Chimaera


Le Chimaera était un Destroyer Stellaire de classe Impérial-II qui fut commandé par le Grand Amiral Thrawn, l'Amiral Pellaeon et Natasi Daala pendant de nombreuses années, de la première à la seconde Guerre Civile Galactique.

Continuité : Legends


Avertissement :

Cet article est marqué par l'équipe comme étant incomplet.

Il peut s'agir d'ébauche de fiche et/ou d'une fiche signalée comme nécessitant une mise à jour. Dans les deux cas, l'équipe de rédaction procédera à une modification de cette fiche.

Merci de votre compréhension.


  Destroyer Stellaire de classe Impérial-II, le Chimaera participa à la bataille d'Endor, durant laquelle son capitaine fut tué. Le second à bord, Gilad Pellaeon, prit alors le commandement. Suite à la destruction du Super Destroyer Stellaire Executor, le Chimaera devint le vaisseau de commandement de la Flotte, et Pellaeon organisa la retraite en catastrophe.
  A son retour des Régions Inconnues, le Grand Amiral Thrawn choisit le Chimaera comme vaisseau de commandement pour diriger son offensive contre la Nouvelle République, et fit du Capitaine Pellaeon son second.

  A la mort du Grand Amiral, Pellaeon reprit le commandement de la flotte, le Chimaera restant le vaisseau-amiral des Vestiges de l'Empire. Le Chimaera disparut alors du devant de la scène, pour réapparaître quelques années plus tard, alors que Pellaeon était devenu le Suprême Commandeur de la Flotte des Vestiges. Le Destroyer avait subi entre temps quelques modifications, notamment l'adjonction d'un ordinateur de visée Predictor et d'un bouclier occulteur.

  Ce vaisseau était également célèbre pour avoir abrité les premiers pourparlers de paix entre l'Empire et la Nouvelle République : après avoir posé les bases d'un accord avec Leia Organa, Pellaeon signa quelques semaines plus tard un traité de paix officiel au cours d'une réunion historique, qui marqua la fin de plus de de vingt ans de guerre.

Chimaera

Informations encyclopédiques
Chimaera
Nom
Chimaera
Classe
Appareil unique
Modèle
Constructeur
Taille
1.600 m
Equipage
36.755 hommes
330 artilleurs
Armement
Troupes
Terre :
- 9.700 stormtroopers
- 20 TB-TT
- 30 TR-TT
Espace :
- 6 escadrilles de TIE
- 15 Transports DX-9
- 5 Torpilleurs d'Assaut
Terre/Espace :
- 8 navettes Lambda
- 12 barges à TB-TT de classe Thêta
- 15 navettes Sentinelle
Soute
36.000 tonnes métriques
Hyperpropulsion
x2 (de secours : x8)
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
30/11/2020

Nombre de lectures
76 533


Note de la fiche
2 membres ont noté la fiche "Chimaera" 4.5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire
Chimaera

Le Chimaera était un Destroyer Stellaire de classe Imperial qui fut connu comme le vaisseau du Grand Amiral Thrawn.

Continuité : Canon


  En raison de son étendue, la flotte impériale comptait de nombreux Destroyers Stellaires, mais bien peu furent à la fois connus et reconnaissables. Si l'Executor apparaissait comme une évidence, en tant que représentant d'une classe d'une poignée de vaisseaux, le Chimaera (NdR : prononcer Chiméra, de genre masculin en VF et féminin en VO) était probablement le plus connu des Stellaires de classe Imperial, reconnaissable par son dessin de chimère sur sa face ventrale.

I. Sous les ordres du Commodore Thrawn



  Les états de service de ce vaisseau de combat furent relativement discrets avant la crise de Cyphari qui valut à Mitth'raw'nuruodo, ou Thrawn, d'être nommé commodore et à Eli Vanto d'être promu lieutenant-colonel. Ces nouveaux grades s'accompagnèrent du commandement du Chimaera. L'équipage découvrit bien vite la méthode de fonctionnement très particulière du Chiss, à commencer par les officiers supérieurs Karyn Faro, commandant en second, Ayer, capitaine des stormtroopers, Lomar, lieutenant des communications, Pyrondi, en charge de l'artillerie et Hammerly, commandant les senseurs et habituée à travailler avec Thrawn depuis le Sphex d'Orage.

