Vorzyd V


Planète centrale et urbanisée de la Communalité, dans la Bordure Extérieure

Continuité : Légendes


  Cette planète fortement urbanisée et moderne de la Bordure Extérieure, appartenant aux Vorzydiaks, est un monde incontournable de l'Amas de Vorzyd. Figurant parmi les planètes les plus modernes et riches de la Communalité, Vorzyd V s'est spécialisée depuis de nombreuses décennies dans le domaine du jeu : la concentration de casinos et de salles de jeux est peut-être la plus importante qu'on puisse trouver sur un monde de la Bordure Extérieure, spécialement dans la capitale d'Efavan, et toute l'économie de la planète est axée sur les loisirs et l'accueil du visiteur - fortuné dans la mesure du possible.

  La plupart des habitants de la Bordure Extérieure connaissent Vorzyd V de réputation et beaucoup rêvent de s'y rendre tant la publicité qui en est faite est élogieuse. Bien peu savent pourtant que, sous l'Empire Galactique, le gouvernement vorzydiak constitua une ressource financière importante pour le régime de Coruscant. En effet, afin d'éviter que les troupes impériales ne soient trop présentes sur leur monde, les dirigeants de Vorzyd V payèrent pendant les vingt et quelques années que dura le règne de Palpatine un large tribut au nouveau pouvoir central. Une attitude pour le moins discutable à une époque où nombre de peuples se battaient contre leurs oppresseurs impériaux.


I. Histoire :
  
  Environ un millénaire avant l'avènement de l'Empire, d'intrépides explorateurs marchands découvrirent la zone qui allait prendre plus tard le nom d'Amas de Vorzyd, le long de la Route Perlemienne. Les nouveaux arrivants découvrirent onze planètes habitées par les Vorzydiaks, une espèce intelligente proche-humaine relativement avancée, et qui avait développé le vol spatial - à un niveau certes primitif au regard des standards galactiques de l'époque. Grâce à l'apport technologique de la République, les Vorzydiaks entrèrent en contact avec quatre autres espèces voisines : les Kilmaulsis, les Paiguns, les Hrakiens (qui possédaient déjà eux-même plusieurs colonies), ainsi que les habitants d'une ancienne colonie sélonienne oubliée, dans le système de Seftek. Très rapidement, ces cinq espèces trouvèrent leur équilibre au sein d'une plus vaste communauté qui prit le nom de Communalité environ un siècle après ces évènements, et dont chaque groupe remplissait une tâche bien précise. En combinant leurs atouts, ces cinq espèces firent de la Communalité une zone marchande prospère et pacifique, et leurs planètes se développèrent rapidement, tant au niveau industriel que technologique.
  
  Malgré cette rapide prospérité, les mondes de la Communalité et l'avant-poste républicain le plus proche, sur Columex, n'atteignirent pas un niveau très important. Mais approximativement cinq siècles après le premier contact entre la République et les Vorzydiaks, un consortium de Commenor, dirigé par la famille Greyshade, investit des sommes considérables dans l'économie de Columex afin d'en faire un monde commercial majeur. Boostés par cet apport soudain et massif, les investisseurs columexis décidèrent de tourner leurs regards vers la zone prospère de l'Amas de Vorzyd. Très rapidement, ils prirent des intérêts dans les principales sociétés des cinq espèces de l'Amas : banques sur Paigu, transports spatiaux sur Hraki, usines sur Kilmaulsias, etc. En quelques générations, Columex avait acquis une emprise quasi totale sur les principales sociétés de l'Amas. Peu après, Columex fut même à l'instigation de l'entrée des mondes de la Communalité dans la République, et en devint le siège de l'autorité sectorielle. Durant les dernières années de la République Galactique, des investisseurs columexis tentèrent d'implanter les premiers casinos sur Vorzyd V, alors une planète industrielle sans réelle importance. Très rapidement, les investissements réalisés sur place montrèrent que le secteur était très profitable, et le sénateur Simon Greyshade parvint à convaincre la République d'investir elle-même dans le développement de Vorzyd V en échange de profits substantiels.
  
  A la chute de la République, Simon Greyshade décréta l'état d'urgence dans toute la Communalité, et permit "généreusement" à l'Empire de prendre une part appréciable dans les profits générés par le secteur du jeu. En échange de ses bons et loyaux services, Greyshade se vit largement récompensé par le gouvernement de Palpatine : une de ses compagnies columexi fut autorisée à prendre le contrôle de la Roue, une station spatiale bien connue des habitués de la Route Perlemienne, se trouvant dans la Bordure Médiane. Greyshade transforma bien vite la station en casino spatial florissant. Lorsque le sénat fut finalement dissous par l'Empereur, Simon Greyshade quitta la Communalité et prit ses fonctions d'administrateur de la Roue à plein temps. Les Vorzydiaks furent relativement épargnés par l'Empire durant la Guerre Civile Galactique car les sommes en jeu étaient bien trop importantes pour que la planète soit considérée comme un monde primitif à asservir. Ce qui explique la faiblesse des contacts que la Communalité entretint avec l'Alliance Rebelle. Lorsque l'Empire fut à son tour défait, la Communalité décida même de rejeter les offres d'adhésion de la Nouvelle République et se déclara indépendante. Le sort de la Communalité après ces évènements est inconnu. Durant l'Invasion Yuuzhan Vong, Columex fut attaquée, conquise et littéralement rasée par les envahisseurs extragalactiques. On ignore tout du sort des mondes de la Communalité pendant cette période.


