Patrouilleur XL-5 de classe Guardian


Le patrouilleur XL-5 de classe Guardian était un airspeeder utilisé par l’Empire Galactique pour la surveillance des mondes urbanisés du noyau.

Continuité : Légendes


  Traditionnellement les moyens aériens conventionnels comme les airspeeders ont toujours été boudés dans les manuels militaires des forces impériales. Comptant soit sur les vaisseaux de la Flotte pour les bombardements en surface soit sur des moyens exclusivement terrestres pour les assauts au sol ( comme les quadripodes ou les landspeeders ), la composante aérienne était rarement impliquée dans les combats. Le cas échéant, la chasse stellaire - ce qui inclut les chasseurs TIE et les bombardiers TIE - faisait un très bon substitut même si ce type de chasseurs n'était pas parfaitement à sa place dans les combats atmosphériques.

  Pour autant, l'Empire disposait tout de même de moyens atmosphériques et sub-orbitaux bien qu'il les employât rarement sur les champs de bataille traditionnels. Cela dit, le patrouilleur XL-5 de classe Guardian de la firme Tion Mil/Sci Industries entrait dans le champ des deux domaines auxquels l'Empire destinait ce type de vaisseaux de maintien de l'ordre : les missions de patrouille le long des voies de communications atmosphériques ou de poursuite des vaisseaux suspects. Conçu comme un vaisseau d'observation, le patrouilleur XL-5 de classe Guardian était souvent déployé à des kilomètres d'altitude ( 100 km au grand maximum ) au dessus des immenses gratte-ciels et agglomérations des mondes urbanisés du noyau, se contentant de surveiller le trafic aérien et les éventuels mouvements d'émeutes et/ou insurrectionnels.

  Peu adapté au combat, le point fort du XL-5 résidait dans son équipement de surveillance. Équipés d'une batterie de scanners et de sondes permettant à leurs équipages de visualiser le trafic avec précision, les patrouilleurs XL-5 étaient généralement déployés de manière aléatoire le long des principales voies de communication suborbitales d'une planète et seulement quelques centaines d'entre eux permettaient de couvrir la totalité de la surface de mondes aussi urbanisés que Byss ou Coruscant.

  Le rôle des patrouilleurs XL-5 ne se limitait pas à la surveillance du trafic aérien : comme cela a été dit précédemment, le XL-5 n'était pas un navire offensif mais disposait de moyens antiémeutes assez redoutables. Fonctionnant à la fois comme un poste d'observation avancé et un mini quartier général, le XL-5 était capable d'évaluer une situation et de transmettre tant des informations tactiques que de l'intelligence au quartier général de la garnison planétaire afin qu'il envoie du renfort ; dans le même temps, chaque XL-5 avait à disposition une douzaine de Probots Hunter-Killer qu'il pouvait déployer, commander et contrôler à son gré. Dans le cas où l'un de ses droides venait à être détruit ou simplement à cesser de fonctionner, le XL-5 était suffisamment rapide pour se rendre sur les lieux en quelques minutes ( vitesse maximum de 800 km/h ) et le remplacer. Si besoin, le XL-5 avait également la capacité à maintenir en détention jusqu'à 12 émeutiers.

  Bien qu'ils fussent très répandus dans les rangs des forces armées impériales ( 80.000 crédits l'unité ), la très grande majorité des patrouilleurs XL-5 de classe Guardian qui furent produits furent en fait affectés aux services de renseignements impériaux. Très friands de ces vaisseaux pour leur capacité à être maquillé en simple cargo, les services de renseignements usaient et abusaient des XL-5 pour espionner au plus près les activistes et autres cellules rebelles. Dotés pour l'occasion de détecteurs de formes vivantes et d'anomalies spatiales, les XL-5 pouvaient tout de même se défendre au cas où ils venaient à être démasqués ; grâce aux deux canons blasters du XL-5, les 2 pilotes pouvaient soit manier les deux canons séparément et couvrir simultanément les côtés avant-gauche et arrière droit du vaisseau ; soit coupler les deux canons et couvrir l'arc frontal du patrouilleur.

Patrouilleur XL-5 de classe Guardian

Un Patrouilleur XL-5 de classe Guardian à la poursuite du Faucon Millenium sur Byss
Image extraite du Comic Dark Empire

Informations encyclopédiques
Patrouilleur XL-5 de classe Guardian
Nom
Patrouilleur XL-5 de classe Guardian
Classe
Airspeeder
Constructeur
Taille
10 m
Equipage
2 personnes
Armement
Troupes
12 prisonniers
Soute
150 tonnes métriques
Prix
80.000 crédits (neuf)
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
03/05/2012

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
13 487


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Patrouilleur XL-5 de classe Guardian" 4 sur 5

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.