Intercepteur Jedi Actis Eta-2


L'Intercepteur Jedi Actis Eta-2 est un modèle de chasseur Jedi qui fut développé par Kuat et utilisé par l'Ordre Jedi durant la Guerre des Clones

Continuité : Legends


  Faisant suite en directe ligne au célèbre chasseur Jedi Delta-7 Aethersprite, qui connut les premières batailles de la Guerre des Clones, le nouvel intercepteur Actis Eta-2 est un appareil à la fois puissant et agile, piloté quasi-exclusivement par les Chevaliers Jedi. C'est sans conteste l'un des meilleurs chasseurs de son époque, et le plus craint des Séparatistes, autant pour ses caractéristiques propres que pour le talent de ses pilotes.

  En raison de l'intensité croissante du conflit qui devait embraser toute la galaxie et atteindre même le centre politique de la République, Coruscant, la société Kuat Systems Engineering dut améliorer considérablement son précédent concept de chasseur Jedi, pour créer un nouveau modèle davantage adapté à un conflit à grande échelle. L'intercepteur Actis Eta-2 est ainsi plus petit, plus agile et plus puissant que son prédécesseur.

  Le cockpit ovale du nouveau modèle de chasseur Jedi se compose d'une grande verrière offrant une vue panoramique optimale, renforcée avec des tiges de duracier et protégeant efficacement le pilote unique. Deux petites ailes situées de part et d'autre de l'appareil, capables de se rétracter en vol normal, font office de dissipateurs thermiques, et servent à manoeuvrer le vaisseau en vol atmosphérique.

  Tout comme le modèle Aethersprite, l'intercepteur Actis est trop petit pour embarquer des systèmes complexes et encombrants tels qu'un hyperpropulseur, et doit donc opérer de manière identique, avec l'aide d'un anneau d'hyperpropulsion. Le modèle Syliure-45 des Industries TransGalMeg permet au vaisseau de voyager en hyperespace tout en lui offrant une autonomie appréciable lors de situations plus dangereuses, tels qu'un combat rapproché, dans lequel vitesse et agilité sont synonymes de survie.

  Le problème le plus important du modèle Actis est son manque total d'écran déflecteur. Toujours dans l'optique de fabriquer un chasseur plus rapide et plus maniable que les autres, les ingénieurs de Kuat ont logiquement été obligé de faire l'impasse sur les systèmes les plus coûteux en énergie et en espace. Fort heureusement, un pilote Jedi aguerri peut se permettre de se passer d'un bouclier quand ses réflexes sont suffisants pour éviter n'importe quel tir. Mais lors de batailles rangées parfois confuses, un tir peut toucher de manière quasi-accidentelle le chasseur, qui ne peut alors compter que sur la résistance de sa coque en duracier renforcé. Une protection toutefois bien mince contre un tir de canon laser. Toutefois, l'anneau d'hyperpropulsion est lui doté d'un bouclier déflecteur, et protège efficacement l'Actis et son pilote quand les deux appareils sont reliés l'un à l'autre.

  L'armement principal de l'intercepteur Jedi consiste en deux canons laser de bonne puissance, capable de pulvériser un chasseur droïde ou un chasseur tri-droïde en un coup bien placé. Deux canons ioniques viennent compléter cet arsenal pour les missions requérant une neutralisation des systèmes électroniques, et non pas une destruction. Contre les appareils droïdes de la Confédération des Systèmes Indépendants, qui ne possèdent quasiment jamais de pilote vivant, ces armes ioniques se sont montrées d'une redoutable efficacité, une salve permettant de court-circuiter les cerveaux-droides des vaisseaux ennemis.

Intercepteur Jedi Actis Eta-2


  L'Actis peut être manié par un seul pilote, secondé par une unité astromécano, typiquement un droïde R2 ou R4, situé sur le côté du vaisseau, non loin du cockpit. Contrairement aux droïdes "sectionnés" utilisés dans les modèles Delta-7, les intercepteurs Actis utilisent des unités astromécanos entières, comme plus tard les X-wings ou les Y-wings. Le rôle de l'unité R2 est principalement de gérer la navigation, les coordonnées de saut hyperspatial, mais aussi les réparations en vol et le ciblage lors des combats.

