Jedi corellien: publication des chroniques

Vous dessinez, écrivez ou faites des vidéos ? Présenter vos créations ici !
Avatar du membre
mat-vador
Messages : 774
Enregistré le : 17 mars 2012, 13:10
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Jedi Noir

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par mat-vador » 27 mai 2015, 18:17

pour ceux qui sont partants cet été, envoyez un CV et une lettre de motivation soit à Dark Nihl ou à un de ses subordonnés! tachez d'être convaincant si vous voulez attirer leur attention :lol: .

pour ceux dont les dossiers seront acceptés, des Seigneurs Noirs ou Dame Noires du Sith Unique évalueront votre ambition et votre dévouement lors d'un entretien oral. tâchez d'être convaincant si vous ne voulez pas finir comme garde manger d'Abeloth :lol: ( ou entre les mains d'un inquisiteur qui fera de vous un sujet d'expérience pour étudier votre résistance aux éclairs de Force ou brisage d'os :twisted: !).

de nombreux postes concernent bien entendu les non sensitifs à la Force, qui veulent devenir des agents Sith (comme Jor Torlin).

voilà, pour les plus courageux ou les plus fous, lancez-vous :D

Avatar du membre
Zèd-3 Èt
Messages : 780
Enregistré le : 30 mars 2015, 17:50
Sexe : Masculin
Espèce : Céleste
Planète natale : Koros
Affiliation : Indépendant
Localisation : 92220, Bagneux

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par Zèd-3 Èt » 27 mai 2015, 20:20

Pour mon CV, se référer à ma fiche de présentation.

Je suis pris ?
Un trône est, si l'on ôte la soie et le velours, un échafaud tout fait.
Victor Hugo

Avatar du membre
mat-vador
Messages : 774
Enregistré le : 17 mars 2012, 13:10
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Jedi Noir

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par mat-vador » 27 mai 2015, 21:59

je viens de relire ta fiche, tu sembles prometteur :twisted: ! cependant la décision finale appartient à tu sais qui. :lol:

Avatar du membre
mat-vador
Messages : 774
Enregistré le : 17 mars 2012, 13:10
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Jedi Noir

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par mat-vador » 30 mai 2015, 14:40

hello ;) voilà un nouvel extrait de la chronique Jedi corellien: les apprentis de Dromund Kaas.

