Holocron Sith


Les holocrons Sith étaient une variante d'holocrons imprégnée par le côté obscur.

Continuité : Legends


  Les holocrons étaient de petits artefacts cristallins permettant d'enregistrer une quantité presque infinie d'informations, et de les retransmettre sous forme d'images holographiques. La technologie utilisée était très complexe, et nécessitait un apprentissage long et fastidieux.

  Les étapes de création des holocrons étaient très minutieuses. Afin de comprendre comment les anciens Seigneurs Sith construisaient leurs holocrons, voici le détail par étapes de ces mystérieuses méthodes de fabrication.

  Tout d'abord, il fallait réunir des matériaux assez rares pour pouvoir supporter la charge de côté obscur. Ensuite, il fallait les assembler. Les composants internes étaient composés de filaments et de brins de cristaux entrelacés, formant une matrice cristalline qui devait être affinée pour éviter la défaillance du dispositif. Un cristal rare était utilisé dans le fonctionnement et les réglages du réseau complexe qui stockerait des données potentiellement infinies. Chaque matrice d'holocron devait répondre à des spécifications strictes, nécessitant généralement des milliers de modifications et d'ajustements précis à un niveau subatomique. Ce n'était que grâce à la puissance de la Force que l'on pouvait s'assurer que chaque brin cristallin était correctement aligné. Correctement disposés, ces cristaux formaient un réseau d'énergie qui pouvait absorber et reproduire plus tard les informations d'ondes lumineuses et sonores.

  Ensuite, venait le Rite du Commencement, probablement le plus important rite de tous. Très ancien produit de l'alchimie Sith, il permettait de graver d'obscurs symboles sur la pierre de couronnement, le cristal qui coiffait les holocrons. Ces symboles renfermaient le pouvoir du côté obscur et permettaient ainsi de contenir une réplique de l'esprit de celui qui pratiquait le rite. Son exécution était l'une des plus complexes de toute l'alchimie Sith et nécessitait un apprentissage très long. Le résultat était toutefois à la hauteur des efforts fournis : en combinant un esprit imprégné du côté obscur avec la finesse technologique des holocrons, on obtenait un réseau cognitif d'une grande précision et suffisamment stable pour laisser à son utilisateur tout loisir de terminer son œuvre.

Holocron Sith
Holocron Sith prêt pour le Rite du Commencement


  Comme tout rite alchimique Sith, sa puissance était dangereuse : endommager le cristal risquait de relâcher dans la nature l'essence ténébreuse qu'il renferme. Le Rite du Commencement, inventé par le peuple Sith, fut archivé par Sorzus Syn qui l'enseigna à son Ordre. Son secret avait néanmoins été perdu à l'époque de la Confrérie des Ténèbres. Ce fut Dark Bane qui le redécouvrit en s'emparant de l'holocron de Belia Darzu ainsi que de celui de Syn.
  Venait ensuite le Rite de Chargement de la matrice. Cette étape était nécessaire au bon fonctionnement de l'holocron Sith. Il permettait de charger la matrice d'énergie du côté obscur afin de protéger l'holocron, de le charger d'énergie obscure. Ainsi, l'entité, le gardien de l'holocron, était constamment alimentée en énergie obscure.

  La partie externe de l'holocron Sith était simple en comparaison. Sur ces faces (généralement pyramidales), on pouvait y trouver différents hiéroglyphes gravés par son créateur et ensuite imprégné de puissance du côté obscur dans ce qu'on appelait les Rituels d'invocation. Cette cérémonie était primordiale pour maintenir la stabilité de la matrice après qu'elle ait été imprégnée du côté obscur. Encore une fois, les symboles devaient être uniques à l'individu, et la simple copie des glyphes d'un autre holocron n'aboutirait qu'à un échec, réduisant l'holocron en un tas de poussière cristalline.

  Attention, si les Rituels d'Invocations étaient effectués avant le Rite du Commencement ou le Rite de Chargement, la puissance emprisonnée dans les symboles s'estompait peu à peu et le réseau d'énergie se dégradait, au point d'être incapable de soutenir la matrice cristalline.

