Epreuves des Initiés Jedi


Les épreuves des Initiés étaient un rituel incontournable dans la vie d'un Jedi pour devenir Padawan et trouver pleinement sa voie.

Continuité : Legends


  Les jeunes Novices grandissaient au Temple Jedi dès leur plus jeune âge pour y recevoir leur première formation de Jedi, après avoir été répartis en clans.
  Lorsqu'ils atteignaient l'âge de 12-14 ans, ou âge équivalent pour les espèces non humaines, les Initiés Jedi étaient présumés prêts pour se présenter aux Épreuves des Initiés. Ces épreuves étaient essentielles pour les jeunes Novices car elles marquaient un tournant crucial dans leur destinée. En effet, de la réussite de ces dernières dépendait la suite imminente de leur formation car tout d'abord elle conditionnait la possibilité d'atteindre le stade supérieur de Padawan.

  Il faut noter que certaines situations exceptionnelles pouvaient dispenser de passer ces épreuves : ce fut le cas pour le jeune Anakin Skywalker qui n'avait jamais été Novice mais est directement passé au rang de Padawan en raison de plusieurs facteurs : sa découverte tardive pour être formé au Temple, de sa sensibilité hors du commun avec la Force (taux de midi-chlorien extrêmement élevé), de la volonté tenace de Qui-Gon Jinn qui souhaitait le prendre comme apprenti et sa participation active et décisive à la défaite de l'armée de la Fédération du Commerce lors de la bataille de Naboo en -32 av. BY.

  Ainsi, dans des circonstances normales, les trois épreuves devaient permettre de s'assurer que chaque Novice avait bien compris les trois aspects que constituent les piliers du Jedi : la Force, la Connaissance et l'Autodiscipline.

La Force : la première épreuve consistait à prouver que la Force s'écoulait librement en chacun des Novices éprouvés. L'initié devait démontrer sa maîtrise et son lien avec la Force. Cette épreuve avait généralement lieu sans que le Novice le sache en étant observé régulièrement par ses maîtres. Il était testé pour s'assurer que la Force s'infiltrait bien en lui et qu'il n'y était pas imperméable car même un être sensible à la Force pouvait ne pas réussir à communiquer avec elle. Un échec à cette épreuve était rédhibitoire. Cela signifiait qu'il était inutile pour l'Initié en question de s'obstiner sur cette voie après tant d'années d'enseignement.

La Connaissance : durant la deuxième épreuve, l'élève devait démontrer sa connaissance et sa compréhension du Code Jedi auquel il devait adhérer. Les Novices devaient apprendre par cœur les cinq préceptes du Code Jedi. Mais plus important encore, ils devaient également rechercher les différentes façons de les analyser et de les interpréter, en méditant longuement dessus, et tout en respectant les valeurs Jedi sur lesquelles il s'appuie. En effet, le Code peut révéler divers aspects de ce que doit être un Jedi, plusieurs niveaux de compréhension sont possibles. Chaque Initié doit être capable de donner sa propre compréhension.

L'Autodiscipline : cette troisième épreuve destinée à tester les capacités d'autodiscipline des Novices. Elle était divisée en 2 parties, les Initiés devaient montrer qu'ils avaient faire preuves d'autodiscipline durant les séances de méditation et de combat au sabre laser.
•        Méditation : les Initiés devaient au minimum méditer cinq fois par jour mais aussi dès qu'ils avaient un moment de libre. À force d'entraînement, ils devaient parvenir à isoler leur esprit pour entrer en connexion avec la Force et gagner ainsi en concentration, pour trouver une paix intérieure ou encore un accroissement de la sensibilité à la Force. C'est sur cet aspect que les Maîtres évaluaient les Initiés.
•        Combat au sabre laser : la maîtrise de la méditation était primordiale pour passer cette épreuve. Grâce aux séances de méditation, les Initiés devaient avoir acquis la concentration nécessaire pour combattre avec un sabre laser à la main - même si à ce stade, ces derniers n'utilisaient que des sabres lasers d'entraînement afin d'éviter de graves blessures. Durant cette épreuve, chaque Novice devait démontrer qu'il possédait un contrôle de soi assez fort pour combattre efficacement et maîtriser ses émotions. La maîtrise du combat au sabre laser n'était possible qu'en s'immergeant totalement dans la Force et en s'entraînant sans relâche.

Epreuves des Initiés Jedi
Les destins possibles d'un Initié : de gauche à droite, Padawan, membre du Corps de Service Jedi, non-Jedi
Image extraite du livre Le Manuel du Jedi


  Différentes possibilités se dessinaient alors pour chaque jeune Novice selon qu'il avait réussi ou échoué aux épreuves :
• Soit, il échouait aux épreuves (exceptionnellement une seconde chance pouvait lui être accordé par le Conseil Jedi), et devait alors se résoudre à quitter l'Ordre Jedi qui apparaissait ne pas être leur destinée ;
• Soit, il réussissait les trois épreuves décrites précédemment et il pouvait poursuivre sa formation. Cependant, la nature de la formation à venir n'était pas la même pour tous.
Ø  Le Novice ayant passé les épreuves avec succès pouvait accéder au rang de Padawan. Pour cela, il fallait qu'un Chevalier Jedi ou un Maître Jedi l'ait repéré et ait tissé des liens particuliers avec lui. Des réformes de Ruusan jusqu'à l'époque du Nouvel Ordre Jedi (avec l'Académie Jedi sur Yavin 4 comptant 12 Padawans pour un Maître) refondé par Luke Skywalker vers 11 apr. BY, un maître Jedi ne pouvait avoir qu'un seul Padawan à la fois.
De manière générale, le choix de son Padawan appartenait au maître qui se laissait guider par la Force dans cette décision. Un futur Padawan pouvait profiter du "Tournoi des Apprentis" organisé une fois par an dans le Temple, pour se faire remarquer auprès d'un maître et démontrer ses aptitudes, surtout s'il était doué dans la maîtrise du sabre laser. Cependant, le maître Jedi pouvait aussi décider de prendre avis auprès du personnel du Temple pour l'aiguiller pour trouver un futur apprenti.
Enfin, l'avis pouvait parfois dépendre du Conseil Jedi lorsqu'il s'agissait de décisions délicates (destinées particulières perçues par les Jedi Prophètes : cas d'Anakin Skywalker). C'était le Conseil qui tranchait s'il y avait un désaccord ou une hésitation sur la question.

Ø  Un Novice ayant passé les épreuves avec succès pouvait également ne jamais devenir Padawan si aucun maître ne l'avait choisi pour le former. Ils pouvaient malgré tout continuer à servir la République en entrant dans le Corps de Services Jedi qui est une branche de l'Ordre Jedi (composé des Corps Agricole, Corps Médical, Corps d'Education, Corps d'Exploration). C'était le Service de Réaffectation qui se chargeait de répartir les anciens Initiés dans un de ces Corps, qui manqua d'être le destin d'Obi-Wan Kenobi. Ils n'en étaient pas moins Jedi même si leur statut pouvait sembler moins gratifiant et que leurs missions étaient autres que de parcourir la galaxie pour défendre les plus faibles.

Informations encyclopédiques
Epreuves des Initiés Jedi
Nom
Epreuves des Initiés Jedi
Autre(s) nom(s)
Passage au rang de Padawan
Classe
Arts - Us et Coutumes
Constructeur
Type
Rituel de passage
Fonction
Définir l'avenir des Novices Jedi

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
04/05/2021

Date de modification
25/05/2021

Nombre de lectures
496


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.