Les aventures de Jor Saltarec: Au nom de la république

Vous dessinez, écrivez ou faites des vidéos ? Présenter vos créations ici !
Répondre
Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 175
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Sith
Planète natale : Mrlsst
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Tenebrae

Les aventures de Jor Saltarec: Au nom de la république

Message par Dark Asmodeus » 25 juin 2016, 18:53

Bonjour à tous, j'ai commencé le tome 2 des Aventures de Jor, le premier chapitre ne sera pas publié tout de suite, je veux le peaufiner, cependant, je vous propose une petite chronologie allant de l'an 0 à l'an +15 pour que vous sachiez se qu'ont vécu Jor et ses amis pendant les quinze ans qui séparent les deux histoires.

0 : Bataille de Yavin IV Épisode 4, Jor Saltarec à 19 ans, il devient pirate, Raz a 51 ans
+ 1 : Jor a 20 ans
+ 2
+ 3: Épisode 5
+ 4: Bataille d'Endor Épisode 6, Jor rejoint la rébellion
+ 5 : Événement de "planète Obscure''
+ 6 : Jor est Sara se maries sur Naboo
+ 7
+ 8 : le système kalor entre dans la nouvelle république, Kl'ari devient sénatrice de Kalor IV
+ 9 : Bataille de Bilbringi, mort du Grand Amiral Thrawn
+ 10 : Jor a 29 ans, il est capitaine de l'Altreon au sein de la Nouvelle république, campagne de l'empereur ressuscité; mort définitif de Palpatine. Naissance d'Ilia Saltarec, la fille de Jor
+ 11 : fondation de l'académie Jedi sur Yavin IV
+ 12
+ 13
+ 14
+ 15 : Jor a 34 ans, Sara 33, " Tome 2 des aventures de Jor Saltarec''

n'hésitez pas à me poser toutes vos questions :)
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Avatar du membre
mat-vador
Messages : 774
Enregistré le : 17 mars 2012, 13:10
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Jedi Noir

Re: Les aventures de Jor Saltarec: Au nom de la république

Message par mat-vador » 25 juin 2016, 23:15

j'ai prévu une question impulsive à l'instinct: il y aura des yevethas?

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 175
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Sith
Planète natale : Mrlsst
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Tenebrae

Re: Les aventures de Jor Saltarec: Au nom de la république

Message par Dark Asmodeus » 26 juin 2016, 10:05

Normalement non, mais je ne connaissais pas l'espèce :?

du coup maintenant que je les connais, il mon l'air plutôt intéressant, je pourrais peut-être en mettre un ou deux dans l'histoire. :)
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 175
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Sith
Planète natale : Mrlsst
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Tenebrae

Re: Les aventures de Jor Saltarec: Au nom de la république

Message par Dark Asmodeus » 30 juin 2016, 18:11

LES AVENTURES DE JOR SALTAREC
TOME 2 : AU NOM DE LA RÉPUBLIQUE
Chapitre I
Corusant, capitale de la Nouvelle République, 15 ans après la bataille de Yavin IV.

La capitale de la nouvelle république envahissait l’intégralité de la baie vitrée de l'Altreon. Cela faisait deux ans que l'équipage n'avait pas vu ce paysage.
Une larme coula sur les joues de Jor, debout, les mains derrière le dos,il allait enfin revoir Sara et Ilia, sa fille de cinq ans. Le jeune Vankien avait bien changé en quinze ans, il était devenu capitaine au sein de la 6e flotte de la nouvelle république, Jor avait aussi changé physiquement, il portait toujours son cache poussière rouge, mais avait remplacé sa tenue en cuir de Norax par, un ensemble veste pantalon de couleur noire, il était aussi plus musclé qu'avant grasse à des séances d'entraînement avec Kohrn, enfin, Jor avait perdu son bras droit l'or dû crache de son chasseur sur une planète inconnue, dix ans plus tôt.
L'Altreon engagea sa descente vers la piste d'atterrissage, puis le vaisseau se posa. La passerelle s'ouvrit, Jor fut le premier à sortir, il était si heureux de revoir Corusant qu'il ne bougea pas, R3 arriva à ce moment-là et percuta Jor, ramenant l'humain à la réalité. Il descendit de la passerelle, toujours accompagné de R3, peut après il fut suivie de kohrn et Sono. Les quatre personnes montèrent dans le transport qui les attendait pour les mener au palais gouvernemental. Arriver au bout de la piste Jor demanda au chauffeur de s'arrêter.

- Tu ne viens pas avec nous faire ton rapport à l'amiral Ackbar . Lui demanda Kohrn.
-Non, j'ai demandé à sono de me représenter, j'ai quelque chose d'important à faire. Dit il en sortant du transport.
-Bien, bonne continuation, tu embrasseras Sara et Ilia pour nous.
-Conte sur moi, bonne chance avec Ackbar.
Le transport répartit dans un petit sifflement, quand il fut hors du champ de vision de Jor, le jeune humain se retourna et aperçut sa femme et sa fille qui l'attendait. Ilia, la fille de Jor, n'avait pas vu son papa depuis deux ans, quand elle le vit, elle se précipita dans ses bras, Jor a été surpris et faillit trébucher.
- Ma puce, tu m'as tellement manquée.
-Toi aussi papa.
-Je t'ai rapporté un cadeau. Dit-il en posant sa fille par terre.
Jor sortie de sa poche une poupée twi'lek et la donna à sa fille.
- Oh une poupée, merci papa.
- Tu vas jouer avec R3 pendant que je vais voir maman.
- Oui.
La petite fille partie un peu plus loin jouer avec sa poupée. Jor enlaça sa femme et l'embrassa chaleureusement.
- Tu m'as tellement manqué, j'ai cru que cette guerre contre l'empire ne finirait jamais.
- Maintenant que tu es rentré tu vas pouvoir prendre ta retraite et nous irons nous installer sur Naboo.
- Oui j'ai hâte d'avoir la réponse d'Ackbar, mais avant je vais passer la journée avec vous deux.
Un transport arriva et emmena la petite famille jusqu'à leur appartement.

