[Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Vous dessinez, écrivez ou faites des vidéos ? Présenter vos créations ici !
Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 175
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Sith
Planète natale : Mrlsst
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Tenebrae

[Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par Dark Asmodeus » 28 mai 2015, 18:35

Bonjour a tous voici le premier chapitre de ma nouvelle histoire. :)
Les Aventures de Jor Saltarec
Chapitre I : L'enfant

Monde du noyau, planète Vankis, a proximité de Sanass, une heure avant l'ordre 66.

Le soleil venait de se lever sur Vankis, cela faisait maintenant quatre jours où le chevalier Jedi Malwik Saltarec et ses troupes clones cherchaient des survivants d'une attaque séparatiste qui ravagea la planète.

Le groupe arriva devant l'ancienne cité fortifier appelé Sanass, cette ville, qui fut la capitale de Vankis, n'est plus qu'un amas de ruines et de mort.

- Encore une ville en ruine, soupira le commandant Mow.
- Ne perdons pas espoir Mow, nous finirons par trouver des survivants, je le sens, lui répondit Malwik.
- Si vous le dites général.
- Commandant, séparons-nous, vous est vos hommes explorer le centre de la cité, moi j'explore les périphéries, donnés une sépulture décente a tous les corps que vous trouverez.
- À vos ordres.

Malwik se mit en marche, toutes les maisons qu'il explora était jonché de cadavres, le chevalier Jedi, tenta de contenir ses émotions mais c'était trop dur, il tomba à genoux et pleura, quand soudain il entendit des crie d'enfant.

- Un bébé ? Se demanda le Jedi, qui prenaient ses pleurs pour une hallucination.

Il se releva et suivit la direction des pleurs, il finit par trouver une maison en ruine. Deux jeunes personnes, un homme et une femme, était dans les débris, il sut aussitôt qu'ils étaient morts, quand les pleurs reprirent, dans une pièce qui semblait être une chambre, il dégagea les débris avec ses pouvoirs, et trouva un petit bébé.
Oh non ! Dit Malwik en voyant l'enfant, en pleurs, seuls au milieu de ce monde de désolation.
Il prit l'enfant et l'enveloppa dans sa tunique rouge de Jedi, pour le réchauffer, puis il sortit de la maison et reprit son exploration.

Au même moment, au centre de la cité.

- Commandant, nous n'avons trouvé aucun survivant, les derniers corps ont été enterrés.
- Bien, retournons voir maître Saltarec.

À ce moment l'holo communicateur de Mow se mit à sonnet.
Il l'activa, la personne présente sur l'hologramme était Palpatine, enveloppé de sa tunique noir.

- Commandant, il est temps d'exécuter l'ordre 66 ! ordonna Palpatine.
- Bien mon seigneur, répondit Mow.
- Vous avez entendu les gars. Trouvez le Jedi est tué le ! Et ramené moi sa tête !
- À vos ordres. 

Les hommes du commandant Mow se séparèrent en plusieurs petits groupes, pour mettre la main sur Malwik.
Le lieutenant Ix fut le premier à trouver le Jedi, il ordonna à ses hommes de faire feu.

- Abattez-le !
- À vos ordres.

Les clones à l'armure blanche et jaunes pointaient leur arme en direction de Malwik. Le Jedi, qui avait senti que quelque chose n'allait pas se cacha derrière les restes d'un mur, les lasers bleus des armes clones explosèrent sur le mur.

- Pourquoi mes clones me tirent dessus ? Se demanda le Jedi.

Le Jedi, se déplaça pour trouver une nouvelle cachette au moment où deux clones arrivèrent au niveau du mur.

- Il n'est plus ici, dit un des clones a Ix
- Trouvez-le !

Saltarec observaient les clones cacher derrière un amas de roches est de métal, sachant qu'il ne pourrait pas quitter la cité sans être vue, il posa le bébé et décida de se battre.
Malwik, sortie de sa cachette et activa son sabre laser, les deux clones qui l'avaient repéré lui tirèrent dessus, le Jedi renvoya les lasers sur eux, les tuant immédiatement.
Ix est le reste de ses hommes qui avait entendu les bruits de laser, arrivèrent peut après sur les lieux et ouvrier le feu sur Malik. Le Jedi affronta les clones et s'en débarrassa sans trop de difficulté. Il retourna dans sa cachette et reprit l'enfant.

Pendant trois jours, Malwik se cacha des clones en trouvant refuge dans les restes d'une maison, dans une grotte ou dans laforêt, il dut également affronter les clones à plusieurs reprises, qui parvenait à le repérer.

Le quatrième jour, Malwik retrouva le vaisseau de transport qui les aamené, lui et ses hommes, sur Vankis. En montant à bord Malwik installa le bébé dans la cabine puis il alla consulter un message envoyer un peu plus tôt, lui expliquant que la république était tombée, Palpatine avait prix le pouvoir en remplaçant la république par un empire, et que les clones devaient massacrer tous les Jedi.

Il activa les propulseurs et quitta la planète, puis rentra lescoordonnés de la Kalor IV avant de passer en hyperespace.
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Avatar du membre
mat-vador
Messages : 774
Enregistré le : 17 mars 2012, 13:10
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Jedi Noir

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par mat-vador » 28 mai 2015, 22:16

j'attends la suite impatiemment! il y a un peu moins de faute d'ortographe ;)

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 175
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Sith
Planète natale : Mrlsst
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Tenebrae

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par Dark Asmodeus » 11 juin 2015, 18:11

Chapitre II : mort d'un Jedi

Bordure extérieure, planète Kalor IV, système de Kalor, un an avant la bataille de Yavin.

Dix-huit ans était passés depuis la découverte de l'enfant par Malwik, les deux individus vivaient depuis autant d'années, cachés sur Kalor IV.
Jor était maintenant âgée de dix-huit ans, il sortit de sa maison située en périphérie de la ville de Kwilix, la nuit était tombée depuis plusieurs heurs, les trois lunes et les étoiles se reflétaient sur les mûres en Statium* des bâtiments de la ville.

Le jeune homme mesurait environ 1,80, il était habillé d'une bure de Jedi rouge et avait les cheveux courts, il observait les étoiles, se demandant ou pouvait se trouver sa planète natale. 
Malwik lui avait en effet parlé de ses origines quand il fut en âge de comprendre.

- Tu cherches Vankis, lui demanda Malwik en sortant de la maison, un morceau de pain Kalorien a la main.
- Oui, aujourd'hui ses le jours où tu m'as trouvé, et à chaque fois je suis nostalgique.
- Je comprends, répondit Malwik d'une voix très calme, elle est ici, rajouta il en pointant du doigt une zone de l'espace entre deux des lunes de la planète, une zone avec trois étoiles en forme un triangle.
- Tu crois qu'il y encore des survivants ? Ou je suis vraiment le dernier Vankien ? 
- Tu n'es sûrement pas le seul survivant, certain Vankien n'était peut-être pas sur place quand la tragédie est arrivée.
- Sûrement, répondit Jor en baisse la tête.

Pendant ce temps, dans l'espace

Le Devastator qui était chargé de surveiller la zone s'approcha de l'orbite de Kalor IV.
Dark Vador, qui étaient dans la salle de contrôle regardait la planète par la bais vitré.

- Un Jedi ! Se dit-il en sentant une présence.

Le seigneur sith se retourna et alla jusqu'à un ordinateur où étaient deux officiers.

- Commandant, préparer ma navette, je dois me rendre sur cette planète.
- À vos ordres seigneur Vador.

Peut après sur Kalor IV

Malwik et Jor regardaient toujours les étoiles, quand soudain il vire la navette traverser le ciel.

- Papa, tu as vu .
- Oui, rentrons à la maison, j'ai un mauvais pré-sentiment

Une fois rentrer dans la maison, Malwik, sortie d'un coffre un vieux sabre laser poussiéreux, arme qu'il n'avait pas utilisé depuis presque vingt ans.

- Qu'est-ce que c'est ? Demanda Jor
- Mon vieux sabre laser, larme des chevaliers, une arme noble,d'une époque plus civilisée.
- Tu vas t'en servir . 
- Je ferais mon devoir en te protégeant.

Malwik sortie de la maison et activa le sabre, la lame verte jaillie de la poignée en statium chromé, puis désactiva son arme, se mit à genoux et médita en attend l'arrivée de Vador.

La navette du sith se posa en périphérie de Kwilix, dans l’épaisse forêt, dissimulé par les arbres millénaires. La porte s'ouvrit et Vador apparu accompagné d'une partie de la 501ème légion. 

Il se dirigea vers la source de force qu'il sentit depuis tous a l'heure.
Il arriva devant Malwik, toujours en train de méditer, le seigneur sith activa son sabre laser, la lame rouge sang illumina l'armure noire du sith.

- Bienvenu Anakin, répondit Malwik
- Anakin Skywalker est mort ! Rétorqua Vador
- Hum, je voie. Répondit Malwik en se relevant et en activant son arme.
- Vous allez mourir jedi !
- Si telle est ma destinée.

Les deux adversaires engagèrent le combat, Malwik savait qu'il ne faisait pas le poids, il n'avait plus utilisé son sabre depuis longtemps et il avait perdu la main, mais il ne laisserait pas Dark Vador touché à Jor.
Les deux lames de couleur s’entrechoquaient, illuminant la petite maison en statium de vert et de rouge, Malwik reculait de plus en plus sous les puissants coud de Vador, l'ex jedi lança une poussée de force qui fit reculer le sith de quelque mètre, lui donnant un peu de répit.
Essoufflé, Malwik tenta de rester concentré tan bien que mal.

- Déjà fatigué ? Rétorqua Vador qui se releva.

Malwik réengagea le combat, mais il subissait encore plus les assauts de Vador, le sith utilisa la technique cho maï avant d’enchaîner avec un shiak.
Jor, caché pendant tout le combat, passa la tête par la fenêtre au moment où la lame rouge transperça la poitrine de malwik.

- Noooonnnnn ! Cria le jeune homme.
 
Jor se précipita à l'extérieur de la maison, un sabre kalorien a la main, la lame, fabriqué en statium pouvait résister au sabre laser, jor l'utilisa en attaquant Vador d'une attaque verticale, le sith para le coup de son sabre.

Jor lança une seconde attaque, qui par miracle réussi a tranché la main de Vador qui fut désarmé, le sith propulsa le jeune avec une poussée de force, sous le choc Jor lâcha son sabre et finit sa course contre le solide mur de métal de sa maison.

Presque inconsciente, jor ne vit pas arrivée Vador, son sabre kalorien en main, le sith entailla le torse de Jor en diagonale, de l'épaule droite à la hanche gauche, sous la douleur jor s’évanouit,Vador, décident qu'il avait vaincu son adversaire retourna à sa navette, avant de rejoindre le Dévastator et quitter le système Kalor.

Peu après un groupe de kalorien dirigé par Kohrn, arrivèrent à la maison de Malwik.

- Oh non, on est arrivé trop tard ! Dit Kohrn, en larmes
- Non, regarde contre le mur de la maison, Jor vit encore !
- Khann, prend une partit des hommes et emmène le corps de Malwik à l'infirmerie de Kwilix, nous on emmène Jor.
- Ok

Les kaloriens mirs les corps sur des civières et partir en direction de Kwilix.

Une journée plus tard

Jor se réveilla, le torse bandé, mais il ne savait plus ou il était ni ce qu'il s’étaie passé.

- Kohrn ? 
- À sa y est tu est réveillé.
- Que s'est-il passé ? 
- Tu ne te souviens rien ? De Dark Vador, du duel entre Malwik et Vador ? 
- Le duel ? Non ça ne me dit rien, et ou est Malwik.
- Il euh......., dit Korhn ne sachant pas quoi dire.
- Dit moi la vérité, Kohrn, ou est mon père.
 
Le kalorien se déplaça de l'autre côté du lit de Jor, dévoile un sarcophage.
Jor, surpris, se leva de son lit et s'approcha du sarcophage, il vit, a travers la petite vitre installée sur le couvercle, le visage de Malwik, il comprit aussitôt qui son père n'était plus de ce monde.
Il pleura quelques minutes sur le sarcophage, avant que Kohrn ne vienne le rejoindre.

- Désolé.
- Ne le soit pas, c'est de ma faute si Malwik est mort, s'il ne m'avait pas trouvé il y a dix-huit ans tous sa ne serais pas arrivé.
- Non Jor, tu n'y es pour rien, ton père était un jedi, a l'époque de la république ils protégeaient la
galaxie, mais depuis l'avènement de l'empire et la naissance de Dark Vador, les jedis sont traqués et tués, ton père est malheureusement une des victimes de se putain de régime !
- C'est donc la faute de l'empire ? 
- Oui Jor.
- Alors vient avec moi, prenons un vaisseau et affrontons l'empire ! Répondit Jor en se relevant et en attrapent le col du vêtement de Kohrn
- C'est vraiment ce que tu veux. 
- Oui !
- Bien, sèche tes larmes et vient me rejoindre dans la forêt a côté de la statue de Know. 

Kohrn partie donc pour la forêt, Jor, sécha ses larmes dit adieux à Malwik, et alla rejoindre Kohrn dans la forêt. Il arriva devant la statue de Know, le héros kalorien, qui affronta les séparatistes au côté de la république pour sauvé Kalor IV, Kohrn l'attendait pas très loin dans une clairière, il fut rejoint par jor.

- Regarde !
- Kohrn appuya sur une télécommande, est un vaisseau long de huit cents mètres apparus.
- Un vaisseau ? Se demanda Jor.
- Oui, le dernier modèle du croiseur kalorien, construit peu de temps avant la fin de la république, il devait servir à défendre la planète, mais avec l'avènement de l'empire on fut contraint de le détruire, le roi décida de le caché dans cette clairière, il est ici depuis dix-sept ans, on espérait, l'utilise un jour, se jours est arrivés !
- Incroyable ! Quel est son nom ? 
- À toi de choisir, ses ton vaisseaux après tous.
- Mon vaisseau ? 
- Oui, moi et mes hommes nous t'accompagnons affronter l'empire mais le vaisseau est sous ton commandement.
- L'Altreon, ça sonne bien comme nom. 
- Comme le prédateur de Kalor V ?
- Oui Kohrn, l'Altreon, ne laisse pas échapper sa proie, et ne fait pas de cartier, ses exactement ce vaisseau.
- Je vois. Monte à bord, nous te rejoignons tout a l'heure.

Environs deux heures après son départ, Kohrn revient au vaisseau avec ses hommes, ils montèrent à bord et trouvèrent Jor en salle de commandement assis sur le siège du capitaine.

- Alors où allons-nous capitaines ? 
- À kohrn, tu es de retour. Dit Jor en se retournant.
- Oui j'ai été chercher mes hommes on peut partir quand tu veux.

Sept Kaloriens s'étaient installés devant des ordinateurs placés juste devant le fauteuil, lui-même monté sur une petite estrade.

- Je suis prêt, allons-y. Ordonna Jor
- Bien, j'allume les moteurs, répondit Kohrn assis au centre.

Les quatre moteurs du vaisseau s’allumèrent en bleu, de la fumée se rependit dans toute la clairière et le vaisseau décolla.

- Nous allons voler un peu est testés tous les composants du vaisseau.
- À tes ordres.

Le vaisseau quitta l'orbite de Kalor IV, est partie dans l'immensité de l'espace.

*Statium: Métal pouvant résister au sabre laser, présent en abondance sur Kalor IV et Kalor I, utiliser par les Kaloriens pour toute leur constructions (Architecturale, technologique, spatial, etc)
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Avatar du membre
mat-vador
Messages : 774
Enregistré le : 17 mars 2012, 13:10
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Jedi Noir

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par mat-vador » 11 juin 2015, 22:14

quelques fautes encore mais continue à publier ;)

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 175
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Sith
Planète natale : Mrlsst
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Tenebrae

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par Dark Asmodeus » 18 juin 2015, 17:42

Chapitre III : le clone

Bordure extérieure, système Felucia, orbite d'Imei, une semaine plus tard

Jor était dans sa cabine, en train de regarder les affaires ayant appartenu à Malwik, il se remémorait tous les moments, bon et moins bon, qu'il avait vécu avec la personne qui a été son père. 
Le jeune homme avait abandonné sa tenue rouge de Jedi, pour une tenue plus classique, composé d'un pantalon en tissu Kalorien, des bottes, une chemise en tissu Kalorien et une veste en cuir de Norax.
Le jeune Vankien lisait un carnet en cuir de Bantha, dans lequel Malwik racontait ses batailles durant la guerre des clones. Il était impressionné de voir tous se qu'avait accomplis Malwik quand il fut Jedi.

