Priva


Priva était la plus petite des deux lunes d’Altiria/Anarris, colonisée par les Altiris.

Continuité : Légendes


  Comme bon nombre de planètes dans la galaxie, Altiria, aussi connue sous le nom d'Anarris, possédait deux satellites naturels. Le plus petit d'entre eux, Priva, était également le plus lumineux. En effet, sa surface ne profitait d'aucune atmosphère pour déformer ses couleurs et ses cratères pouvaient renvoyer une lumière blanche nuancée de bleu au niveau des reliefs.

  Cette lune qui apportait une clarté bienvenue dans la nuit demeura longtemps un mystère pour les habitants de la planète. Ce ne fut que cinq-mille-cinq-cents ans après les débuts de leur civilisation que les Altiris, les premiers, entamèrent une colonisation spatiale qui prit pied sur Priva.

  Au nom de leur République, ils établirent une base, Shalla, qui fut conçue comme un centre de recherche et de transit pour les vaisseaux spatiaux. Ce rôle évolua lors de la grande guerre qui éclata à l'époque de la Guerre civile galactique et coupa Priva de toute liaison avec la surface de la planète. La base de Shalla resta cependant intacte et incarna l'ambition de la nation altirienne pendant sa reconstruction d'après-guerre.
Informations encyclopédiques
Priva
Nom
Priva
Type
Lune
Région
Terrain
Cratères
Habitants
Langues
Altirish
Lieux

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
23/08/2016

Date de modification
23/08/2016

Nombre de lectures
2 847


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.