- Général Kanas, chef d'escadron Nastala, entré, je vous prie, le capitaine Saltarec n'est pas avec vous ? demanda l'amiral Ackbar.
- Il m'a demandé de le représenter, il a une chose importante à faire. Répondit Sono
- Bien, je vois, dans ce cas nous allons commencer, général, je vous écoute.

La nuit était tombée sur Corusant, Ilia dormait à poing fermé, sa poupée à ses côtés, Sara lui caressa la joue avant de rejoindre Jor dans leur lit, elle se blottit dans ses bras pour une nuit d'amour.

C'est ainsi que se déroula le premier jour du retour de Jor.
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Avatar du membre
mat-vador
Messages : 774
Enregistré le : 17 mars 2012, 13:10
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Jedi Noir

Re: Les aventures de Jor Saltarec: Au nom de la république

Message par mat-vador » 30 juin 2016, 23:01

Tiens tiens un type qui s'appelle Sono :roll: ! je ne me souviens plus où j'ai déjà vu ce nom: ah ca y est! il me semble que Liars le Jedi corellien avait un droïde qui s'appelle comme ça: un lien de parenté comme dirait le gars du FBI dans le premier Die Hard :lol: ?

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 175
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Sith
Planète natale : Mrlsst
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Tenebrae

Re: Les aventures de Jor Saltarec: Au nom de la république

Message par Dark Asmodeus » 28 juillet 2016, 11:36

Chapitre II
- Le Simarka vient d'arrivée, prévenez le Grand Amiral Ren. Cria le capitaine Metha au jeune lieutenant chargé de le seconder. Et dépêchez-vous, ne faisons pas attendre nos invités. Dit-il en fixant du regard le croiseur Zok'tar, qui venait d'émerger d'hyperespace.
- À vos ordres capitaine. Répondit timidement le jeune lieutenant.
Le capitaine Metha commandait le super destroyer stellaire Armageddon depuis cinq ans, il avait participé aux toutes dernières batailles de l'empire, dont la désastreuse bataille de Ryloth, sept vaisseaux perdus et des milliers de soldats tués, le genre de choses que ne pouvaient pas se permettre l'empire ses derniers temps. Malgré ses défaites, il n'acceptait pas le choix prix par le Grand Amiral : s'allier avec les Zurok.
Le Grand Amiral arriva sur la passerelle de commandement, son Orugaron blanc* à ses côtés. Il alla jusqu'au grand écran à droite de la passerelle.
- Mettez-nous en relation. Dit-il au membre d'équipage.
Le soldat entra une série de commandes et le grand écran s'alluma, faisant apparaître le visage blanc du roi Zarathos.
- Roi Zarathos, vous avez finalement accepté ma proposition.
- En effet Grand Amiral, cependant, j'ai une condition, je veux la moitié de chaque territoire conquis !
- Hors de question, Votre Altesse, nous sommes l'empire, nous ne cédons pas au chantage !
- Vraiment ? Demanda Zarathos. Dans ce cas. Le roi appuya sur un bouton situé sur son accoudoir. Faites venir la flotte.
Le Grand Amiral rejoignit le capitaine Metha, ils virent des dizaines de croiseurs Zok'tar émergés d'hyperespace.
- Il y a bien deux cents vaisseaux, nous devrions accepter, nous ne sommes pas en mesure de les affronter tous en même temps. Le Grand Amiral retourna devant le grand écran.
- J'accepte. Dit-il à contre cœur.
- Bien, je suis sûr que nous allons bien nous entendre Grand Amiral. Répondit Zarathos, le sourire aux lèvres.
Le roi coupa la communication, ses vaisseaux rejoignirent la petite flotte impériale stationnée non loin de là.

Un peut plus loin dans l'espace, un chasseur X-wing blanc est vert, était posé sur un astéroïde.
- R2, tu as pu tout enregistrer. Demanda le pilote, Ne'Jad, une twi'lek rose.
Le droïde, de la même couleur que le vaisseau, siffla un bipa affirmatif.
- Bon, dans ce cas nous ne restons pas ici.
Ne'jad désactiva les patins magnétiques qui reliaient son X-wing à l'astéroïde, le petit vaisseau se détacha du rocher et commença à dériver dans l'espace. Arrivé hors de porter des senseurs impériaux la twi'lek redémarra son appareil et fila en hyperespace, droit vert Corusant.

Le soleil venait de se lever sur la capitale de la République, Ne'jad posa son chasseur dans le hangar du palais gouvernemental, la jeune twi'lek prix même pas le temps d'enlever son casque, elle se précipita jusqu'au bureau de l'amiral Ackbar. Elle entra dans le bureau tellement vite qu'elle faillit reverser l'unité R3 qui quittaient la pièce. L'amiral se tourna vert la jeune femme, et d'un aire mécontente donna son holo-tablette à son assistante.
- Pilote ! Ne connaissez-vous pas les bonnes manières ?
- Désolé amiral. Dit Ne'jad en essayant de reprendre son souffle. Mais on a un problème.


un fin filet de lumière pénétrée dans la chambre de Jor et Sara, quand soudain, son holocom sonna. Jor se réveilla difficilement, il finit par ouvrir les yeux et prix l'holocom dans sa main mécanique. Pour ne pas réveiller Sara et Ilia, il se rendit sur la terrasse et ferma la porte. Il alluma l'holocom et vit Kohrn se matérialiser.
- Kohrn ? Que me veux-tu à cette heure-ci .
- Désolés de te réveiller, mais tous les officiers de la 6ème flotte sont convoqués par l'amiral Ackbar, pour une réunion de crise.
- Pourquoi veut-il que je vienne ? Je suis censé prendre ma retraite.
- Peut-être veut-il que tu nommes un nouveau capitaine pour l'Altreon.
- Peut-être, de toute façon pour le savoir il faut que je vienne, je m'habille et j'arrive. Kohrn salua Jor et coupa la transmission. Jor rentra chez lui et enfila sa tenue noire et son cache poussière, puis il alla embrasser Ilia et Sara.
Quand il revint sur la terrasse, il se tourna et contempla Sara en train de dormir.
- Votre transport est arrivé monsieur. Lui dit P-4 PO
- merci 4 PO, j'arrive. Jor monta dans le transport et l'emmena jusqu'au palais.