Partie 2: Psychose de Force

Dromund Kaas, Ruines de Kaas City

Kaas City.
Les vestiges de la cité ne constituaient plus que l'ombre de la gloire de l'Ancien Empire Sith instauré après la Grande Guerre de l'Hyperespace. Le fantôme d'une civilisation égaré au milieu des marécages, plus généralement d'une faune et d'une flore hostiles et corrompues par le Coté Obscur de la Force.
Le mal y était tellement inscrit que les infrastructures même de l'ancienne capitale impériale se désagrégeaient sous son poids. Les résidences et les tours de duracier ne formaient plus qu'un tas de gravats informes sous les assauts du temps. Encombrant les axes de communication urbaines, sous un silence millénaire. Les monuments mausolées, statues et autres images de l'arrogance de l'Empereur de la Mort, Dark Vitiate n'étaient guère en meilleur état.
C'était précisément sous un arc à moitié détruit que les deux apprentis du Sith Unique s'escrimaient depuis de longues minutes. Deux adolescents humains, vêtus de la tenue propre aux adeptes sombres de la Force, brandissaient tous deux des néons rouges ensanglantés dont la collision faisait jaillir des étincelles et renvoyait en écho un crépitement bas.
Leur visage trempé de sueur traduisait une intense concentration, même s'ils paraissaient retenir leurs coups pour ne pas se blesser inutilement l'un l'autre. Le garçon grand et maigre, aux cheveux bruns coupés courts avait pris l'avantage sur sa camarade du même âge que lui, aux cheveux d'une blancheur éclatante qui jurait avec le ciel terne et sinistre de Dromund Kaas.
Elle cessa de reculer pour passer à la contre attaque. Son sabre laser à la poignée insolite en forme de griffe de rancor, tentait de déborder les défenses de son antagoniste qui s'appliquait à tenir sa position. En déviant la lame de la jeune fille dans toutes les directions, sans paraître fournir le moindre effort.
Cette séquence fut intense mais brève. Finalement elle s'écarta et releva son sabre en signe de salut. Que lui rendit son condisciple, avant qu'ils n'éteignirent leur arme.
Le silence de tombeau fut seulement troublé par le bruit de leur respiration, au rythme élevé. Sethnah la dathomirienne et apprentie de Dark Sarbanon adressa un sourire à son ami Liars Tissan qui était l'apprenti de Dark Kamiya.
-Si tu continues, tu vas retrouver ton niveau habituel d'avant ton accident de Dathomir.
Les yeux verts et gris de Liars brillèrent d'une malice toute corellienne.
-On peut même dire que je t'ai dominée.
Ce qui ne fut pas du goût de Sethnah, qui ne cacha pas ses traits vexés.
-La modestie ne semble pas étouffer les mâles corelliens.
Un peu gêné, il bafouilla:
-C'était juste une taquinerie, tu sais.
Les yeux sombres amande de l'ancienne esclave des Soeurs de la Nuit plongèrent dans les siens avant que l'ombre de la colère ne se dissipa.
-Bon, faisons la paix, fit-elle en lui tendant la main.
-D'accord, accepta-t-il, mais tu es sûre que tu n'es pas un peu rancunière Héééééé!
Au moment où il s'approcha pour lui serrer cette main, elle pivota sur son pied d'appui et lui balaya les chevilles du talon. Il se reçut lourdement sur le permabéton vieilli, avant qu'elle ne l'immobilisa en s'asseyant à califourchon sur sa poitrine.
Elle lui colla l'affut de son sabre contre la tempe, comme pour bien lui faire comprendre qu'elle ne plaisantait qu'à moitié. Il finit par lever les mains en signe de bonne foi non sans lâcher un profond soupir. Sa condisciple dathomirienne possédait un tempérament très particulier.
-Cette fois, je te fais toutes mes excuses, lâcha-t-il. Vraiment.
-Il n'y a pas que ça. Je voulais te réapprendre une leçon essentielle que tu as du mal à retenir.
Elle afficha un sourire fin qui provoqua son impatience.
-Quelle leçon?
-Tant que ton ennemi n'est pas mort, le combat n'est pas terminé.
Il jura en vieux corellien et elle se releva pour le libérer avant de lui tendre la main. Sans qu'elle ait cette fois l'intention de lui jouer un coup fourré. Il la saisit et elle le tira pour le remettre sur pied avec une vigueur inattendue.
Curieusement il n'en voulait pas vraiment à Sethnah et cette dernière lui pardonnait de son coté ses récentes paroles comme elle l'avait toujours fait. Ils comprirent que ce qu'ils ressentaient l'un pour l'autre après la guérisson du jeune adolescent suite à sa mésaventure de Dathomir, se situait bien au-delà de la simple camaraderie ou de la franche amitié.
Tout ce que Liars savait, était que sa vie deviendrait fade si elle s'éloignait de lui. Sa présence l'encourageait à supporter son dur entraînement supervisé par Dark Kamiya et la nausée que la persistance du Coté Obscur autour de lui provoquait. À eux deux, ils incarnaient cette lumière qui tenait l'obscurité à distance.
Et ils prenaient ainsi plus de plaisir à jouer dans les Ruines de Kaas City, dont l'ombre les autorisait à se détourner ne serait-ce que pour la fin de journée, de la rivalité mortelle qui empoisonnait les esprits et les coeurs à l'académie du Sith Unique.
Elle lui prit la main et ils déambulèrent lentement côte à côte, en silence. Prenant le soin de goûter ensemble ces rares moments de paix et de solitude. Ils s'arrêtèrent après quelques instants devant une statue de dix mètres de haut, représentant une femme sith encapuchonnée.
Sethnah se pencha pour lire l'inscription écrite en runes sith, en haut du socle.
-Xoxaan.
-Qui es-ce? Demanda l'apprenti corellien, curieux.
-Elle a appartenu à ceux qui ont fondé les Seigneurs Sith sur Korriban, peu après le Siècle des Ténèbres. On raconte aussi que son holocron aurait instruit Dark Krayt.
Sans qu'il ne s'y attende, elle cracha tout à coup sur les caractères runiques en signe de dégout. De la fierté dansait dans ses yeux sombres d'amande, quand Liars accrocha son regard.
-Tu n'as pas l'air de beaucoup l'aimer, commenta-t-il.
-C'est à cause d'elle que le Sith Unique a été crée, lui expliqua-t-elle.
Et l'apprenti de Dark Kamiya devina aisément le reste de sa pensée. Il y avait de colère en elle certes, mais pas au point de la vraiment transformer en une Sith. Il serra sa main contre la sienne, pour affirmer sa tendresse.
-Si tu n'as pas l'intention d'être comme eux, alors moi non plus.
Elle lui sourit, et le garçon savait qu'il ne pourrait jamais détacher les yeux de son visage. Tout ce qui tenait debout pouvait maintenant s'effondrer dans un vacarme de tonnerre, du moment qu'ils restaient face à face.
Elle arracha subitement ses doigts des siens, et se mit à fouiller fièvreusement du regard la brume environnante qui s'était levée, réduisant leur champ de vision à vingt mètres tout au plus. Il la sentit sur le qui-vive.
-Sethnah?
Le picotement familier du danger électrisa sa nuque et il saisit par réflexe la poignée de son sabre laser. Si la jeune dathomirienne ne se tenait pas à ses cotés, il aurait laissé la peur étendre son emprise sur lui devant ce brouillard qui camouflait une menace proche.
-Tu l'as senti? Fit-elle en retour.
-Oui, affirma-t-il, nous ne sommes pas les seuls à trouver l'académie étouffante.
Sa décontraction visait seulement à relâcher la tension qui les saisissait. Et qui leur permettait de garder le moral.
Finalement après quelques instants interminables, la silhouette d'une apprentie twi leck du même âge qu'eux deux, déchira les nappes de brouillard. Même si la perception du danger demeurait toujours oppressante, ils se détendirent un peu.
Ils avaient reconnu cette non humaine à la peau verte marécage comme étant Vexala, une rivale qui ne faisait cependant pas partie des apprentis qu'ils détestaient le plus. Sa démarche semblait hésitante, ses lekkus s'agitaient nerveusement autour de sa tête qu'elle étreignait de ses mains comme si elle souffrait d'une migraine.
Sethnah fut la plus rapide à réagir instinctivement:
-Vexala, es-ce que tout va bien?
Liars observa la twi leck attentivement et avec circonspection. La sensation désagréable qui polluait ses sens affinés par la Force restait tenace. En y regardant de plus près, il remarqua que la non humaine avait l'allure d'une ivrogne.
-Je..j'ai mal à la tête, balbutia-t-elle.
-Tu t'es blessée?
Il n'était pas habituel pour des adeptes du Coté Obscur d'éprouver de la compassion pour leur prochain, contrairement aux Jedi. Si ils l'aidaient aujourd'hui, il n'était pas sûr qu'elle leur rende la pareille dans un avenir proche ou lointain.
Liars, toujours inquiet à cause de cette persistance de malaise intuitif, vérifia à l'aide de ses perceptions que l'état de la twi leck n'était pas feint. Elle paraissait ne pas être dans son assiette.
-D'où viens-tu? Lui demanda la jeune dathomirienne.
-Du Temple des Anciens Prophètes de Kadann.
Les deux camarades échangèrent un regard rapide devant sa réponse.
-Nos maîtres nous interdisent d'aller là-bas, lui fit remarquer le corellien.
-J'ai entendu une voix dans ma tête, qui disait..
Vexala s'interrompit et releva la tête. Elle bondit sans explication en arrière en dégainant son sabre laser, dont le halo sanglant éblouit l'affolement qui écarquillait ses yeux. Comme si des abominations ou quelque chose de bien pire encore venaient de se matérialiser devant elle. Elle leur beugla, les prenant totalement de court:
-Vous n'êtes ni Liars ni Sethnah! Qu'avez-vous fait d'eux?!
Sa terreur inexplicable ressemblait à un ouragan déchaîné, et ils crurent déceler une once de démence dans ses pupilles. La twi leck ne semblait plus disposée à la discussion.
-Raconte-nous plutôt ce qui s'est passé au Temple des Anciens Prophètes. Tu ne t'es pas approchée du Nexus? S'enquit Liars vivement.
L'apprenti de Dark Kamiya serrait dans son poing, la crosse de son sabre laser qu'il n'avait pas encore activé. Il n'avait rien de personnel contre Vexala même si l'esprit de compétition prédominait entre tous les élèves. C'est pourquoi il privilégiait, contrairement à son habitude, la diplomatie. Tandis que Sethnah s'était résolue à l'affrontement.
-Si, affirma la twi leck, je l'ai fait. Elle m'a appris la vérité, du moins une partie. Et vous m'allez m'apprendre tous les deux ce qui s'est passé. Où sont le Seigneur Nihl, les autres Seigneurs et Dames Noires du Sith Unique? Qu'est-il arrivé à mes camarades?
