Vaisseau de commandement tactique de classe Inexpugnable


L'un des plus gros bâtiments de guerre de la Marine Républicaine

Continuité : Legends


  D'une circonférence de plus de trois kilomètres, le navire de commandement tactique de classe Inexpugnable est l'un des plus gros vaisseaux à avoir servi dans la Marine de Guerre de la République Galactique. Véritable quartier général tactique, la classe Inexpugnable entra en service peu de temps avant les Guerres Mandaloriennes pour coordonner les flottes de guerre composées principalement de croiseurs de classe Hammerhead. Car bien que les vaisseaux tactiques de classe Inexpugnable possédaient sur le papier toutes les caractéristiques d'un bâtiment de guerre lourd classique, le véritable coeur du vaisseau n'était autre que le super-ordinateur estampillé Vanjervalis Systems, d'une puissance phénoménale pour l'époque puisqu'il était capable de coordonner le feu de pas moins de 64 croiseurs de classe Hammerhead en même temps.

Vaisseau de commandement tactique de classe Inexpugnable


  En raison de l'importance stratégique de ces rares vaisseaux - la République n'en possédait qu'une demi-douzaine de prototypes lorsque l'attaque des Mandaloriens débuta - et aussi à cause de leur lenteur, les bâtiments de classe Inexpugnable avaient besoin d'une protection lourde, composée de nombreuses escadrilles de chasseurs et de plusieurs douzaines croiseurs de classe Hammerhead.

  Pour un oeil peu habitué à ces vaisseaux, la passerelle de commandement, centre nerveux du bâtiment, aurait sans aucun doute pu sembler imposante avec ses nombreuses images holographiques transcrivant les innombrables données informatiques et les faisant flotter sur un pont transparent. Ce système informatique performant n'avait à son époque aucun équivalent dans l'univers...

Vaisseau de commandement tactique de classe Inexpugnable


  Après la validation du concept grâce au premier prototype, l'Intrépide, la République produisit quatre autres vaisseaux de cette classe : l'Infatigable, le Foudroyant, le Confiance (qui fut détruit pendant la bataille de Taris) et le Courageux (qui s'illustra lors de la bataille de Vanquo et qui fut par la suite détruit pendant la bataille de Serroco alors qu'il se trouvait sous le commandement de Saul Karath). Après la perte du Courageux, le Vice-Amiral Karath fit part de sa précieuse expérience aux ingénieurs de Rendili/Vanjervalis afin que le premier modèle, le Vif-Éclair, bénéficie de nombreuses améliorations avant de devenir son nouveau vaisseau-amiral.


  (*) Note : les chiffres entre parenthèses sont les chiffres officiels donnés par l'édition SAGA du jeu de rôle. Cette édition utilise une autre échelle pour diverses caractéristiques, dont le nombre d'armes. Bien qu'il n'existe pas de guide de conversion officiel sur ce point précis, nous avons pu constater que, dans la majorité des cas, le nombre d'armes énergétiques était divisé par 6 (les armes cinétiques comme les torpilles ou missiles restent inchangées). Pour refléter davantage les proportions habituellement constatées, et pouvoir comparer avec des vaisseaux plus connus, nous avons donc pris la liberté de mettre un chiffre plus "réaliste", et d'indiquer entre parenthèses le chiffre officiel. Les chiffres indiqués par l'HoloNet ne sont donc pas officiels et ne sont fournis qu'à but indicatif.
Informations encyclopédiques
Vaisseau de commandement tactique de classe Inexpugnable
Nom
Vaisseau de commandement tactique de classe Inexpugnable
Classe
Vaisseau de Combat lourd
Constructeur
Taille
3.100 mètres de diamètre
Equipage
4.300 hommes
Armement
30 (5*) batteries de double turbolasers
30 (5*) batteries légères de turbolaser
2 batteries légères de canon laser
2 batteries de rayons tracteurs
Troupes
2.000 soldats
114 chasseurs tactiques Aurek
24 Chasseurs Chela
24 Navettes de Débarquement de classe Conductor
6 Navettes orbitales de classe Ministry
Divers vaisseaux de soutien
Soute
50.000 tonnes
Hyperpropulsion
x2 (de secours x10)
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
10/12/2008

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
28 193


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.