Le jeune homme était assis au troisième rang, à côté de son second, Ronkil Grelte, un Cathar. La pilote Ne'jad se leva et alla à l'estrade.
- J'étais en patrouille dans le système d'angor quand j'aperçus l'Armageddon et cinq destroyers stellaires, je me posai sur un astéroïde suffisamment éloigné et j'ai demandé à mon unité R2 d'enregistrer ce qu'on voyait, pendant vingt minutes il ne s'est rien passé, mais soudain, un vaisseau que je n'avais jamais vu émergea de l'hyperespace, R2 détecta une conversation entre l'Armageddon et le vaisseau inconnut, puis quelques minutes plus tard, au moins deux cents vaisseaux identiques au vaisseau inconnu, sortirent d'hyperespace, avant de se regrouper avec les vaisseaux impériaux.
- Merci pilote Ne'Jad, votre rapport est très intéressant.
La jeune twi'lek salua l'amiral et retourna s'asseoir. à la droite de l'amiral était assise kiva, l'androïde était devenue professeur d'histoire, de géographie et de science spécialisée dans les régions inconnues à l'université de Corusant, c'est pour cette raison qu'elle a été conviée au briefing. L'amiral Ackbar se tourna dans sa direction.
- Docteur Kiva, pouvez-vous nous en dire plus sur ces vaisseaux ?
- Oui, amiral. Ces vaisseaux appartiennent à une espèce venant des régions inconnues, les Zurok, ils sont connus là-bas comme de grand conquérant et possèdent à ce sujet une très grande flotte et de Grandes armées, quasiment inépuisable, cependant, il y a un peu plus de cinq cents ans, les Zurok entrèrent en guerre contre un autre individu des régions inconnues, il a été vaincu il y a quinze ans, mais les Zurok ont perdu beaucoup de vaisseaux et de soldats, ils reformes leur troupes petit à petit, ce qui est un avantage pour nous.
- En quoi son fait leur vaisseau ? Demanda un des capitaines.
- Bonne question capitaine, ils sont en Zamite, un corail provenant de Zamtrios, leur planète natale, ce corail est à la fois léger et ultra résistant.
- Et leurs armes ? Demanda un autre capitaine.
- On peut séparer leurs armes en deux catégories, les canons à magma et les canon météores, les premiers lancent du magma en fusion qui fait fondre la coque de nos vaisseaux, les seconds canons lancent des météorites à grande vitesse, pouvant perforer les blindages les plus durs.
- Et leur source de propulsion ?
- Il semblerait que leur appareil utilise l'énergie solaire pour se déplacer.
Des chuchotements envahirent la salle de briefing, beaucoup de capitaines et de commandant se posaient des questions sur ses nouveaux ennemis, même l'Amiral de la 6e flotte, le Nautolan Evon Alebran, semblé surpris.
- Amiral Alebran, votre flotte et elle prête ? Lui demanda Ackbar.
- Elle est prête amiral.
- Bien dans ce cas vous partez demain matin, au coordonné affiché (Ackbar s'adressa ensuite a toute l'assemblée) le maître jedi Luke Skywalker à accepter que plusieurs jedis fasse partie de la mission, ils ont été affecter sur des vaisseaux que j'ai choisis au hasard. Fin de la réunion.
Tous les capitaines, les chefs d'escadrons, Kohrn et l'amiral Alebran, se levèrent en direction de la sortie, Jor les imita, mais il fut stoppé par Ackbar.
- Capitaine Saltarec, commença l'amphibien, votre vaisseau est-il prêt ?
- Il est prêt, mais j'avais proposé le capitaine en second Grelte pour me remplacer, avez-vous eu ma lettre de démission ?
- Je l'ai eu capitaine, mais je ne peux pas l'accepter pour le moment.
Jor s'appuya contre une des tables, essayant de se calmer.
- Dix ans que je suis dans l'armée, que je réussis toutes mes missions, que j'obtiens des médailles, j'ai même refusé une promotion et tous ça pour quoi ? Pour ne pas voir grandir ma petite fille, pour me détruire mentalement est physiquement pour une guerre qu'on est même pas sûr de gagnée, j'en ai marre amiral, vous entendez, marre ! Je veux prendre ma retraite et vivre paisiblement sur Naboo avec Sara et Ilia.
- J'accepterais votre demande de démission après cette mission capitaine, si nous réussissons, les impériaux ne se relèverons pas.
- Si nous réussissons, répéta Jor en se redressent, je vous admirais depuis Endor amiral, j'ai cru que vous étiez différent des autres officiers, tu parle, vous n'agissez que dans votre intérêt.
Furieux Jor quitta la pièce, il ne prit même pas le temps d'aller voir ses amis, il monta sur sa motojet, et quitta le palais.