-Qui, elle? L'interrogea-t-il.
Les yeux de la twi leck lancèrent des éclairs et sa voix adopta un mode hystérique proche des suraïgus.
-N'essayez pas de me tromper, rugit-elle comme une furie, en agitant sous le coup du stress son arme vers l'un puis vers l'autre. Vous allez avouer ou vous mourrez! Vous leur ressemblez comme deux gouttes d'eau, mais vous n'êtes pas eux!
Sethnah activa à son tour son sabre laser et son visage prit une expression froide et déterminée.
-J'ignore ce qui t'est arrivée, Vexala. Mais tu vas revenir à l'académie avec nous, gentiment.
-Non!! s'écria-t-elle, au comble de la panique. Je ne vous laisserais pas me faire ce que vous leur avez fait.
D'une inclinaison discrète du menton, la jeune fille aux cheveux blancs indiqua à son compagnon de s'écarter pour la contourner et la prendre en tenaille. Il entamait à peine la manoeuvre que l'air se contracta brusquement autour de son corps comme un poing serré.
Une force invisible le souleva du sol et le projeta plusieurs mètres en arrière. La twi leck avait tendu la main vers lui, utilisant la Force pour le catapulter vers la statue de Xoxaan. Avant de la percurter tête la première, il usa de ses pouvoirs pour amortir le choc.
Il eut l'impression de chuter dans un gouffre sans fin lorsque la collision eut finalement lieu. Après avoir entendu Sethnah crier son nom:
-Liars!
Elle eut seulement le temps de rabattre son sabre devant elle pour bloquer un éclair de Force, décoché par la non humaine. Elle fut surprise devant sa puissance concentrée qui évoquait vaguement celle d'un Seigneur Noir du Sith Unique. Où Vexala, que Liars et Sethnah avaient surpassée dans les cercles de duels à l'académie, a-t-elle acquis un pouvoir qui ne pouvait être à sa portée?
Lorsque la twi leck se jeta sur elle, elle fut rapidement mise en difficulté lorsqu'elle tenta de contrer ses frappes. La dathomirienne recula vivement pour garder ses défenses intactes: elle évita par exemple un coup qui aurait pu lui transpercer l'épaule. Elle se contorsionna et cracha un hennissement lorsque la lame énergétique effleura l'épiderme de son avant bras.
Ses derniers doutes furent levés. Vexala tenait le sabre à la main, mais ce n'était pas elle qui combattait vraiment. Elle canalisait la puissance de quelqu'un d'autre ou de quelque chose d'autre.
Le Nexus du Temple des Anciens Prophètes.
Sethnah se souvint de la facilité avec laquelle elle avait battue Vexala la semaine dernière. Et ce qu'elle affrontait en cet instant se révélait être différent. Mortel.
La twi leck la pressait pour la destabiliser et l'apprentie de Sarbanon se baissa à temps pour échapper à la décapitation. Elle entendit fuser le crépitement de l'arme énergétique juste au-dessus de ses cheveux blancs, avant que le talon d'une botte ne se planta dans son estomac.
Elle se laissa tomber sur le sol et propulsa ses deux pieds joints dans son plexus solaire. Elle se releva au moment où la twi leck s'était repliée en arrière, le souffle coupé. La folie furieuse noyait ses iris dans une vague lueur orangée.
-La vraie Sethnah m'aurait écrasée dans ce duel. Tu sais utiliser un sabre laser mais pas aussi bien que moi. Si tu veux vivre, avoue ce qui leur est arrivés, à tous!
La dathomirienne raffermit sa prise sur la poignée de son arme, ne sachant comment prendre le dessus. Et la délivrance vint d'une voix familière et mordante:
-Laisse-la tranquille, Tête de Ver.
Sethnah exprima son soulagement dans la Force, lorsqu'elle revit le jeune corellien debout, sabre à la main. Du sang s'écoulait de son front entaillé, imprégnant et collant ses mèches de cheveux bruns coupés courts.
Elle perdit sa joie lorsque les flammes de la haine brillèrent à la place de ses yeux verts et gris. L'obscurité qui affluait en lui la fit frissonner.
Oh non, Liars, se lamenta-t-elle intérieurement.
Elle savait qu'au fonds de lui, il souffrait d'une prédisposition pour le Coté Obscur de la Force. Qui datait de l'instant où son père l'avait abandonné dans une décharge de Corellia. Et voilà qu'il y succombait maintenant alors qu'elle tentait d'éviter que cela lui arrive trop souvent. En lui adressant, par exemple, maint mises en garde, contre la pratique du Vaapad à laquelle l'encourageait sa Maîtresse Dame Kamiya.
La twi leck tourna son attention vers lui:
-Tu es plutôt résistant pour un sosie. Étonnant.
Liars comprit juste à temps que ses mots n'étaient qu'une grossière diversion avant qu'elle ne lui balança une volée d'éclairs de Force. D'une intensité qui faillit le prendre par surprise.
Il serra les dents tandis que les arcs d'énergie des ténèbres s'émoussèrent sur sa lame. Il comprit que cette maîtrise impressionnante de la Force était anormale, d'autant que le regard de Vexala exprimait une soif de sang qui ne demandait qu'à être satisfaite.
Il lui fut évident que s'il tombait, Sethnah le suivrait dans la mort. Mourir sur cette planète puante n'était guère une option envisageable. Ses bras s'endolorirent au fur et à mesure qu'il continuait à contenir l'attaque. Le Coté Obscur coulait d'elle comme une source intarissable et il ne tiendrait pas indéfiniment.
Alors il écouta cette petite voix tentatrice qui s'infiltrait dans ses pensées depuis quelques instants. Qu'il avait rejetée lors de son emprisonnement dans les cachots sordides de l'académie sith. Cette fois il n'avait pas d'alternative.
Cèdes moi, entendit-il. Et il y obéit.
Il resta sourd à l'appel de Sethnah qui lui criait de ne pas céder au Coté Obscur. Et la dathomirienne ne put que constater que l'éclat jaune de ses yeux brillait davantage encore. Et que les éclairs de Force furent renvoyés vers l'expéditrice twi leck.
Celle-ci fut jetée à terre sans ménagement avant que l'apprentie Dark Sarbanon ne s'exclama de nouveau:
-Liars, ça suffit!
Le corellien cligna des yeux comme si son acuité visuelle avait souffert d'une brusque variation de luminosité, au moment où les éclairs de Force se résorbèrent.
Il désactiva son sabre laser et lâcha d'une voix gênée:
-Désolé.
Ils se rapprochèrent prudemment de la non humaine évanouie, et s'assurèrent à l'aide de leurs sens aiguisés par la Force qu'elle ne reviendrait pas à elle de sitôt. Sethnah enleva sa ceinture et se pencha au-dessus d'elle. Elle la retourna et lui attacha les poignets dans le dos. Puis elle emprunta la ceinture de Liars pour faire de même avec ses chevilles.
Cela fait, elle revint vers le jeune corellien et montra vivement de l'index le sang qui coulait le long de son visage osseux.
-Tu devrais devrais aller à l'infirmerie, lui suggéra-t-elle.
Derrière sa façade impassible et sa contenance dathomirienne, l'adolescent devina l'angoisse qui l'avait tenaillée et qui se dissipait maintenant.
-Je n'aurais pas supporté qu'elle te fasse du mal, se contenta-t-il de lui répondre maladroitement.
Ses yeux verts et gris avaient recouvré leur nuance ordinaire et par cet aveu, il reconnaissait au fonds de son coeur qu'il avait manqué de basculer du Coté Obscur pour de bon. Il plongea dans ses iris sombre d'amande espérant y savourer la sérénité qu'il ne cessait de trouver à ses cotés.
Tout à coup une puissante présence éblouit leurs perceptions, et Sethnah s'écarta vivement de son compagnon. Sans doute pour ne pas trahir l'étroite complicité qui les liait l'un à l'autre. Surgissant des vapeurs brumeuses, sinistres et funèbres, une silhouette féminine encapuchonnée brandissait un sabre laser sith.
Des yeux jaunes étudiaient inquisiteurs les deux élèves du Sith Unique avant de s'attarder sur le corps inerte de la twi leck.
-J'ai senti une perturbation, commença Dark Kamiya qui rangea son arme éteinte. Expliquez-moi, sans omettre les détails, tout ce qui s'est passé.
Liars agrippa le regard de Sethnah, lui faisant comprendre qu'il était trop intimidé par son impitoyable maîtresse pour répondre sans trahir ses pensées intimes. La leçon de Dathomir lui restait encore en travers de la gorge.
Ce fut donc la jeune fille qui prit l'initiative d'obéir à la Dame Noire du Sith Unique. La togruta l'écouta avec attention avant de la congédier.
-Très bien, je ferais un rapport au Seigneur Nihl. Emmène Vexala à l'infirmerie pour qu'elle y soit examinée et préviens ensuite son maître Dark Maherg de ce qui lui est arrivée.
Sethnah chargea donc la twi leck inanimée et ligotée sur son épaule avant que le brouillard ne l'aspira. Sans avoir accordé un dernier regard au corellien, qui se trouva seul avec la Dame Sith. Elle fixait la direction dans lequel avait disparu l'apprentie de Dark Sarbanon.
-Tes sentiments pour l'apprentie Sethnah sont forts, Liars Tissan. Et il semblerait que cela soit réciproque.
Il sursauta malgré lui, comme un voleur pris sur le fait. Le secret intime venait d'être éventé, et cela lui serra le coeur de chagrin. Les deux queues crâniennes qui tombaient sur les épaules de la togruta remuèrent lorsqu'elle le considéra avec un rictus entendu.
-Oui, Ma Dame, reconnut-il.
-L'as-tu mise dans ton lit?
Il ignora à cet instant ce qui le choquait le plus. La question elle-même ou le ton sur lequel elle l'avait posé. Qu'elle s'immisce dans sa vie privée l'irritait sérieusement. Il se concentra sur sa colère comme ne cessait de lui conseiller Sethnah, pour masquer ses pensées.
-Non, Ma Dame.
-Sache que le Sith Unique encourage la passion du moment que cela n'induit pas un attachement émotionnel trop indésirable, lui rappela-t-elle. Utilise les sentiments qu'elle éprouve pour toi à ton avantage.
La dathomirienne l'avait aidé et sa Maîtresse lui ordonnait de la trahir. Il ne le pouvait pas et même il ne le pourrait jamais. Il croisa les mains dans son dos, pour réfréner la rage qui bouillonait en lui.
-Oui, Ma Dame, lâcha-t-il d'une voix plus sourde. La paix est un mensonge, seule la passion existe.
Et je libèrerais ma colère contre tous les Sith, rugit-il en son for intérieur.
-Il est temps de rentrer et de retourner à tes études, conclut la togruta.
La Dame Noire du Sith Unique emprunta le chemin du retour, suivie de son élève qui dardait sur son dos un regard haineux.