Holocron Sith
Schéma d'un holocron Sith


  Parfait exemple des difficultés rencontrées lors de la fabrication, Dark Bane ne parvenait pas à finir son holocron. Après 3 tentatives qui eurent toutes échoué en un tas de poussière cristalline, son apprentie Dark Zannah lui conseilla de trouver l'holocron de Belia Darzu, qui avait référencé tous les secrets et les techniques de construction d'un holocron Sith, afin qu'elle puisse lui enseigner son savoir.

"Le processus de création d'un holocron ne doit pas être précipité. Les ajustements de la matrice doivent être effectués avec précision et soin. La pierre de couronnement est la clé du processus. Sans cela, le réseau cognitif se dégradera avant que vous ne terminiez vos ajustements, et vous échouerez à chaque fois.
- Comment puis-je piéger le réseau cognitif à l'intérieur de la pierre de couronnement ?
- Vous devez invoquer le Rite du Commencement."

L'avatar de Belia Darzu à Dark Bane

  Dark Andeddu passa un nouveau cap dans l'utilisation des holocrons. À sa mort, il fit en sorte d'enfermer son esprit dans l'holocron afin de survivre à jamais. Ce n'est que sous l'ère de l'Empire de Dark Krayt que Dark Wyyrlok III fit cette découverte, mais trop tard, puisque l'esprit d'Andeddu réussit finalement à rejoindre les restes de son corps momifié.

  Les holocrons Sith étaient consultables par tout individu capable de maîtriser la Force, autant du côté lumineux que du côté obscur. Par ailleurs, la finalité de l'holocron de Bo Vanda était de corrompre l'esprit des utilisateurs du côté lumineux de la Force.

Informations encyclopédiques
Holocron Sith
Nom
Holocron Sith
Classe
Autres Technologies
Constructeur
Type
Base de données
Fonction
Stocker et transmettre un savoir
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
23/11/2020

Date de modification
23/11/2020

Nombre de lectures
1 298


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire
Holocron Sith

Les holocrons Sith étaient une variante d'holocrons imprégnés par le côté obscur. Ils renfermaient le savoir obscur et ancestral des Sith.

Continuité : Canon


  Les holocrons étaient de petits artefacts cristallins permettant d'enregistrer une quantité presque infinie d'informations, et de les retransmettre sous forme d'images holographiques. La technologie utilisée était très complexe, et nécessitait un apprentissage long et fastidieux. L'art de la création des holocrons disparut malheureusement au cours des siècles.

  Les holocrons Sith étaient une variante d'holocrons, à l'instar des holocrons Jedi, à la seule différence que ceux des Sith étaient de forme pyramidale. Imprégnés par le côté obscur, ils renfermaient le savoir obscur et ancestral des Sith.

  La plupart des holocrons Sith contenaient des rituels obscurs, des enseignements sur la manipulation de la Force et du côté obscur, des techniques de combat au sabre laser, et parfois même, les mémoires du constructeur, ou des histoires à propos de l'Ordre Sith.

Holocron Sith

Holocron Sith de Malachor.


Fonctionnement



  Contrairement aux holocrons Jedi qui étaient protégés et verrouillés afin que seul un utilisateur du côté lumineux de la Force puisse y avoir accès, les holocrons Sith étaient consultables par quiconque maîtrisait la Force. Ainsi, les créateurs des holocrons Sith augmentaient les chances de pervertir l'esprit de ceux qui les utiliseraient.
  Pour ouvrir un holocron, il fallait se concentrer et l'envelopper avec la Force. Lors de son ouverture, les angles (au nombre de huit pour les holocrons Jedi de forme cubique, et de cinq pour ceux des Sith, de forme pyramidale) se séparaient du corps de l'artefact. Une fois ouvert, il était possible de consulter les nombreuses informations enregistrées à l'intérieur.

  Les messages, enseignements et autres, étaient diffusés grâce à une image holographique interactive. Il était possible d'entretenir des conversations poussées en temps réel avec le Gardien de l'holocron, l'avatar de celui qui avait créé l'artefact, ou enregistré les informations.