II. Habitants :
  
  Les Vorzydiaks sont des proches-humains dont la tête est surmontée d'une antenne qui leur sert de sens. Ce sont des êtres loyaux et travailleurs, mais dont les aptitudes à s'adapter aux situations inattendues sont très faibles. Ainsi, malgré son niveau de développement technologique actuel relativement avancé pour un monde de la Bordure Extérieure, la société vorzydiak connut dans son histoire de nombreuses et longues périodes de stagnation, à des moments où ses dirigeants ne savaient quelles décisions prendre et restaient dans un état quasi contemplatif vis-à-vis des évènements. En contrepartie, les Vorzydiaks semblent parfois connaître des moments de génie qui donnent à leur société une soudaine impulsion, qui va permettre un développement scientifique et culturel important... jusqu'à la prochaine période de stagnation.
  
  Dans la société vorzydiak, les plus jeunes éléments sont très perturbateurs et sont en conflit permanent avec les aînés. Un état de fait que l'on pourrait adapter à toutes les planètes de la galaxie, mais qui atteint chez les Vorzydiaks son paroxysme : les plus perturbateurs, qui se désignent eux-même les Freelies, revendiquent l'appartenance à un groupe distinct des autres habitants, portent leur propre insigne, et forment des bandes parfois dangereuses - et pas toujours uniquement composées de jeunes Vorzydiaks -, allant jusqu'à tuer les imprudents qui s'éloignent trop des zones urbaines sécurisées proches des casinos - là où se masse l'essentiel de la population et des hors-mondes.


III. Lieux :
  
  Casino Royal : situé dans le centre de la capitale, Efavan, le Royal est le plus connu et le plus grand des casinos de Vorzyd V. Long de plusieurs kilomètres, il contient un nombre important de salles de jeu, mais aussi de restaurants, d'hôtels, ainsi qu'un stade permettant les paris sur tous types de compétition : podracing, shockball, tous les sports y sont représentés. Le Royal possède sa propre flotte de droïdes-taxis sur répulseurs, qui forment une véritable armada de petits véhicules entre le casino et les spatioports de la ville. La sécurité au sein du complexe est assurée par des centaines de Kilmaulsis à l'apparence volontairement agressive, mais d'une courtoisie cependant absolue envers les visiteurs. Ces gardes sont notamment chargés de veiller à ce qu'aucun droïde étranger ne circule dans l'enceinte du casino, et ils interdisent également l'entrée aux personnes disposant d'implants cybernétiques, afin d'éviter toute forme de triche quelconque. La sécurité autour du Royal est elle assurée par un important contingent de droïdes policiers de classe R.
  
  Spatioport de Felana : nommé d'après la famille dominant de Vorzyd V, le spatioport de Felana est un vaste complexe comprenant de nombreuses pistes et hangars, des installations pour l'entretien et la réparation des vaisseaux, ainsi que des cantinas et des hôtels bon marché pour les équipages en transit. On y croise à peu près toutes les espèces de la galaxie, dont la plupart des représentants n'ont qu'une hâte : rejoindre le casino le plus proche. La sécurité du spatioport n'est pas très importante, avec quelques droïdes policiers seulement : les capitaines de navires sont censés assurer la sécurité de leur appareil et de leur équipage eux-mêmes. Une méthode habile, qui permet non seulement d'économiser sur les effectifs de sécurité, mais également de fournir un travail régulier à divers groupes de sécurité indépendants, composés en général de Kilmaulsis ou de Columexis.

Vorzyd V

  
  Emporium de Hu : l'Emporium est en fait un vaste complexe d'entrepôts et de magasins où l'on peut trouver à peu près n'importe quoi, y compris des marchandises illégales, drogues ou armes notamment. C'est un endroit dangereux pour le visiteur lambda qui pénètre dans les lieux sans protection, car le secteur est fréquentée non seulement par les criminels de tous bords, mais aussi occasionnellement par les Freelies. L'Emporium prend son nom de Kitak Hu, un vieux Paigun spécialisé dans le commerce des pièces détachées de droïdes et en équipements divers, notamment des grenades lacrymogènes, des charges soniques, des bombes assommantes ou encore toutes sortes de détecteurs. Un vrai bazar dans lequel tout ce que la galaxie peut construire est à vendre... ou presque.

Type : planète
Climat : tempéré
Terrain : villes, plaines
Atmosphère : type I - respirable
Gravité : standard
Diamètre : 14 900 kilomètres
Durée d'une journée : 22 heures standards
Durée d'une année : 277 années standards
Espèces intelligentes : Vorzydiaks (63%), Hrakiens (10%), humains (8%), Kilmaulsis (6%), Séloniens (4%), autres (9%)
Langues : Basic
Population : 2 milliards
Gouvernement : démocratie
Exportations : aucune
Importations : biens de consommation courante, produits manufacturés, nourriture

Données astrographiques :
Système/Etoile : Vorzyd
  - Vorzyd I : stérile, pas de lune.
  - Vorzyd II : géante gazeuse, 8 lunes.
  - Vorzyd III : planète, 1 lune.
  - Vorzyd IV : planète, 1 lune.
  - Vorzyd V : planète, pas de lune.
Informations encyclopédiques
Vorzyd V
Nom
Vorzyd V
Type
Planète
Région
Système
Vorzyd
Terrain
Villes, plaines
Habitants
Langues
Basic
Lieux notables
Casino Royal
Spatioport de Felana
Emporium de Hu
Natifs connus

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
8 082


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.