Kohrn quant à lui surveiller les capteurs en salle de contrôle, en effet le secteur était occupé par le pirate Sans Nom, un ancien clone de la guerre des clones ayant volé un destroyer Venator.

- Aucune trace de Sans Nom ? Demanda Koona, un des kolariensen salle de contrôle
- Non aucune, mais restons vigilants, il peut surgir à tout moment.
- Le bouclier est l’armement son t-ils opérationnelle . DemandaKohrn au chef mécanicien, Klow.
- L'armement est prêt mais le bouclier a besoin de quelque réglage
- Ok occupes-toi en immédiatement?
- D'accord sa marche

Au moment où Klow revenaient en salle des machines, une explosion retentit et déclencha l'alarme du vaisseau.

- Qu'est que ? Se demanda Jor en se levant en vitesse avant de mettre sa ceinture sur laquelle était ranger son blaster KW-15.

Le jeune homme sortie en trombe de sa cabine, avant de prendre un des ascenseurs et de rejoindre la salle de contrôle.

- Que se passe-t-il ? Demanda Jor en arrivant 

On est attaqué par Sans Nom, il a dû nous repérer et nous attaque par ce qu'il croit que ce système est son territoire.

- Jor venait de s'asseoir sur son fauteuil
- Qui est Sans Nom ? Demanda Jor
- Un ancien clone ayant participé à la guerre des clones, lorsque l'ordre 66 fit déclencher il tua son général, le chevalier Jedi Zabrak Zoktar, refusant de se soumettre au nouveau régime impérial, il vola le destroyer Venator ou il fut engagé, avant de disparaître. Depuis il commet des actes de piraterie partout dans la galaxie 
- Bien, lève le bouclier, et préparent les armes

Les quarante turbo lasers lourd et les trente canons laser de l'Altreon ouvrèrent le feu sur le Dragon sanglant.

À bord du Dragon sanglant

- Levez le bouclier et feu à volonté sur ce vaisseau ! Ordonna Sans Nom
- À vos ordres.

Les huit turbo lasers lourd ouvrèrent le feu sur l'Altreon, les lasers bleus et le laser jaune* traversaient, a la vitesse de la lumière, la zone séparant les deux appareils, avant d'exploser sur leurs boucliers respectifs.
 
- Capitaine, notre bouclier ne tiendra pas longtemps à cette cadence, dit un des hommes de Sans Nom
- Rediriger toute la puissance sur les écrans avant et manœuvrer pour nous rapprocher, nous utiliserons les missiles driller.
- À vos ordres.

Le Dragon sanglant, s'approcha à pleine vitesse de l'Altreon, les deux appareils furent bientôt côte à côte

- Feu ! Cria Sans Nom

Une dizaine de missiles driller fur expulser des puissants canonsdu vaisseau, il finit bientôt leur course contre la coque en stadiumde l'Altreon. 

Le vaisseau, bien que protéger par sa coque ultra-résistante, fut endommager par les impacts.

- Capitaine, leur coque est trop résistante, leur coque n'a subi quedes dégâts externes, aucun missile ne la perforer
- Lancer une deuxième salve !
- À vos ordres

Cette fois la seconde salve, transperça la solide coque enstadium, causent de lourds dommages au vaisseau.

De retour à bord de l'Altreon

- Rapport, d'avarie ! Cria Jor
- Plusieurs trouent dans la coque au niveau du secteur 6, l'hyper propulseur est endommagé mais devrait tenir pour un seul voyage et perte de dix turbos , perte de trente pour cent d’énergie. Devons-nous continuer le combat, leur bouclier tien toujours et ce n'est pas sûr que notre missile le traverse .
- Ne prenons pas de risque, rentre les coordonnés hyper spatiaux le plus proche et quittons la zone.

À bord du Dragon Sanglant

- Continuez à faire feu avec les turbos lasers ! 
- À vos ordres
- Capitaine, le vaisseau se déplace
- Suivez-le !
- Il tente de fuir, ils veules sûrement passé en hyperespace
- Alors détruisez leur hyper propulseur !
- À vos ordres capitaine.

Malheureusement, pour Sans Nom le vaisseau passa en hyperespace peu après.
Le pirate regarda le vaisseau partir à toute vitesse.

- Capitaine ? 
- Rentrons.
- À vos ordres.

Le Dragon Sanglant passe également en hyperespace.


Laser jaune des canons de l'Altreon : la couleur jaune est due au gaz utilisé par les Kalorien pour leur arme, gaz provenant de Kalor VI et VII
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Amber-Star
Messages : 432
Enregistré le : 01 décembre 2014, 21:38
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Anaxes
Affiliation : Indépendant

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par Amber-Star » 18 juin 2015, 18:54

Je me demande ce que l'Altreon vaudrait contre un destroyer Impérial.
Quel est l'effectif exact de l'équipage? Il y a sept Kalorien dans la salle de commande, mais combien à l'artillerie, aux machines, etc. ?
est-ce un vaisseau automatisé?
Bougez pas ! Les mains sur la table. Je vous préviens qu'on a la puissance de feu d'un croiseur et des flingues de concours.

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 175
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Sith
Planète natale : Mrlsst
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Tenebrae

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par Dark Asmodeus » 19 juin 2015, 10:00

Voici les caractéristique de l'Altreon:

Nom
Croiseur Kalorien
Classe
Vaisseau de Combat lourd
Constructeur
Space Institute Kalorienne (SIK)
Taille
800 m
Équipage
235 personnes actuellement
158 artilleurs
1 300 membre en fonctionnement optimale
Fonctionnement en automatique possible
Armement
40 Turbolaser lourd (80 artilleurs ou automatique)
30 Canons laser (30 artilleur ou automatique)
30 Canons ionique (automatique)
16 tube lance missile (trois artilleur ou automatique)
8 rayon tracteur (automatique)
2 escadron de chasseur Kalorien (24 chasseurs)
Soute
15 000 tonnes métriques
Hyperpropulsion
x1,5 (de secours : x6)

Le vaisseau fonctionne actuellement avec un équipage réduit et les chasseur ne son pas utilisé.

pour les effectif: il y a deux artilleur par turbolasers, un par canon laser et trois par lance missile, les canon a ion et les rayon tracteur son eu totalement automatisé. Il y a sept Kalorien en salle de commande plus un commandant, quatre Kalorien a l'infirmerie, deux en cuisine, cinq par propulseurs (le vaisseau en a trois), quatre a l'hyperpropultion, vingt quatre pilote, vingt a l'entretien du vaisseau et des chasseur.

En suite contre un destroyer impérial difficile a dire, son armement est conséquent mais le destroyer a l'avantage de posséder des chasseurs et un équipage complet.
Avec tous l'effectif l'Altreon pourais, je pense, rivalisé un temps avec un destroyer
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 175
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Sith
Planète natale : Mrlsst
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Tenebrae

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par Dark Asmodeus » 04 août 2015, 18:59

Bonjour a tous, sa fait longtemps que je n'ai pas poster, voici donc le chapitre 4 première partie, il est en deux partie par se que il est long (j'ai déjà cinq page sur Open Office)

le voici:

Chapitre IV : une nouvel recru

Bordure extérieure, planète Oaazci*, trois jours après.

Dna 'sa, une jeune Twi'lek de dix ans venait de tomber de fatigue, un Oon**, Sono, qui était ami avec la petite et qui l'avais élevé, alla la voir.

- Dna 'sa ! Cria le Oon en arrivant à côté de l'enfant.

La petite fille ouvrit légèrement les yeux.

- Sono, je suis fatigué et j'ai faim. 
- Je sais, tien voilà un morceau de pain, mange à ta faim.

La petite fille avala le morceau de pain à toute vitesse et se blottit dans les quatre bras du Oon.

- Maudit Saanabad, dix mois qu'il nous oblige à creuser et a extraire du minerai pour construire son palais, pensa le Oon.

À ce moment un garde doré, les garde de Saanabad, vire les deux esclaves.

- Reprenez immédiatement le travail, erreurs de la nature !

Sono posa délicatement la petite aux soles, et alla voir le garde.

- La petite a besoin de manger est de se reposer ! Laissez-la rentrer au camp.
- J'ai dit reprenez le travail, mutant !

Sono étais rester calme jusque-là mais s’était trop, il frappa le garde qui tomba à terre.
Tous les esclaves avaient arrêté de travailler et étais en train de regarder stupéfaits, Sono tabasser le garde. 
L'Oon monta sur le garde et la frappa plusieurs fois au visage avec ses quatre bras, il finit par trouver une grosse pierre qu'il utilisa pour lui exploser le crâne.
Au même moment deux autres gardes arrivèrent pour neutraliser Sono, l'un d'eux activa un bouton situé sur son avant-bras, déclenchant la puce installée dans la nuque de Sono, lui donnant une puissante décharge.
Les deux gardes arrivèrent peut après a la hauteur du Oon, et commença à le tabasser.
C'est à ce moment que la petite Dna'sa se réveilla, elle vit Sono essayer de se débattre sous les coups des gardes.
Elle se retourna et vit les autres esclaves regarder sans rien faire.

- Allez aider Sono, défendez-le, ils vont le tuer. Cria la petite fille qui se mit à pleurer.
- On ne peut pas, si on l'aide les gardes nous ferons la même chose. (traduis du rodien) Lui dit un vieux rodien qui tenait à peine sur sa canne.
- Vos ete tous des lâches, cria la petite fille, toujours en pleurs.

Les esclaves baissèrent la tête n'osant rient de dire.

Dna'sa se retourna, bien décider à aller porter secours à son ami, elle trouva un bâton en bois qu'elle ramassa, la petite fille courue en direction de sono et frappa de toutes ses forces dans la jambe d'un des gardes, qui ne sentit pas grand-chose, le garde renvoya le coup à la petite qui fut propulser sur une vingtaine de mètres avant de toucher le sol.

- Salle morveuse, cria le garde qui aller donner un coup quand il fut stoppé.
- Stop ! Cria quelqu’un.
- Chef ? Répondit le garde. 

Saanabad venait de sortir de son palais en construction. L'humain d'une cinquantaine d'années portait une riche tunique de Corusant, il détestait toute personne non humaine, il en avait fait son métier, il vendait des esclaves extraterrestres à toute personne fortunée y compris l'empire.

- Que se passe-t-il ici ? Cria la vielle humaine.
- Cette esclave Oon n'a pas voulu travailler, un de nos hommes est venue pour l'obliger à reprendre le travail, mais il l'a frappé et la tuée avec une pierre, nous sommes donc intervenue.
- Vous avez bien fait, répondit Saanabad en tendant des crédits au garde.
- Mettez mois cette chose au fer, et renvoyez les autres au camp,ils ne travailleront plus aujourd'hui.
- À vos ordres.

La vielle humaine fit voler sa cape et rentra dans son palais.

Les gardes emmenèrent Sono en cellule pendant que les esclaves rentrèrent dans leur campement, la petite Dna'sa regarda son ami se faire emmener, puis elle leva la tête regardant le ciel bleu de la planète, soudain, elle aperçut un objet avec de la fumer s’échappe à l'arrière traversé le ciel, elle avait
déjà vue des météorites et elle savait que s'en en était pas une, elle devina alors que c’était un vaisseau, elle pensait qu'il venait les sauver, elle sourit et retourna dans le groupe d'esclave.

Il s'agissait en fait de l'Altreon, le vaisseau était sorti plus tôt que prévu de l'hyperespace, Jor donna alors l'ordre de se poser ici dans l'espoir de trouver de la civilisation pour réparer.
Peu après le vaisseau s’était posé sans trop de problèmes sur la surface rocheuse d'Oaazci.

- Les capteurs ne détectent aucune ville où trace de civilisation, mais il y a un complexe en construction pas très loin. Dit Kohrn à Jor
- Les impériaux ? Demanda Jor
- Je ne pense pas, si c'était eu il nous aurait arrêtés à notre arrivée.
- -Dans ce cas il pourrait peut-être nous permettre de réparer le vaisseau.
Probablement.
- Dans ce cas allons voir se complexe.
- Kohrn tu viens avec moi . 
- Avec plaisir chef, je demande à d'autres s'il veut venir.
- Bien je t'attends.

Ces ainsi qu'un petit groupe d'une dizaine d’individus, sortirent du vaisseau pour aller voir ce mystérieux complexe.

Dans le palais de Saanabad

Un garde arriva en courant dans les appartements de son chef.

- Chef, un vaisseau s'est posé pas très loin du palais, une dizaine d'individus, un humain et neuf mutants en sont sortie, devons-nous les neutraliser ?
- Non laisser les venir, ils pourrons compléter ma collection d'esclave.

le garde retourna à son poste.

Campement des esclaves, à cinq kilomètres de là.

Dna'sa sortie de sa cabane, elle veut sortir du camp, mais des gardes surveille l'entrée, elle contourna alors le réfectoire, avants de passé derrière une autre cabane, là elle passa le mur de pierre, par une ouverture qu'elle avait mis des années ont creusé avec l'aide de Sono. 
Elle contourna le camp avant de se cacher derrière un rocher, pour voir si les garde avait remarqué quelque chose. Sa peau bleue lui permet de passer parfaitement inaperçue dans le paysage rocheux de la même couleur que sa peau. 

Remarquant que les garde n'avais rient vue, elle quitta sa cachette et partie a la recherche du vaisseau qu'elle avait vue tous a l'heure.
Elle marcha bien trois heurs avant de trouver la bonne direction, elle finit par s’arrêter sur une petite colline d’où elle voyait le groupe de Jor, n’ayant jamais vu ces personnes elle su qu'il faisait partie de l'équipage du vaisseau, elle décida d'aller les voir.

Kohrn aperçu Dna'sa descendre de la colline, ne sachant pas qui elle étaient du fait de la distance il dégaina son blaster et mit l'enfant en joue.

- Regarde jor qu'elle qu'un vient vers nous, dit korn
- On dirait un enfant . Oui c'est un enfant, Kohrn baisse ton arme.
- Le Kalorien baissa son arme et reconnut en effet un enfant twi 'lek.
- Un twi 'lek !
- Il approche.

La petite twi'lek arriva à hauteur de Jor.

- Bonjour petit, que fait tu ici .
 
La petite un peu impressionné par les Kalorien n'osa pas tous de suite répondre.

- Je suis une twi 'lek, je me nomme Dna 'sa, j'ai dix ans et je suis arrivé ici il y a huit ans comme esclave.
- Tu es une esclave . Mais et tes parents ? 
- Les méchants qui mon enlever ont tué mon papa et ont blessé ma maman, ses un Oon qui ma élever ici.
- Ma pauvre petite répondit Jor.
- Qui t'a enlevé ? Demanda Kohrn
- Un humain, Saanabad, il vend des esclaves à des gens riches.
- J'aurais dû m'en douter, la plupart des humains n'aiment pas les "non humains''
- que fait tu sur cette planète ? demanda-il ensuite.
- Nous construisons un palais pour Saanabad.
- Nous ? Vos ête nombreux ? 
- Oui plusieurs centaines.
- L'ordure il va payer !
- Attends-nous-nous allons discuter mois et mes amis. Lui dit Jor.
- D'accord, répondit Dna'sa qui alla s’asseoir sur un rocher.
- Il faut les sauver, c'est inhumain de faire sa à des êtres vivant encore moins à des enfants dit Kwan, un des Kalorien.
- Je suis d'accord, elle doit vivre dans un camp, si nous pouvions le trouver et libérer tout le monde on pourrait les prendre avec nous et les ramener sur leur planète. Répondit Jor
- Ce n'est pas seulement en les libère du camp qu'on les sauvera mais en faisant sa peau a cette ordure de Saanabad. Dit Kohrn.
- Tu as une idée. 
- Oui toi et les autres occupez-vous du camp, moi je m'occupe de Saanabad !
- Tu es sur Kohrn. 
- Je ne supporte pas qu'une espèce se sente supérieure a une autre, regardez la petite, elle mérite mieux que de vivre en esclave !
- D'accord occupe-t-en, venez les gars ont par au camp de la petite.

Jor alla voir Dna 'sa

- On a besoin de toi, tu veux nous aider.
- Oui que dois-je faire.
- Nous indiqué l'emplacement de ton camp tu crois pouvoir nous aider.
- Oui ses faciles suivez-moi ! dit la petite en prenant la main de Jor.

Avants de partir la petite remarqua que korn, ne prenez pas la même direction que les autres.