  Ils eurent toutefois quelques difficultés à s'y habituer. Faro, notamment, avait du mal à accepter un tel changement et n'hésitait pas à se montrer aussi insolente que la discipline impériale le permettait, jusqu'à enfin accepter et apprécier son style. Finalement, il ne resta que les nouvelles recrues pour se sentir étonnées et surprises qu'un commandant demande ouvertement leur avis tactique à ses subalternes, se montre patient face aux erreurs et imperfections et récompense le mérite avant tout autre critère. Comme le remarqua le Commandant Kimmund, le style du Chiss s'imposa, excluant largement les égoïstes, carriéristes, négligents et paresseux pour forger un équipage dévoué, qu'il défendait lui-même et résolument loyal.

  Pendant un moment, le Chimaera eut à se contenter de poursuivre des criminels, pirates ou contrebandiers, avec quelques changements de rythme lorsque Thrawn croisait la route du mystérieux Nightswan. Pourtant, le commodore le rendit particulièrement efficace. Après s'être porté au secours du Sempre, le Chiss découvrit que l'Empire exploitait des esclaves et en déduisit qu'il devait se rendre à la base Baklek. Là, le Chimaera fit merveille en triomphant aisément de la frégate des assaillants et les canonniers illustrèrent leur maestria en réalisant des frappes chirurgicales qui mirent un terme aux combats. Ce type d'emploi des turbolasers devint d'ailleurs une des spécialités de l'équipage du Destroyer Stellaire.

Chimaera

Le Chimaera, ses exploits et son commandant
Image extraite du comics Thrawn, adapté du roman éponyme


  Une crise majeure provoquée par le Gouverneur Quesl nécessita plus tard l'envoi du Chimaera sur Botajef, afin d'empêcher une initiative séparatiste. L'équipage s'inquiétait à l'idée de revoir la Guerre des Clones mais le commodore géra simplement la situation. À l'aide de l'une des unités spéciales qu'il organisait au besoin à son bord, il mit la pression à leur adversaire pour le pousser à se trahir subtilement, permettant la capture de sa corvette par les rayons tracteurs du Destroyer Stellaire tandis que ses chasseurs TIE détruisaient ses défenses au sol.

II. Sous les ordres de l'Amiral Thrawn



  Le Chimaera multiplia ce type d'intervention à travers le secteur de patrouille de Thrawn jusqu'à ce qu'il obtienne le grade d'amiral. Dès lors, le Chiss en fit le vaisseau amiral de la 96e force opérationnelle. Pourtant, son commandement fut confié à Faro après une réunion stratégique de haut niveau, Thrawn laissant son second mener les opérations à Sammun tandis que lui-même partait observer les opérations sur Batonn. Après un franc succès sous les ordres de Faro, la force opérationnelle se rendit à son tour sur Batonn où le Chimaera leurra les défenseurs avec l'aide de son escorte, le Shyrack, le Flensor et le Tumnor.

  Une fois l'étape d'analyse terminée, Thrawn permit aux artilleurs du Destroyer Stellaire de briller une nouvelle fois avec des tirs de précision dans la mer, près des canons insulaires des rebelles qui furent détruits par les vagues ainsi provoquées. Cette victoire fut facilement remportée mais le Chiss avait dans l'intention d'anéantir complètement les forces ennemies et fit du Chimaera un appât des plus tentants en l'isolant de son escorte, soi-disant en réparation. Le Destroyer au dessin de chimère fut en effet placé trop loin des croiseurs pour être secouru en cas d'attaque.

