Trihexalon


Le Trihexalon était une arme chimique créée par les Séparatistes qui tentèrent de s’en servir pour remporter la Bataille de Géonosis.

Continuité : Légendes


  Alors que la République et les Jedi espéraient encore pouvoir résoudre la Crise Séparatiste diplomatiquement, le Comte Dooku et ses alliés se préparaient secrètement à une guerre de grande ampleur. Dooku s'allia au Capitaine Cavik Toth, un mercenaire et un génie militaire sans scrupules du Système de Karthakk. Toth chargea une équipe de scientifiques de la Fédération du Commerce, dirigée par Harro Ruuk, de développer une arme chimique.

  Les Neimoidiens parvinrent à créer le Trihexalon, qu'ils surnommèrent le "Souffle du Dragon", en suivant les spécifications de Cavik Toth et obtinrent un agent biologique sous forme de poudre qui causait des défaillances massives chez les matériaux organiques. Les scientifiques estimaient qu'une seule fiole de Trihexalon pouvait tuer 300 Wookies, une espèce pourtant réputée pour sa résistance physique. À la veille de la Bataille de Géonosis (-22), Cavik Toth se rendit à bord du vaisseau-laboratoire de la Fédération du Commerce et tua Harro Ruuk et deux de ses assistants avec leur propre création quand il apprit qu'ils étaient en retard par rapport au programme prévu et prit la tête du projet.

Trihexalon

Harro Ruuk présente le Trihexalon à Cavik Toth
Image extraite du jeu vidéo Star Wars : Jedi Starfighter


  Toth décida de tester le Trihexalon sur Maramere et lança un assaut à la tête de son escadron, l'Escadron Sabaoth. Des milliers d'individus perdirent la vie mais un groupe de chasseurs stellaires composé de pirates menés par Nym et du membre du Conseil Jedi Adi Gallia parvinrent à les faire fuir avant qu'ils ne puissent répandre le Trihexalon sur l'ensemble de la planète. Les deux groupes s'affrontèrent à plusieurs reprises et finalement, Cavik Toth parvint à s'enfuir et tenta de livrer quand même le Trihexalon sur Géonosis où venait d'éclater une bataille entre la CSI et les Jedi. Adi Gallia détruisit le vaisseau de Cavik, mettant fin à la menace que représentait le Trihexalon.

  Quelques échantillons de Trihexalon furent remis au Ministère des Sciences de la République qui s'en servit pour ses recherches. Celles-ci jouèrent un rôle décisif dans l'élaboration du vaccin contre une autre arme biologique séparatiste, le "gaz des marais" qui avait des bases similaires. Il est fort probable que la scientifique séparatiste Jenna Zan Arbor se soit en fait servit des travaux sur le Trihexalon pour créer le "gaz des marais" tandis qu'un groupe de scientifiques créait la TriHexalophine 1138.

Trihexalon

Les études sur le Trihexalon s'avèrent vitales pour créer un vaccin au "gaz des marais"
Image extraite du Star Wars Insider 66


  Des échantillons de Trihexalon trouvèrent leur chemin jusqu'au marché noir et le poison fut raffiné et modifié pour s'en prendre ou épargner uniquement à certaines espèces. Une empoisonneuse Twi'lek possédait plusieurs fioles de Trihexalon n'affectant que les non-Twi'lek quand elle infiltra l'organisation de Darga le Hutt peu après l'Avènement de l'Empire.

  Palpatine n'était pas du genre à laisser dormir ce genre d'armes dans les tiroirs de l'Empire et le Trihexalon fut utilisé à plusieurs reprises par des agents impériaux. Durant sa Campagne contre le Nouvelle République (An 9), le Grand Amiral Thrawn finança une expérience pour créer des clones à partir de l'ADN de Jedi et de Sith. Quand les sujets échappèrent au contrôle des Impériaux et commencèrent à les massacrer, un membre de l'équipe scientifique obtint de Thrawn de mettre fin à l'expérience en utilisant du Trihexalon à l'état gazeux. Malheureusement pour les scientifiques, ils furent tués par les clones avant de pouvoir mettre leur projet à exécution.

  Alors qu'ils enquêtaient sur le meurtre de Tresina Lobi (An 40), Luke et Mara Jade Skywalker trouvèrent un piège connecté à du Trihexalon dans l'appartement de Lumiya, une ancienne Main de l'Empereur devenue une Dame Noire des Sith qui avait participé au meurtre de la Jedi.


En savoir plus

Un des surnoms de Trihexalon (utilisé par Khedryn Faal dans le roman Crosscurrent est Hex, ce qui veut dire malédiction ou mauvais sort en français, et il est très probable que ce soit un jeu de mot, intraduisible en Français pour désigner une arme chimique mortelle.
Informations encyclopédiques
Trihexalon
Nom
Trihexalon
Nom original
Trihexalon
Autre(s) nom(s)
Souffle du Dragon ou Hex
Classe
Médical - Industriel
Constructeur
Harro Ruuk, Cavik Toth (pour les spécificités)
Type
Arme chimique
Fonction
Tuer les êtres organiques
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
04/12/2010

Date de modification
31/08/2019

Nombre de lectures
1 490


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.