Tête de la Mort


Le Tête de la Mort était l’un des meilleurs destroyers stellaires de la flotte du Grand Amiral Thrawn.

Continuité : Legends


  Si certains vaisseaux sont rentrés dans l'histoire galactique par leur longévité exceptionnelle au cours des conflits galactiques, comme ce fut le cas pour le Chimaera du Capitaine Pellaeon, d'autres n'en firent partie qu'en raison d'un ou plusieurs brefs coups d'éclats, comme ce fut le cas pour le Destroyer Stellaire impérial Tête de la Mort.

  Sous les ordres du Capitaine Harbid, le Tête de la Mort passa tout d'abord inaperçu dans les méandres de l'Histoire, et nul ne sait s'il prit ainsi part à la grande bataille de la fin de l'Empire sur Endor. Mais quoi qu'il en soit, le Tête de la Mort, à l'opposé de certains autres Destroyers Stellaires comme l'Accuser, survécu aux remous de l'effondrement de l'Empire et ne tomba pas aux mains des Rebelles qui avaient fondé la Nouvelle République. On retrouva ainsi le vaisseau cinq ans plus tard dans la Flotte Impériale, sous les ordres du Grand Amiral Thrawn, de retour des Régions Inconnues.

  Le Tête de la Mort était considéré, au sein de cette flotte, comme l'un des meilleurs éléments dont disposait Thrawn. C'est ainsi qu' il fut affecté souvent aux missions les plus délicates, ou qu'il servit de renfort potentiel. Ainsi, lorsque les éclaireurs de Thrawn pillèrent les données d'Obroa-skai, afin de trouver la localisation de l'entrepôt secret de l'Empereur, et retournèrent vers le Chimaera, le Tête de la Mort était en couverture et pouvait, en vingt minutes, se détourner de ses objectifs pour porter assistance au vaisseau-amiral de Thrawn.

  Le Tête de la Mort fut aussi chargé du transport de la plus haute importance des Ysalamiris et des ingénieurs qualifiés vers Wayland, afin de débuter le projet du Mont Tantiss avec les cylindres de clonages Spaarti. De plus, il prit sans doute part à l'attaque éclair dans le secteur de Sluis, avant l'attaque proprement dite contre les chantiers de Sluis Van, dans le but de récupérer des vaisseaux de la Nouvelle République. Mais l'attaque se solda par un échec grâce à la présence d'esprit de Han Solo et Lando Calrisssian, qui piratèrent les taupes minières chargés de l'abordage.

  A la suite de ce revers, le Tête de la Mort fut redéployé dans le secteur de Palanhi, car Thrawn, avec l'aide des Renseignements Impériaux, avait réussi à décrédibiliser l'Amiral Ackbar aux yeux de la Nouvelle République par un détournement de fonds réalisé sur Palanhi. Le Grand Amiral escomptait que Han Solo se rende sur la planète pour y chercher des traces, et c'est pourquoi il détacha le destroyer du Capitaine Harbid dans le but de capturer le Corellien. Mais Solo ne se rendit jamais dans le système, et la flotte impériale se vit priver pendant plusieurs jours du soutien du Tête de la Mort du fait de cette affectation, notamment lors de l‘affaire de la flotte Katana, qui vit la perte du Péremptoire.

  Mais le vaisseau, à son retour, prouva qu'on pouvait toujours compter sur lui, puisque ce fut lui qui fut choisit par Thrawn pour frapper lors du vaste plan visant la conquête de la planète Ukio et de la base de Ord Pavron, pilier de la défense du secteur. Les autres destroyers avaient déjà attiré une partie des forces néo-républicaines sur d'autres mondes, et tous les renforts encore disponibles convergèrent alors pour tenter de sauver la station, ce qui laissa Ukio sans défense lorsque le Chimaera frappa.

  Le vaisseau montra encore la valeur que lui accordait le Grand Amiral lorsque l'Empire mena un raid sur Coruscant et largua des astéroïdes sous manteau bouclier en orbite de la planète, dissimulant leur nombre par une habile manipulation des rayons tracteurs. En effet, outre le Chimaera, ce fut le Tête de la Mort qui participa au transport et au largage des astéroïdes et aucun autre destroyer.

  Par la suite, le Tête de la Mort fut à la tête de l'assaut contre Xa fel, qui fut mené avec brio, supervisé à distance par Thrawn. Après ce glorieux fait d'arme, le destroyer prit sans doute part à la bataille de Bilbringi, qui vit la défaite de l'Empire et la mort de Thrawn. La renommée du Tête de la Mort ne survécut pas au décès de celui qui l'avait si bien employé, et le vaisseau disparut alors des tables de l'Histoire, continuant sans doute à servir dans les Vestiges.

Note : image non officielle fournie dans un but purement illustratif.


Actualités en relation

Quatre nouveaux romans Star Wars annoncés pour 2022

Lucasfilm vient de dévoiler les premières informations sur 4 nouveaux romans Star Wars, prévus pour 2022. Hélas, mille fois hélas, point de belle couverture à se mettre sous la dent, tous les visuels sont estampillés du...


Hachette | Sortie de La tour des Trompe-la-mort

Ola ! Vous pensiez vous en sortir cette semaine sans la moindre publication relative à la Haute République ! Et bien vous vous méprenez sévèrement, car voilà que Hachette publie ce mercredi La tour des Trompe-la-mort, dans sa...


The Bad Batch | L'avis de la rédaction sur la saison 1

La série The Bad Batch, débutée le 4 mai, s'est achevée le 13 août sur Disney+ après 16 épisodes. Quel bilan pour cette série inattendue, annoncée peu de temps après la...


La Haute République | L'ordre de lecture pour naviguer des romans aux comics

Bonjour à tous chers lecteurs et lectrices d'Holonet. Aujourd'hui, nous vous proposons une chronologie littéraire complète et précise, afin de vous guider dans vos lectures sur la Haute République. En effet, nous avons créé une frise...


Encyclopédie | L'Empire Écarlate à l'honneur du nouveau pack de fiches

Cette semaine, l'Holonet vous propose de vous replonger dans la série de bandes dessinées L'Empire Écarlate. Ces comics Star Wars Légendes relatent la quête de vengeance du Garde Impérial Kir Kanos contre Carnor Jax...


Informations encyclopédiques
Tête de la Mort
Nom
Tête de la Mort
Nom original
Death's Head
Classe
Appareil unique
Constructeur
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
13/06/2012

Date de modification
08/10/2019

Nombre de lectures
14 220


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.