Chimaera

Grâce au plan de son amiral, le Chimaera est parfaitement positionné pour annihiler ses adversaires.
Image extraite du comics Thrawn, adapté du roman éponyme


  Lorsque les partisans de Nightswan passèrent à l'attaque, le piège se renferma et les ennemis furent pris en tenaille entre les vaisseaux lourds et des escadrons de chasseurs TIE dissimulés dans les installations de réparation. Et les turbolasers du Chimaera firent des ravages. Une fois la bataille remportée et la planète pacifiée, malgré la destruction complète de Creekpath, Thrawn devint le douzième grand amiral et le Destroyer Stellaire le vaisseau amiral de la 7e Flotte.

III. Vaisseau amiral du Grand Amiral Thrawn


1. Revers sur Lothal



  Celle-ci fut presque immédiatement sollicitée par la Gouverneur Arihnda Pryce, aux prises avec un groupe rebelle sur Lothal. Pendant l'essentiel de l'année, le Chimaera ne fut pourtant guère employé face aux insurgés, Thrawn préférant risquer des bâtiments de moindre tonnage. Pendant cette période, le Destroyer Stellaire accueillit les Death Troopers, une section de soldats d'élite que l'Empereur avait placée sous les ordres du grand amiral. Le vaisseau emblématique du Chiss continua pourtant de le transporter sur les différents théâtres d'opération.

  Peu après la destruction d'un Destroyer Stellaire par le sabotage d'un droïde espion, le Chimaera reçut à son bord le Colonel Wullf Yularen, la Gouverneure Pryce, le Lieutenant Yogar Lyste, l'Amiral Kassius Konstantine et l'agent Aleksandr Kallus pour démasquer la taupe rebelle connue sous le nom de Fulcrum. Malgré l'efficacité habituelle de l'équipage, Ezra Bridger parvint à s'infiltrer à bord et à modifier les données du bureau de Thrawn (lequel eut à affronter ses propres droïdes d'entraînement) avant de s'enfuir à bord d'une navette pilotée par Kanan Jarrus. Toutefois, cet incident permit au grand amiral de deviner que Kallus était le traître.

Chimaera

Le Chimaera, reconnaissable par son emblème de chimère, passe devant un Destroyer Stellaire endommagé par un sabotage rebelle.
Image extraite de la série Star Wars Rebels


  Peu après, ce dernier fut fait prisonnier par le Chiss lui-même alors qu'il tentait de prévenir ses alliés sur Atollon d'une attaque impériale imminente. Il fut alors conduit sur la passerelle du Chimaera pour assister à la défaite des Rebelles, récemment unis en une alliance formelle. Malgré la mort de Konstantine et la fuite d'un vaisseau isolé, ils subirent rapidement quelques pertes suite aux tirs dévastateurs de la 7e Flotte qui les forcèrent à se replier au sol, où Thrawn se rendit en personne pour conduire l'assaut, plaçant le blocus orbital sous les ordres de Pryce.

  Toutefois, la situation échappa ensuite à tout contrôle. Le dernier interdicteur du blocus fut attaqué par des Mandaloriens, des renforts amenés par Bridger, et les forces au sol résistèrent à la fois aux blindés et au bombardement orbital, tenant assez longtemps pour que la fureur du Bendu fasse basculer le cours des événements. À cause de ces événements, les Rebelles parvinrent à s'enfuir sans perte supplémentaire, infligeant à Thrawn et au Chimaera leur premier véritable revers : l'incompétence tactique de Pryce et les utilisateurs de la Force constituaient les deux éléments qui les tiendraient toujours en échec.

2. Premier contact avec les Grysks



  Après la bataille d'Atollon, le Chimaera fut envoyé sur Batuu pour enquêter sur une perturbation dans la Force. Pour cela, l'équipage dut accueillir à son bord Dark Vador et sa Première Légion. Toutefois, la tendance de Ruhk à entrer à bord de l'Epervier Noir créa de multiples tensions entre le Noghri et le Commandant Kimmund. Sur la passerelle, le caractère du Seigneur Sith effraya Faro, mais Thrawn s'assura toujours de détourner sa colère. Le trajet fut compliqué par la présence inexpliquée d'ombres de masse, ce qui nécessita de passer par Mokivj.