  Ces artefacts obscurs pouvaient, dans de rares cas être utilisés comme une arme. C'était le cas par exemple de l'holocron Sith de Malachor, qui une fois activé et placé au sommet du Temple Sith de Malachor, activait la super-arme du temple.

  Les holocrons pouvaient également fusionner entre eux dans ce que l'on appelait une fusion d'holocrons. Il s'agissait de la fusion entre un holocron Jedi et un holocron Sith. Pour ce faire, les deux artefacts devaient être activés grâce à la force en même temps, ce qui demandait une collaboration entre un Jedi et un Sith. Cette fusion offrait alors aux deux utilisateurs une réponse à la plus grande question qu'ils se posaient. Nécessitant une étroite collaboration de plein gré, les fusions d'holocrons étaient par conséquent relativement rares.

Histoires


Holocron de Dryden Vos



  Durant les premiers temps de l'Empire Galactique, l'Aube Écarlate était une organisation criminelle dirigée secrètement par Maul : en concurrence avec quatre autres organisations criminelles, une alliance avec le Syndicat Pyke fut conclue.
  Maul employait notamment Dryden Vos, qui se déplaçait dans son immense yacht luxueux et rempli d'artefacts rares divers et variés. Parmi cette fabuleuse et étrange collection, se trouvait un holocron Sith qui avait été reconstruit. Dryden Vos comptait offrir cet artefact à l'un de ses collaborateurs.

Holocron Sith

L'holocron de Dryden Vos, parmi sa collection d'artefacts


Holocron de Malachor



Présence

  Durant les Temps Anciens, après les premiers conflits qui virent s'arracher Coruscant des mains des Sith, un temple Sith fut battit sur la planète Malachor. Dans leur quête infinie de pouvoir, les Sith, qui suivaient alors les desseins d'une sorcière Sith connue sous le nom de Dark Tanis, construisirent une arme destructrice au sommet du temple Sith de Malachor.

  Cette station de combat, bâtie à même la surface de la planète, puisait son pouvoir de la sombre énergie émanant du côté obscur de la Force, grâce à un gigantesque cristal Kyber. La super-arme était capable de détruire la vie sur commande, en pétrifiant tous les êtres vivants présents dans un périmètre donné. Pour ce faire, il fallait disposer l'holocron de Malachor, probablement construit par Dark Tanis elle-même, dans la chambre entre les deux obélisques au sommet du temple. Par ailleurs, l'holocron permettait l'accès à toutes les portes et passages secrets du temple Sith.
  Lorsqu'il était activé, une voix appelée "Présence" émanait de l'holocron de Malachor. Il s'agissait de l'esprit de l'ancienne Dame Noire des Sith qui fabriqua l'holocron. Il est probable que "Présence" et Dark Tanis soient une seule et même personne : ayant créé le Temple Sith et la super-arme, Dark Tanis aurait logiquement également créé l'holocron Sith qui l'activerait.

  Avant que les Sith ne puissent faire usage de l'arme, les Jedi eurent vent de leur présence sur Malachor, et décidèrent de les attaquer. Après une terrible bataille aux alentours du Temple Sith, les Sith parvinrent tout de même à activer la super-arme, qui pétrifia instantanément tous les combattants, causant ainsi leur mort immédiate. Cette tragédie, pour l'Ordre Sith comme pour l'Ordre Jedi, fut appelée le Grand Fléau de Malachor.

  Par la suite, Malachor, ravagée par la puissance dévastatrice de l'arme Sith, sombra peu à peu dans l'oubli. L'existence de l'arme fut oubliée, alimentant au cours des siècles les mythes et légendes au sein des ordres Sith et Jedi.