Vert 22 H, Jor arriva devant le bar ''La perle de Hutta'' appartenant à Borunta le hutt*, il entra à l'intérieur et commanda un whisky corellien, il vida des verres de whisky jusqu'à ce qu'une place aux tables de sabacc se libèrent, jor prix place et commença à jouer, il n'était pas très doué, mais il voulait se changer les idées. En trois heures de jeux il avait dépensé l'équivalent de cinq ans de son salaire de capitaine, il était trois heures quand Jor se leva de la table de sabacc et alla dans un coin du bar, sur une table seul, il posa un holo-portrais de sa famille dessus, posa sa tête sur ses bras, regarda le portrait quelque minute et s'endormit.
Jor se réveilla a huit heures, réveiller par son holocom, il l'alluma et Kohrn se matérialisa.
- Jor ! Où est tu ? On te cherche partout, la mission part dans une heure.
- Je suis dans un bar, je ne participe a cette mission.
- Ne dis pas n'importe quoi, si tu ne viens pas, tu seras arrêté et juger en cours martial.
- Je pourrais toujours m'enfuir au fin fond de la bordure extérieure avec ma famille.
- Est après ? Encore changer de planète si on te retrouve. Jor envoya un regard furieux à son ami.
- De toute façon tu ne peux pas comprendre, tu n'as pas de famille.
- Oh, mais si j'ai une famille. Kohrn sortie son propre holo-portrais et l'alluma. Je te présente Kena, ma femme.
- Ta femme ?
- Oui tu ne t'ais jamais posé la question de pourquoi je retournait toujours sur Kalor IV pendant mes permissions ?
- A vrais dire non.
- Je l'ai laissé là bas, mais je vais la voir souvent et je ne la mêttrée jamais en danger parce que je l'aime. Kohrn désactiva son holo-portrais. Si tu aime Sara autant que moi j'aime ma femme, alors réfléchie bien.
Puis le kalorien coupa la transmission.
Après quelque seconde, Jor se leva, paya l'addition et quitta le bar. Un peu plus tard il arriva à l'Altreon.
- Alors, tu t'es décidé a venir. Lui dit Ronkil.
- Oui, je le fais pour Sara et Ilia, quand nous rentrerons tous seras régler et nous vivrons paisiblement. Le jeune homme jeta un coup d'œil au building de corusant. On peut y aller.
L'Altreon décolla, le destin de la galaxie à son bord.


Orugaron blanc : espèce de gros loups, avec un pelage blanc pour les femelle et noir pour les mal. Ils sont Originaires d'Adara II dans le système Adara dans la bordure médiane.

Borunta le hutt : Après la chute de l'Empire le hutt perdis son principal client, en proie à des souci financier, il se tourna vers le business de l'alcool, il ouvrit plusieurs bars sur Corusant est à travers toute la galaxie.  
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Avatar du membre
mat-vador
Messages : 774
Enregistré le : 17 mars 2012, 13:10
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Jedi Noir

Re: Les aventures de Jor Saltarec: Au nom de la république

Message par mat-vador » 29 juillet 2016, 23:26

intéressant mais fais attention aux fautes d'ortographe :? !

exemple: -en quoi son fait leur vaisseau-> en quoi sont faits leur vaisseaux
-tous seras régler-> tout sera réglé

Bonne continuation!

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 175
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Sith
Planète natale : Mrlsst
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Tenebrae

Re: Les aventures de Jor Saltarec: Au nom de la république

Message par Dark Asmodeus » 23 août 2016, 18:06

CHAPITRE III
Comme tous les matins, le chef d'escadron Joz Nosgarl se préparai pour son entraînement journalier. Il était le chef de l'escadron Dragon Noir, rattaché à la station spatiale Goliath, pour défendre la ceinture d'astéroïde qui faisait office de frontière entre la nouvelle République est l'alliance pirate.
Il monta à bord de son chasseur E-Wing et rejoignis ses compagnons pour un affrontement virtuel dans la ceinture d'astéroïde.
Joz slaloma entre des astéroïdes puis passa dans une gorge si étroite que son E-Wing frotta contre les parois rocheuses avant de se retrouver derrière un de ses hommes. Il pressa le bouton de tir et une torpille à proton virtuelle percuta le E-Wing juste devant lui.