Moralité: quand on est apprenti sith, on risque de devenir barjo!! ce sont les risques du métier :lol: :twisted: !

alors qui veut s'inscrire au stage d'été de l'académie sith de Dromund Kaas? je pose la question parce que les candidats ne se bousculent pas :lol: ! bizarre.. :o !
Abeloth vous fait savoir son mécontentement :evil:

Amber-Star
Messages : 432
Enregistré le : 01 décembre 2014, 21:38
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Anaxes
Affiliation : Indépendant

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par Amber-Star » 30 mai 2015, 20:51

Rassure toi: Après avoir lu ce qui est arrivé à Vexala, je pense que les candidats vont se bousculer! Se piétiner si nécessaire, pour fuir le plus vite possible loin de l'académie.
Tu devrais publier d'urgence un communiqué expliquant qu'il ne s'agit que d'un peu de surmenage, qu'il s'agit d'une élève fragile, etc. :|
qui sait, peut être qu'ils te croiront? " Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose" C'est bien un Sith qui a dit ça, non? ( ou tout comme!) :twisted:
Bougez pas ! Les mains sur la table. Je vous préviens qu'on a la puissance de feu d'un croiseur et des flingues de concours.

Avatar du membre
Zèd-3 Èt
Messages : 780
Enregistré le : 30 mars 2015, 17:50
Sexe : Masculin
Espèce : Céleste
Planète natale : Koros
Affiliation : Indépendant
Localisation : 92220, Bagneux

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par Zèd-3 Èt » 31 mai 2015, 08:46

Coté --› Côté. Coté, c'est le participe passé du verbe "coter".
Quelques erreurs de temps, mais rien de grave. J'en profite pour te dire que dans la partie 3 du tome 2, dans les premières pages, le verbe" geigner n'existe pas. "Geindre", au contraire, est on ne peut plus français. Il y en a quelques autres, donc je te conseille de te relire.
Un trône est, si l'on ôte la soie et le velours, un échafaud tout fait.
Victor Hugo

Avatar du membre
mat-vador
Messages : 774
Enregistré le : 17 mars 2012, 13:10
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Jedi Noir

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par mat-vador » 01 juin 2015, 12:37

à Zèd-3 Èt: okay, thanks you, partner ;) !

hello à tous! je viens de publier ma dernière chronique Jedi corellien: les apprentis de Dromund Kaas sur le site star wars invention:
http://swinv.com/v2/fanfics/?p=viewfanf ... legacy#365

quand vous l'aurez terminé, si vous souhaitez toujours aller sur Dromund Kaas (une destination idéale pour les vacances) n'oubliez pas que vous aurez été prévenu :twisted: !

à propos ca fait dix chroniques, c'est l'heure du bilan! quelle moyenne sur dix vingt ou cent souhaitez-vous mettre?
si c'est très mauvais, ne me livrez pas à Abeloth s'il vous plait :cry: !

Avatar du membre
Zèd-3 Èt
Messages : 780
Enregistré le : 30 mars 2015, 17:50
Sexe : Masculin
Espèce : Céleste
Planète natale : Koros
Affiliation : Indépendant
Localisation : 92220, Bagneux

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par Zèd-3 Èt » 01 juin 2015, 16:26

15/20.

Les plus :
- des histoires intéressantes, sans temps morts ;
- une orthographe correcte dans l'ensemble.

Les moins :
- quelques fautes qui, je pense, auraient pu être facilement évitées ;
- une ponctuation pas toujours bonne (mais tu connais mon opinion sur le sujet).

Au final :
- quelques progrès à faire, surtout en conjugaison (ou alors, c'est juste que tu fais des erreurs sur l'orthographe des verbes).

Je t'encourage donc à continuer.


Quand à Abeloth, il est possible que je t'envoie tout de même faire un stage chez elle, pour t'apprendre à cesser de faire certaines erreurs, par trop récurrentes.
Un trône est, si l'on ôte la soie et le velours, un échafaud tout fait.
Victor Hugo

Avatar du membre
mat-vador
Messages : 774
Enregistré le : 17 mars 2012, 13:10
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Jedi Noir

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par mat-vador » 01 juin 2015, 21:49

non pitié! pas Abeloth, je ferais tout ce que tu voudras :lol: !

au fait, pour la dernière chronique, il y a trois parties et non deux comme on pourrait le croire ;)

Avatar du membre
Zèd-3 Èt
Messages : 780
Enregistré le : 30 mars 2015, 17:50
Sexe : Masculin
Espèce : Céleste
Planète natale : Koros
Affiliation : Indépendant
Localisation : 92220, Bagneux

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par Zèd-3 Èt » 03 juin 2015, 07:14

Ah au fait ! Pour l'Académie de Dromund Kaas, je retire ma candidature : autant Dark Seltaya ne me dérange pas (laisse tomber, c'est mon côté taureau en rut qui parle ^^), autant la psychose d'Abeloth ne m'attire pas spécialement.
Un trône est, si l'on ôte la soie et le velours, un échafaud tout fait.
Victor Hugo

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 175
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Sith
Planète natale : Mrlsst
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Tenebrae

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par Dark Asmodeus » 04 juin 2015, 17:58

Je n'ai lue que les extrais (je n'est pas beaucoup de temps en se moment pour lire toute la fic sur le site Star Wars Invention) mais j'aime beaucoup je mes 16/20.
je lirais les fic en entier bientôt et je comprendrais mieux les extrais. :D :D
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Avatar du membre
mat-vador
Messages : 774
Enregistré le : 17 mars 2012, 13:10
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Jedi Noir

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par mat-vador » 06 juin 2015, 22:33

bonsoir ;) ! je viens de publier une fan fic inédite sur Star wars invention que je vous laisse découvrir:
http://swinv.com/v2/fanfics/?p=viewfanf ... 008b1d#369

ca ne fait que quatre pages, jetez-vous dessus comme un dianoga affamé :twisted: ! et dites moi ce que vous en pensez ;)

Avatar du membre
Zèd-3 Èt
Messages : 780
Enregistré le : 30 mars 2015, 17:50
Sexe : Masculin
Espèce : Céleste
Planète natale : Koros
Affiliation : Indépendant
Localisation : 92220, Bagneux

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par Zèd-3 Èt » 07 juin 2015, 09:32

La nouvelle devise de Cade Skywalker : zeeeen...