- Ou allez-vous monsieur ?

Kohrn se retourna

- je vais punir Saanabad.
- Ah je vois. Répondit la petite.
- Avants de partir je voudrais vous dire quelque chose ! 
- Je t'écoute.
- Voilà, mon ami, l'Oon qui m'a élevé, Saanabad la mit en prison dans son palais pouvez-vous le libérer ?
- Oui je sauverais ton ami, vous vous retrouverez bientôt.
- Merci monsieur.

La petite toujours a la main de Jor, retournait avec les autres, le groupe disparu bientôt du champ de vison de Kohrn.
Kohrn partie en direction du palais, localiser par Holo-GPS.

- Chef, un alien approche du palais !
- Ou son ses amis ?
- Il semblerait que la petite mutante se soi échapper du camp, elle aurait trouvé le groupe et il se dirige actuellement vers le camp.
- Prévenez la garnison en poste là-bas, qu'il neutralise ses mutants, mais je les veux vivant.
- Que faisons-nous de l'humain avec eux ? 
- Tué le, un humain n'a rien à faire avec des espèces inférieures.
- Et pour l'alien qui approche ? 
- Vous pouvez le tué, il me servira de trophée et puis un de moins ce n'est pas grave.
- À vos ordres.

Les soldats dorés installèrent deux canons sur tourelle à l'entréedu palais, attendant l'arrivée de Kohrn.
Le kolarien à l’imposante musculature arriva une heure plus tard au palais, il se cacha derrière un gros rocher situé à cinq cents mètres du complexe.

- Des tourelles ! Remarqua Kohrn.

Le Kalorien fouilla dans sa sacoche et sortie deux détonateurs thermiques, il les activa et les lança sur les tourelles, l'explosion les pulvérisa mais créa aussi une brèche dans la porte.
Kohrn sortie de sa cachette et se dirigea vers un soldat doré qui lui tira dessus, le laser rouge frappa Kohrn à la poitrine, mais protéger par son épaisse peau le Kalorien put encaisser l'attaque, il attrapa le soldat aux cous et d'une seule main lui brisa les vertèbres.
L'alarme se mit alors à retentir dans le palais, tous les soldats dorés couraient les couloirs pour tenter de neutraliser Kohrn.

Le grand kolarien entra dans le palais par la brèche encore fumante de la porte, il installa plusieurs bombes avant que des soldats n'arrivent, protéger un temps par son épaisse peau, Kohrn se dirigea vers les soldats et les tua un par un avec la sauvagerie d'un rancor.
Il entra ensuite dans une grande salle qui semblait être la salle du trône, Kohrn pensa que Saanabad devait avoir un ego surdimensionné pour se faire construire un pareil endroit, il aperçut Saanabad, assis sur son trône en train de le fixer du regard. 
Kohrn fonça à toute allure sur l'humain mais à deux mètres de Saanabad, un champs de forces invisibles renvoya Kohrn au fond de la salle.

Le kolarien se releva, le nez en sang.

- Viens te battre comme un homme, au leur de te cacher derrière un bouclier. Cria Kohrn
- Je ne bas pas avec des créatures inférieures !
- Ordure ! cria Kohrn.

Saanabad, sortie de son trône un pistolet à balle, une arme depuis longtemps obsolète mais toujours utilisée par certain. Il tira sur Kohrn, la balle traversa le champ de forces avant de finir sa course dans l'épaule droite du kolarien, sa peau le protégeait des lasers
mais pas des balles, l'épaule en sang, Kohrn se releva tan bien que mal, Saanabad tira une deuxième fois, korn parvint à éviter le tir, qui finit sa course dans le mur de pierre bleue.

- Je dois trouver un moyen de le faire sortir du champ de forces, pensa Kohrn.
- Ordure d'alien tu ne me tueras jamais, mon champ de forces est impossible à franchir ! Dit Saanabad en rient.
- C'est-ce que nous verrons ! 
- Sa balle est passé, il doit y avoir un moyen que je passe aussi ! Pensa Kohrn.

Il enleva alors la balle de son épaule et l'examina, elle était faite en pierre bleu, comme le palais, il comprit alors que cette pierre pouvait traverser le champ.
La blessure de Kohrn venait de cicatriser, le sang vert avait imprégné sa chemise, il l'enleva.


- Je vois, il faudra plus qu'une balle pour te tué, dit Saanabad en voyant la plaît se refermer.

Kohrn caché derrière un pilier, creusé un morceau de pierre que l'impact de la balle avait décroché du mur, il glissa un détonateur thermique à l’intérieur et le lança de toutes ses forces, la pierre s'encastra dans le trône, et explosa, détruisant le générateur du champ de force installé dans le trône. Saanabad fut propulser sur plusieurs mètres, il se releva douloureusement, un éclat de son trône dans la jambe gauche.

- Comment ? Se demandaient Saanabad stupéfaits.
- Maintenant on est quitte, Saanabad, et tu vas payer pour tous les esclaves.
- Jamais ! cria le vieil homme qui tira plusieurs salves sur Kohrn.

Plusieurs balles finies leur course dans korn, mais le Kalorien ne semblait plus souffrir, il s'approcha de Saanabad est fini par l'attraper à la gorge.

fin de la première partie.

*Oaazci : Planète situé dans la bordure extérieure, pas très loin de Tatooine, bien qu'elle ne soit pas habitée d'espèce intelligente elle est peuplé d'espèces animales et végétales, la surface de la planète est bleue, à cause de la roche composants la croûte, qui est bleue, cette roche à la particularité de pouvoir traverser les bouclier. Saanabad a choisi de faire construire son palais ici du fait qu'il n'y est pas d’espèce intelligente sur la planète.


**Oon : les Oons sont une espèce extraterrestre possédant quartes bras, pas de bouche, des yeux rouges leur permettant de voir en vision thermique et de voir dans le noir (ils ressemblent un peu a une espèce de la planète Vaklin). Leur couleur de peau varie du jaune au rouge. Cette espèce n'est pas très grande, les plus grands font 1,70 (Sono mesure 1,60). Bien que leur planète d'origine soit inconnue les Oons son nombreux dans la galaxie, Il vive sur des planètes arides comme Tatooine ou Géonosis, leur couleur de peau leur permet de se camoufler et de chasser.
(il existe tout de même une exception, les Oons blanc, une tribu qui vit sur une planète de glace, installée depuis des milliers d'années, les générations d'Oons se sont éclaircies jusqu'à avoir une peau toute blanche.) 
Chaque tribut ayant un mode de vie légèrement différent d'une planète à une autre la culture est le langage Oons son très varié. Ne possèdent pas de bouche ils parlent par télépathie.
(Sono est originaire de la tribu du désert une des deux tribus de Tatooine, sa peau est jaune, l'autre tribu, la tribu du canyon, a la peau orange.)
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 175
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Sith
Planète natale : Mrlsst
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Tenebrae

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par Dark Asmodeus » 08 août 2015, 11:25

Voici la deuxième partie du chapitre:

De retour dans le palais de Saanabad.
- Lâche- moi ! Je te donnerais tout ce que tu veux, mais épargne moi s'il te plaît !
- Que je te lâche. Lui demanda Kohrn, resserrent un peu plus sa main.
Saanabad réussit à envoyer un signal à un garde doré présent au palais, ce dernier se dépêcha de venir porter secoure a son chef.
Le garde arriva dans la salle du trône, voyant son maître en difficulté il ouvrit immédiatement le feu sur Kohrn. Le Kalorien relâcha Saanabad avant de foncer sur le garde, lui arrachant la tête.
La main en sang, Kohrn se retourna, se dirigeant Ver Saanabad, terroriser l'humain reculait, le Kalorien accéléra, il leva son bras, et frappa Saanabad, lui transpercent l'abdomen, le Kalorien retira sa main en sang du corps de Saanabad, qu'il lança au loin dans la pièce avant poser ses dernières bombes.
Entré du camp.
- Kohrn ? Ici Jor, le camp est sous notre contrôle, nous libérons les esclaves et nous pouvons partir.
- Bien reçu, j'ai éliminé Saanabad, je pars à la recherche de sono et je vous rejoins.
- Sa marche, soit prudent.
Jor rangea son communicateur dans sa sacoche.
- Commençons à libérer les esclaves.
Jor et les kolariens, ouvrirent toutes les portes des cabanes, les esclaves, enfin libre sortirent tous fous de joie.
Jor les rassembla avant de partir rejoindre le vaisseau. La petite Dna'sa très heureuse venait de rejoindre le groupe.
- Génial, tous mes amis sont libres, merci monsieur Jor.
- Ne me remercie pas, ce que j'ai fait est tout à fait normal.
- Vous savez ou en et votre ami . A-t-il libéré Sono ?
- Je ne sais pas, je vais lui demander.
- Kohrn, tu en est où ? On vient de faire sortir les esclaves du camp.
- J'ai trouvé Sono, on quitte le palais.
- Bien reçu, bonne chance.
- Ton ami est libre, tu le reverras bientôt.
- Génial, cria la petite twi'lek en sautant au cou de Jor.
Jor se releva, et tout le monde se mit en marche pour le vaisseau. Environ trente minutes après être partie, un Norax* Bleu, perché au sommet d'une colline les observaient, ils étaient sur son territoire, il se devait de le défendre.
- Jor, ici Kohrn je suis avec sono, nous sommes sortie palais, je l'ai fait exploser, nous arriverons bientôt. 
- Bien reçu.
Peu de temps après, le groupe arriva au vaisseau, à ce moment know, un des Kalorien aperçut une silhouette.
- Nous devrions nous dépêcher d'évacué, cette silhouette ne me dit rien de bon. Dit-il à Jor.
- K'lari, ouvre la passerelle on vient d'arrivées, dépêches-toi on va avoir de la compagnie.
Une émanation de fumée déclencha l'ouverture de la passerelle, c'est à ce moment que le Norax décida de passer à l'attaque.
Le puissant prédateur descendit de la colline à toute vitesse, Jor dégaina son sabre et son blaster, les autres Kalorien l’imitèrent, arriver à hauteur du vaisseau la bête sauta sur un des esclaves, le tuant sur le coup en lui mordant le cou, Jor tira sur le Norax, qui donna un coup de patte au jeune homme, ce dernier lâcha son sabre.
Le grand fauve allait donner un autre coup de patte à jor, quand un esclave lui lança une pierre au visage, il tourna la tête dans sa direction avant de lui lancer un de ses piquants. 
- K'lari, décolle, mais reste a une auteure raisonnable, tous les esclaves ne sont pas son rentré nous allons essayer de nous débarrasser du Norax.
- Bien reçu.
À ce moment, Kohrn et Sono, venaient d'arriver.
- Vous tombez tombé bien, on a des ennuyé avec un Norax.
- Je vois ça, Jor et K'lari, remonté à bord, je m'en occupe. Ordonna Kohrn
- Ok mais soi prudent.
- Sono ! Cria Dna'sa
L'Oon tourna la tête en direction du vaisseau et reconnu la petite fille, il sauta à bord la rejoindre et le prix dans ses bras.
Kohrn fixait le Norax droit dans les yeux, il ne lui faisait pas peur, avant l'empire il était chargé de réguler la population de Norax vert sur Kalor III.
La bête sauta sur Kohrn, qui parvint à esquiver l'attaque, korn réussit ensuite à planter ses cornes dans la bête, qui poussa un crie de douleur avant de donner un puissant coup de patte, faisant reculer le Kolarien, le blessent au visage et lui brisant une corne, Kohrn récupéra le sabre lâché par Jor, qu'il utilisa pour parer le coup de queux du Norax, puis utilisa ce même sabre pour lui couper l'extrémité de la queue, amputer de son arme principale le Norax n’eut pas d'autre choix que de battre en retraite.
Le Norax retourna sur sa colline avant de pousser un grognement tel qu'il fit tremblé le sol.
Kohrn réussit à sauter à bord de l'Altreon, tout le monde fut sauvé.
Après avoir quitté la planète, Jor et les Kolariens cherchèrent un moyen de renvoyer les esclaves chez eux, Kohrn eut l'idée de contacter l'alliance rebelle.
Système de Yavin, en orbite de Yavin IV, cargo moyen Galofree GR-75.
Mon Mothma et Jor, traversaient un couloir d'un des cargos moyens Galofree GR-75 dans les quel avaient été transférés les esclaves.
- Merci, d'être venue Mon Mothma, ça ne doit pas être facile pour vous de vous déplacer.
- En effet, ce n'est pas facile, mais ce que vous avez fait est grand, nous nous devions de venir.
- Que vont devenir les esclaves . 
- Il sera renvoyé sur leur planète, ceux qui souhaitent rester seront les bienvenus.
Plusieurs transports venaient de partir, celui de Dna'sa n'était pas partie.
Mon Mothma avait quitté Jor, qui fut rejointe par sono.
- Je peux te parler. 
- Bien sur qui a-t-il ? 
- Je souhaiterais rester avec vous, je n'ai pas de planète, je n'ai donc aucune raison de rester avec les rebelles.
- Ta planète a été détruite ?
- Non elle est inconnue, les Oon vivent sur plusieurs planètes, moi par exemple je vis sur Tatooine, mais notre planète d'origine n'est recensé nuls pars, je me suis dit que vue que je suis libre je pourrais rester, est si tu serais d'accord nous pourrions chercher ma planète. 
- Je vois, tu peux rester, nous chercherons ta planète, et nous la trouverons, je te le promets.
- Merci Jor
L'oon remarqua, que Dna'sa l'attendait, il alla la rejoindre.
- Tu viens avec moi. 
- Je ne peux pas, jor m'a promis de retrouver ma planète d'origine, j'ai donc décidé de le suivre.
- Mais ? Est moi ? Dit la petite en pleure
- je ne t’oublierai jamais, tien prend ce si en souvenir.
Sono tendit à la petite son collier en os de bantha.
- Mais tu y tien beaucoup, ses tes mamans qui te la offert.
- Justement, c'est pour ça que ça te fait un souvenir importent, est qu'on se reverra je te le jure !
- D'accord, si ses des promesses, ça ne peut être que vrais.
L'Oon prit Dna'sa dans ses bras avant de rejoindre Jor et le reste de l’équipage. Mais juste avant de partir il fut intron pût par Dna'sa.
- Sanasstana (au revoir, en Oon) ! Cria l'enfant.
Sono se retourna et répondit aussi Sanasstana.
L'Altreon se détacha du cargo, Dna'sa observa le vaisseau disparaître dans l'espace.
- Au revoir sono. Pensa-t-elle.

***Norax : puissant prédateur à l’apparence de félin présent sur Oaazci et Kalor III, possédant de puissantes dents de 20 cm de long pouvant broyer les os, quatre griffes de 30 cm a chaque patte et une long queux qu'il utilise pour se battre avec à son extrémité des piquants de 60 cm de moyenne, qu'il utilise pour frappé ses proies, il peut aussi les lancer, il repousse, c'est piquant son aussi suffisamment puissant pour traverser une plaque de Statium de 40 cm, métal pourtant réputer indestructible.
De couleur bleu, noir ou vert celons leur milieu, ce son de grand chasseur qui se dissimule pour chasser. Mesurant 10 mètres en moyenne les Norax n'ont pas beaucoup de prédateur hormis un autre Norax. Le plus grand Norax découvert à ses jours fut trouvé en -100, il mesurait 22 mètres et avait des piquants de 90 cm, il fut tué en -60 par un autre Norax.
celui qui attaqua le groupe d'évacuation mesurait 12 mètres.
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Avatar du membre
mat-vador
Messages : 774
Enregistré le : 17 mars 2012, 13:10
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Jedi Noir

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par mat-vador » 09 août 2015, 23:14

encore quelques fautes mais c'est beaucoup mieux sur ce point ^^

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 175
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Sith
Planète natale : Mrlsst
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Tenebrae

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par Dark Asmodeus » 10 août 2015, 09:53

Merci beaucoup :)
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 175
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Sith
Planète natale : Mrlsst
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Tenebrae

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par Dark Asmodeus » 10 août 2015, 18:46

Voici le nouveau chapitre. Un chapitre spécial puisqu'il parle d'un personnage qui n'est ni Jor ni aucun de son équipage, mais d'un nouveau perso important de l'histoire, avec à la fin un paragraphe introduisant furtivement un ancien personnage de ma première histoire, avant son retour officiel.