  Là, Dark Vador empêcha le grand amiral d'enquêter sur une étrange évolution du système stellaire et fit repartir le Chimaera pour leur destination finale. Le bras droit de l'Empereur ne manqua pas de remarquer que l'équipage n'hésitait à poser des questions à propos de leurs ordres, ce qu'il interpréta comme de l'indiscipline. Pourtant, Thrawn demeura bien maître à bord et fit accepter au Sith son idée de conserver le Destroyer Stellaire hors de vue pour approcher Batuu. Quand des appareils inconnus arrivèrent à leur tour, le grand amiral, descendu au sol avec Dark Vador, autorisa la Première Légion à quitter le Chimaera qu'il plaça sous le commandement officiel de Faro. Il lui interdit toutefois d'attaquer, désireux de cacher la puissance de feu du vaisseau face à des adversaires potentiels. Finalement, après un combat au sol, l'escadron de TIE Defenders, mené par le Capitaine Vult Skerris, permit l'abordage d'un cargo par l'Epervier Noir mais le second vaisseau put s'enfuir avec la fameuse perturbation de la Force.

Chimaera

Le Chimaera à la tête de la 7e Flotte
Image extraite du comics Thrawn, adapté du roman éponyme


  Une fois les prisonniers amenés à bord, les informations collectées et les appareils rapatriés, le Chimaera repartit dans l'hyperespace en direction du dernier point de l'hypervoie de Batuu avant leur détour par Mokivj. Malgré les doutes de Dark Vador et grâce à sa curiosité, Thrawn ordonna de préparer le vaisseau au combat et multiplia les sauts, neuf exactement, pour trianguler la position du projecteur de puits de gravité des Grysks. Sur les indications du grand amiral, le Lieutenant Pyrondi mit au jour le piège avec les canons ioniques du Destroyer Stellaire.

  Ils dressèrent ensuite à leur tour un piège à l'encontre des Grysks auquel participèrent le Sith et sa Première Légion, et les dix-sept prisonniers furent enfermés dans le bloc de préparation tribord, hors des cellules habituelles de détention. Cette idée força les pilotes de TIE à déménager, ce qui suscita des mauvaises humeurs en dépit de la loyauté de l'équipage. Comme prévu, les Grysks s'évadèrent et tentèrent de voler l'Epervier Noir, mais Kimmund et ses hommes furent trop efficaces et firent échouer le plan du grand amiral, suscitant la colère de Dark Vador. Malgré tout, Thrawn réussit à faire ses déductions et amena le Chimaera sur Mokivj, prêt pour le combat.

  Là, ils attendirent que leurs mystérieux adversaires poussent une lune assez rapidement pour qu'elle atteigne sa vitesse de libération avant de passer le Destroyer Stellaire à l'assaut. Tandis que le Première Légion passait à l'attaque au sol, le Chimaera tenta de capturer le remorqueur renfermant les prisonniers chiss identifiés par Thrawn, sans succès. Les turbolasers ne firent ensuite preuve d'aucune pitié envers les vaisseaux restants, probablement piégés.

Chimaera

Le Chimaera comprend une salle d'entraînement réservée à son grand amiral.
Image extraite de la série Star Wars Rebels


  L'étape suivante eut lieu après une discussion difficile entre le grand amiral et le Seigneur Sith. Ce dernier prit les commandes du Destroyer Stellaire pour le guider au moyen de sa vision dédoublée jusqu'aux autres prisonnières chiss. Cependant, aucun membre d'équipage ne put en témoigner car Thrawn prit soin d'évacuer la passerelle. Une fois arrivé, le Chimaera fit face à deux vaisseaux grysks de classe équivalente au bâtiment impérial, ce qui n'empêcha pas le grand amiral de lancer les hostilités avec l'assentiment de Dark Vador.

  Une nouvelle fois, la précision des pilotes TIE du Destroyer Stellaire et l'efficacité des TIE Defenders furent un facteur clé respectivement dans l'analyse des forces adverses et le renversement de la bataille, permettant aux forces impériales de l'emporter à moindre frais. Les fillettes chiss furent sauvées et les pertes furent minimales. Ils furent ainsi en mesure de les rendre à l'Amirale Ar'alani, de la Flotte de Défense chiss, avant de retourner dans le secteur de Lothal pour y reprendre la traque des Spectres et de leurs alliés rebelles.

