Optima


L'Optima était un destroyer impérial qui fut pris d'assaut par une création ratée de Tarkin mais dont la commandante et l'équipage purent être en grande partie sauvés par l'intervention du monstre.

Continuité : Canon


  Conçu et assemblé aux chantiers navals de Kuat, l'Optima était un destroyer stellaire de classe Imperial II en service à l'époque de l'Empire Galactique.

  Au cours de l'ère du règne de l'Empire, l'Optima était sous le commandement de Cremp, une Humaine membre de l'Initiative Tarkin. Alors que le destroyer était stationné quelque part dans l'espace, il reçut la visite surprise de Tarkin qui venait s'enquérir des avancées du projet confié à l'équipe de Cremp. Celle-ci assura au natif d'Eriadu que les progrès étaient significatifs et que l'objectif serait atteint sous peu.
  Mais pour Tarkin, il ne fallait pas seulement se contenter d'arriver jusqu'à l'objectif, il s'agissait de le dépasser. C'est alors qu'une navette inconnue sortie de l'hyperespace percuta à pleine vitesse le destroyer stellaire, mettant hors service les systèmes primaires et dépressurisant les ponts 7 et 9. Des équipes de maintenance et des soldats furent envoyés sur les lieux du crash mais des flammes surgit une créature difforme et dotée d'une incroyable force. Les techniciens et les stromtroopers ne firent pas long feu et, malgré des renforts de soldats, le monstre était impossible à arrêter. Taillant son chemin à travers les coursives de l'Optima, il hurlait à plein poumons le nom de Tarkin. Ce dernier expliqua alors à Cremp que cette créature était un Damné, un projet de super soldat organique ayant échoué des années plus tôt.

Optima

Le destroyer stellaire Optima


  Tarkin affronta lui-même sa "création", mais, là encore, le monstre était trop fort. Voyant que tout était perdu, le gouverneur piégea le destroyer avec des bombes à plasma et quitta l'Optima à bord de sa navette, abandonnant la commandante et son équipage à une mort certaine. Alors qu'elle tentait de quitter le navire à bord d'une capsule de sauvetage, Cremp eut l'horreur de constater que les modules avaient été bloqués. Heureusement, le Damné dévoila ses réelles intentions qui étaient de tuer Tarkin pour empêcher que d'autres vies soient perdues à cause de lui. Grâce à sa force, le Damné parvint à débloquer les capsules et sauva ainsi les membres d'équipage encore en vie et Cremp. Ayant accompli son devoir, la créature préféra périr avec le destroyer qui explosa peu après. Les rescapés de l'Optima furent plus tard secourus par des vaisseaux de l'Alliance Rebelle de passage dans le secteur.



Actualités en relation

Encyclopédie | De nouvelles fiches Star Wars sur les comics canons

Bonjour à tous ! Pour changer de The Bad Batch, on se recentre un peu sur les comics dans ce pack de 31 fiches Star Wars centrés sur plusieurs séries canons, et concocté par Islerding Minor, Korriban_Sith, Revan et Raventorn. On...


Informations encyclopédiques
Optima
Nom
Optima
Classe
Vaisseau de Combat lourd
Modèle
Constructeur
Chantiers Navals de Kuat
Taille
1.600 m
Equipage
36 810 hommes
275 artilleurs
Armement
- 60 turbolasers
- 60 batteries ioniques
- 6 turbolasers lourds
- 2 batteries ioniques lourdes
- 10 rayons tracteurs
Troupes
Soute
36 000 tonnes métriques
Hyperpropulsion
x2 (x8 de secours)
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
18/07/2021

Date de modification
18/07/2021

Nombre de lectures
130


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.