Le voici :

Chapitre V : Raz Angar

Bordure extérieure, système Kalor, Planète Kalor III, foret du nord, à proximité de l'ancien palais hutt.
Un groupe de six personnes explorait la planète depuis cinq jours. Le meneur, un homme nommé Raz Angar, âgée de 50 ans, habillé d'une armure de plastoide renforcer au phrik depuis qu'un Acklay lui a transpercé la cage thoracique, était un chasseur, ils capturaient des créatures féroces pour les vendre à de riches collectionneurs. Aujourd'hui il devait capturer un Norax vert.
La nuit était tombée au moment où le groupe traversait le parvis en Parma béton de l'ancien spatioport du palais Hutt, aujourd'hui en ruine. Un des hommes de Raz, un Zabrak chétive à lunettes entra dans les ruines, c'est un archéologue.
Le reste de l'équipe arriva dans une clairière avant de la traversée pour se retrouver dans l'épaisse jungle. À ce moment, Raz et ses hommes se cachèrent tous derrière un vieux tronc d'arbre tombé depuis longtemps. Ils observaient une jeune Norax vert émeraude d'environ 3,50 m en train de manger un Reek.
- On l'a trouvé, Tok'sa et Dosô, rester ici, vous devrez l'attirer dans la clairière à mon signal.
Raz et les deux autres personnes retournèrent à la clairière. Raz sorti de sa sacoche quatre petits émetteurs en forme de pentagone, il les installa aux soles en forme de croix, avant de se cacher derrière un arbre, puis envoya un signal à Tok'sa et Dosô.
Dosô, le Rodien, se leva de derrière le tronc d'arbre et lança un morceau de bois dans la direction du Norax. La bête tourna la tête dans sa direction et poussa un grognement, avant de bondir sur eux.
Les deux extraterrestres foncèrent aussi vites qu'il le pouvait à travers la forêt, sautant par-dessus tronc d'arbre, fougère et autres plantes, le Norax lui détruisait tous sur son passage.
- On arrive, préparez le piège. Cria Tok'sa à Raz.
Raz appuya sur un bouton présent sur son avant bras droit, une diode lumineuse rouge apparue sur les quatre émetteurs. Les deux extraterrestres venaient d'arrivées dans la clairière quand Dosô reçu un coup de patte du Norax, il fut propulsé contre un arbre. Tok'sa lui continuait de traversée la clairière, il savait que son ami s'en sortirait, le Norax n'avait pas sorti ses griffes. Tok'sa réussit à rejoindre Raz est les autres derrière l'arbre au moment où le Norax arrivait à hauteur des émetteurs. Les diodes présentes à leur sommet s'allumèrent en bleu, de l'électricité se répandit dans la zone délimitée par les émetteurs, le fauve ne pouvait plus bouger. Juste après, deux rayons d'énergie apparurent au-dessus du Norax, formant une croix et un voile énergétique recouvrit l'espace entre les ouvertures de la croix, le Norax était prix au piège dans une cage champs de forces. La bête affolée tentait de s'échapper en frappant de toute c'est force dans la cage, elle donnait des coups de patte, des coups de queue et des coups de tête, en vain.
- Fatigue toi, ça me fera moins de travail. Dit Raz en voyant le félin se débattre dans la cage.
Il dégaina ensuite son pistolet à fléchettes tranquillisantes, Visa le Norax et tira, la fléchette se planta dans sa patte arrière gauche. Le Norax essaya de l'enlever mais sa queue était trop longue pour qu'il puisse l'atteindre, soudain le sérum que contenait la fléchette fit effet, le grand fauve tomba lourdement aux soles, endormis.
Dosô fut rejoint par Raz, les trois autres membres de l'équipe gardaient le Norax en joue.
- Dosô tu vas bien.
- Oui chef, mais je dois avoir le bras gauche casser.
- Ok, si tu peux marcher retourne au vaisseau Tok'sa va t’escorter.
Raz désactiva le champ de forces, et, aidé de ses deux camarades fit entrer le Norax dans une cage de phrik. 
- Bon la chasse s'est bien pas passé, à par Dosô et son bras casser personne n'a été gravement blesser ou tué je suis fière de vous les gars. 
Les trois chasseurs, suivit par la cage à répulseur, rentrèrent au vaisseau, il devait reprendre le même chemin, pour éviter de tomber sur d'autres prédateurs. Arriver sur le parvis de l'ancien spatioport, Raz fut interrompu par Vanxa Onaris, le Zabrak archéologue, il revenait avec un holocom dans les mains.
- Chef vous devriez regarder sa !
Raz alluma l'holocom. Il vit un homme apparemment très âgé allonger dans un lit, le regard de Raz s’écarquilla. Il demanda aux deux autres chasseurs de ramener le Norax au vaisseau. 
- Mais! C'est le capitaine Rooker.
- Oui chef, c'est un enregistrement dans lequel il parle de toute sa vie, et principalement de son voyage au-delà de la galaxie, écouter la fin c'est le plus intéresse.
Raz accéléra l'enregistrement jusqu'à la toute dernière minute. Il entendit ceci "Mon trésor. Je vous le laisse si vous voulez. Trouvez-le ! Je l'ai laissé quelque part dans ce monde.''
- Ce sont les toutes dernières paroles de Rooker, juste avant qu'il ne meurt, le trésor existe chef ! Lui dit Vanxa.
- Probablement, mais soyons prudent ça peut-être un faut, j'ai un ami sur Nar Shaddaa spécialiste des enregistrements, il pourra me dire s'il est vrai.
- Donc on va sur Nar Shaddaa. 
- Oui, on devait y allait de toute façon, notre client pour le Norax est le bas.
Raz rangea soigneusement l'holocom, avant de rejoindre son vaisseau, le Venom, un cargo corellien YZ-900 peint tous en noir. Une foi tout le monde à bord, le train d’atterrissage rentra dans un échappement de fumet qui envahit toute la clairière. Un reek observait le vaisseau décollé et quitté la planète direction Nar Shaddaa. 
Bordure extérieure, système Y'Toub, planète Nar Shaddaa,Spatioport de la planète.
Le Venom se posa dans le hangar n°6 du grand spatioport de Nar Shaddaa.
Raz en sortie au guidon de sa moto-jet, il ne portait plus son armure, mais des bottes noires, un pantalon marron foncer en tissu, une veste en cuir et un cache-poussière en cuir noir, sans son armure nous pouvions distinguer trois cicatrices parallèles sur le visage, le balafrant en diagonale, causé par un Nexu sur Cholganna ainsi que le bras droit remplacé par une prothèse, dû à un affrontement contre un gundark, dont seule la main était visible. Un de ses hommes attacha la cage sur répulseur à l'arrière, avant de la recouvrir d'un drap. C'était Vanxa.
- Que faisons-nous chef pendant que vous allez voir Borunta ?
- Je vous paye ma tournée. Lui dit Raz en lui tendant une poignée de crédit.
- Aller boire un coup et on se retrouve au vaisseau, vous avez cartier libre jusqu'à ce que je vous recontacte.
- Merci chef.
La moto-jet disparut dans la foules de Nar Shaddaa.
Raz se rendit sur la promenade, ou le Diamant Hutt, un luxueux yacht volant était amarré, il appartenait à Borunta le Hutt, un trafiquant d'armes collectionneur d'animaux sauvages. Raz arriva environ trente minutes après son départ, il arrêta sa moto-jet à quelque mètre de la baie d’arrimage, où il fut accosté par des gardes de Borunta, des Zabrak, les deux gardes étaient chargés de contrôler les visiteurs souhaitant voir Borunta. Raz leur montra le Norax vert, les Zabrak, au courant qu'un vendeur d'animaux devait arriver le laissa passer.
- Chowbaso Raz, Coona tee-tocky malia ?
- Nous avons eu du mal à la trouvez, les jeunes Norax vert femelle son extrêmement rare. Dit le chasseur en enlevant le drap de sur la cage.
Borunta écarquilla les yeux, il avait enfin un Norax bleu et un vert.
- Inkabunga, Koose cheekta nei.
Raz avança la cage jusqu'au Hutt.
- Bargon u noa a-uyat.
- J’espère bien, j'en veux 100 000 crédits ! Dit Raz prêt à dégainer son arme.
- Ting cooing koo soo ah.
Borunta fit un geste de la main, un de ses hommes ouvrit un coffre et en sortie la somme demander, puis il la donna à Raz.
- Mee jewz ku.
Raz tourna les talons et remonta sur sa moto-jet, les deux Zabraks, installèrent la cage à bord du Diamant Hutt, Raz actionna les gaz de son véhicule en partie pour le " Rodien Galactique '', un bar géré par un de ses amis, Waltô, situés deux niveaux plus bas. Borunta quitta la promenade.
À l'entrée du Rodien Galactique, deux niveaux sous la promenade.
Raz gara sa moto-jet avec les autres véhicules puis entra dans le bar. Toutes les tables étaient occupées, des gens jouaient aux sabacc, d'autres buvaient un verre ou écouter la musique du groupe de Bith. Raz alla au comptoir, un Rodien de dos, essuyé des verres.
- Hey ! Waltô ! Cria Raz.
Le rodien se retourna et vit son ami.
- Oh ! Raz, ça fait une baille, où était tu tous ce temps ?
- Tu sais les affaires, j'ai voyagé et chassé, justement je viens te voir par ce que j'ai trouvé un objet que je voudrais faire analyser à Oxy.
- Oh, oui bien sur il est dans la pièce derrière, il sera ravi de te revoir.
Raz contourna le comptoir, et entra dans une petite pièce peut éclairer, meublé de seulement une table et deux chaises, un droide de protocole assis sur l'une d'elles.
- Mais ? C'est maître Raz ! Dit le droide chromé
- Salut Oxy, je viens te voir par ce que j'ai trouvé ceci dans un ancien palais Hutt, peux-tu me dire s'il est authentique ?
Raz sorti l'holo communicateur et le donna au droide, ce dernier, spécialiste de tous ce qui avait un lien avec les holo communicateur, était le meilleur pour identifier l'authenticité de l’objet. Le droide examina l'objet quelques minutes, avant de rendre son verdict.
- Il est authentique, il a été construit aux alentours de – 4000, c'est un miracle qu'il fonctionne encore.
- Il doit contenir des infos de grande valeur pour que tu viennes me voir.
- En effet, de très grande valeur, je te remercie Oxy.
Le droïde rendit l'holo a Raz, ce dernier quitta la pièce.
- Merci Waltô, je dois y aller mais je reviendrais te voir.
- Pas de problème, passe quand tu veux.
Raz quitta la barre et remonta sur sa moto-jet direction le Venom.
- R6, préviens les gars, j'ai terminé mes affaires, qu'il prépare le vaisseau pour Tatooine, je vous expliquerais tous à mon arrivez.
Spatioport de Nar Shaddaa, hangar n°6, à bord du Venom.
Il avait rejoint ses hommes dans la grande salle.
- Alors chef, on va sur Tatooine ?
- Oui.
- Mais, il n'y a pas de bestiole intéressent à chasser le bas. Dit Tok'sa
- En effet, mais nous n'y allons pas pour chasser, connaissez-vous le capitaine Rooker.
- Non-chef. Crièrent tous ses hommes
- Le capitaine Rooker a vécu il y a environ 4 000 ans, a l'âge de vingt ans il débutât un grand voyage consistant à explorer la bordure extérieure, les régions inconnues et a quitté la galaxie dans l'espoir d'en atteindre une autre, pendant cinq ans il explora notre galaxie, puis il entreprit le grand départ. Il métra deux ans à rejoindre la galaxie la plus proche, pendant six ans il l'explora, puis revint après deux autres années de voyage dans notre galaxie, malheureusement pour lui des sith ayant entendu parler de son voyage l'attendais, il fut attaqué, pour éviter que ses découvertes ne tombent entre leurs mains, il cracha son vaisseau sur une planète aujourd'hui inconnue, et cacha ses recherches sur un autre monde, tous aussi inconnus. Dans les années qui suivirent plus personne n'entendis parler de ce que nous appelons aujourd'hui « le trésor du capitaine Rooker », il décéda bien dès décennie plus tard à l'âge mémorable de cent ans, d'après l'histoire, la première planète de la bordure qu'il aurait explorait serait Tatooine, s'est par ça que je veux y aller, nous trouverons peut-être des indices nous permettant de rejoindre cette galaxie, ce qui nous ferait découvrir de nouvelles créatures, nous deviendrons riches !
- On est partant chef, on vous suivra jusque dans un troue noir s'il le faut, mais on vous fait confiance.
- Dans ce cas ses parties, R6 faits décollés le vaisseau, nous partons pour Tatooine.
Bordure extérieure, en orbite de Mustafar, à bord du Galactic rider.
Un homme observait un écran d'ordinateur devant lequel était construit un caisson mystérieux.
- Ça ne marche pas, ça ne marche pas, ça ne marche pas ! Cria l'homme en tapant du poing sur l'ordinateur, son bras bionique traversa l'appareil.
Il se retourna est partie en direction d'une autre pièce.
- P-001, tu changeras l'ordinateur. Dit-il juste avant de partir.
Il arriva dans une pièce très sombre, une silhouette, sûrement d'apparence humaine, était allongée sur un lit, brancher à un nombre incroyable de machine.
- Comment va il ? Demanda il a un droide médecin
- Son état est stable, mais il a fait une crise il y a une heure.
- Bien tenez-moi au courant.
L'homme quitta la pièce et alla dans ses cartiers.

j'espère que le chapitre vous plaira :)
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 175
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Sith
Planète natale : Mrlsst
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Tenebrae

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par Dark Asmodeus » 07 septembre 2015, 11:43

Chapitre VI :
Combat contre l'empire
Jor regardait une tablette en pierre provenant d'Oaazci, elle était gravée de mots écrits dans un langage que ne comprenait pas Jor. C'est à ce moment que Kohrn entra dans sa cabine.
- Je venais te voir pour te dire que nous allons manquer de vivre pour rejoindre la planète la plus proche.
- Il n'y a pas de planète à proximité pour nous ravitailler ?
- La seule planète à proximité est Ordaly VI, une géante gazeuse, donc si tu veux manger du gaz, pourquoi pas.
- Je vois j'arrive tout de suite, avant que tu partes, peux-tu me traduire ce si ? Dit le jeune humain en tendant la tablette à Kohrn.
Le grand kolarien analysa la tablette.
- Alors, c'est du basic ancien, la traduction la plus juste serait : " Celui qui trouve le soleil bleu fait un pas en avant dans la recherche de mon trésor, signé le capitaine Rooker.''
- Le capitaine Rooker ? Demanda Jor.
- Un ancien explorateur, qui découvrit une nouvelle galaxie.
Le kolarien n’eut pas le temps de finir sa phrase, quand il fut interrompu.
- Jor, Kohrn, vous devriez venir en salle de contrôle, on a quelque chose à vous montrer !
Salle de contrôle de l'Altreon.
- Nous venons de détecter un vaisseau de ravitaillement en approche, seulement escorter par six TIE.
- Attaquons-le, mais utiliser les canons à ions, il ne faut pas qu'il soi détruise.
- Bien reçu
Au moment où l'Altreon allais tiré les six TIE quittèrent le ravitailleur pour se diriger vert le croiseur.
- Les Tie se dirige vert nous, devons-nous les abattre.
- Non je voudrais utiliser les chasseurs, korhn prévient les pilotes de l'escadron rouge.
- Tous de suite chef.
- Feu sur le vaisseau immédiatement !
La salve des ions sortie des canons, et alla neutraliser le ravitailleur, au même moment Jor venait de monter dans son chasseur ainsi que tous l'escadron rouge. Les propulseurs des chasseurs s'allumèrent et ils quittèrent le hangar, protéger par un champ de forces quand il est ouvert. Les chasseurs se dirigèrent verts les Tie. Soudain six autres Tie en provenance de la base oméga, base poster sur Ordaly VI, arrivèrent sur le champ de bataille.
- Rouge 2,3, 4,5, et 6 avec moi nous nous occupons des chasseurs escorteur, rouge 7,8, 9,10, 11 et 12 occupez-vous des ties venues en renfort.
- Bien reçu leader rouge.
Les chasseurs et les Tie traversaient l'espace à grande vitesse, une pluie de laser vert et jaune s'abattait sur les appareiller, les chasseurs, protéger par de puissants boucliers pouvaient encaisser plus de tir que les chasseurs impériaux, qui fur rapidement détruit.
- Kohrn, ici Jor, le vaisseau de ravitaillement est à toi nous rentrons à l'Altreon.
- Bien reçu.
les rayons tracteurs du vaisseau attirèrent à lui le ravitailleur pendant que l'escadron rouge rentrait.
Un groupe de Kalorien, mener par Kohrn était poster à l'entrer d'une des portes d’arrimage. Peu après le ravitailleur s’arrima à l'Altreon, korn ouvrit la porte et les kolariens entrèrent à bord du vaisseau, l'équipage se rendit sans résister.
- Prenez toute la nourriture que vous voulez.
- L'empire ne laissera pas cet acte de piraterie impuissant ! Cria le capitaine du vaisseau à Kohrn
- À vraiment ? Et bien que l'empire vienne nous l'attendons !
- Raclure de pirate !
- Ses de votre faute si nous sommes des pirates, ses vous les raclures ! Lui dit kohrn en le frappant au visage.
- Nous avons chargé toutes les caisses de nourriture à bord du vaisseau.
- Bien partons d'ici.
- Et pour les hommes du ravitailleur ?
- Laissez les en vie, qu'il témoigne auprès de leur cher empereur.
- À vos ordres.
L'Altreon quitta la zone peu après.
Monde du noyau, planète Corusant, palais impérial, cinq jours après.
La jeune Anya Ren venait de faire son rapport à l'amiral Raji Ren, son père, au moment où elle sortit du bureau de l'amiral elle aperçut Dark Vador, qui lui était sortie du bureau de Palpatine.
Elle se dirigea vers lui.
- Seigneur Vador, je dois vous parler, je voudrais avoir un vaisseau pour traquer les criminels qui ont attaqué le ravitailleur.
- Chef de brigade Ren, votre échec lors de la bataille de Zortii II ne vous a pas suffi ! Ex-capitaine.
- Vous savez comme moi ce qui s'est passé, c'était un piège de l'alliance pirate, ils nous ont attaqués avec leur plus puissant appareilles, j'ai réussi à sauver une partie de l'équipage.
- Pas d'excuse brigadier, vous auriez dû mourir avec votre vaisseau !
- Oui seigneur. Dit elle en baissant la tête.
Le seigneur Vader entra dans un ascenseur avant de rajouter :
- je vous donne un vaisseau, mais n'échouez pas cette fois, ou personne ne pourra vous sauver.
- Oui seigneur.
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 175
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Sith
Planète natale : Mrlsst
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Tenebrae