3. La victoire sans dommages



  Cette fois-ci, le Chimaera ne fut pas un simple moyen de transport pour Thrawn car Lothal allait faire l'objet d'une attaque d'envergure par l'Alliance Rebelle. Etant parvenus à réunir les informations nécessaires pour déterminer la dangerosité des TIE Défenders, les Spectres avaient pour objectif de rallier autant d'appareils que possible pour frapper l'usine abritant le précieux projet du grand amiral. Le Destroyer Stellaire se plaça donc au cœur du blocus planétaire pour empêcher toute entrée ou sortie du système. Pourtant, Hera Syndulla réussit à se jouer des pilotes impériaux avec son U-Wing délabré en passant en hyperespace à travers une sphère de construction orbitale.

  Plus tard, la Twi'lek revint avec de nombreux pilotes rebelles. Si le Destroyer Stellaire ne fut pas à la pointe du combat, il en alla différemment pour Vult Skerris, commandant des pilotes du Chimaera, qui perdit la vie en affrontant Syndulla. En effet, il prit le risque de la suivre à travers les tirs du vaisseau, ce qui leur coûta leurs boucliers, puis elle se dissimula avec des débris créés en endommageant la superstructure pour le surprendre et l'abattre. Si cette perte n'empêcha pas la victoire sur les assaillants rebelles, elle provoqua un certain bouleversement au sein de l'équipage car le Capitaine Benj Dobbs, qui remplaça Skerris, était doué mais loin du talent de son prédécesseur.

Chimaera

Le Chimaera entouré de son escorte pour affronter les Rebelles
Image extraite de la série Star Wars Rebels


  Presque immédiatement après ce combat, Thrawn reçut pour mission de supprimer le problème des grallocs qui perturbaient l'approvisionnement du projet Nébuleuse, connu plus tard en tant qu'Étoile de la Mort. Après avoir accueilli Brierly Ronan, représentant d'Orson Krennic en tant que responsable du projet, le Chimaera put commencer ce travail et se distinguer de nouveau par l'adaptabilité de son équipage et sa parfaite fiabilité dans un contexte d'improvisation. En effet, ayant constaté l'inefficacité de leurs armes sur les grallocs, les mécaniciens modifièrent des TIE Defenders de manière à attirer les créatures et en capturer une que deux droïdes 2-1B modifiés purent ensuite étudier.

  Après avoir découvert leur appétence pour le clouzon-36, Thrawn comprit un lien entre les créatures et la disparition de transporteurs et il amena le Chimaera dans un système voisin où se trouvait une station pirate à l'abandon. Méfiant, le Chiss comprit que les Grysks étaient mêlés à ce qu'ils découvraient et, forts de leur expérience récente, les artilleurs ne mirent pas longtemps à désactiver un générateur d'ombre de masse. Un cuirassé grysk se dévoila alors, conduisant à un combat que le Destroyer Stellaire remporta facilement : après quelques tirs qui distrayèrent les Grysks des chasseurs TIE et secondés par le Steadfast jusqu'alors furtif, les Impériaux neutralisèrent l'hyperpropulsion et le cuirassé déclencha son autodestruction.

  Ne supportant pas que le grand amiral rencontre Vanto (qu'il considérait comme un traître) et l'Amirale Ar'alani (d'une puissance étrangère) à bord de la station, Ronan perturba le fonctionnement du Chimaera en négociant avec Xoxtin pour pouvoir les rejoindre. La Commodore Faro n'apprécia pas du tout mais sa priorité fut alors de mettre le Destroyer Stellaire en état de combat car un vaisseau grysk était encore dans les parages, sans parvenir à le retenir.