Une alarme est un voyant rouge venais de s'allumer dans le cockpit de Ginn McNiven, signifiant qu'elle venait de se faire toucher par un tir adverse et qu'elle était éliminé.
- Je suis touché, je me retire.
- Bien reçu dragon 3.
le Jeune femme sortie du champ d'astéroïde et commença à rejoindre la station, quand soudain elle aperçus quelque chose de bizarre, des astéroïdes que se déplace de façon inhabituelle.
- Base Goliath, ici dragon 3, j'ai cru voire des vaisseaux ennemis dans la ceinture d'astéroïde, détecté vous quelque chose ?
- Négatif dragon 3, ête vous sûr de ce que vous avez vu ?
- Je ne suis pas tous à fait sur attendez ! Attendez, Je le revoie il se déplace a grande vitesse, je vais tenter de le suivre.
La jeune femme poussa sur les commandes de son E-Wing pour prendre de la vitesse, mais même a fond elle ne parvenait pas à rattrapé le petit vaisseau en forme de V.
Malgré son manque de vitesse elle parvenait à le suivre, elle lança une série de scans mais n'obtient aucune information.
- Vaisseau inconnu, décliné votre identité ou je serais en obligation de vous neutraliser.
Aucune réponse.
Ginn appuya sur le bouton de tir et une série de laser frôla le vaisseau inconnu.
- Tire de sommation, dernier avertissement. Cria Ginn dans son micro.
Toujours aucune réponse. Les deux vaisseaux continuais a slalomé entre les astéroïdes, quand le vaisseaux inconnu disparu du champ de vison de Ginn.
J'ai dû le faire fuir. Pensa elle.
La jeune femme manœuvra pour rejoindre son groupe quand soudain un astéroïde explosa juste a coté du E-Wing de Ginn.
Il est derrière moi !
Le vaisseau ennemis lança un second tir, celui si heurta l'ail gauche du E-Wing, le vaisseau partie en spiral, avant de quitter la ceinture d'astéroïde et de dériver dans l'espace
L'escadron Dragon Noir venais d'achever son entraînement, tous les vaisseaux retournèrent à la station, quand ils furent poursuivi par un véritable essaim de petits vaisseaux en forme de V qui ouvrirent aussitôt le feu.
- Base Goliath, ouvrez les portes, on est pris sous le feu ennemis !
- Reçu dragon leader.
A bord de la station, le major Pavlik Amadob venais de donner l'ordre d'ouvrir les portes blindé du hangar quand il fut projeté a terre par un tremblement.
- Major, nos scans on détectés trois vaisseaux de grandes tailles sortir de la ceinture d'astéroïde, l'un d'eux vient d'ouvrir le feu.
- Levez le bouclier, que tous les turbolasers ouvrent le feu.
- Station Goliath, pourquoi n'avez vous pas encore ouvert les portes ?
- Nous venons d'être attaquer par l'ennemi dragon leader, vous allez devoir patienter.
- Bien reçu, escadron dragon en position d'attaque, c'est un ordre !
L'escadron pivota a 180° est chargea sur l'essaim de petit vaisseaux.
Les trois vaisseaux ennemis encaissé les tire de la station avec une facilité déconcertante, le vaisseau du centre, deux fois plus grands, lança une série de tires sur la station. Les tires traversèrent le bouclier avant de perforé la station de par-en par.
- Bouclier inefficace, armement inefficace, pertes des propulseurs principaux, intégrité de la coque a 30 %.
- toute la puissance à l'arment est feu a volonté !
Les tires de laser de la station percutèrent les trois assaillant, quand plusieurs tires réussir a percé la coque bleue des vaisseaux.

[ Princesse Shrask'eh ils on réussit a percé notre coque !]*
[Augmentez la vitesse des tires, réduisez-moi cette station en cendre. ]
[A vos ordres.]
Un officier à bord du vaisseau configura l'arment, les projectile sortirent trois fois plus vite des canons et percutèrent la station avec trois fois plus de force. La princesse observais le spectacle depuis son fauteuil de commandement, satisfaite.
- Ici le Major Pavlik Amadob, Évacuez la station immédiatement, ceci n'est pas un exercice.
- évacuez vous aussi ! Cria il aux officiers de pont. Tout le monde monta à bord de capsules de sauvetage et s'expulsèrent dans l'espace.
Amadob alluma l'holo-terminal et envoya un message à la république.
- Ici le Major Pavlik Amadob, si vous recevez ce message c'est que je ne suis plus de ce monde, il y à deux heure nous avons été attaquées par ce qui semblerait être les Zurok, la station sera bientôt totalement détruite, l'équipage a évacué, si vous recevez ce message, partez à la recherche de survivant. Je meurs en homme libre, pour la République, pour la liberté !
Pavlik stoppa la transmission et observa le bombardement de sa station depuis la baie vitré du pont.
Peut après la station était détruite.

[Rappelez les Zortac et capturez un maximum de leurs capsules. ]
[A vos ordres, votre excellence.]
Joz stoppa net son E-Wing quand il vit explosé la station, il ne réalisait pas encore qu'elle venais d'être détruite, tous ses amis défilèrent devant ses yeux, il réalisa enfin et s'effondra en larme.
Les Zortac commencèrent peut à peut a retourné aux vaisseaux, quand l'un deux exposa juste a côté de Joz, le ramenant à la bataille.
- Merci, Dragon huit. Dit il en voyant le E-wing passé à côté de lui.
- Les gars on ce replis tous dans la ceinture d'astéroïdes.
Les trois vaisseaux Zurok était éloigné, mais Joz pouvait distinguer deux dôme allumé d'une lumière jaune à l'arrière du vaisseau centrale et quasiment toutes les capsules de sauvetage se diriger vers lui avant d'être absorbé dans le hangar du vaisseau.
Aucun Zortac ne les suivirent ce qui leur permirent d'arriver a la ceinture sein et sauf, les restes de l'escadron se dissimula derrière un gros météore.
Les trois vaisseaux Zurok changèrent de cap avant de passer en hyperespace. 

[]* traduit du Zurok.
 
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 175
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Sith
Planète natale : Mrlsst
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Tenebrae

Re: Les aventures de Jor Saltarec: Au nom de la république

Message par Dark Asmodeus » 16 octobre 2016, 11:37

CHAPITRE IV
Le Sur'tal était arrivé dans la bordure médiane. Il orbitait avec le Shioyaki et le Zorg'lekla autour d'une planète aquatique possédant un continent unique.
La porte blindée du hangar principal s'ouvrit et plusieurs vaisseaux de débarquement, des Ziathar, sortir du croiseur, ils avaient été envoyés pour déployer des troupes en renfort pour les Zurok se battant au sol.
[Commandant Zia'ap et capitaine Zacla votre incompétence est déplorable.]
[pardonnez nous, votre altesse, nous ne savions pas que les indigènes étaient aussi nombreux est avec des défenses si solide.]
[Pas d'excuse capitaine, ce qui aurait du être une invasion facile est devenue une invasion qui coûte très cher ! Je ne suis pas satisfaite et mon père non plus.]
la jeune princesse aux cheveux rouge se tourna de la baie vitré qui encerclait ses appartements et s'approcha de Zia'ap.
[Commandant Zia'ap, dite moi, comment avez-vous fais pour perdre la moitie de vos unités alors que les rebelle que vous deviez affronter n'étais qu'une poignée ?]
[c'était un piège, nous ne savions pas qu'ils avaient des explosif, quand nous sommes arrivez, ils ont fait sauter le canyon. Je ne penser pas qu'ils auraient des explosifs, je les ai sous-estimer.]
Après avoir entendu ses derniers mots Shrask'eh enleva ses gants et attrapa le capitaine Zurok a la gorge. Zia'ap savais ce qu'il l'attendait, il se senti soudain fatigué, ses force l'abandonnais. Zacla agenouiller à côté, voyais les cheveux noirs de Zia'ap devenir blanc et sa peau se rider. Après quelque second d'étreinte la fille de Zarathos lâcha sa prise, le corps sans vie d'un vieillard à ses pieds elle venait d'absorber son énergie vitale.
[Sous-estimer son adversaire, une des pire erreur possible.]
la princesse se plaça ensuite devant Zacla, et dégaina son épée Zaraki.
[Quand à vous capitaine, vous avez juste subi l'incompétence de votre collègue, je vous accorde donc une mort plus noble et moins douloureuse.]
Elle leva son épée et abattis la lame tranchante sur la nuque du capitaine, la tête du malheureux roula jusqu'au pied de l'esclave qui attendait devant la porte.
[Nettoyer moi tous sa !]