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par Dark Asmodeus » 11 septembre 2015, 18:29

Chapitre VII :
Xyphos
Bordure extérieure, système inconnu, planète Moralyys.
Le Galactic Rider, venait d'arriver à proximité de l'orbite de la planète. Un destroyer impérial est chargé de sa protection. Dans la salle de commandement du vieux destroyer providence était assis un Chiis, Xyphos*, plus cyborg que Chiis d’ailleurs, car son visage, son bras gauche toute la partie gauche de son tronc, ses deux jambes et certaines de ces organes furent remplacer par des prothèses, le reste de son corps était couvert de brûlure. Il portait un pantelons vert foncer, des bottes noires et une veste noire.
À bord du destroyer impérial.
- Capitaine, ce vaisseau n'a pas l'autorisation d'entrer dans le secteur.
- Ouvrer un canal de communication.
- À vos ordres.
- Vaisseau inconnu, ici le capitaine Yarl Konof du destroyer impérial Dominator, veuillez décliner votre identité où nous ouvrons le feu sans sommation !
- Capitaine nous ne recevons aucune réponse, il on levé leur écran déflecteur et son prêt à ouvrir le feu.
- Lever aussi l'écran déflecteur et attendez de voir ce qui se passe.
- À vos ordres capitaine.
De retour au Galacitic Rider.
L'arme principale du vaisseau, un canon a plasma* monter à l'avant du providence, s'orienta dans la direction du destroyer. Un faisceau blanc sort du canon et alla s'abattre à la vitesse de la lumière sur le bouclier du vaisseau impérial.
- Capitaine, nous venons de perdre 50% de l’énergie du bouclier encore une tire et nous sommes détruits
- Rediriger le plus d’énergie possible sur le bouclier.
- À vos ordres.
- Nous n'avons récupéré que 5% d’énergie, capitaine.
- Bien, commandant, s'est mieux que rien, abatée moi cet engin !
- À vos ordres.
Le Dominator ouvrit le feu sur la providence, ce dernier encaissa les tires grasses à son puissant bouclier issu des découvertes du capitaine Rooker. Le Galactic Rider retira une deuxième fois avec son canon à plasma, cette fois le tire traversa le vaisseau de part en part le faisant exploser.
- P-001, localise le hangar.
- Bien reçu.
Le robot scanna la planète pendant plusieurs minutes avant de trouver quelque chose.
- Seigneur Xyphos, j'ai localisé un bâtiment de trois cent quatre vingt mètres de forme rectangulaire.
- C'est ça ! Téléporte- moi*, ainsi que P-010 sur place.
Xyphos se leva de son siège, au moment où un halo de lumière verte l'encercla avant de le faire disparaître.
Planète Moralyys, a l'entrée du hangar impérial.
Douze Stormtrooper ainsi qu'une femme assassin étaient chargés de protéger l'entrée du bâtiment en duracier. La femme s’appelait Ana Ro, elle était habillée d'une tunique de combat rouge, sans manche permettant de voir son tatouage recouvrant tous son bras droit. Une vibro-lame était attachée à sa ceinture. Elle scrutait les nuages dans le ciel azuré de la planète.
C'est à ce moment qu'un halo de lumière verte apparu, la jeune femme dégaina sa vibro-lame et les Stormtrooper pointèrent leur arme en direction de cette lumière.
La lumière disparue, laissant apparaître Xyphos.
- Qui êtes-vous ? Cette planète et interdite a toute personne non affecter à l'entourage de l’empereur.
- Je suis Xyphos, un chasseur de trésors, votre hangar contient un objet que je cherche depuis longtemps.
- Vous n'avez pas le droit d'entrée dans ce hangar. Dit-elle et le pontant du doigt. Si vous ne partez pas immédiatement je serais contrainte de vous arrêter !
À ce moment un des stormtroopers poussa un cri. Il venait de se faire transpercer par P-010, qui c’était rendu invisible. Ana se retourna et vit le soldat ne touchant plus le sol empalé sur la lame du prototype. Ana tenta de venir en aide autres soldats mais elle fut bloquée par l'épée de Xyphos.
- Je suis votre adversaire. Dit-il avec un rictus de folie.
Pendant que les soldats se faisaient massacrés, Xyphos et Ana échangeaient des coups. Pendant de longues minutes ils s'affrontèrent jusqu'à ce qu'Ana soit transpercé par l'épée du chiss. La jeune femme tomba à genoux. Xyphos leva son épée et décapita la jeune guerrière rousse. Il rengaina son épée et alla rejoindre P-010, qui l'attendaient devant l'entrée du hangar.
- Tu peux ouvrir ? Demanda le chiss.
- bien sûr monsieur.
Le robot activa un laser, situé sur son bras droit, il s'en servit pour découper l'épais mur de duracier, qui tombât lourdement aux soles.
- Reste ici, tue toute personne s'approchant du hangar.
- Bien reçu monsieur.
Les photorécepteurs rouges du chiss illuminaient le hangar envahi par l'obscurité. Grâce à ses photorécepteurs le chiss pouvait voir dans le noir. Il marcha entre les aller d'étagère où étaient ranger des centaines d'objets provenant de toute la galaxie. Il finit par trouver ce qu'il cherchaient. Posé sur une des étagères, un holo-plan très ancien trônait au milieu d'autres reliques tout aussi anciennes. Xyphos prit l'holo-plan et le mis dans sa poche, avant de demander à P-001 de téléporter toute l'étagère, il y avait peut-être d'autre objet intéressent. Le chiss fit le tour du hangar, aucune autre étagère n'avait d'objet de cette époque, il décida donc de quitter les lieux. Il retourna au côté de P-010, et demanda à P-001 de les téléporter tous les deux.
De retour à bord du Galactic Rider, Xyphos se dirigea vers son labo, juste à côté, une autre pièce fut aménager, une chambre, dans là quel étai alité un autre Chiss, brancher à un nombre inimaginable de machine, entièrement brûler est amputé d'un bras et d'une jambe. C’était son fils, Xappos, Max Appo'swanao de son nom complet, il était dans cet état depuis qu'il eut un accident de podraceur lors de la classique de la Bounta. Course qu'il remporta trois fois de suite avant son accident. Son podraceur, le Red Lightning, s'encastra dans la falaise de Juddland avant de prendre feu, le laissant presque mort. Depuis Xyphos cherche à mettre la main sur le restructurateur moléculaires*, pour soigner son fils qui est allergique au bacta est intolérant aux prothèses. Il avait trouvé les plans de construction de la machine, mais pas la notice de fonctionnement, jusqu'à maintenant. Le chiss venait d'entrée dans la chambre de son fils.
- Comment va-t-il ? Demanda Xyphos au droïde médecin.
- son état est stable, il y a eu une très légère amélioration quand vous étiez sur la planète. 
- Bien, vous pouvez disposer.
- À vos ordres monsieur.
- Xappos, mon fils, je l'ai trouvé ! La notice d'utilisation du restructurateur moléculaire, je vais te soigner, tu pourras revivre ! Dit-il en prenant la main de son fils.
Xappos serra la main de son père, montrant qu'il avait entendu. Le chiss fit revenir le droïde médical.
- Préparer mon fils pour un premier test avec le restructurateur.
- À vos ordres.
Xyphos s'installa devants l'ordinateur du restructurateur, dans lequel Xappos était installé, il avait lu toute la notice, et grasse a ses cerveaux moteurs, il enregistra l’intégralité de l'holo-plan en très peu de temps. Le chiss, tapa sur le clavier de l'ordinateur, illuminant le caisson de bleu, caisson dans lequel était installé son fils, puis il entra une série de commandes, soudain la lumière devin plus intense, et une sensation d’apaisement envahit le corps de Xappos.
- Monsieur Xyphos, le restructurateur fonctionne, mon instrument m'indique une lente reformation des organes vitaux.
- C'est une bonne nouvelle, seulement il faudra plusieurs séances pour le soigner complètement.
Après une heure de soin 2-1B remmena Xappos dans sa chambre, et reprit ses soins habituelle.
Le Galactic Rider quitta la zone pour retourner sur Mustafar, le QG de Xyphos.

*Xyphos : après le crash de l’Éclair Sith sur la base de Saliic, dans le secret des sith, Xyphos, fut gravement blessé, il fut sauvé par P-001, seuls prototypes survivants, qui, grasse aux installations souterraines de Saliic, réussit à soigner le Chiss. Xyphos reconstruisit plusieurs prototypes et améliora un destroyer providence avant de déménager les installations de Saliic sur Mustafar, dans un tous nouveau QG.

*Canon a plasma : découvert par le capitaine Rooker l'or de son voyage dans une autre galaxie, Arme de grande puissance, qui, en un tir réduit de 50% la résistance des écrans déflecteurs. Xyphos en a un d'installé a l'avant de son vaisseau.

*Téléporteur : technologie découverte par le capitaine Rooker l'or de son voyage dans une autre galaxie, qui permet à une personne ou à un objet d’être envoyé n’importe où dans un environnement proche, si celui-ci n’est pas soumis à un brouillage ou à des boucliers, la téléportation est aussi impossible à travers des bâtiments. Un corps téléporté se matérialise dans un halo vert de lumière.

*Restructurateur moléculaires : technologie découverte par le capitaine Rooker l'or de son voyage dans une autre galaxie, machine conçut pour soigner toutes les blessures et toutes les maladies, permet également de reconstituer les membres ou organe amputé. Idéale pour les personnes allergiques au bacta ou aux prothèses mécanique, Xappos est allergique aux deux.
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Avatar du membre
mat-vador
Messages : 774
Enregistré le : 17 mars 2012, 13:10
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Jedi Noir

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par mat-vador » 11 septembre 2015, 22:37

encore quelques fautes, surtout n'oublie pas de te relire ;) ! à propos tu dis que le chiss a des photorécepteurs rouges, il n'y a pas une confusion? parce qu'il me semble que ce sont les droïdes qui ont des photorécepteurs à moins que ton chiss ait des implants.

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 175
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Sith
Planète natale : Mrlsst
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Tenebrae

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par Dark Asmodeus » 12 septembre 2015, 10:11

mat-vador a écrit :encore quelques fautes, surtout n'oublie pas de te relire ;) ! à propos tu dis que le chiss a des photorécepteurs rouges, il n'y a pas une confusion? parce qu'il me semble que ce sont les droïdes qui ont des photorécepteurs à moins que ton chiss ait des implants.
merci du conseil pour me relire, j'ai tendance a oublier :oops: , en suite, pour ses photorécepteurs, c'est par se que son visage est ses yeux on été remplacer par des prothèse cybernétiques.
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 175
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Sith
Planète natale : Mrlsst
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Tenebrae

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par Dark Asmodeus » 03 octobre 2015, 18:35