C'est intéressant, mais je pense qu'il faut une suite.
Un trône est, si l'on ôte la soie et le velours, un échafaud tout fait.
Victor Hugo

Avatar du membre
mat-vador
Messages : 774
Enregistré le : 17 mars 2012, 13:10
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Jedi Noir

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par mat-vador » 07 juin 2015, 22:16

j'ai prévu d'écrire sur Cade Skywalker, mais ce ne seront pas vraiment pas des suites, enfin plutôt des histoires qui auront un lien avec le Jedi corellien: comme la chronique l'héritier des Skywalker ;)

Avatar du membre
mat-vador
Messages : 774
Enregistré le : 17 mars 2012, 13:10
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Jedi Noir

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par mat-vador » 15 juin 2015, 22:10

hello, je viens de publier une nouvelle chronique Jedi corellien: la protection du Mandalore sur le site star wars invention (comme d'hab quoi ;) ):
http://swinv.com/v2/fanfics/?p=viewfanf ... legacy#365

je n'ai qu'une chose à vous dire; MANDO'AD en force! 8-) :twisted: .(les vrais pas ceux de TCW :evil:, y en a un très connu de la saison 1 de Legacy je vous laisse deviner lequel ).

PS: s'il y a des gens que vous détestez et qui organisent des fêtes, envoyez-leur un guerrier Sith ou un mandalorien dans les pattes juste pour les embêter :lol: :lol: .

vous pouvez adresser votre demande à Abeloth en personne ou au consortium Mercenarius d'Aiden Skirata ou carrément réquisitionner la flotte de Venom :lol: :lol: .

Pour Noirah Karr, oui c'est bien la petite que l'on voit en train de tabasser un pauvre petit sakiyan au début de Jedi corellien: Mission sur Ralltiir (bon en même temps ce salopard travaille pour les Sith, donc il n'a que ce qu'il mérite, bien faiittt!!!! :twisted: ).

ah pour finir, méfiez-vous d'une certaine dathomirienne aux cheveux blancs: en voilà une qu'il ne faut pas embêter :lol:

Avatar du membre
Zèd-3 Èt
Messages : 780
Enregistré le : 30 mars 2015, 17:50
Sexe : Masculin
Espèce : Céleste
Planète natale : Koros
Affiliation : Indépendant
Localisation : 92220, Bagneux

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par Zèd-3 Èt » 16 juin 2015, 13:02

Bravo pour cette chronique, et bonne chance pour la suite.
Un trône est, si l'on ôte la soie et le velours, un échafaud tout fait.
Victor Hugo

Avatar du membre
jaina solo
Messages : 575
Enregistré le : 09 juillet 2013, 20:21
Sexe : Féminin
Espèce : Humain
Planète natale : Coruscant
Affiliation : Jedi
Localisation : La ou la Force m'appelle...

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par jaina solo » 16 juin 2015, 16:11

Arrête j'ai pas encore commencé ta deuxième fic :D
Le sabre jedi...

Avatar du membre
mat-vador
Messages : 774
Enregistré le : 17 mars 2012, 13:10
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Jedi Noir

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par mat-vador » 16 juin 2015, 22:16

mais je ne peux pas ralentir la cadence :shock: sinon Abeloth a dit qu'elle me punirait :cry: , au secours délivrez-moi :lol: :twisted:

Amber-Star
Messages : 432
Enregistré le : 01 décembre 2014, 21:38
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Anaxes
Affiliation : Indépendant

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par Amber-Star » 16 juin 2015, 22:54

Ils sont vraiment bien, ces Mando'!
ils prévoient même les distractions quand ils invitent du beau monde et ne laissent pas leurs invités jouer tous seuls. Sethnath et Liars ont apprécié, je suppose, En plus, ils ont augmenté leur collection de sabres laser! :D
Par contre, ce genre de réception doit couter un bras, Sinas Fel en sait quelque chose!
C'est embêtant de ne pas être sensible à la Force. :(
Bougez pas ! Les mains sur la table. Je vous préviens qu'on a la puissance de feu d'un croiseur et des flingues de concours.

Avatar du membre
mat-vador
Messages : 774
Enregistré le : 17 mars 2012, 13:10
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Jedi Noir

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par mat-vador » 24 juin 2015, 22:46

bonsoir à tous ;) ! voilà j'ai publié sur star wars invention une nouvelle fan fic sur Cade Skywalker. ca s'appelle l'épreuve de Mortis.
alors au programme: Cade et ses potes, un yuuzhan vong que l'on voit dans le tome 2 de la saison 1 de Legacy eeeeetttttttt la très méchan.. euh je veux dire la très très gentille, douce et généreuse Abeloth, la Reine des Etoiles que tout le monde doit vénérer :twisted: .
c'est par ici: http://swinv.com/v2/fanfics/?p=viewfanf ... 008b1d#370

d'autre part, j'ai commencé une nouvelle chronique du Jedi corellien que je vous publie ici ;)

Jedi corellien: Agent des Sith

cette histoire se déroule environ cinq mois après les évènements de Jedi corellien: Abeloth, la malédiction de Dathomir