Le capitaine Vitan Metha entra dans les appartements du Grand Amiral Ren, la pièce était très peut éclairer, une baie vitré remplaçais le mur sud, il y avait des dizaines d’œuvre d'art venant des quatre coins de la galaxie ainsi que des holos de grandes figures impérial, le capitaine reconnut entre autre le Grand Amiral Thrawn, le Seigneur Vador ou encore le Grand Moff Tarkin, le mur est était recouvert d'une peinture mural représentant le Chimaera en pleine action, au centre de la pièce il y avait un bureau en forme de demis cercle.
Le grand Amiral était assis sur son fauteuil de commandement, tourné vers la baie vitré. Son Orugaron noir se leva, s'approcha et commença à sentir Vitan, le capitaine essaya de ne pas sembler apeuré, mais l'Orugaron sentais la peur et commença a grogné.
- Couché Smaug. Dit le Grand Amiral.
L'Orugaron se retira et retourna se coucher dans la pénombre, dans un coin de la pièce.
Raji Ren tourna son fauteuil et s'adressa à son capitaine.
- Excusé le, smaug n'aime pas être dérangé pendant sa sieste, qu'y a t-il capitaine ?
- Nous approchons d'Asmall.
- Bien capitaine, Prévenez la flotte, qu'elle se prépare à attaquer.
- A vos ordres Amiral.

Sur la planète, le général Zacla avais à peine débarqué qu'il changea le plan d'attaque.
[Nous allons attaquer les troupes de la République ici au fort Gadmeer]
[mon général, le fort Gadmeer est trop bien défendue, toute nos tentative pour l'attaquer on échouées]
Le général leva son bras et lança une décharge électrique sur le colonel Zucca, qui tombât a genoux, une main sur son visage en sang.
[Personne ne conteste mes ordres !]
[Bien général, nous attaquerons le fort Gadmeer, nous ferons celons vos désirs]
Le calme était revenu dans le fort depuis la dernière attaque Zurok, la vie reprenait son cours peut à peut. Le fort Gadmeer avait été construit par l'ancienne République il y a plus de cinq cents ans pour protéger les mines de Kerys, un cristal très rare servant dans les domaines médicales, militaire et scientifique, contre les invasions barbare venant des îles de l'océan. Au centre du fort se dressait la tour du Q.G. De la marine républicaine.
Le commandant Rihew Carwil venais de terminer sa partie de Dejarik quand il fut convoqué dans le bureau du colonel Lenah Terilan.
- Commandant, dit elle en posant son holotablette, il y a trente-sept minutes, les droïde de surveillance charger de contrôler la côte on arrêtez d'émettre, je vous envoie, vous et votre unité sur place, découvrez ce qui s'est passé, et revenez me faire votre rapport.
- A vos ordres colonel

- Que tous les vaisseaux passent à l'attaque, dit Metha. Maintenez vos positions. (Il se tourna vers le Grand Amiral). Ordre d'attaque confirmé par tous les vaisseaux, amiral.
Mais le Grand Amiral ne l'entendais pas, assis sur son fauteuil de commandement, il observait la flotte de la Nouvelle République, tout en caressant smaug.
L'Amiral Alebran en personne, quel honneur ! Pensa Raji Ren en remarquant l'Excalibur le Destroyer stellaire de classe Defender d'Evon Alebran.
- Amiral, trois vaisseaux ons d'envoyer leur chasseurs
- Ordonné au poing de feu et au Meraginasu d'envoyer leurs chasseurs TIE.
Un léger sourire apparut sur les lèvres du Grand Amiral quand il vit les intercepteurs passés devant sa baie vitré.
Un des intercepteurs slaloma avant de partir en looping et d'ouvrir le feu sur le Y-Wing adverse qui cracha une gerbe d'étincelles et de métal en fusion avant d'explosé.
La bataille d'Asmall venais officiellement de commencer.

L'unité du commandant Carwil était arrivé sur la côte, le commandant remarqua aussitôt les tourelles de défense détruite, ainsi que les droïdes de surveillance carbonisésurveillance carbonisé.
Rihew s'arrêta au pied de l'un d'eux.
- Ash, vient voir ici. Cria il a un de ses hommes.
Le soldat s'approcha et s'agenouilla à côté de son chef.
- Peut tu réparé se robot pour qu'il nous dise ce qu'il s'est passé ici ?
- Aucun soucie.
Pendant que Ash réparais le robot, le reste du groupe alla examiner les tourelles détruite. Le commandant remarqua des traces noirs sur les restes de duracier.
- Les tourelles ont été attaquées par les Zurok. Dit il en examinant un des impacts. Seul leur arme cause ce genre de tire. Par contre, elle n'a pas explosé, elle a été éventrée par qu'elle que chose de gros.
- Par quoi ? Demanda un des soldats.
- Aucune idée.
Au moment où le groupe allait exploré une autre tourelle ils ressentirent un violent tremblement venant de la mer.
- Remontez tous sur la dune vite! Cria Rihew.
Les tremblements s'amplifièrent, Carwil sortie ses macrojumelles est scruta l'océan. Il vit alors des millier de silhouettes sortir de l'eau, des millier de soldats Zurok dont certain monté sur des Ezsil.
L'unité observa la scène stupéfaite. 