Voici un nouveau chapitre dans lequel on en apprend un peut plus sur le passé de Jor et son véritable nom.
Chapitre VIII :
Rencontre sur Tatooine
Jor, Kohrn, Sono est le reste de l'équipage, avais fait escale sur Tatooine. Chacun faisant une activité différente, Jor était dans une cantina, Kohrn assistait à une course de module, est Sono était partie voir sa famille.
Cantina de Mos Eisley.
Jor était rentrée dans la cantina, il alla au comptoir et commanda à boire, à sa droite un wookie saoul dormait sur le comptoir et à sa gauche un Abyssin discutait avec un Zabrak. 
Raz Angar, le chasseur, était assis à une table de la cantina, il était avec un de ses hommes, Tok'sa, le twi'lek. 
Le barman se décida enfin à servir le jeune humain, Jor prit son verre, et avala une gorgée, avant d’allée s’asseoir à une table. En chemin il bouscula un Besalisk, qui renversa son verre.
- Toi tu vas mourir ! Beugla-t-il dans un basic approximatif
le nom humain a quatre-bras, donna un coup de tête à Jor, qui tomba sur le parmabeton crasseux. L’extraterrestre se mit à genoux sur Jor et leva deux de ses poings, mais au moment où le besalisk allez exploser le crâne de Jor, il fut stoppé par Raz et Tok'sa, Raz lui bloquait les points et Tok'sa le menaçait au blaster. 
- Retourne à ta table. Le menaça Raz en lui écrasant les bras.
Le besalisk se releva et retourna à sa table, se tenant ses bras douloureux, Raz aida ensuite Jor à se relever.
- Et ben mon gars tu as failli passé une salle quart d'heure ! 
- Merci, comment pourrais-je vous remercier ? 
- Commence par venir boire un verre à notre table.
Les trois personnes s'installèrent à la table, Jor commanda la même boisson que Raz.
- Je m’appelle...
le jeune humain n'eut pas le temps de finir sa phrase, il fut interrompu par Raz.
- Jor Saltarec. Lui dit l'humain balafré.
- Heu oui, comment le savez-vous ? 
- C'est une longue histoire, j'étais sur Vankis quand Malwik t'a trouvé, j'aurais pu intervenir et te prendre, mais je me suis dit que tu serais mieux avec un Jedi. Raz avala une gorgé de liqueur coréllienne, en suite pendant toutes ces années, je venais sur Kalor IV, pour te voir, sans que tu me voies, pour voir comment tu allaient, j'étais là quand tu es tombé dans le nid de serpents*, j'étais là aussi quand Vador a tué Malwik, je regrette de ne pas être intervenu ce jour-là, dit il en reposant son verre vide devant lui, depuis je suis ton parcours. 
- Mais ? Pourquoi faite vous sa ? Demanda le jeune homme en dégaine son blaster.
Tok'sa avait aussi dégainé son blaster, il le pointa sur la tête de Jor. Raz lui fit signe de le ranger dans son étui.
- Parce que je suis un Vankien comme toi, à ses mots jor écarquilla les yeux et posa son arme sur la table, tu es jeune, tu représentes l’avenir de notre peuple, moi je suis trop vieux pour ça.
- Moi qui croyais être le dernier ! Lui répondit Jor.
- J'étais sur Corusant quand les séparatistes on attaquez, lui dit Raz en se resservent de la liqueur corellienne, j'ai entendu un politicien discuter avec un hologramme, disant qu'une violente bataille avait éclaté sur Vankis, est qu’apparemment il n'y avait aucun survivant. Raz avala une autre gorger pour se réhydrater la gorge, je me suis donc précipité à mon vaisseau et je suis partie pour Vankis, à mon arrivée l'orbite était remplie de débris de vaisseaux et on pouvait voir la capitale Sanas, en ruine depuis l'espace. Je me suis posé dans les restes du spatioport, et je suis partie a la recherche de survivants, après des heurts de recherches, je suis tombé sur des soldats clones, je les ai suivi et ses là que j'ai vu Malwik avec un bébé dans les bras. Tu connais la suite.
- Est vous connaissez mes parents ? Demanda timidement le jeune humain.
- Oui je les connais, je connais même ton nom de famille. Dit-il en reprennent une gorger de sa liqueur. 
- Je vous écoute dit le moi !
- Bien, tu t'appelles Jor Gaoren, tes parents s'appelaient Albion Gaoren, ton père et Ayiana Gaoren, ta mère, ton père était constructeur de vaisseau chez Spacetech*, ta mère était infirmière à l’hôpital militaire de la capitale. Raz venait de se faire servir à manger, des champignons sharrus, de la viande de nerf et du thakitillo vert, tout en mangeant il continuait son histoire. Quand les séparatiste on attaquez ton père travaillait sur un nouveau vaisseau, il a lâché ses affaires et ses précipiter chez
lui, ou ta mère était en congé, elle te gardait, quand il est arrivé un tank tira un obus, ta mère eut tous juste le temps de se mettre sur toi pour te protéger, avant que la maison n’explose, tes parents sont morts dans cette explosion, ta mère te protégea en se mettant sur toi, te sauvent la vie.
Des larmes coulaient sur les joues de Jor, il n'avait jamais entendu cette histoire, il connaît enfin ses origines.
Peu après l'holocom du jeune homme sonna, il l'alluma et vit l'hologramme de Kohrn se matérialiser 
- Jor ? C'est Kohrn, j'ai dû quitter le stade en vitesse, trois stormtroopers mon repérer, j'ai réussi à me cacher dans la foule mais ils n’abandonneront pas.
- Il tond repérer ! Mais comment ?
- Je pense que ça a un lien avec l'attaque du ravitailleur, le capitaine a dû prévenir un officier impérial, et il a envoyé des soldats à nos trousses.
- Essaye de retourné à l'Altreon, sans te faire repérer, je vais contacter Sono et retourner au vaisseau.
Raz interrompit leur conversation.
- Je peux envoyer des hommes escorter Kohrn, et te protéger, mon vaisseau est aussi à votre disposition, je peux le poser à l'entrée de la ville.
L'hologramme de Kohrn se retourna dans la direction du chasseur.
- Qui êtes-vous ? Pourquoi nous aidé ?
- Pour faire simple, une connaissance de Jor, je vous aide par ce que je suis comme lui.
- C'est vrai tu le connais ? Demanda le kolarien en tournant la tête.
- Oui je pense qu'on peut lui faire confiance.
- D'accord si Jor vous fait confiance j'accepte votre aide.
- Bien, j’envoie des hommes à votre rencontre.
- Merci, Kohrn terminer.
- Tok'sa, prend trois personnes avec toi et vas jusqu'au stade retrouvé Kohrn.
- Ok patron.
- Quant à moi je vais prendre le Venom et le pose le plus près possible de la sortie de la ville. Jor tu viens avec moi .
- Pas tous de suite je dois aller prévenir un ami qui est dans le désert.
- Je crois que je vais t'accompagner, le désert est dangereux avec les Tuskens qui rodent, Raz sortie un holocom de sa poche, changement de plant, Xirod tu prendras le vaisseau et, quand je te contacterais tu viendras nous chercher, moi je pars avec une nouvelle connaissance dans le désert.
- D'accord Raz, soit prudent.
Raz rangea son holocom et les deux individus sortirent de la cantina et montèrent sur leur moto-jets respectifs. Ils quittèrent Mos Eisley pour se diriger vers le désert.
Canyon du Juddland, un peut plus tard.
Les deux moto-jet traversaient le canyon du juddland, quand il fit repérer par des hommes des sables. L'un d'eux, posté au sommet du canyon, tira avec son fusil à projectile sur la moto-jet de Jor, qui perdit l'équilibre et tomba sur le sable brûlant.
Raz qui pilotaient juste à côté de lui s’arrêta aussitôt, porter secours au jeune vankien, à ce moment le Tusken poster en haut de la falaise retira une seconde fois, et rata de peu le duo. Raz dégaina son blaster DC-15s et tira sur le Tusken, l'homme des sables poussa un crié strident juste avant de tomber de la falaise, s'écrasent lourdement dans le sable brûlant.
- Jor tu vas bien.
- Oui se vas, dit il en se relevant, lui par contre il va moins bien.
- Ne restons pas là d'autres vont arriver.
À ce moment une dizaine de pillard tuskens venaient de surgir en face du duo.
Raz avait passé son DC-15s à Jor et lui avait prix son fusil blaster, qui était attaché sur sa moto-jet.
Les deux humains avaient mis les Tusken en joue, prêt à en découdre, quand un groupe de sept Oon guerrier de la tribu du canyon arrivèrent, l'un d'eux lança son bâton Oon sur un un pillards, qui lui transperça l'épaule gauche, le faisant lâcher son gaderffii, les autres Oon affrontèrent les pillards à coup de bâton Oon. Raz et Jor aidèrent les Oon dans leur affrontement. Deux tuskens fur tué dans la bataille, les autres se replièrent dans l'intention d’aller chercher du secours.
- Vous avez eu de la chance qu'on soi passer par là, à ce moment, dis un des Oon à Raz, que faite vous dans le canyon.
- Nous cherchons la tribu des Oon du désert. Répondit Jor
- Nous pouvons vous accompagner jusqu'à leur campement, si vous le souhaitez.
- Merci, nous ne savons où il se trouve. Répondit Jor.
Les Oon partirent devant, suivis par les deux moto-jet. Bien qu'ils ne sortent que rarement du canyon les Oon orange faisaient des échanges avec les Oon jaunes, et se rendaient régulièrement à leur campement. Après avoir quitté le canyon l'holocom de Jor sonna.
- Jor ? Ici korhn, j'ai pu rejoindre l'Altreon sans encombre grasse aux hommes de Raz, qu'elle qu'impériaux a été amoché mais rien de grave de notre côté.
- Bien reçu, je suis en route pour le village de Sono, je te recontacte quand je suis arrivé.
- Bien reçu, terminé.
Désert de Tatooine, Village des Oon jaunes, deux heures plus tard.
- Voilà vous êtes arrivé. Dit un des Oon.
- Merci. Répondit Raz.
Les deux humains entrèrent dans le village au moment où les Oon retournèrent dans leur canyon.
Les huttes en forme de cône étaient fabriqué en cuites de Bantha, ce qui vaut au Oon de fréquent affrontement avec les Tuskens. Il y avait des alien partout, certain s’entraînaient aux manies du bâton Oon, d'autres réparer les huttes, certain faisait séché de la nourriture et d'autres s’occupaient d'enfant.
Un Oon qui semblait être une femme s'approcha du duo, un bébé dans les bras.
- Vous cherchez quelque chose. Demanda elle gentiment d'une voix douce.
- Plutôt quelqu'un, corrigea Jor, un Oon, qui est revenu ici il n'y a pas longtemps, il avait été enlevé.
- Ah ! Vous êtes des amis de Sh'naka, il m'a parler de vous, je suis sa mère, sh'aallia, il est là bas dans la hutte peinte ne rouge pas, c'est celle du chaman, allez le voir, il sera content.
- Non madame Sh'aallia, nous ne cherchons pas un Oon du nom de Sh'naka, mais du nom de sono.
- Sono c'est son nom «humain», pour quand il va à la ville, c'est plus simple à prononcer.
- Ah ! D'accord madame, merci, il est le bas c'est ça . Demanda Raz en pointent du doigt la hutte.
- Oui, oui, allez lui faire la surprise.
La femme Oon quitta les deux humains pour rentrer dans sa hutte quand le bébé se mit à pleurer. Les deux humains se dirigèrent vers la hutte rouge et entrèrent à l'intérieur.
- Jor ! Cria surpris Sono qui venait de voir le jeune homme entré, que fait tu là ?
- On doit partir, korhn a été repérer par les impériaux.
- Ah je voie, j'avais fini mes affaires ici de toute façon, je prends mon bâton et j'arrive, dis-moi qui suis cet homme? Demanda-t-il en pointer du doigt Raz.
- C'est un ami, il s'appelle Raz et il vient de Vankis comme moi.
- Génial ! Finalement tu n'es plus seul, je suis prêt on peut y aller, dit il en prenant son bâton.
Soudain un Oonarriva en courant dans la hutte.
On est attaqué, les Tuskens arrivent ! Dit-il paniqué.
Le Oon, Sono et les deux humains sortirent en vitesse de la hutte.
Ils aperçurent toute une tribu d'homme des sables se diriger verre eux, Raz récupéra son fusil blaster et passa ses deux pistolets à Jor. Les deux humains ouvrèrent le feu sur les pillards, ces derniers se rapprocher de plus en plus, les Oon se décidèrent à passer à l'attaque. Le combat était inégal, du trois contre un, l'affrontement dura plusieurs minutes quand Raz décida d'appeler du renfort. Il sortit son comlink de sa ceinture et contacta Xirod.
- Xirod ? Ici Raz, ramène le Venom aux coordonnés que je t'envoie. Dit il en tirant sur les hommes des sables.
- Bien reçu, je serais là dans quelques minutes. Xirod, terminé
les humains et les Oon continuaient le combat, quand un quart plus tard, un cargo YZ-900 apparu a l'horizon, c'était le Venom, le vaisseau arriva a grande vitesse et se posa entre les Tusken et le groupe d'Oon. Xirod ouvrit la passerelle.
Raz, Jor et Sono montèrent à bord du vaisseau.
- Les autres ne viennent pas ? Demanda le Fallen.
- Non, nous les Oon, nous affrontons souvent les Tusken, nous sommes habitués ils prendrons la fuite.
- Et vous alors ? Demanda Xirod.
- Moi je suis un ami de Jor, donc je l'accompagne.
- Ah, je voie, dans ce cas on peut y aller .
- Oui Xirod. Répondit Raz.
La fallen en orienta la tourelle présente sous le vaisseau et tira dans la direction des Tusken sans toutefois le tué. Les pillards impressionnés par la puissance de feu commencèrent à se replier. Le Venom décolla peu après.
Orbite de Tatooine, peu après.
Le Venom était amarré à l'Altreon, Jor et Raz discutaient sur la passerelle d'observation, il était sur le point de se quitter.
- Ça y est tu vas y aller. Demanda Jor.
Raz observait les étoiles, oui je vais partir, mais si tu as besoin contacte-moi et je viendrais t'aider ou que je sois dans la galaxie, tien prend cette holocom.
- Merci, grasse a toi je connais mes origines, je ne l’oublierais jamais. Répondit-il en donnant une poignée de main à Raz.
- Bonne chance. Répondit Raz
- Merci toi aussi.
Raz lâcha la main du jeune humain et se dirigea vers la sortie, Jor l'observait quitter la pièce. Puis le jeune homme se retourna en direction de la baie vitrée en observa le Venom se détacher de son vaisseau, avant de voir le cargo partir en hyperespace.

Nid de serpents* : Jor est tombé dans un nid de serpents quand il avait trois ans, l'un d'eux la mordue, il fut sauvé de justesse par Raz, avant que Kohrn n'arrive.

Spacetech* : Société aujourd'hui disparu, spécialisé dans la construction de petit vaisseau allant du chasseur au cargo, également constructeur de module course et de moto-jet. Spacetech a notamment construit la moto-jet Raptor RS 900, la moto-jet de Raz, et le Red Lightning le podracer le plus rapide avant la guerre des clones.

Xirod* : Fallen, second est meilleur mais de Raz.

Bâton Oon* : arme traditionnelle utilisée par les Oon, long bâton de métal d'environ 1,50 mètre est décoré de plumes ou d'os d'animaux.
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Avatar du membre
mat-vador
Messages : 774
Enregistré le : 17 mars 2012, 13:10
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Jedi Noir

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par mat-vador » 03 octobre 2015, 23:09

très très intéressant cet extrait ;) ! mais gaffe aux fautes évitables...

un exemple: il tond repérer on écrit plutôt "ils t'ont repéré". as-tu quelqu'un pour t'aider à te relire?

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 175
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Sith
Planète natale : Mrlsst
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Tenebrae

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par Dark Asmodeus » 04 octobre 2015, 11:12

Il va falloir que je continue à me relire :?
Non personne ne m'aide à me relire, mais si ça peut m'aider je demanderai à un proche.
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Avatar du membre
Zèd-3 Èt
Messages : 780
Enregistré le : 30 mars 2015, 17:50
Sexe : Masculin
Espèce : Céleste
Planète natale : Koros
Affiliation : Indépendant
Localisation : 92220, Bagneux

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par Zèd-3 Èt » 05 octobre 2015, 21:28

Sinon, des correcteurs orthographiques gratuits sont disponibles sur le web.
Un trône est, si l'on ôte la soie et le velours, un échafaud tout fait.
Victor Hugo

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 175
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Sith
Planète natale : Mrlsst
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Tenebrae

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par Dark Asmodeus » 07 octobre 2015, 13:52

j'utilise déjà Reverso
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Avatar du membre
Zèd-3 Èt
Messages : 780
Enregistré le : 30 mars 2015, 17:50
Sexe : Masculin
Espèce : Céleste
Planète natale : Koros
Affiliation : Indépendant
Localisation : 92220, Bagneux

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par Zèd-3 Èt » 08 octobre 2015, 19:02

Ben... Il n'a pas l'air très performant.
Un trône est, si l'on ôte la soie et le velours, un échafaud tout fait.
Victor Hugo

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 175
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Sith
Planète natale : Mrlsst
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Tenebrae

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par Dark Asmodeus » 22 octobre 2015, 17:44