Holocron Sith

Ahsoka et Kanan devant le Temple Sith de Malachor, au milieu de tous les Jedi et les Sith pétrifiés


Maul et Ezra

  Environ seize ans après la chute de la République et l'avènement de l'Empire Galactique, Kanan Jarrus, Ahsoka Tano et Ezra Bridger se rendirent sur Malachor sur les conseils de Maître Yoda. Ils furent cependant séparés et Ezra rencontra Maul, qui lui indiqua que le savoir pour détruire les Sith se trouvait dans le temple.
  Maul et Ezra firent équipe et s'introduisirent au sein de l'ancien sanctuaire Sith. Ils réussirent à dérober l'holocron en combinant leur force. En effet, l'holocron ne pouvait être récupéré qu'en unissant les pouvoirs de deux individus sensibles à la Force.

  Après avoir secouru Ahsoka et Kanan, qui luttaient contre les Inquisiteurs, Maul convainquit le groupe de former une alliance. Il leur indiqua qu'en plaçant l'holocron Sith dans la chambre au sommet de l'édifice, ils auraient accès à la connaissance ancestrale des Sith.
  Cependant, le Zabrak voulait uniquement se servir de l'arme afin de détruire l'Empire. Au dernier moment, Kanan et Ezra parvinrent à retirer l'holocron de l'obélisque, ce qui causa la fermeture et destruction du temple, qui piégea Dark Vador et Ahsoka.

  Après leur mission sur Malachor, Ezra réussit à ouvrir l'holocron Sith et le garda caché sous un de ses casques de stormtrooper, dans sa cabine sur le Ghost. Utilisant sa nouvelle connexion avec le côté obscur, il se servit de l'holocron pour devenir plus fort. Cependant, son utilisation le changea peu à peu au fil des mois, et Ezra se laissait lentement séduire par les enseignements de l'artefact Sith.
  Lorsque Kanan se rendit dans la cabine de son disciple, il remarqua que l'holocron Sith avait été ouvert par Ezra. Il fut contrarié de savoir que son élève se servait d'un tel objet et le réprima sur la voie qu'il empruntait, lui rappelant que la colère offrait des résultats rapides mais que c'était un piège. Ezra se défendit et argua qu'il utilisait l'holocron pour le bien et apprenait de lui, mais Kanan lui confisqua l'objet.

  Lors d'une de ses séances de méditation, le Chevalier Jedi entendit une voix dans la Force qui l'encourageait à venir à sa rencontre. Se laissant guider par la Force, Kanan s'aventura sur Atollon à la recherche de cette mystérieuse personne, et finit par rencontrer Bendu. Celui-ci ne se qualifiait ni de Sith, ni de Jedi, mais comme celui qui était à l'équilibre entre les côtés obscur et lumineux. Après avoir reçu les conseils de Bendu, Kanan lui offrit l'holocron Sith, afin de le cacher de toute mauvaise utilisation.

Holocron Sith

Ezra, plaçant l'holocron de Malachor entre les obélisques au sommet du temple Sith


Fusion d'holocrons

  Durant la Guerre des Clones, la Maître Jedi Depa Billaba confia un holocron qu'elle possédait à son Padawan Caleb Dume, qui se fit appeler "Kanan Jarrus" après la Purge Jedi. Ezra Bridger et Ahsoka Tano l'utilisèrent également, du temps de l'Empire Galactique.

  En -2, Maul cherchait à obtenir l'holocron Jedi détenu par Kanan Jarrus, ainsi que l'holocron Sith de Malachor, que Kanan avait caché auprès de Bendu.
  Après avoir capturé les autres Spectres du Ghost, Hera Syndulla, Sabine Wren, Garazed Orrelios et Chopper, l'ancien Sith vola l'holocron Jedi et força les deux Jedi à aller chercher l'holocron de Malachor. Lorsqu'ils lui ramenèrent, Maul commença la fusion avec Ezra.
  Ce dernier voulait connaître la clé pour détruire les Sith, alors que Maul cherchait juste "l'espoir". En réalité, il désirait savoir si son ancien ennemi Obi Wan Kenobi était toujours vivant, et où il se cachait. Seulement la fusion fut arrêtée trop tôt, et la réponse qui leur apparut fut mélangée dans leur deux esprits.
  Plus tard, Maul persuada Ezra de le rejoindre sur Dathomir, afin de pratiquer un rituel leur permettant de découvrir l'information que chacun cherchait. Il s'avéra que la réponse à leur question mutuelle était la même : Tatooine, là où se trouvait l'ancien Jedi Obi Wan Kenobi.