A SUIVRE
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 175
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Sith
Planète natale : Mrlsst
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Tenebrae

Re: Les aventures de Jor Saltarec: Au nom de la république

Message par Dark Asmodeus » 16 décembre 2016, 14:58

Deuxième partit
Le grand amiral appuya sur une touche de son pupitre et le capitaine Bran Bardic apparu.
- Capitaine, engager le combat avec votre flotte, contre les vaisseaux capitaux de la République.
- À vos ordres, Amiral.
Avec l'Adarus en tête, les vingt-huit croiseurs lourds de classe Vindicator quittèrent leurs positions, avant de se séparer pour affronter une partie des cinquante vaisseaux républicains charger de défendre Asmall.
À bord de l'Exacalibur, les officiers débriefaient sur la bataille.
- Nos vingt-cinq Belarus ont engagé le combat avec les impériaux.
- Bien commandant, envoyer la moitiez des Majestic en renfort.
Les deux groupes s'affrontaient avec acharnement, des jets de couleurs traversaient la galaxie dans tous les sens, du métal en fusion s'échappait des bâtiments de guerre à chacun impactent. Un des Vindicator, le Sarlacc, pivota de trente degrés et lança une border de torpilles à protons qui frappèrent la passerelle d'un Belarus. Amputer de son coeur, le vaisseau pivota tous en descendant droit vers un Majestic. Les deux vaisseaux disparurent dans une explosion de métal en fusion.


Une armée de plusieurs milliers de Zurok prêt au combat était installé devant le fort Gadmeer, des Ezsil en première ligne. L'un d'eux lança une boule d'énergie électrique par son dard, qui se vaporisa sur-le-champ de forces du fort. Pendant quelque second le calme était revenu, les soldats républicains observaient l'armée adverse, jusqu'à ce que tous les Ezsil se mettent à tirer. Le champ de forces encaissa les tires, de plus en plus violent. Quelque temps plus tard le bouclier céda.
- Évacué les civiles, tous les artilleurs aux tourelles, que les fantassins se positionnes sur les remparent. Cria le colonel Terilan.
Le colonel se positionna au centre, sur les rempares de la porte principale, son fusil DC 22 en main.
Peu après certain Ezsil, monter par des Zurok, chargèrent sur la muraille, ils utilisèrent leurs puissantes pinces pour frapper les blocs de pierre et arrachèrent des pans entiers de roche.
- Feu à volonté ! Cria le colonel Terilan.

- Grand Amiral, la République commence à prendre l'avantage.
- Ordonnez au capitaine Talus, d'attaquer par tribord.
- À vos ordres.
En une fraction de seconde, 20 frégates de classe impériale-II émergèrent d'hyperespace. La situation avait changé, les impériaux reprenait le contrôle, obligeant l'amiral Alebran a envoyer toutes ses forces au combat. Les chasseurs républicains avaient reçu l'ordre d'ouvrir une brèche dans l'essaim de chasseur TIE, un pilote de B-Wing réussit à passer, son vaisseau harponna un TIE, irréversiblement endommager, il partit en vrille et heurta le blindage de l'Armageddon.
- Grand Amiral, l'Armageddon doit-il prendre part à la bataille ? S'interrogea Metha après cette attaque suicide.
- Non, il est notre meilleur atout, pilote faite reculer le vaisseau, qu'il reste en retrait, nous interviendrons qu'en cas de dernier recourt.
- À vos ordres.
- Nous avons l'avantage, ils ne s'attendaient pas à une attaque à tribord.
- En effet capitaine, ils seront encore plus surpris parce que je leur réserve maintenant (le Grand Amiral appuya sur le bouton de communication de son fauteuil et le visage d'un Zurok apparu sur l'écran géant.) Général, vous pouvez attaquer à bâbord, mais ne touchez pas l'Excalibur, je veux que l'amiral Alebran survive.
- Bien, Grand Amiral, j'attaque à bâbord.
Le grand écran disparu, laissant place à la bataille, le capitaine Metha se tourna vers Ren.
- Amiral ? Pourquoi avoir ordonné au général de ne pas toucher l'Excalibur ?
- C'est pourtant simple capitaine, je ne veux pas tuer l'amiral Alebran, pas aujourd'hui du moins, je veux l'humilier en détruisant le plus de vaisseaux possibles et le laisser fuir apeuré et détruis mentalement.
- Je vois.
Les Zurok émergèrent d'hyperespace par bâbord, les républicains étaient pris en tenaille.