Chapitre IX :
Arrivé dans les régions inconnues
Orbite de Tatooine, peu de temps après le départ de Raz.
Jor était retourné en salle de contrôle, le vaisseau quitta l'orbite de la planète aride quand soudain un tremblement déclencha l'alarme du vaisseau.
- Que se passe-t-il ? Demanda Jor.
- Nous sommes attaqués par un destroyer impérial, sûrement celui des Stormtrooper qui m'ont recherché sur la planète, impossible de lever le bouclier !
- Quoi !? Jor appuya sur un bouton présent sur son accoudoir, ici Jor, je veux quatre personnes en salle du bouclier, il faut impérativement le réparer. Jor relâcha le bouton avant de rajouter, Kohrn, dégage nous de la zone.
- Bien reçu.
Les turbos lasers du Punisher bombardaient la coque en statium de l'Altreon, bien que résistante elle ne tiendra pas longtemps face à une telle puissance de feu.
- Capitaine Ren, leur coque est très résistante, ils va nous falloir du temps pour la percer.
- Nous n'avons pas le temps, envoyé les Tie, qu'il bombarde le vaisseau avec leurs missiles.
- À vos ordres.
- Les Tie sortirent du hangar principal, avant de fondre sur l'Altreon.
- Jor, des Tie approche.
- Utilise les canons laser de défense rapproché pour les détruire.
L'Altreon fut bombardé à la fois par le Punisher et par les missiles des Tie pendant plusieurs minutes.
- Capitaine, leur coque commence à faiblir, mais il semblerait qu'ils tente une manœuvre de fuite.
- Intensifier les tires !
À ce moment l'Altreon commença sa manœuvre de fuite. Juste après, une explosion bien plus puissante que d'habitude retentis.
- La coque est percée, avarie dans les secteurs 4 à 7, je ferme les portes étanches, nous ne tiendrons plus longtemps.
- L'hyperespace est prêt ?
- Il est prêt j'ai fini de rentrer les coordonnés.
- bien on s’en va.
- Capitaine Ren le vaisseau fuit en hyperespace mais j'ai pu calculer leurs coordonnés.
- Bon travaille lieutenant, on part à leur trousse, rappelez les chasseurs.
L'Altreon était maintenant dans un tunnel hyperspatial, Ces occupants pensaient qu'ils étaient sortie d'affaire, ils se trompaient, car peu après que le vaisseau soit passés en hyperespace, un trou noir passa à proximité, créant une anomalie gravitationnelle déviant le champ hyperspatial de l'Altreon.
Régions inconnu, Système Zeho, en orbite de la géante bleue du même nom.
L'Altreon venait de sortir d'hyperespace, le vaisseau était coincé entre une étoile et sa planète.
- Ou sommes-nous ? Demanda Jor.
- Aucune idée, en tout cas l'ordinateur ne reconnaît pas, ce n'est pas normal, on a dû quitter l'espace connue.
- Kohrn regarde, cette étoile, ce ne serait pas celle de la tablette.
- Probablement, il n'y a pas beaucoup d'étoile bleue dans la galaxie, si c'est de cette étoile que parle la tablette, il doit y avoir des indices sur la planète.
- Y a-t-il des formes de vie sur cette planète ?
- L'ordinateur détecte des espèces animales, mais aucune espèce intelligente, pourtant il y a une ville et un complexe qui semble être un chantier naval.
- D'accord pose-toi dans le chantier naval, s'il est opérationnel nous l'utiliserons pour réparer l'Altreon.
Le vaisseau entama sa descente vers la planète, il arriva dans son atmosphère, saturé par de violents et perpétuels orages, les huit cents mètres de l'Altreon était prix de turbulence, Kohrn tenta tan bien que mal à esquiver les éclairs, certaines frappèrent quand même le vaisseau. Kohrn réussit à faire descendre l'Altreon et finalement le kolarien réussit à poser le croiseur dans le chantier naval.
La passerelle s'ouvrit, jor en sortit, accompagné de Sono, Kohrn et de certains kolariens.
À ce moment le Punisher sorti d'hyperespace, lui aussi prit dans l'anomalie, le vaisseau se retrouva à plusieurs années-lumière de la position de l'Altreon.
- On devrait commencer par allumé les lumières. Répondit Jor seulement éclairé par le projecteur de R3-P6, leur droïde astro-mec.
- Bonne idée. Lui dit Kohrn, moi et certains gars nous allons explorer le complexe, s'il est toujours utilisable nous l'utiliserons pour réparer l'Altreon.
- Moi, Sono et R3 irons explorer la ville, nous trouverons peut-être des choses intéressantes. Dit le jeune humain en enfilant un cache-poussière rouge en cuir renforcé par du fer au niveau des épaules. On se retrouve ici.
- D'accord, soyez prudent. Répondit Kohrn en posant sa puissante main sur l'épaule de Jor.
Jor répondit d'un geste de la tête, avant de partir avec Sono et R3 en direction de la ville.
- Génial, il pleut et on patauge dans la boue. Dit jor après avoir quitté le sol en Parmabéton du chantier naval pour se retrouver dans de la terre détrempée par les pluies continues.
- Hatshoka ! Lui répondit Sono. Qui n'aimait vraisemblablement pas la pluie ni la boue.
- On devrait aller jusqu'à la route en Parmabéton qui relit le chantier naval à la ville.
- Bonne idée, ça nous évitera de patauger dans cette bouse de banta. Répondit Sono.
Le trio se dirigea donc en direction de la ville, en passant par la route.
Ils arrivèrent à l'entrée de la ville, elle était encerclée par une muraille de métal, formant un octogone, une tour construite a chaque angle, au somment, des batteries de turbos lasers lourdes étaient installées. Le métal brillait d'une couleur vert foncé à chaque décharge d’éclairs. Jor enleva un de ses gants et posa sa main sur le métal froid et humide. « Du statium pur ! » pensa-t-il.
- Que se passe-t-il ? Demanda Sono
- c'est mûr son fabriqué en statium pur, ce qui est théoriquement impossible, il est beaucoup trop lourd et solide pour pouvoir être utilisé ainsi, même les Kalorien qui maîtrisent la fabrication des bâtiment en statium son obliger de l’allier à un autre métal. Dit-il en remettant son gant.
- Ces gens doivent donc avoir un niveau technologique élevé.
- En effet, j'aimerais bien les rencontrer.
- C'est malheureusement impossible. Répondit une voix derrière les trois visiteurs.
Jor dégaina son blaster, Sono se mit en garde.
- Ne tirez pas, je ne vous veux aucun mal, et puis je ne sais pas me battre, je ne suis pas programmé pour. Répondit la voix en protégeant son visage de ses mains.
- Programmé ? Mais vous êtes une femme. Répondit Jor en relevant le canon de son arme.
- Je suis un androïde, je m'appelle E-20, mais vous pouvez m’appeler Kiva, le nom de ma créatrice.
- Vous disiez que se seraient impossibles de voir les habitants de cette ville, pourquoi ? Demanda Sono.
- Ils ont quitté la planète, a cause de changements climatiques, mais venez avec moi, je vous raconterais tous a l’abri de cette pluie.
Les quatre individus entrèrent dans la ville. Kiva les emmena jusque dans un bâtiment aux formes arrondi, avant de les emmener dans la pièce centrale.
- Voici le grand ordinateur, il contient tout le savoir de mon peuple, les Nee loth, j'ai été créé pour le garder et l'entretenir.
L’androïde tapa sur des boutons, un hologramme apparut. Il représentait un homme assez âgée, richement habillé et coiffé d'une couronne.
- Bonjour kiva, je voie que tu à ramener des visiteurs.
- Bonjour votre altesse, il son arrivée il y a peu de temps, ce sont des voyageurs, leur vaisseau étant endommagé, ils se sont posés ici pour réparer.
- Je vois, bienvenu sur Nugir Yainu étrangers, je suis le roi Delacuaji premier, dernier souverain de Nugir Yainu.
- Bonjour Votre altesse je suis Jor Saltarec et la créature à côté de moi et un Oon du nom de Sono, comme E-20 vous la dit nous nous sommes posé sur votre planète pour réparer notre vaisseau, pendant les réparations nous avons décidé de l'explorer, c'est là que nous avons trouvé cette ville, puis nous avons rencontré kiva qui nous a dit que votre peuple avait quitté la planète, nous voudrions savoir pourquoi.
- Vous m'avez l'aire sympathique, Jor, je vais vous raconter ce qui s'est passé. Il y a deux cents ans, notre soleil, l'étoile de Zeho, se transforma en géante bleue, pour éviter que Nugir Yainu soit absorbé par l'étoile, nous avons utilisé notre technologie pour déplacer notre planète sur un autre orbite, situé à la même distance que l'ancien, seulement, suite à ce changement, des bouleversements climatiques commencèrent à se faire ressentir aux quatre coins du globe, des pluies diluviennes et continues, des augmentations de la température, la fonte de nos pôles, etc. . Ne pouvant vivre qu'à une certaine température et dans un climat stable et tempéré, nous avons pris la plus difficile décision de notre existence, évacué pour un nouveau monde. Tous nos vaisseaux furent réquisitionnés pour l'évacuation, quatre milliards de Nee loth dur abandonné leur maison et tous ce qu'ils aimaient. Nos scientifiques on crée E-20 pour qu'elle fasse survivre notre culture, notre histoire et notre technologie. Elle est ici depuis presque deux cents ans, elle a dû trouver le temps long. Quant à nous ne nous sommes jamais revenu sur Nugir Yainu.
- Quelle triste histoire. Répondit Jor.
- En effet jeune humain, avez-vous d'autres questions ?
- Oui Votre Altesse, connaissez-vous le capitaine Rooker ?
- Le capitaine Rooker ? Répondit Delacuaji en prenant une aire pensive. Ce nom me dit quelque chose attendez que je me souvienne. Oui ça y est je me souviens. Le capitaine Rooker et venue ici, il y a très longtemps, après son voyage dans une autre galaxie je crois, il a vécu ici environ vingt ans, puis il est reparti explorer d'autres planètes, sa maison est toujours là, c'est un peu une relique de notre passé.
- Pourrons-nous visiter sa maison ? Demanda Jor.
- Oui bien sur, vous ne sembler par avoir de mauvaises intentions, E-20 vous guidera.
- Oui mon seigneur. Répondit l’androïde.
- Avez d'autres questions. Ou bien puis-je me retirer ?
- Vous pouvez vous retirer altesse.
- Non attendez. Répondit Sono en faisant un pas eut avant. Connaissez-vous une planète où vivent des semblables. C'est la planète originale des Oons, ma planète.
Le roi réfléchie en se tenant le menton, un de ses bras appuyé sur l'autre.
- Non désolé, je ne connais pas votre planète, mais vous devriez trouver des indices dans la maison du capitaine, ils possèdent encore à ce jour une des plus grandes et des plus détaillées cartes de ce que vous appelez les régions inconnues.
- Merci votre altesse. Répondit Sono en hochant la tête.
L'hologramme du roi disparu progressivement. Le quatuor quitta le bâtiment, E-20 les emmena jusqu'à la maison de Rooker, une petite bâtisse rectangulaire avec une seule fenêtre.
- C'est ici ? Demanda Sono imaginant quelque chose de plus luxueux.
- Oui monsieur Sono c'est ici, vous pouvez entrer.
Jor, Sono et R3-P6 entrèrent dans la maison, le petit droïde alluma son projecteur, les deux autres exploraient la maison, en quête d'indice. L'habitation était restée tel quel, donnant l’impression que le capitaine était parti la veille, seule la poussière prouvait le contraire. Malheureusement après une heure de recherches, ils ne trouvèrent aucun indice intéressant.
- Rien ! Soupira Jor en relancent un vieux livre sur son étagère.
À ce moment R3 poussa un petit sifflement qui fit réagir Jor, l'humain s'approcha du droïde.
- Tu as trouvé quelque chose. Demanda-t-il.
L'astro-mec répondit par un bip affirmatif. R3 venait de trouver un coffre-fort, le petit robot sorti un laser et découpa la porte de ce dernier, qui tombât aux soles dans un bruit métallique. Le coffre n'était pas très rempli, il contenait seulement quelque vieux parchemin et un holocom. Sono prit l'appareil et l'alluma. Un texte indiquant " mise à jour " apparu en basic, quelque second plus tard, une carte holographique des régions inconnues apparues, la carte était composée de sorte de points de couleur, les bleus représentaient les planètes connues, les rouges celle découverte par Rooker, le rouge était dominant.
- Toute c'est planètes ! Ce type a énormément voyagé ! Il y a sûrement ma planète là dedans.
- Vu le nombre elle sera difficile à trouver, mais nous la trouverons !
- Certainement.
- Sono éteignis l'holocom et le rangea dans sa sacoche, avant de sortir de la maison, avec Jor et R3.
- Kohrn, ici Jor, nous avons trouvé un objet très intéressant qui a appartenu au capitaine, nous avons fini d'explorer la ville, nous rentrons au vaisseau. Jor terminée.
- Bien reçu, j'ai terminé de réparer l'Altreon, nous allons pouvoir partir quand tu voudras.
- Ok nous arrivons.
Au moment où le groupe arriva à la sortie de la ville il fut interrompu par E-20.
- Attendez, je veux partir avec vous.
- Je croyais que vous deviez garder l'ordinateur.
- C'est le cas. Mais j'ai transféré dans ma mémoire toutes les connaissances de l'ordinateur, je suis l'ordinateur, je suis seul depuis trop longtemps, j'ai envie de voyager, de faire des rencontres, de découvrir d'autre culture.
- Je n'y vois pas d'objection, vous pouvez venir avec nous.
- Merci beaucoup. Répondit l'androïde tout joyeux.
- Bienvenue parmi nous. Lui dit Sono.
Les quatre personnes partirent en direction du chantier naval. À leur arriver ils fur accueilli par Kohrn.
- Kohrn, je te présente E-20, tu peux l'appeler Kiva, elle sera notre nouveau compagnon à partir de maintenant.
Le kolarien la salua d'un signe de tête. La jeune androïde fut impressionné par la carrure du kolarien, mais elle lui renvoya son salut.
- Qu'a tu trouvé ? Demanda-t-il à Jor.
Sono sortie l'holocom de sa sacoche est l'alluma.
- Une carte ?
- Pas n'importe là quel, la carte du capitaine, toutes les planètes en rouge son celle qu'il a découvert.
- Sa fait un sacré paquet de planète.
- Et il y a sur l'une d'elles le trésor du capitaine, Trésor que nous trouverons.
- Donc c'est décider, nous partons à la recherche du trésor de Rooker, capitaine, tu ne souhaite plus te venger de Vador?
- Oui kohrn nous parton a la recherche du trésor, je sait que je ne fait pas le poids contre vador, et puis l'alliance rebelle affronte l'empire, je leur fait confiance pour restauré la paix dans la galaxie, répondit le jeune homme calmement avant de se tourné vers kiva, quelle est la planète la plus proche de notre position ?
L’androïde fit un pas en avant.
- Nous sommes ici, dit elle en pointant du doigt une des planètes rouges, nous pourrions aller là, c'est la planète la plus proche d'ici.
Kohrn, toi est kiva vous préparer le vaisseau pour le voyage.
Sa marche, tu viens kiva.
Peu après, l'Altreon décolla de Nugir Yainu, en direction de nouvelles aventures.

j'espère que ce chapitre vous plaira :)
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Amber-Star
Messages : 432
Enregistré le : 01 décembre 2014, 21:38
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Anaxes
Affiliation : Indépendant

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par Amber-Star » 22 octobre 2015, 21:13

Bravo! Les fautes sont en nette régression et gênent beaucoup moins la lecture ( il y en a toujours pas mal, surtout de grammaire)
J'aimerais en savoir plus sur le fameux statium. Je suppose que ce n'est pas une coïncidence si Jor et ses amis en trouvent sur cette planète?
Bougez pas ! Les mains sur la table. Je vous préviens qu'on a la puissance de feu d'un croiseur et des flingues de concours.

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 175
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Sith
Planète natale : Mrlsst
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Tenebrae

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par Dark Asmodeus » 23 octobre 2015, 11:38

Amber-Star a écrit :Bravo! Les fautes sont en nette régression et gênent beaucoup moins la lecture ( il y en a toujours pas mal, surtout de grammaire)
Merci :)

Le statium est un métal extrêmement résistant mais aussi extrêmement lourd, si bien qu'il ne pas être utiliser pur, le bâtiment serais trop lourd ou le vaisseau ne pourrais pas volé, par exemple, si un destroyer impérial de 1600 mètre avais une coque en statium pur, il lui fraudais des propulseur deux fois plus gros que le vaisseau pour pouvoir se déplacer en basse vitesse. (l'Altreon est composé d'un alliage de Statium est de duracier).
Sous sa forme pur le métal est vert foncé. Seulement présent sur des planète qui on un noyaux qui produit une chaleur suffisante pour formé se métal.
Seul les Nee loth on réussit a utilisé le métal pur, par un procéder et une technologie qui a disparue avec eux.