  Les pilotes Jedi qui utilisent l'intercepteur Actis ne portent, contrairement aux autres pilotes de chasse, aucune combinaison spatiale. Leur seul équipement réside en un petit comlink qui leur permet de rester en contact avec le reste de la formation.
  L'absence de combinaison environnementale à bord d'un petit chasseur n'est pas chose commune, et la plupart des pilotes Jedi choisissent néanmoins de prendre ce risque de manière tout à fait consciente et volontaire. Les pilotes Jedi pensent en effet qu'il est de leur devoir de montrer l'exemple de soldats braves et dévoués, qui n'ont pas peur d'aller au combat sans protection spéciale. Il va sans dire qu'une simple brêche dans le cockpit du chasseur entraînerait une décompression et une mort instantanée du pilote. Malgré cela, aucun rapport n'a jamais signalé un pilote Jedi portant une combinaison ...

  Bien qu'introduits dans le conflit bien avant la fameuse Bataille de Coruscant, qui fut le tournant de la guerre, les intercepteurs Actis furent spécialement connus à cette occasion. Deux Jedi célèbres, Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker, utilisèrent à cette occasion leurs chasseurs pour attaquer la flotte ennemie à la tête de plusieurs escadrons de chasseurs clones ARC-170, et parvinrent même à s'infiltrer à bord de la Main Invisible, le croiseur de commandement du Général Grievous, pour sauver le Chancelier Palpatine des griffes de la CSI.

Intercepteur Jedi Actis Eta-2


  Après l'instauration de l'Empire et surtout le déclenchement de l'Ordre 66 par Palpatine, la plupart des chasseurs Jedi Actis furent détruits - le plus souvent avec leur occupant à bord. Ces appareils de très bonne facture, malgré leurs qualités, étaient cependant conçus de manière trop évidente pour les Chevaliers Jedi, et leur nombre chuta donc énormément quand l'Ordre Jedi disparut. Les ingénieurs de Kuat se servirent néanmoins de plusieurs concepts de l'Actis pour construire leur nouvelle lignée de chasseurs au profit de l'Empire, notamment le Chasseur TIE/ln et le prototype x1 dont se servit Dark Vador pendant plusieurs années.


Actualités en relation

IDW Publishing | Sortie de Star Wars Adventures (2020) #11

La principale série de l'éditeur IDW Publishing consacrée à notre galaxie préférée se poursuit bon gré mal gré, outre-Atlantique, avec la sortie de Star Wars Adventures (2020) #11. Comme toujours avec cette série, deux...


Marvel | Sortie de The High Republic #10

Les mille péripéties de la Haute République se poursuivent sous le haut patronage de Marvel, entre les pages de Star Wars - The High Republic #10, qui paraît ce mercredi de l'autre côté de l'Atlantique...


Marvel | Sortie de The High Republic: Trail of Shadows #1

Oh, mais voilà une nouvelle série de comics Marvel Star Wars ! Et mieux encore, elle ne parle ni de Luke, ni de Vador ou de Yoda, mais d'illustres inconnus ! La raison en est simple : voici encore une nouvelle s...


La Haute République | L'ordre de lecture pour naviguer des romans aux comics

Bonjour à tous chers lecteurs et lectrices d'Holonet. Aujourd'hui, nous vous proposons une chronologie littéraire complète et précise, afin de vous guider dans vos lectures sur la Haute République. En effet, nous avons créé une frise...


Quatre nouveaux romans Star Wars annoncés pour 2022

Lucasfilm vient de dévoiler les premières informations sur 4 nouveaux romans Star Wars, prévus pour 2022. Hélas, mille fois hélas, point de belle couverture à se mettre sous la dent, tous les visuels sont estampillés du...


Informations encyclopédiques
Intercepteur Jedi Actis Eta-2
Nom
Intercepteur Jedi Actis Eta-2
Classe
Chasseur stellaire
Constructeur
Taille
5.47 m
Equipage
1 pilote
1 unité astromécano
Armement
Hyperpropulsion
Syliure-45
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
08/10/2019

Nombre de lectures
103 668


Note de la fiche
3 membres ont noté la fiche "Intercepteur Jedi Actis Eta-2" 4.5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.