  Thrawn ne jugea pas pour autant qu'il s'agissait d'un échec. Il ordonna au contraire le branle-bas de combat et fit évacuer la passerelle - à l'exception de Faro et Ar'alani - pour laisser la Navigatrice Vah'nya guider le navire avec ses pouvoirs dans la Force. En dépit de la confusion apportée par cet ordre, une fois encore l'équipage se montra parfaitement obéissant et confiant, sans la moindre trace de rancœur à l'idée de laisser des non-Impériaux sur une passerelle vide. À destination, les officiers étaient pourtant prêts à agir et utilisèrent pour la première fois la technique de la fronde sur leurs chasseurs TIE qui valut les honneurs à l'un des opérateurs de rayon tracteur.

Chimaera

Le Chimaera en situation de combat
Image extraite de la série Star Wars Rebels


  Face au Destroyer Stellaire se trouvaient deux vaisseaux liés étrangement entre eux et en rotation lente que les Impériaux observèrent pendant un moment. Comprenant qu'eux-mêmes étaient observés, Thrawn envoya une navette de stormtroopers en guise d'appât avant que Faro décide de s'y rendre elle-même pour augmenter l'enjeu. En voyant la rotation changer, ils comprirent ce qu'il se passait et le Destroyer Stellaire émit un brouillage afin d'empêcher l'autodestruction avant que les TIE ne surprennent le vaisseau de ravitaillement qui leur avait échappé un peu plus tôt, ainsi qu'un autre cuirassé qui fut détruit aussi. Ceci fait, Faro put entrer dans les navires liés (moyennant la suppression des nombreux pièges par les spacetroopers et stormtroopers) pour en libérer les prisonniers.

  Sachant que le duo tournoyant était un vrai enjeu pour les Grysks et ses artilleurs ayant intercepté de justesse un missile les visant, Thrawn réunit tous les officiers supérieurs du Chimaera pour mettre au point un plan afin de contrer l'attaque suivante, quatre heures plus tard. Ce fut l'occasion pour le Chiss de s'opposer frontalement à Ar'alani sur la manière de conduire les opérations. Les déchets du Destroyer Stellaire furent alors employés pour générer un nuage de particules qui faciliterait la détection d'engins furtifs grysks. Malgré l'arrivée du Steadfast, qui transportait Vanto de retour d'une mission peu fructueuse sur Aloxor où Ronan l'avait trahi et s'était fait capturer par le Grand Amiral Balanhai Savit, le plan fut un franc succès et les Impériaux furent en mesure de sauver les deux vaisseaux (et leurs données) tout en simulant leur destruction par les missiles grysks.
  
  Ceci fait, Thrawn devait s'occuper de son homologue dont il avait compris la responsabilité dans la perturbation des lignes d'approvisionnement de Nébuleuse. Tout d'abord, il dépouilla le Chimaera de ses TIE Defenders en confiant leur commandement à Vanto pour la bataille imminente entre le Steadfast et les Grysks. Il lui assura alors que Dobbs lui faisait parfaitement confiance et le comportement exemplaire des pilotes pendant les combats lui donnèrent raison. Ils se montrèrent décisifs dans l'affrontement sans subir de perte, coûtant extrêmement cher à leurs adversaires. Quant au Destroyer Stellaire, il se rendit à un rendez-vous avec Savit où il se retrouva seul face aux Firedrake, Stormbird, Misthunter et Harbinger. Pire : le Chiss alla rencontrer physiquement son homologue, laissant le commandement de son propre vaisseau à Faro.

Chimaera

Le bureau de Thrawn, où mûrissent ses plans les plus brillants.
Image extraite de la série Star Wars Rebels


  Celle-ci appliqua son plan à la lettre ou presque, l'améliorant parfois subtilement, et l'équipage se montra aussi fiable que de coutume. Réactif et précis, il fut en mesure de contrer point par point les manœuvres de Savit : chasseurs TIE propulsés par fronde, déploiement d'autres chasseurs en Marg Sabl pour faire diversion, neutralisation des tirs ioniques du Misthunter… Les artilleurs comme les pilotes parvinrent à se protéger mutuellement en empêchant tout dégât au Chimaera. Dans une manœuvre particulièrement audacieuse, ils parvinrent même à endommager les chasseurs du Stormbird au moyen de torpilles à protons détruites à une distance savamment choisie sans causer de pertes humaines. Ils transmirent même les coordonnées exactes des TIE neutralisés aux opérateurs de rayon tracteur du Stormbird pour leur permettre de les récupérer avant qu'ils ne percutent la coque du Chimaera.

