Bombardier Starfortress MG-100


Les bombardiers de la Résistance étaient des vaisseaux lourdement armés et modernes censés pouvoir affronter des destroyers stellaires.

Continuité : Canon


  Avec sa nécessité de se montrer à la hauteur de la menace représentée par le Premier Ordre, la Résistance avait besoin d'appareils de combat de pointe. Tandis que l'héritier de la philosophie impériale investissait dans des mastodontes, le mouvement fondé par Leia Organa recyclait le concept de mobilité qui était celui de l'Alliance Rebelle. Ainsi, une forte puissance de feu fut concentrée dans un vaisseau modeste qui vit le jour dans les derniers temps de la Guerre Civile Galactique, le bombardier Starfortress MG-100.

  De la taille approximative d'un cargo modeste avec sa vingtaine de mètres de long et de haut, ces appareils avaient la forme atypique d'un blaster miniature, l'armement se situant à l'avant, dans la "crosse", et le "fût" surplombant les tuyères des moteurs (au nombre de six). Ils arboraient un cockpit arrondi à son sommet évoquant un B-Wing surdimensionné aux ailes latérales atrophiées, d'à peine quelques mètres.

  L'essentiel de la puissance de feu des bombardiers était située le long de leur "crosse", avec plusieurs turbolasers qui encadraient le cockpit et une tourelle ventrale Merr-Sonn Munitions EM-1919. Celle-ci, renforcée d'un déflecteur dédié et d'une verrière de transparacier, offrait à un artilleur une vue imprenable pour utiliser ses canons jumeaux à répétition. Entre les canons se trouvait la soute à munition, remplie de colonnes de bombes à proton sur toute sa hauteur. Les bombes pouvaient être larguées en une seule fois ou par vague selon les impératifs de la mission, bien que le terme de largage soit inexact : elles étaient en réalité propulsées à travers de champ de confinement atmosphérique du vaisseau par des rampes magnétiques.

  La soute, si elle contenait de quoi vaporiser n'importe quelle cible, était le point le plus vulnérable du bombardier Starfortress MG-100, justifiant à lui seul une escorte de chasseurs lors de son utilisation, bien que sa vitesse subluminique fût également une raison pour une protection supplémentaire. En effet, un tir bien placé pouvait disloquer la soute à munition en propulsant des bombes à proton sur tous les appareils alentour. Ce fut notamment pour améliorer les chances de survie des équipages, composés d'au moins un pilote, un ingénieur de vol, deux canonniers et un artilleur, que Rose Tico mit au point un système qui augmenta la furtivité des bombardiers de la Résistance.

  Près de trente ans après l'entrée en service de ces vaisseaux, le mouvement de Leia Organa en possédait deux escadrons, Cobalt et Ecarlate, qu'il utilisait sur des théâtres bien spécifiques. Ils furent notamment utilisés sur Atterra, pour une succession de missions de ravitaillement, tandis que l'essentiel de la chasse résistante combattait la base Starkiller. Ils ne purent être ramenés par le Ninka de la vice-amirale Amilyn Holdo qu'à temps pour protéger l'évacuation de la base de D'Qar.

  La flotte de la Résistance, menée par le Raddus, fut serrée de près par le Fulminatrix, un destroyer de classe Mandator IV dont les autocanons pouvaient détruire définitivement la Résistance. Sur instigation de Poe Dameron, les escadrons Ecarlate et Cobalt furent envoyés au combat dans l'espoir de détruire le gigantesque vaisseau du Premier Ordre. Les chasseurs TIE firent des ravages, attirant l'escorte des bombardiers pour toucher leurs points faibles. L'un d'eux explosa alors qu'il allait débuter son bombardement, et ses bombes pulvérisèrent les Starfortress qui l'entouraient. Seul le Cobalt Hammer survécut assez longtemps pour que Paige Tico vide son chargement sur le Fulminatrix, emportant les deux appareils et l'ultime bombardier de la Résistance.


Actualités en relation

Encyclopédie | 4 fiches sur les Duloks… et 1000 fiches pour Dark Reivilo !

Dugun duca lula ludla nuna, dounga, luna nudla Sku ! Tyehtgeethin, Che womok ! Bont nub paamuk ! Chiotto Eedeeza, Eedeeza , Eedeeza et caetera Kna Naa. Dee fratta choo doo. Glowah, eee chop glowah. Ya glowah pee chu nee foom. Teeha dupav vay kommah...


Critique | Star Wars: Ronin, enfin du sang neuf dans la saga ?

Pour la première fois depuis le rachat de Lucasfilm par Disney, Del Rey sort aujourd'hui aux États-Unis un roman d'un nouveau genre, puisque Star Wars: Ronin ne fait ni partie de la continuité canon, ni partie de...


La Haute République | L'ordre de lecture pour naviguer des romans aux comics

Bonjour à tous chers lecteurs et lectrices d'Holonet. Aujourd'hui, nous vous proposons une chronologie littéraire complète et précise, afin de vous guider dans vos lectures sur la Haute République. En effet, nous avons créé une frise...


Quatre nouveaux romans Star Wars annoncés pour 2022

Lucasfilm vient de dévoiler les premières informations sur 4 nouveaux romans Star Wars, prévus pour 2022. Hélas, mille fois hélas, point de belle couverture à se mettre sous la dent, tous les visuels sont estampillés du...


LEGO en pleine forme notamment grâce à Star Wars

Le dernier communiqué de presse financier de LEGO démontre que le groupe est en très bonne santé, dopé par une salutaire reprise post-covid et ce notamment grâce à des franchises comme ... Star Wars. Avec une augmentation de ses...


Informations encyclopédiques
Bombardier Starfortress MG-100
Nom
Bombardier Starfortress MG-100
Nom original
Resistance bomber
Classe
Vaisseau de Combat léger
Constructeur
Nouvelle République (probablement)
Equipage
1 pilote
1 ingénieur de vol
1 artilleur
2 canonniers
Armement
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
27/10/2017

Date de modification
23/03/2020

Nombre de lectures
29 261


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Bombardier Starfortress MG-100" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.