Coruscant, Cité Galactique, Place de l'Amitié


Depuis que la nuit était tombée sur cette partie du monde capital de l'Alliance Galactique, l'effervescence n'avait fait que redoubler. Cela se révélait particulièrement vrai dans les quartiers huppés, quadrillés d'avenues d'où convergeaient vers la place de l'Amitié des centaines de milliers de badauds humains et non humains.
Le square, abritant une végétation qui décorait de ses nombreuses couleurs les nano lampadaires, attirait précisément les couples en quète de romantisme éphémère, sous le regard narquoi du chadra fan Tic Strat. Le petit alien à l'apparence de rongeur tout droit sorti des égouts des Bas Fonds, les observait en train de batifoler depuis le seuil de son magasin, situé stratégiquement au croisement des deux avenues les plus fréquentées des environs.
Le commerçant vêtu d'une élégante tunique aux nuances vertes et mauves fixa de ses yeux sans pupilles le ciel nocturne de l'immense ville planétaire, où brillaient les nanophares des airspeeders et des cargos spatiaux en approche des principaux statioports municipaux.
Délaissant la foule, il consulta sa montre et lut l'heure affichée en aurebesh. Vingt et une heures quarante cinq, heure standart locale. Il ne tarderait pas à fermer son magasin dans exactement quinze minutes.
La soirée n'avait pas été la plus fructueuse qu'il ait connue, mais les gains demeuraient tout de même appréciables. Assez pour payer le loyer exorbitant et les fournisseurs.
Il rentra dans son magasin pour aviser le couple de nautolans qui traînait juste devant la première étagère. Les humanoïdes à la chevelure de tentacules tenaient chacun dans leurs mains une paire de bottes en cuir de vornsk et admiraient des pendentifs minuscules.
Sans doute pour compléter leurs achats du soir.
Non, ils y renoncèrent finalement mais ils étaient des clients réguliers. Ils reviendraient très prochainement.
Les nautolans passèrent devant lui pour sortir, en lui souhaitant:
-Bonne soirée, monsieur Strat.
-À vous aussi, revenez quand vous voulez, leur lança-t-il.
Le chadra fan retourna au comptoir, où restait entreposé le centre vital de son échoppe. La caisse, qu'il ouvrit pour calculer la recette de la journée. Il la referma avant d'appeler le droïde trapu à la silhouette ramassée adossé au mur. Un Gladus Annihilator de Novatech Galactic Industry, chargé de la sécurité du blaster.
Il se présenta raidement devant son propriétaire, les bras repliés contre son torse. Ses photorécepteurs rouges le fixèrent d'un air absent.
-Toxic, tu pourras te désactiver quand j'aurais fermé le magasin.
-Bien, monsieur Strat.
Il activa les volets de sécurité, un mélange résistant de cortosis et de phryk et se dirigea vers l'entrée principale de son magasin pour la verouiller derrière lui.
Tout à coup, un couple d'humains fit irruption. Le chadran fan les considéra avec une méfiance instinctive, tandis que les yeux verts et gris d'un jeune homme grand et maigre, le visage fin et osseux surmonté de cheveux bruns coupés courts, le scrutaient avec un sourire en coin. Il tenait par la main, une jolie jeune femme aux cheveux blancs, d'une taille un peu au-dessus de la moyenne, qui l'observait aussi avec une insistance non négligeable.
-Désolé, je ferme, leur annonça-t-il.
-Pas de problème, fit la nouvelle venue.
Son compagnon ajouta aussitôt:
-Nous n'en aurons pas longtemps, ma petite amie et moi. Nous recherchons un cadeau exotique et votre boutique nous a été conseillés.
Tic Strat se détendit finalement en constatant qu'il avait affaire à de nouveaux clients potentiels bien qu'il ne les ai jamais vus. Il esquissa de nouveau une posture professionnelle emplie de courtoisie devant ces jeunes gens vêtus à la citadine. Pantalon ample, chemise large de couleur bleue ciel chez l'homme et même tenue de couleur nuit chez sa compagne aux cheveux blancs. Des habits de soie qui traduisaient chez eux deux un train de vie confortable.
Des clients ou plutôt des bourses remplies de crédits sonnants et trébuchants qu'il ne pouvait se permettre de refuser.
-Dans ce cas, soyez les bienvenus chez l'Imbattable Strat.
-Votre magasin est bien moins grand que les autres, lui fit remarquer la jeune femme.
Il avait déjà eu droit à ce genre de remarques et cela ne le destabilisa pas le moins du monde.
-C'est pourtant dans les endroits insignifiants que l'on trouve les plus beaux trésors.
-Par Abeloth, s'exclama le jeune homme, on croirait entendre un Jedi, tu ne trouves pas Larona?
-Tout à fait, Toren, se contenta-t-elle de répondre. En voilà un qui connaît son métier.
Elle avait gardé une contenance flegmatique qui masquait à Strat la moindre trace d'émotion. Le chadra fan ignorait si elle avait apprécié ou non sa lancée.
-Bon, ne perdons pas de temps, reprit-elle. Pouvez-vous nous indiquer où se trouvent vos objets exotiques en question?
-C'est juste ici, répondit Tic Strat en leur indiquant les produits rangés en ordre, devant la vitre de transparacier. Je reste à votre disposition au cas où.
Ces produits aussi bigarrés les uns que les autres étaient étalés sous les yeux du jeune couple, qui les examina scrupuleusement chacun avant que la jeune femme ne saisit une cravache qu'elle agita dans l'air, visiblement satisfaite de sa trouvaille.
-Qu'es-ce que c'est?
-Oh, c'est une cravache xanderienne. Une relique d'un passé très lointain, de l'époque où les nobles des Treize Familles de Xander paradaient dans les rues avec cet outil pour montrer leur toute puissance sur leurs sujets.
Le chadra fan se sentait tout à fait dans son élément tandis que le jeune humain grand et maigre se pencha à son tour sur l'instrument antique de prestige pour l'étudier de ses yeux verts et gris. La femme aux cheveux blancs qui flottaient sur ses épaules fit de même avec ses iris d'un sombre d'amande profond. Avant que son regard ne s'attarda sur l'épine qui hérissait l'extrémité de la cravache millénaire.
-Et cela, à quoi sert-il?
-À envoyer une décharge électrique qui assomerait un bantha, répondit le commerçant. Enfin si on le règle à la puissance maximale. Les nobles xanderiens possédaient dans leur animalerie personnelle des vornsk et des nexus qui ne sont pas des animaux faciles à élever. Et ils devaient les calmer par divers moyens.
-Je doute qu'une cravache xanderienne suffise à calmer un nexu ou à un vornsk, suggéra le nommé Toren d'un ton sceptique.
-Précisément, approuva Strat. Ils s'en sont aperçus très rapidement, surtout ceux qui s'en sorti indemnes. Et ils en ont préféré abuser sur des gens issus d'une classe sociale moins privilégiée que la leur, qu'ils prenaient plaisir à maltraiter ou à tuer pour la plupart.
-Et c'est ce qui a déclenché la Révolution des Impropres, affirma le client.
-Je vois que vous connaissez l'Histoire. Ravi d'avoir affaire à un connaisseur, le félicita le propriétaire des lieux.
Celle qui avait pour nom Larona, s'amusa à frotter le manche de l'outil nobliau contre sa tunique de soie, visiblement un peu ennuyée par cet échange historique.
-Je crois que cela plaira à Ilaya, déclara-t-elle en accrochant le regard de son compagnon.
-Tu gâtes un peu trop cette sauvageonne mal élevée, je me demande pourquoi, grogna ce dernier.
-C'est bientôt son anniversaire.
-Donc nous ferons un détour par Dathomir, génial.
Elle lui décocha un sourire taquin.
-Je pensais que cela te ferait plaisir de revoir ta mère, ta demi soeur ainsi que Travis, corellien grincheux.
-Si vous souhaitez diversifier vos cadeaux, je vends quelques pendentifs porte bonheur. Dont l'un possède justement des runes en paecien, le dialecte local de Dathomir, suggéra le chadra fan.
Celui-ci semblait être convaincu qu'il ne perdait décidement pas son temps avec ces derniers clients de la journée. Il espérait leur arracher des dizaines de crédits de plus, en bon commerçant avisé, cela allait de soi.
Dévoué dans cet unique et noble objectif, le non humain attrapa ce qui ressemblait à une pièce de monnaie en aurodium pour le brandir devant les deux humains curieux.
-Combien ça coûte? Fit Toren.
-Un prix d'ami, deux cents crédits. Pour la cravache xanderienne, quatre mille crédits. Et encore, je vous fais une ristourne.
La jeune femme aux cheveux blancs étouffa un grognement désapprobateur en saisissant vivement le pendentif pour l'étudier sous tous ses aspects avec un oeil sévère.
-Pour la cravache xanderienne, je vous crois sur parole, confia-t-elle. Par contre, je doute de la valeur que vous accordez à ce pendentif.
-Mais c'est authentique, insista-t-il, cela date de l'empire paecien!
-Je suis à moitié dathomirienne, rétorqua-t-elle, et à ma connaissance, l'empire paecien ne frappait pas sa monnaie en aurodium.
Cette fois Tic Strat perdit légèrement un peu de sa contenance surtout lorsque l'autre humain appuya à bon escient.
-Tous les clients ne sont pas des touristes, boule de poil.
Son ton sentencieux obligea l'intéressé à réagir.
-Dans ce cas, pardonnez ma méprise. Allez je vous fais ce pendentif à trente crédits, d'accord?

à suivre..