  Après quelques séquences particulièrement tendues et avec l'infiltration de Death Troopers dans le hangar du Firedrake, l'équipage de Faro remporta ainsi la victoire sans provoquer la moindre victime, rejoint par le Harbinger pour démettre Savit de ses fonctions. Ceci fait, le vaisseau amiral de Thrawn alla retrouver le Steadfast victorieux et récupérer ses précieux TIE Defenders. Et si les récents événements n'avaient pas permis de convaincre l'Empereur de sécuriser les ressources nécessaires à ces chasseurs, le Commodore Faro en tira un bilan positif car elle reçut le commandement de la 11e Flotte, sur recommandation de son supérieur. Le Destroyer Stellaire perdit alors son commandant en second.

4. La dernière bataille du Chimaera



Chimaera

Le Chimaera, son emblème bien visible, couvre Lothal de son ombre menaçante.
Image extraite de la série Star Wars Rebels


  Le Chimaera et son équipage n'eurent cependant guère le temps de s'en remettre. En l'absence de Thrawn, la situation sur Lothal s'était gravement détériorée et le dôme de commandement impérial était tombé entre les mains des Spectres. Précédé par le Harbinger de Gilad Pellaeon et privé de Karyn Faro, partie prendre la tête de sa nouvelle flotte, le vaisseau impérial y retourna en toute hâte. Le grand amiral fit apparaître le Destroyer Stellaire dans le ciel de Capital City. Pour contraindre le chef des Rebelles, Ezra Bridger, à se rendre conformément aux ordres donnés à Thrawn par Palpatine, les artilleurs tirèrent sur la ville, la dévastant du fait du sabotage de son bouclier par Ruhk.

  Après un temps de réflexion, l'apprenti Jedi se rendit et monta à bord du Chimaera où il fut conduit dans une salle abritant un fragment du temple Jedi détruit de Lothal, un couloir relié au Monde entre les Mondes aménagé sur les ordres de l'Empereur. Mais Bridger détruisit le couloir et triompha des gardes impériaux précipités à sa rencontre, puis il gagna la passerelle où le grand amiral s'aperçut que son Destroyer Stellaire était devenu impuissant à opérer un second bombardement car le bouclier de Capital City avait été rétabli et Ruhk tué.

  Sur la passerelle, Bridger prit rapidement le contrôle en dépit d'un tir de Thrawn dans l'épaule, et une horde de purrgils amenés par le Ghost submergea la flotte impériale. Plusieurs créatures enserrèrent le Chimaera et l'une d'entre elles brisa la verrière pour saisir le Chiss. Immobilisé, tout comme le Jedi qui maintenait son emprise sur les purrgils pour ne pas le laisser s'échapper, il ne put rien faire pour les empêcher d'emporter le Destroyer Stellaire dans l'hyperespace, vers une destination encore inconnue.

Chimaera

Prisonnier des purrgils, le Chimaera s'apprête à faire son ultime voyage.
Image extraite de la série Star Wars Rebels





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Chimaera
Nom
Chimaera
Classe
Appareil unique
Modèle
Taille
1.600 m
Equipage
Amiral puis Grand Amiral Thrawn
Commodore Karyn Faro
Lieutenant-colonel Eli Vanto
Commandant Hammerly
Lieutenant Pyrondi
Lieutenant Agral
Capitaine Vult Skerris
Capitaine Benj Dobbs
Lieutenant-chef Xoxtin
Capitaine Ayer
Lieutenant Lomar
Armement
Troupes
Escadrons de chasseurs TIE
1 escadron de TIE Defender (à partir de -2)
Death Troopers
Stormtroopers
Spacetroopers
Gardes royaux impériaux (temporairement)
Affiliation
Empire Galactique
Grand Amiral Thrawn

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
05/03/2021

Date de modification
05/03/2021

Nombre de lectures
0


Note de la fiche
2 membres ont noté la fiche "Chimaera" 4.5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.