Transport de Minerai Ithullien


Vaisseau de transport construit dans un exosquelette animal

Continuité : Legends


  Il serait improbable que dans une galaxie aussi cosmopolite, toutes les autres choses ne soient pas sujettes à des variations plus ou moins iconoclastes, à commencer par les vaisseaux spatiaux, très différents d'une culture ou d'une planète à une autre. L'une des curiosités les plus flagrantes que l'on pouvait rencontrer à l'époque de la Grande Guerre des Sith était sans doute le transport de minerai ithullien, qui bien avant d'être un engin de "convoyage" spatial, était en réalité composé à partir d'un être organique. En effet, ces gigantesques vaisseaux furent créés avec les exosquelettes d'énormes créatures originaires de la planète Ithull appelées guêpes colosses.

  Ces monstres insectoïdes mesuraient un kilomètre de long à l'âge adulte et avaient la capacité de se déplacer dans le vide stellaire, se nourrissant de radiations cosmiques, de vents solaires et de minéraux qu'elles trouvaient sur les différents planétoïdes. Toutefois, si elles croisaient un repas organique, tel la limace de l'espace, elles n'en faisaient qu'une bouchée, ce qui en faisaient les plus grands prédateurs du vide spatial.

  Lorsque ces titans venaient à mourir, leurs corps pouvaient dériver dans l'espace pendant des décennies tout en se disloquant. C'est alors que les mineurs extrayant des minerais sur les planètes du Nœud de Steness eurent l'idée de génie, en voyant les cadavres des guêpes flotter dans le vide, de les recycler et les utiliser à leur profit. En effet, il faut savoir que l'exploitation de mines est l'industrie principale des planètes de la région du Nœud, et que, au fur et à mesure que les technologies de forage progressaient, les exploitants avaient de plus en plus besoin de nouveaux véhicules toujours plus volumineux pour drainer les mégatonnes de minerai mutonium jusqu'aux terminaux hyperspatiaux les plus proches pour y être traités. C'est donc, environ 4000 ans avant la Guerre Civile Galactique, qu'ils découvrirent que l'exosquelette de la guêpe colosse ithullienne, d'une solidité exceptionnelle, ferait une coque de bonne dimension plus que parfaite pour devenir un cargo de gros tonnage.

  Pour transformer un être organique en véhicule de transport, il fallait d'abord retirer toutes les parties putrescibles de son organisme, à savoir son système digestif, son cœur, ses poumons, son foie et son cerveau pour ne conserver que la coquille, qui sera utilisée comme coque préfabriquée, ou plutôt préconçue. Ensuite les différents composants du vaisseau étaient installés, c'est-à-dire l'armature, les ponts, les systèmes de viabilité et les réseaux électriques, la passerelle principale et les contrôles de navigation et de communication étant centralisés dans son crâne. Les soutes où était entreposé le précieux minerai étaient réparties entre l'abdomen et le thorax, ce dernier étant entièrement dédié à la zone de stockage principale alors que l'abdomen était partagé entre une soute supplémentaire et les moteurs subluminiques de l'appareil, mais seul le réservoir et le système de conversion s'y trouvaient, les tuyères étant fixées à l'extérieur pour économiser le plus d'espace possible pour la marchandise. Aménagement complémentaire, les six ailes stabilisatrices intégrées derrière chaque patte de la guêpe lui permettaient des vols équilibrés lorsqu'elle amorçait une descente dans l'atmosphère d'une planète, l'embout libre des pattes servant de train d'atterrissage rudimentaire.

  Si extérieurement, la guêpe avait des allures assez fantaisistes avec tous ces rajouts métalliques, peu d'éléments à l'intérieur distinguaient le cargo d'un autre vaisseau normal, ne donnant pas le sentiment à l'équipage de se trouver dans les anciennes entrailles d'un monstre de l'espace. Si la guêpe colosse ithullienne fut choisie en raison de la solidité de son exosquelette, on y ajouta néanmoins un blindage de duracier qui venait le renforcer, ces deux éléments étant combinés à une série de boucliers déflecteurs, ce qui eut pour effet la création d'un vaisseau à l'épreuve des armes énergétiques les plus lourdes. Si l'engin était doté d'un potentiel défensif impressionnant, et même si les guêpes transformées en cargo étaient mortes depuis longtemps, elles restaient encore très dangereuses et disposaient également d'une capacité offensive digne d'une frégate d'assaut. L'engin était équipé d'un nombre trop grand de canons blasters pour être déterminé, ainsi que de deux turbolasers situés derrière la tête, à la jonction entre celle-ci et le thorax. Toutes ces armes à la puissance de feu plus que raisonnable étaient nécessaires pour repousser les vaisseaux des pirates de l'espace, qui attaquaient régulièrement les transports tout en ne connaissant quasiment pas de succès.

Transport de Minerai Ithullien


  Mais les pirates s'adaptèrent et trouvèrent la parade pour pénétrer les défenses du cargo ithullien : attaquant à bord de vaisseaux dotés d'une espèce de trompe perforatrice, les pirates franchissaient le barrage de feu, passant sous les tirs du cargo, se posaient à la surface de sa coque et la perforaient à l'aide de la trompe, puis inséraient dans la brèche un tuyau. C'est alors que le vide spatial faisait son travail, les pirates utilisant la décompression entre l'intérieur et l'extérieur du vaisseau pour aspirer le minerai dans leurs soutes. En réponse à ces assauts, les commandants engagèrent des mercenaires pour les escorter durant leurs trajets. Si l'utilisation des guêpes comme transporteurs fut plus qu'une réussite, il est probable que cela ait précipité leur extinction, les constructeurs ayant besoin de toujours plus d'exosquelettes pour construire assez de transport pour charrier les masses phénoménales de minerais. Il est plus qu'improbable qu'on revoie un jour des guêpes colosses et de tels vaisseaux dans la galaxie...


Actualités en relation

IDW Publishing | Sortie de The Monster of Temple Peak #1

Nouvelle série Star Wars chez IDW Publishing ! Et pas des moindres, puisqu'il s'agit d'une nouvelle série consacrée à la période de la Haute République, la seconde chez l'éditeur après The High Republic...


Panini Comics | Sortie de Bounty Hunters Tome 2

Beilert Valance est de retour ! Panini Comics fait aujourd'hui paraître le second volume consacré au chasseur de prime cyborg ! Bounty Hunters Tome 2 rassemble l'arc Cible : Valance de cette série de comics publiée initialement par Marvel...


Marvel | Sortie de War of the Bounty Hunters Alpha #1

Et c'est parti pour le premier numéro de l'événement crossover de l'été 2021 chez Marvel Comics ! Avec la parution aujourd'hui de War of the Bounty Hunters Alpha #1, l'éditeur américain ouvre le bal...


Informations encyclopédiques
Transport de Minerai Ithullien
Nom
Transport de Minerai Ithullien
Classe
Navette & Transporteur
Constructeur
Mineurs du Noeud de Steness
Taille
1.000 m
Armement
Affiliation
Mineurs du Noeud de Steness

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
11 765


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
Aucune source répertoriée pour le moment ...

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.