Des milliers de Zurok pénétrèrent dans le fort par une brèche récemment ouverte, les soldats républicains étaient regroupés autour de l'ouverture, ils avaient installé un canon blaster rotatif Z-8 et tiraient sur tous les zurok qui pénétraient dans le fort. Des centaines d'aliens succombèrent aux tires du Z-8 jusqu'à ce que l'un d'eux lance une pierre Valak'eh qui explosa au pied de la mitrailleuse, permettant au Zurok de progresser dans le fort.
- Repli vert le Q. G, ils ne doivent pas atteindre les mines. Ordonna le colonel.
Le colonel sépara son armée en deux, elle pris les commandes d'une moitiez et se dirigea vers le Q. G, le commandant Carwil prit le commandement de l'autre partie et se chargea de retenir les Zurok le plus longtemps possible.
Trente minutes étaient passées, le général Zacla en personne pénétra dans le fort et ouvrit le feu sur les soldats républicains. Le commandant Carwil lança un détonateur thermique qui explosa au pied du général, quand la fumée se dissipa Carwil fut stupéfaite, le détonateur n'avait égratigné que l'armure ne causant aucune blessure à Zacla.
Le Zurok s'approcha et donna un puissant coup de poing au visage du commandant, brisant son casque, puis il le leva sur ses épaules avant de le projeter au sol, son armure se brisa sous l'impact, le Zurok fut alors encerclé par les hommes de Carwil. Un déluge de lasers s'abattit sur lui. Le général Zurok se concentra et un champ de forces apparu autour de lui, absorbant tous les tires. Quelque minute plus tard les tires cessèrent.
Zacla désactiva son champ de forces et leva les bras, une pluie d'éclairs vaporisa les soldats républicains.

Le coup de grâce venait d'être Porté à l'Olesia, le dernier croiseur lourd de classe Majestic, une bordé de torpilles l'avait traversé de bâbord à tribord. Le vaisseau se dirigea irréversiblement vers le soleil d'Asmall.
- Amiral, nous venons de perdre notre dernier Majestic, il ne nous reste plus que six Belarus et deux liberators.
- Ordonnez la retraite. Nous abandonnons Asmall. Répondit l'amiral Alebran en se laissant tomber dans son fauteuil.
- À vos ordres.
L'officier lança l'ordre aux autres bâtiments, qui en une fraction de second disparurent en hyperespace.
À bord de l'Armageddon, le Grand Amiral Ren exprima un sourire de satisfaction.
Nous avons réussi, les chantiers navals sont à nous, l'empereur sera satisfait.
- Capitaine, renvoyer la flotte, je veux seulement deux destroyers stellaires pour protéger les chantiers navals. Et déplacer l'Armageddon du champ de débris, je dois faire part de notre victoire à l'empereur.
Metha secoua la tête pour approuver ces ordres.
Tous les vaisseaux disparurent en hyperespace, sauf l'Armageddon, les deux destroyers et un croiseur Zurok. Les deux destroyers se placèrent en orbite, prêt à affronter n'importe quel bâtiment voulant se poser sur Asmall. Le croiseur Zurok lâcha un yama Tsukami, une créature chargée de terraformer Asmall.
L'Armageddon quitta le champ de débris et se stabilisa dans une zone vierge de tout parasite, le grand amiral, installé à son pupitre de commandement, appuya sur le bouton de l'holocom, le visage de l'empereur apparue. L'empereur était un homme aux cheveux grisonnant, un nez pointu et une barbe, âgée d'une soixantaine d'années, ancien Grand Moff, il devint empereur trois ans après la bataille d'Endor.
- Majesté, nous avons réussi, la planète Asmall est à nous.
- Félicitations Amirale, la première pierre à l'édifice de conquête de la galaxie et en place, vous pouvez maintenant lancer le projet Attero, je vous donne carte blanche, utilisé tous les moyens que vous jugerez nécessaires.
L'empereur coupa la transmission.

L'armée Zurok traversa la grande place qui menait au Q.G. de l'armée quand une explosion retenti à l'arrière, Zacla stoppa ses hommes et se retourna, leva les yeux et aperçu, sur un toi, un soldat armé d'un lance-missile. Le soldat rechargea et tira son missile droit vert le général, le zurok utilisa ses dont fabuleux pour arrêter le missile dans cette course, le retourner et le renvoyer à son propriétaire, le soldat disparut dans un nuage de fumer et de cendre.
- Soldats, reformez les rangs, prenez leur Q.G.
Au Q.G. L'armée républicaine se préparait pour le combat final, toutes les tourelles furent activées et un champ de mines fit ériger autour de la base.
- Colonel, l'armée Zurok a vaincu le commandant Carwil, il se dirige maintenant vert nous.
- Prévenez l'armée, qu'elle se prépare à combattre.
Dehors, une pluie diluvienne tombait sur les Zurok, quand cinq escadrons de chasseurs Zorgtac et un bombardier Zodamra passèrent au-dessus de leur tête. Le général stoppa son armée.
Un affrontement s'engagea entre les chasseurs et les canons laser du Q.G. Le bombardier en profita pour lancer plusieurs borders de grosse pierres Valak'eh anéantissent les champs de mines.
De longues minutes plus tard, le général sonna l'assaut contre le Q. G en ruine.
La poussière, le sang, l'odeur de brûler, tout autour de Lenah Terilan n'étaient que désolation. La jeune femme était coincée sous des tonnes de duraciers et de béton, elle ne sentait plus ses jambes et un morceau de duracier était planté dans son bras gauche.
Elle palpa le sol de sa main encore valide et réussit à récupérer son blaster, qu'elle cala contre sa poitrine, elle allait se défendre jusqu'aux boues, pourtant le manque d'oxygène se fit vite sentir, le colonel fut pris par le sommeil. Deux heure plus tard elle fut sortie de sa torpeur par une explosion.
Entre deux poutres d'acier, elle aperçut un soldat républicain, rampant quasiment jusqu'à elle, un Zurok s'approcha derrière lui lança deux décharges. Sous le choc, le colonel poussa un crié.
Le soldat Zurok dégagea le corps et enleva les débris, Lenah tenta de tirer sur son adversaire, mais elle fut assommée par un tir Ezsil.
Le soldat Zurok sortie des ruines du Q. G avec Lenah Terilan sur ses épaules, il s'approcha de son général. 
- Général, nous venons de trouver la chef des républicains. 
Le général regarda le visage du colonel et dit : 
- transféré là sur mon vaisseau. 
- À vos ordres. 
Peu après le général se retourna et contempla les ruines du Q.G
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Répondre