Holocron Sith

Fusion d'holocrons entre l'holocron Sith de Malachor et l'holocron Jedi de Kanan Jarrus


Holocron de Palpatine



  Lors de la chute de l'Empire, l'Observatoire de Jakku était au centre du grand plan de Contingence de Palpatine. Il s'agissait du plan destiné à assurer la survie de l'Empire, même si la tête venait à être coupée. En effet, la destruction de la planète devait commencer par cet endroit, dans un trou de forage au cœur de l'observatoire, foré à travers le schiste et le manteau de Jakku.
  Selon Palpatine, Jakku était autrefois un monde verdoyant avec des forêts et des océans. Il croyait que le noyau de Jakku conservait toujours l'étincelle de l'essence de la vie.

  Dans l'observatoire se trouvait une chambre octogonale, au delà de laquelle partait un couloir bordé de diverses reliques de l'ancien Empire Sith. Parmi ces artefacts se trouvait un ancien holocron Sith noir.
  Un couloir menait au puits de Jakku, qui s'enfonçait jusqu'au centre de la planète. Ce fut là que Gallius Rax, l'enfant prodige de Palpatine, sacrifia Yupe Tashu, qui avait revêtu plusieurs artefacts Sith, dont le fameux holocron. L'énergie libérée par la mort du conseiller et la destruction des artefacts réveilla l'arme qu'était l'Observatoire, générant de puissants séismes qui secouèrent la planète, déjà ravagée par la bataille qui sévissait. Le rôle de Jakku avait toujours été, dans le plan de Contingence, de sacrifier ce qu'il restait de l'Empire et d'emporter autant de Rebelles que possible.



En savoir plus

  Dark Tanis fut mentionnée pour la première fois dans le livre de Pablo Hidalgo sorti en 2019, Star Wars : L'ascension de Skywalker : Le guide visuel. Dans ce livre, la dernière Légion de l'Eternel Sith est appelée "Tanis". L'ouvrage explique également que Tanis est la Seigneur Sith créatrice de l'ancienne super-arme de Malachor.
  La super-arme fut introduite dans "La Chutte de l'Apprentie", le double épisode final de la saison 2 de Star Wars Rebels, diffusée en 2016. Ce double épisode introduisit également la "Présence", l'esprit de l'ancienne Dame Noire des Sith contenue dans l'holocron Sith de Malachor.

  Dans une interview avec IGN, le producteur exécutif de Star Wars Rebels, Dave Filoni, donna un aperçu de ce qu'il envisageait pour l'histoire de la "Présence". Dans son esprit, la voix de la Présence est la voix de l'ancienne Seigneur Sith qui a construit le temple de Malachor. Filoni déclara qu'il aimait l'idée d'une femme ancienne et puissante, et qui eut un règne dont le public n'avait pas encore entendu parler. Elle créa la super-arme et l'activa lorsqu'elle fut attaquée par l'Ordre Jedi, de sorte que tout le monde soit transformé en pierre. Filoni déclara également qu'il avait un nom pour le personnage, mais qu'il ne pouvait pas encore le révéler.

  Le sourcebook de 2018 Star Wars Roleplaying : Dawn of Rebellion déclara qu'une "sorcière Sith" activa la super-arme de Tanis pendant le Grand Fléau de Malachor, pétrifiant ainsi tous les combattants. Cependant, aucune correspondance directe entre Dark Tanis, la Présence et la sorcière Sith n'a été confirmée.



Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Holocron Sith
Nom
Holocron Sith
Nom original
Sith holocron
Classe
Autres Technologies
Constructeur
dicolinkorg_sith>Sith
Type
Fonction
Stocker et retransmettre des informations.
Affiliation
Présence
Ezra Bridger
Maul

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
20/06/2021

Date de modification
20/06/2021

Nombre de lectures
2


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.