Yacht de Plaisance Starwind


Vaisseau de plaisance haut de gamme construit par Kuat

Continuité : Légendes


  Construit par la mégacorporation des Chantiers Navals de Kuat, le yacht de plaisance de classe Starwind pourrait être pris au premier abord pour un nouveau modèle de la célèbre série YT de la Corporation Technique Corellienne. Ceci s'explique par le fait que le Starwind devait être, à la base, un nouveau concept de Kuat pour concurrencer directement la Corporation Technique Corellienne. Cependant, durant le développement du Starwind, le projet évolua pour faire face à un autre appareil haut de gamme, le transport de luxe de classe Crescent, construit à la même époque par la société Hyrotil.
  Le pari est au final assez mitigé. Car si le vaisseau de classe Starwind n'est pas dénué de qualités, il est quand même cinq fois plus cher que le transport Crescent, ce qui le destine principalement au marché très haut de gamme et à une clientèle non seulement fortunée, mais également désireuse d'afficher son rang plus que d'en avoir réellement pour son argent, au vu des caractéristiques du Starwind.
  
  Le yacht de plaisance de la firme Kuat dispose de certaines qualités : c'est un appareil robuste, doté d'un blindage supérieur à la plupart des vaisseaux de cette classe, ce qui constitue un avantage certain en cas de rencontre désagréable. Malheureusement, un examen rapide du vaisseau révèle un grave défaut du générateur d'énergie principal, dont les performances sont bien insuffisantes pour donner au Starwind une vitesse subluminique appréciable, d'une part, mais aussi pour alimenter les modifications apportées au vaisseau, quelle qu'en soit la nature. Ainsi, pour améliorer les boucliers déflecteurs et poser des emplacements d'armes défensives, on doit la plupart du temps remplacer purement et simplement le générateur principal du vaisseau. Une dépense conséquente à rajouter au million de crédits nécessaire pour se payer un Starwind, ce qui constitue déjà à la base une somme rondelette pour un appareil de plaisance.
  
  L'architecture générale du vaisseau constitue un autre problème, car il n'a visiblement pas été conçu pour pouvoir être facilement modifié, contrairement à la plupart des appareils de la Corporation Technique Corellienne. Ainsi, n'importe quelle amélioration doit-elle se faire obligatoirement au détriment de l'espace réservé aux marchandises ou aux passagers, et il est virtuellement impossible de modifier l'appareil sans y perdre en performances par ailleurs. Le yacht de plaisance Starwind possède en revanche une caractéristique assez singulière, car c'est l'un des seuls appareils dans la galaxie à posséder des capsules de sauvetage capables d'être éjectées alors que le vaisseau se trouve encore en hyperespace, puis de retourner en espace réel, ou bien d'effectuer plusieurs sauts hyperspatiaux en aveugle et rejoindre une zone habitée pour y trouver refuge.

  Cette technologie assez peu répandue est dérivée de celle utilisée sur les galions stellaires de Kuat, qui disposent de systèmes d'éjection pour leur module de marchandise. Conçu avant tout pour rassurer les richissimes acheteurs potentiels craignant les kidnapping, ce système de capsules est piloté par un ordinateur de bord très perfectionné, fourni par Industrial Automaton, et permet de rejoindre rapidement le plus proche système habité pour que les rescapés puissent y être protégés. Un puissant système de communications émet en parallèle un signal de détresse sur toutes les fréquences, permettant un sauvetage rapide, éventuellement entre deux sauts. Pour bien des personnes fortunées de la galaxie, c'est avant tout cette sécurité qui pèse dans l'achat du yacht Starwind, qui ne possède par ailleurs aucune autre qualité justifiant un pareil prix, proprement astronomique.
Informations encyclopédiques
Yacht de Plaisance Starwind
Nom
Yacht de Plaisance Starwind
Classe
Navette & Transporteur
Constructeur
Taille
50 m
Equipage
5 hommes d'équipage
Troupes
10 passagers
Soute
20 tonnes métriques
Hyperpropulsion
x1 (de secours : x15)
Affiliation
Variable

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
12 692


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.