En effet ce n'est pas une coïncidence si Jor et ses amis en trouvent sur cette planète, Kalor IV et Nugir Yainu son des planète identique, la seconde et cependant plus grosse. le métal est plus rare sur Nugir Yainu.
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Avatar du membre
Zèd-3 Èt
Messages : 780
Enregistré le : 30 mars 2015, 17:50
Sexe : Masculin
Espèce : Céleste
Planète natale : Koros
Affiliation : Indépendant
Localisation : 92220, Bagneux

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par Zèd-3 Èt » 23 octobre 2015, 11:54

Je suis bien d'accord avec Amber : tu as fait d'énormes progrès (mais ce n'est pas une raison pour te reposer ;) ). À ce rythme là, tu seras l'égal de Victor Hugo quand tu auras fini d'écrire ! ^^ Il ne te restera plus qu'à corriger tout ce que tu auras écrit avant ! :D
Un trône est, si l'on ôte la soie et le velours, un échafaud tout fait.
Victor Hugo

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 175
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Sith
Planète natale : Mrlsst
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Tenebrae

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par Dark Asmodeus » 26 octobre 2015, 19:14

Chapitre X :
Captif
Bordure extérieure, astéroïde géant, à proximité de la planète Annaj.
L'Oran, une corvette de classe Maraudeur, approchait de K'tau, un astéroïde géant aménager en base durant la guerre des clones. À bord du vaisseau, plusieurs pièces furent réaménager pour devenir des cellules, dans l'une d'elles, un homme humain, attacher les bras en croix, torse nue, le visage gonflé par des hématomes, le torse couvert d'entailles et de sang, une grande cicatrice sur son pectoral gauche. Dans la salle de pilotage, un autre individu était assis derrière les pilotes, il était le commandant du vaisseau, assis sur son fauteuil les bras croisés.
- Capitaine, nous approchons de K'tau. Lui dit un des pilotes.
- Envoyez leur un message, qu'ils désactive le champ de forces.
- À vos ordres.
À bord de l’astéroïde, un Advozse venait d'entrée dans une pièce très lumineuse, éclairé par un grand nombre de torches représentant des dragons Ithorien. Cette pièce, plutôt vide, servait de salle du trône, au bous de la salle, un luxueux fauteuil représentant un dragon déployant ses ailes était installé sur une estrade, un individu portant une armure clone et une cape était assis dessus, un garde armé de chaque côté.
L' Advozse, qui s’appelait Koz, arriva au pied de l'estrade.
- Nous avons reçu une transmission de l'Oran, il vient d'arrivée, il demande qu'on désactive le champ de protection.
- Enfin, le voilà, depuis toutes ces années, je vais pouvoir lui faire payer. Pensa l'individu assis sur le trône. Désactivé le champ, qu'il se pose dans le hangar n°2.
- À vos ordres.
Koz quitta la pièce. Peu après, l'Oran entra dans le hangar n°2, le train d’atterrissage sortie. Le vaisseau se posa peut après sur le sol en Parmabéton. La passerelle d’embarcation s'ouvrit, quatre personnes descendirent du vaisseau, une Twi'lek, un Zabrak, le commandant de l'Oran et le prisonnier les bras dans le dos, menotté.
Les quatre personnes montèrent dans un ascenseur, le hangar n°2 était au troisième niveau, l'ascenseur monta au niveau 2, le hangar principal, un destroyer Venator y était stationné, il monta ensuite au niveau 1 avant de s’arrêter. Les portes s'ouvrirent, les quatre personnes sortir de l'ascenseur, ils étaient attendus par Koz, qui les emmena dans la salle du trône.
Dans la salle du trône, Koz se plaça à l’écart quand les quatre individus arrivèrent au pied de l'estrade, la personne assise les observait sous sons casque. La twi'lek donna un coup de crosse à l'arrière des jambes du prisonnier, l'obligeant à s’agenouiller.
- Le voilà, il est à vous. Répondit Golon Jarlath, le commandant de l'Oran.
- Où est son équipage est son vaisseau ? Demanda l'homme assis.
- Son équipage, et dans vos cellules, vos hommes les y ont mis à notre arrivée, quant à son vaisseau, un de mes hommes vient de le poser dans un de vos hangars.
- Très bien commandant, vous avez fait du bon boulot. F-6, donne au capitaine Jarlath la somme demander.
- Bien monsieur.
Le droïde de protocole s'approcha de Jarlath, ce dernier prit les crédits sans dire un mot. Le robot retourna dans son coin.
- Capitaine Jarlath, vous pouvez disposer, je veux m'entretenir avec le prisonnier.
- Comme vous voulez, j'ai eu mon argent de toute façon, ça ne serre à rien que je reste.
Golon Jarlath, la twi'lek et le zabrak, quittèrent la pièce, Koz les accompagna jusqu'à leur vaisseau.
L'individu assis enleva son casque, dévoilant son visage tatoué d'un tatouage tribal rouge sur le côté gauche de son visage, du front à la mâchoire, un visage de clone.
- Alors Raz, tu me reconnais ?
- Dannic !? Répondit Raz, stupéfaits.
Le clone se leva de son siège, descendit l'estrade et donna un violent coup de poing dans la mâchoire de Raz.
- Ce nom n'existe plus ! On m’appelle Sans Nom maintenant, à cause de toi.
- À cause de moi ? Je te croyais mort, tu avais été enlever par un Dalamadur*, persuader que tu étais mort, nous nous sommes replié et nous avons quitté la planète.
- Tu me croyais mort ? Sans Nom donna un coup de pied dans l’abdomen de l'humain, qui s’effondra aux soles, le souffle coupé. Tu aurais dû venir me chercher, au lieu de sa, je suis resté deux jours dans la grotte du Dalamadur avant de m’échappe et de me cacher dans la jungle pour qu'il ne me retrouve pas. Puis l'empire est arrivé et ils m'ont trouvé, j'ai passé dix ans dans une de leurs cellules pourrit !
- On....ta....chercher, pendant....une semaine. Répondit difficilement Raz en se relevant et en essayent de reprendre son souffle.
- Menteur ! Cria Dannic, qui donna un autre coup de poing au visage de Raz, déjà bien amoché. J'ai vu le Venom décollé, je croyais que tu allais chercher du secours, pendant ses quatre jours, je vous ai attendu, en vain. Répondit-il.
- Le vaisseau était piloté par R6, je lui avais demandé de partir chercher des renforts, mais nous nous sommes resté, je te le jure !
- Tu me le jure ! Répondit le clone en donnant un coup de casque dans l'estomac de Raz.
- C'est vrai ! Cria-t-il difficilement.
- Assez ! Qu'on l’emmène. Répondit Sans Nom en faisant un geste de la main aux deux gardes armés de part et d'autre de son siège. Et faite le souffrir !
Sans Nom regarda ses deux gardes traîné Raz jusqu'à la sortie. Puis se rassi sur son trône et plongea dans ses pensées. Peu après l'humain fus emmener dans une cellule. Les gardes l'attachèrent, appuyer contre le mur froid en duracier, les bras en croix. Les gardes quittèrent la cellule, Raz reprenait peu à peu son souffle. Il savait qu'il devra être fort dans les jours qui suivent, Sans Nom continuerait à le faire souffrir.

Dalamadur : Serpent géant, avec des yeux rouges vif, de nombreux crocs, et de nombreuses pointes en crochets le long de son corps qui partent de la base de la tête, continuent le long de son corps, et se regroupent sur le bout que sa queue, qui est terminée par une paire de barbillons rouges qu'il peut secouer d'une manière similaire à celle des serpents à sonnettes. Pouvant atteindre facilement les 60 mètres s'est le plus gros prédateur de leur planète.
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Avatar du membre
mat-vador
Messages : 774
Enregistré le : 17 mars 2012, 13:10
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Jedi Noir

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par mat-vador » 27 octobre 2015, 00:19

j'ai hâte de connaître la suite! Sans Nom m'a l'air particulièrement rancunier ;)

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 175
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Sith
Planète natale : Mrlsst
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Tenebrae

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par Dark Asmodeus » 05 novembre 2015, 19:30

Chapitre XI
Mauvaise rencontre
Région inconnue, quelque part sur une planète inconnue.
Le Punisher était sortie d'hyperespace à proximité d'une planète, sans moyens de propulsion, il dérivait dans l'espace. Un orage magnétique provenant d'une étoile frappa le vaisseau peu de temps après son arrivée, désactivant toutes les fonctions du Punisher.
Le capitaine Ren était sur la passerelle, la jeune femme regardait un écran de contrôle et faisait l'inventaire des composants neutralisés.
Le chef mécanicien Needless la contacta peu après.
- Capitaine, j'ai pu rétablir les capteurs, les communications et les systèmes vitaux.
- Bien, essayé de rétablir le plus rapidement possible la propulsion, que nous puissions quitter cet endroit.
- Bien reçu.
La capitaine marchait sur la passerelle au moment où un officier chargé de contrôler les capteurs l'appela. La jeune femme alla à sa hauteur.
- Qu'y a-t-il ?
- Un vaisseau non identifié approche de notre position.
- Hostile ou amicale ?
- Aucune idée capitaine, il ne répond pas aux messages.
- Essayé de rentrer en contact, qu'on sache s'il son allié ou non.
- À vos ordres.
Anya Ren retourna au poste de communication.
- Chef mécanicien Needless, essayé de rétablir en priorité l'armement est les boucliers, un vaisseau approche et nous ne connaissons pas leur intentions.
- À vos ordres, je m'en occupe tout de suite.
Le mystérieux vaisseau était un croiseur Zurok de classe Zok'tar*.
Le croiseur apparut bientôt dans le champ de vision du capitaine Ren. Il remplissait une grande partie de la baie vitrée de là passerelle. Il s’arrêta, ne faisant rien pendant plusieurs minutes.
- Avons-nous reçu une communication ?
- Négatif capitaine, il ne réponde pas.
Pendant un quart d'heurs le vaisseau ne fit rien, jusqu'à ce qu'un impacte fit tremblé tout le Punisher.
- Ils ont ouvert le feu, capitaine !
- Quoi !? Monsieur Needless avez-vous rétabli les boucliers et l’armement ? Cria la jeune femme.
- Négatif, il va me falloir plus te temps, l'orage magnétique a grandement endommagé les composants électriques.
Une seconde déflagration retentis. Le major Helwett contacta Anya Ren.
- Capitaine, leurs tires font fondre la coque, je n'ai jamais vu se type d'armes, des dépressurisation on lieu dans les zones touchées.
- Faite évacue ses zones major, qu'on perde le moins de personne possible et ordonné aux pilotes de TIE de sortir est d'attaquer le vaisseau ennemi.
- À vos ordres.
Qui sont-ils ? Pensa la jeune capitaine.
À bord du croiseur un Zurok* donnait des ordres à cinq autres membres de son espèce. Il portait l'armure caractéristique de son peuple faite en carapace d'Agnaktor, avec en plus une cap, montrant son grade de commandant.
- Ils envoient des chasseurs commandants.
- Envoyer les Zorgtacs*
- À vos ordres.
Les Zorgtacs sortirent de deux hangars situés chaque côté du vaisseau. Un véritable essaim de chasseur monoplace a la forme élancée sortie du hangar. La bataille s'engagea entre les TIE et les chasseurs Zurok. Certains chasseurs réussirent à arriver jusqu'au Punisher, ils ouvrèrent le feu, le magma en fusion fit fondre la coque et les chasseurs s'infiltrèrent dans la brèche.
- Commandant Ziak'eh, plusieurs chasseurs ont pénétré à bord du vaisseau.
- Bien, faite venait deux Mel'lainzias*.
- À vos ordres seigneur.
À bord du Punisher le major Helwett faisait une ronde pour répertorier les impacte, au moment où les Zorgtacs s'écrasèrent à bord. Le major séparait ses hommes en plusieurs groupes, leur donnant l'ordre de neutraliser les envahisseurs.
Le groupe commandé par le major arriva sur le lieu d'un des crashs, le chasseur était sous un tas de débris, aucune trace du pilote.
- Restez sur vos gardes, il ne doit pas être loin.
Peu après le major entendit un cri sourd résonné dans le vaisseau, lui et ses hommes se précipitèrent sur les lieux. Ils virent un stormtrooper à terre, le major s'agenouilla pour examiner le corps, il remarqua qu'il n'avait pas été tué par une arme classique.
- Il est ici. Dit-il à ses hommes en se relevant.
Ils aperçurent alors une silhouette dans l'ombre. Elle sortit de sa cachette, c'était un humanoïde, équipé d'une armure bizarre et d'une étrange créature sur son bras gauche. Elle leva son bras et tira une série de décharges électriques sur les impériaux. Plusieurs soldats tombèrent à terre, le major et les survivants ouvrèrent le feu sur l'étranger. Il leur aura fallu une vingtaine de tires avant que l’humanoïde ne tombe aux soles.
- On quitte la zone, évacuez-les blesses.
- À vos ordres major.
- Capitaine Ren ? Des créatures étranges sont montées à bord, nous avons réussi à en tuer une mais j'ai perdu six hommes.
- Désolé major, essayé de nous débarrasser de ses choses, mais ne prenez pas de risque, cachez-vous si sa tourne mal.
- À vos ordres.
Une trentaine de créature étaient parvenues à monter à bord, les impériaux furent bientôt déborder, certaines unités se rendirent .
À ce moment deux vaisseaux en forme de V sortirent d'hyperespace.
Deux créatures arrivèrent à l'entrée de la passerelle de commandement, les deux individus installèrent sur la porte deux pierres incrustées de cristaux. Les diamants scintillèrent faisant exploser les pierres, la porte blindée tombât lourdement aux soles. Les deux créatures entrèrent sur la passerelle.
Qui est le commandant de cet appareil ? Demanda un des deux.
- C'est moi. Lui répondit Anya Ren.
- Bien, tue tous les autres !
La deuxième créature leva son bras et tira des salves électriques sur les officiers.
- Noooonnnnn ! Cria Anya en tombant à genoux, en pleure.
Le major tenta à ce moment de contacter la capitaine, mais il ne reçut aucune réponse.
- On fait demi-tour, la capitaine est en danger ! Ordonna Helwett.
- Seigneur, nous venons de prendre la passerelle, le capitaine est avec nous, tous se passent comme prévu.
- Bon travaille commandant Zac'dro , les Mel'lainzias son arrivée, demander à vos hommes de rassembler les survivants et de les faire monter à Bord. 
- À vos ordres seigneur. 
- Zergkor, contacte les camarades, qu'ils rassemblent les survivants.
- À vos ordres commandants.
À ce moment un laser frappa le casque d'un des humanoïdes, la créature leva la tête et vit le major Helwett et ses hommes le mettre en joue.
- Rendez-vous !
La créature riait sous son casque, que je me rende ? Ce serait plutôt à vous de le faire, on vous a vaincu !
La créature qui était commandante avait dégainé une épée noire, fait dans un os, l'autre menaçait les soldats impériaux avec l'arme installée sur son avant-bras.
Le major ouvrit le feu en premier, les créatures l'imitèrent. En une dizaine de minutes les soldats restant fur tués, a l’exception du major.
- Jetez votre arme soldat, vous êtes vaincu.
Helwett jeta son blaster et alla se placer à coté de la capitaine, sur ordre d'un des humanoïdes.
La bataille était terminée, 3 600 hommes d'équipage furent tués pendant l'affrontement.
Les deux Mel'lainzias s'approchèrent du Punisher, deux tentacules, monté de part et d'autre des appareils, sortirent de la coque organique avant de se planter dans la coque de duracier du destroyer.
L'extrémité des tentacules en forme d'Iris s'ouvrit, les créatures firent monté les humains à bord des vaisseaux. Une fois cette tache terminée les tentacules rentrèrent à l’intérieur des coques et les Mel'lainzias rejoignirent le croiseur.
Peu après, un petit objet sorti du croiseur et se colla à la coque du Punisher, le vaisseau Zurok passa en hyperespace suivi du vaisseau impérial.

Croiseur Zurok de classe Zok'tar : long de 747 mètres et large de 518 mètres. Le croiseur en lui-même est relativement plat et de forme triangulaire. Les côtés droits et gauches sont particulièrement concaves alors que la partie arrière du vaisseau est convexe. Le vaisseau est très long et devient de plus en plus effilé en arrivant sur l'avant. Trois appendices dépassent de l'arrière du vaisseau, deux d'entre eux sont les propulseurs sublumuniques et le troisième, celui du milieu, donne l’impression que le vaisseau a une petite queue.
La coque est fabriquée en Zamite, un corail provenant de Zamtrios, la planète des Zurok.
Elle est de couleur bleue, organique et auto-régénératrice.
L’intérieur du vaisseau est recouvert d'un matériau de couleur ocre, le Sarif Sûr, un matériau imperméable, moue et humide.
Le sol est recouvert de trente centimètres d'eau. Le taux d'humidité atteint les 60%.
les croiseurs Zurok son dépourvut de bouclier.
Armé de trente canons à magma et de vingt canons météores, le vaisseau est relativement puissant.

Zurok : Les Zuroks sont des humanoïdes qui vivent dans des cités sous-marines sur leur planète Zamtrios. Ils sont caractérisés par un épiderme entre le bleu pâle et le vert clair, des yeux jaunes et des cheveux blancs ou noirs.
Ils portent une armure intégrale faite en carapace d'Agnaktor, un requin natif de leur planète recouvert d'une carapace.
Autour de leur bras gauche est enroulée la queue d'un Ezsil, un grand scorpion dont les pinces dépassent de chaque côté du poignet du Zurok et qui a la faculté de lancer des décharges électriques mortelles par ses pinces. Les officiers et les soldat d'élite son en plus armé d'épée Zaraki, une épée fabriquée dans un os de Varro, une espèce de baleine.

Zorgtac : chasseur monoplace long de 15 mètres a la forme élancée armée de trois canons à magma, dépourvu de bouclier comme tous les appareils Zurok.

Mel'lainzia : Vaisseau prison long de 1 500 mètres en forme de V. Équipé de trois moteurs sublumunique, un gros au centre entouré de deux plus petits. Armé de vingt canons à magma est dépourvu de bouclier comme tous les appareils Zurok.
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Avatar du membre
mat-vador
Messages : 774
Enregistré le : 17 mars 2012, 13:10
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Jedi Noir

Re: [Fan-Fic] Les aventures de Jor Saltarec

Message par mat-vador » 06 novembre 2015, 00:00

c'est beaucoup plus agréable à lire, car il y a moins de fautes.. juste tes chasseurs zorgtac me font penser aux coraux skipper Yuunzhan Vong. tu t'en es inspiré?

Répondre