rebeller ainsi que des textes sur la liberté qui devinrent populaires aussi bien auprès de ses disciples que de sympathisants rebelles. Les Impériaux répliquèrent en plaçant une prime sur sa tête en échange de sa mort et il du vivre dans la clandestinité, protégé par des gardes non armés comme le voulait sa philosophie pacifiste.

Monor II

Agapos le Neuvième
Image extraite de la nouvelle Only Droids Serve the Maker


  Peu après la Bataille de Yavin, Agapos le Neuvième fut capturé par le chasseur de primes Chenlambec et son apprentie Tinian I'att qui firent croire à sa mort avant de le cacher sur le vaisseau-colonie Tekra Point. Le future Jedi Daye Azur-Jamin révéla aux disciples d'Agapos le Neuvième que celui-ci était toujours vivant : ceux-ci gardèrent le secret de sa survie et continuèrent la lutte, inspirés par les textes que continuait de leur faire parvenir leur leader. À une date indéterminée, Monor II fut libérée de l'occupation impériale et Agapos le Neuvième put reprendre sa place parmi les siens. Ses textes continuèrent à être considérés comme des fondamentaux sous la Nouvelle République.

  Vers l'An 25, les Sunesis invitèrent plusieurs centaines de diplomates à la cérémonie d'accession au trône de leur dixième prêtre-prince, Agapos le Dixième. Le Maître Jedi Mara Jade Skywalker assista aux festivités car elle servait de garde du corps d'un diplomate mineur qui avait reçu des menaces. Le dirigeant de Rhommamool, Nom Anor, se trouvait également sur place et se montra tellement désagréable qu'il épuisa même les trésors de patience des Sunesis et fut prié de partir.

  Nom Anor, qui était en fait un infiltrateur préparant l'invasion de la galaxie par les Yuuzhan Vong, avait en réalité tiré profit de la présence de tant de diplomates pour les infecter avec une de ses créations : les spores Coomb. Il avait appliqué les spores sur des centaines de masques respirateurs avant que les invités ne s'en servent pour la cérémonie à l'extérieur. Les spores se dissolvaient à une vitesse différente selon les espèces et toutes les victimes ne montrèrent pas des symptômes en même temps.

  Les scientifiques conclurent que différents facteurs devaient être la source de la mystérieuse maladie mais il fut établi que toutes les personnes infectées avaient été présentes sur Monor II pour la cérémonie. Toutes les personnes atteintes moururent à l'exception de Mara Jade Skywalker qui utilisa la Force pour ralentir la progression de la malade, ce qui intrigua grandement Nom Anor.


Actualités en relation

Encyclopédie | Des fiches Légendes supplémentaires sur le Nouvel Ordre Jedi

En janvier, l'HoloNet vous avait fait faire un petit voyage dans le passé de Legends avec un groupe de fiches sur la plus longue série de romans Star Wars : Le Nouvel Ordre Jedi. Aujourd'hui, nous vous proposons un...


Informations encyclopédiques
Monor II
Nom
Monor II
Nom original
Monor II
Type
Planète
Région
Secteur
Système
Système de Monor
Habitants
Evènements notables
Natifs connus

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
25/09/2021

Date de modification
04/10/2021

Nombre de lectures
98


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.