PS: je vous vois venir, comment cette petite transaction va-t-elle se terminer? ben vous le saurez plus tard quand j'aurais terminé :lol:

voilà bonne lecture

Avatar du membre
Zèd-3 Èt
Messages : 780
Enregistré le : 30 mars 2015, 17:50
Sexe : Masculin
Espèce : Céleste
Planète natale : Koros
Affiliation : Indépendant
Localisation : 92220, Bagneux

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par Zèd-3 Èt » 27 juin 2015, 09:04

La fic sur Cade Skywalker est sympa, même si on peut se demander pourquoi Mortis continue à se déplacer sans personne dedans. Quelques fautes toutefois, mais rien de trop grave.
Un trône est, si l'on ôte la soie et le velours, un échafaud tout fait.
Victor Hugo

Avatar du membre
mat-vador
Messages : 774
Enregistré le : 17 mars 2012, 13:10
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Jedi Noir

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par mat-vador » 30 juin 2015, 09:43

hello ;) ! je viens de publier sur star wars invention une nouvelle chronique du Jedi corellien ca s'appelle Agent des Sith:
http://swinv.com/v2/fanfics/?p=viewfanf ... legacy#365

être commerçant et agent des Sith à la fois peut être mauvais pour les affaires :twisted: . il faut choisir l'un ou l'autre :lol: .

bonne lecture et n'oubliez pas de profiter des soldes l'été sur Coruscant: emmenez Liars et Sethnah pour être certains d'acquérir de bonnes affaires :lol:

PS: je commence le tome 3 bientôt et comme c'est un tome il ne sera pas publié tout de suite, sûrement en hiver 8-)

Amber-Star
Messages : 432
Enregistré le : 01 décembre 2014, 21:38
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Anaxes
Affiliation : Indépendant

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par Amber-Star » 03 juillet 2015, 14:57

Pauvre Tic Strat.
Un bantha dans un magasin de porcelaine, ça fait du dégât. alors deux Banthas fous.... :twisted:
Bougez pas ! Les mains sur la table. Je vous préviens qu'on a la puissance de feu d'un croiseur et des flingues de concours.

Avatar du membre
Zèd-3 Èt
Messages : 780
Enregistré le : 30 mars 2015, 17:50
Sexe : Masculin
Espèce : Céleste
Planète natale : Koros
Affiliation : Indépendant
Localisation : 92220, Bagneux

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par Zèd-3 Èt » 03 juillet 2015, 16:26

Il n'a que ce qu'il mérite, après tout.
Un trône est, si l'on ôte la soie et le velours, un échafaud tout fait.
Victor Hugo

Avatar du membre
mat-vador
Messages : 774
Enregistré le : 17 mars 2012, 13:10
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Jedi Noir

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par mat-vador » 27 novembre 2015, 13:55

hello! la publication des chroniques a repris :D . je vous laisse découvrir la dernière sur star wars invention: http://swinv.com/v2/fanfics/?p=viewfanf ... legacy#365

bonne lecture!

Avatar du membre
mat-vador
Messages : 774
Enregistré le : 17 mars 2012, 13:10
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Jedi Noir

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par mat-vador » 05 décembre 2015, 23:22

hello à tous! je suis en train d'écrire une nouvelle chronique où un nouvel acteur va refaire son retour sur la scène galactique. allez je vous laisse découvrir quoi dans cet extrait ;) !

Espace Sauvage, Kesh, berceau de la Tribu Perdue des Sith, capitale Tahv

Lorsque le Haut Seigneur Attila Taalon remonta l'allée qui s'enfonçait dans les quartiers commerçants de Tahv, tous les badauts s'empressèrent de s'écarter de son chemin à la fois par crainte et par respect.
Le keshiri, grand et trapu, encapuchonné et accoutré de robes noires Sith, traînait dans son sillage une jeune congénère essoufflée, sortant à peine de l'adolescence, qui se garda bien de pester pour ne pas s'attirer la colère de son maître. Des tatouages Vor'Shandi parsemaient harmonieusement son teint facial lavande comme pour son maître.
-Plus vite, lui intima son professeur d'une voix rauque.
Elle serra les dents, la Tyro Jenya se demandant quelle tique de Uvak l'avait piqué. En fait, ils se pressaient de commander un achat dans le quartier le plus réputé de la capitale planétaire. Plus d'un siècle après sa quasi destruction par l'entité Abeloth, la cité datant de l'arrivée des ancêtres de la Tribu Perdue survenue plusieurs millénaires auparavant, s'était relevée comme l'aurait fait un phénix de ses cendres.
De grands projets se préparaient, l'apprentie du Haut Seigneur en était certaine. Et leur venue insolite dans un endroit qu'elle n'avait pas l'habitude de fréquenter, n'était peut-être pas due au hasard.
Ils empruntèrent une petite ruelle qui constituait un raccourci pour leur destination finale. Ils arrivèrent dans une avenue dallée piétonne et le maître Sith se dirigea sans une once d'hésitation vers ce qui ressemblait à un atelier d'orfèvrerie.
Sur le seuil les attendait un homme petit et courbé par un âge très avancé. Il se voûta davantage devant le représentant de la Tribu Perdue qui le toisait de haut en bas. Ce vieillard, quelque soient ses talents, n'était pas sensible à la Force.
Celui-ci bégaya avec servilité:
-Oh, monseigneur, c'est un honneur pour moi..
-Gagnons du temps, coupa sèchement Taalon. L'avez-vous terminé?
L'artisan se faufila d'un pas maladroit vers l'arrière de sa boutique avant de ramener un objet fin enveloppé dans de l'étoffe. Il le tendit vers le Haut Seigneur qui usa de la Force pour le découvrir.
-Vous serez satisfait, monseigneur.
-Je l'espère, je vous ai payé suffisamment cher.
La garde d'un shikkar émergea de sous le tissu et Taalon s'empressa de saisir le poignard de cérémonie pour en inspecter la moindre impefection. Le keshiri ressentait aisément la peur du fabricant qui n'ignorait pas qu'il pouvait le tuer pour manifester son mécontentement.
La jeune Tyro observait ce ménage d'un regard distrait. Ainsi elle et son maître avaient quitté la flotte stationnée le long de la route de Rimma.. pour acquérir un autre shikkar. Un motif qui lui paraissait bien futile par rapport à l'attaque massive que la Tribu Perdue s'apprêtait à lancer sur Dromund Kaas, le repaire du Sith Unique. Et à laquelle elle brûlait de s'illustrer.
Cet assaut décisif ne serait déclenché que lors du retour de l'expédition envoyée par le Grand Seigneur Piers Malekhan contre Dathomir, un de leurs fiefs de la Bordure Extérieure. Un voyage long et tortueux compte tenu de la position de cette planète située de l'autre coté de la galaxie.
Qui devait néanmoins infliger un coup de semonce à ces soi disants Sith arrogants..
Jenya fut arrachée de ses pensées et de ses rêves de gloire par le Haut Seigneur qui s'était tournée vers elle en lui présentant le shikkar. L'éclat de sa lame de verre scintillait alors qu'elle croisa le regard de son maître.
Ses traits étaient impénétrables, ce qui provoqua l'indécision de la jeune keshiri.
-Maître? Fit-elle d'une voix hésitante haut perchée et soyeuse.
-Ceci t'appartient désormais, Tyro Jenya. Tu l'as mérité.
Un sentiment de joie déferla en elle, tel un soudain raz de marée. Le choc de la révélation la submergeait mais son dur apprentissage reprit le dessus. Elle appartenait à la Tribu Perdue, elle devait continuer à s'interdire à dévoiler la moindre émotion.
Elle prit avec un mélange d'incertitude et d'avidité le shikkar entre ses paumes. C'était un immense honneur qui lui était accordé.
-Monseigneur, je saurais me montrer digne de vous et de ma famille, déclara-t-elle le timbre cassé. De la Tribu Perdue.
-Je n'en doute pas, Jenya.
Elle se redressa pleine de fierté, avant de croiser le regard sévère de son professeur. Il avait repris une façade glaciale, qui lui était si familière depuis qu'elle avait quitté sa famille pour subir son enseignement rigoureux.
-La Force est puissante en toi depuis ta naissance. Je t'ai vue grandir et développer ton potentiel, je t'ai prise sous mon aile alors que le reste du Cercle refusait de te considérer.
-Ils ont tort, ne put-elle s'empêcher de gronder entre ses dents.
Preuve que si elle avait survécu à sa formation, c'était en partie grâce à sa rancune. Certains Haut Seigneurs et Dames Noires avaient cessé de la mépriser pour la considérer maintenant comme une rivale potentielle.
-Oui, appuya Attila Taalon, ils ont eu tort de te sous estimer. Tu es forte et ambitieuse, ton heure viendra bientôt.
-Es-ce que cela signifie que..
Elle n'acheva pas sa question, débordant d'enthousiaste. Que le Haut Seigneur s'empressa de tempérer.
-Pas encore, répondit-il. Mais tu deviendras certainement Sabre après que nous aurons écrasé nos ennemis du Sith Unique.
-Mais je n'ai pas le droit de posséder un shikkar alors, fit-elle remarquer avec une certaine crainte. Si le Grand Seigneur l'apprend..
-Je l'informerais moi-même. Ainsi le blâme ne retombera que sur moi.
Elle rangea alors son shikkar à la ceinture, derrière son sabre laser. Un peu de discrétion ne lui couterait rien, elle risquait de s'attirer la jalousie des autres Tyro ce qui serait finalement un moindre mal par rapport à la colère du Grand Seigneur.
-Vous avez bien travaillé, voici pour vous.
Le Haut Seigneur offrit en récompense une bourse compacte que le marchand, tremblant de soulagement, accepta sans se faire prier.
-Mille fois merci, monseigneur, s'écria-t-il. Soyez certain que votre générosité ne sera pas ou..
Il n'avait pas terminé sa phrase que les deux keshiri avaient déjà repassé le seuil pour se retrouver à l'extérieur. Ils devaient regagner en effet leur vaisseau pour rejoindre la Flotte de la Tribu Perdue qui allait en finir bientôt avec Dromund Kaas.
D'après les rapports que son maître lui avait transmis, Jenya savait que ce monde possédait une laideur repoussante. Insignifiante devant la beauté du principal continent montagneux Keshtah qui entourait leur capitale, entièrement empreinte de la culture keshiri raffinée et élégante. Tout le contraire de ces mécréants du Sith Unique qui faisaient penser à des hyènes tatouées plus bestiales qu'intelligentes.
Sur le chemin, elle ralentit intentionnellement pour admirer depuis un aplomb qui dominait les quartiers périphériques de Tahv, la splendeur de Kesh.
Elle avait grandi pendant une enfance insouciante au milieu de ces vallées boisées enserrant de grands lacs paisibles où se désaltéraient les uvaks, des reptiles ailés fins et agiles qui servaient de monture aux privilégiés de Kesh. Son regard porta sur les crêtes des cimes qui dessinaient une frontière parfaite avec l'horizon azur lointain.
Son mentor perçut presqu'immédiatement qu'elle ne lui emboîtait plus le pas. Il usa de la Force pour s'écrier:
-Tyro?
Mais elle n'écoutait pas. Car sous ses yeux, tout avait subitement pris feu.
À ses pieds, elle entendit les cris de damnés qui se tordaient dans un étrange ballet funeste, comme des marionnettes agitées par une tempête. Transformées en torches vivantes. Leurs maisons n'étaient plus que des bûchers, tout comme les vallées au loin.
Une mer de flamme irréelle, dont les vagues lumières se reflétaient sur la surface calme, une harmonie contrastant avec la furie de la destruction alentour. Des uvaks hurlaient de façon stridente, alors qu'ils s'écrasaient au sol les ailes déchiquétées. Le ciel de Kesh lui-même se teintait d'une nuance rouge sang.
Et de gigantesques vautours de duracier planaient en orbite, quadrillant l'atmosphère sévèrement pour bloquer toute échappatoire à cet enfer. Des filaments ionisés frappèrent subitement la surface du monde meurtri, allumant d'autres incendies.
-Tyro!
Cette fois la voix dure de son maître la fit revenir à la réalité. Elle écarquilla les paupières alors que le Haut Seigneur la dévisageait avec intensité. Les ravages de l'apocalypse avaient disparu, tout était redevenu paisible et insouciant comme avant.
Elle s'aperçut que sa main tremblait et elle se dépêcha de la cacher derrière son dos. Cela n'échappa pas à Taalon.
-Que se passe-t-il? Demanda-t-il vivement.
Elle le sentit sonder son esprit, lui mentir serait futile. Elle n'en avait pas l'intention, de toute façon.
-J'ai eu une Vision, maître.
Attila Taalon, de son coté, percevait clairement son bouleversement grâce à ses sens en alerte. Cela le rendit anxieux. Il l'encouragea à poursuivre d'une inclinaison raide du menton.
-Nous allons être bientôt attaqués, l'ennemi arrive.
Sous le coup de l'étonnement, le teint lavande du keshiri se décolora une fraction de seconde. Avant de recouvrer son sang froid.
D'une poigne de duracier, ses doigts se refermèrent sur l'avant bras de la Tyro, qui avait émergé de son hébètement. L'entraînant à sa suite, à travers la foule inconsciente bien évidemment du danger pressant.
-Nous n'avons pas de temps à perdre, nous devons rallier la Flotte et avertir le Seigneur Malekahn.

j'espère que vous avez adoré :twisted:

Avatar du membre
mat-vador
Messages : 774
Enregistré le : 17 mars 2012, 13:10
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Jedi Noir

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par mat-vador » 19 décembre 2015, 12:38

bonjour à tous ;) ! je viens de publier sur le site Star wars Invention ma nouvelle chroniquede Jedi corellien: Kesh, la bataille des Sith. la Tribu Perdue est de retour :twisted: !
c'est par ici: http://swinv.com/v2/fanfics/?p=viewfanf ... legacy#365

voilà, bonne lecture et bonnes fêtes (et bon film pour ceux qui comme moi n'ont pas encore vu l'épisode VII).

Amber-Star
Messages : 432
Enregistré le : 01 décembre 2014, 21:38
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Anaxes
Affiliation : Indépendant

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par Amber-Star » 20 décembre 2015, 18:17

la Tribu Perdue est de retour :twisted: !
De retour?
J'ai plutôt l'impression qu'elle va subir une nouvelle éclipse.
Il sont vraiment bien, ces Siths: ils n'ont pires ennemis qu'eux mêmes!
La preuve: quoiqu'il fasse, quelques soient ses exploits, le pauvre Liars se fait toujours punir par sa maîtresse! :cry:
Bougez pas ! Les mains sur la table. Je vous préviens qu'on a la puissance de feu d'un croiseur et des flingues de concours.

Avatar du membre
Zèd-3 Èt
Messages : 780
Enregistré le : 30 mars 2015, 17:50
Sexe : Masculin
Espèce : Céleste
Planète natale : Koros
Affiliation : Indépendant
Localisation : 92220, Bagneux

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par Zèd-3 Èt » 27 décembre 2015, 17:43

J'ai lu les deux dernières chroniques.
Attila ? Sérieux ? Dark Taalon ? Attila ?!

Je te conseille de te relire attentivement, il reste quelques fautes de ci de là.
Un trône est, si l'on ôte la soie et le velours, un échafaud tout fait.
Victor Hugo

Avatar du membre
mat-vador
Messages : 774
Enregistré le : 17 mars 2012, 13:10
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Jedi Noir

Re: Jedi corellien: publication des chroniques

Message par mat-vador » 28 décembre 2015, 00:16

Attila ? Sérieux ? Dark Taalon ? Attila ?!
en ce qui concerne le descendant de Sarasu Taalon, il y a un point qui te choque précisément :?: ? vu comment tu t'es exclamé :lol: .

Répondre