HoloNet | Critique d'Alphabet Squadron : Shadow Fall

News écrite par le 16/06/2020 à 09h40 (lue 3 979 fois)

Shadow Fall est le deuxième tome de la trilogie Alphabet Squadron - dont le premier opus est sorti en février dernier en France, chez Pocket. Écrit par Alexander Freed (Battlefront: Twitligh Company, Rogue One, Alphabet Squadron), ce nouveau roman est publié chez Del Rey aux États-Unis et y sera disponible le 23 juin prochain. En attendant qu'il arrive un jour peut-être en France (aucune date de sortie française n'a encore été annoncée par Pocket), Star Wars HoloNet est heureux de vous en présenter, aujourd'hui, sa critique sans spoliers !

La trame du roman, qui se déroule toujours après Le Retour du Jedi, prend directement la suite du tome précédent, et nous embarque à nouveau dans les aventures des pilotes de l'Escadron Alphabet et leur poursuite de la terrible Escadre de l'Ombre. Dès les premières pages, on retrouve l'escadron hétéroclite dirigé par Yrica Quell et composé de Chass na Chadic, Wyl Lark, Kairos et Nath Tensent.

Pour ce deuxième tome, l'auteur a fait le choix de davantage mettre en avant, dans l'intrigue, les personnages de Nath Tensent, Chass Na Chadic et Wyl Lark. Mais est-ce une bonne chose ? Oui, oui et OUI ! Le roman explore davantage leurs histoires et leurs philosophies, ce qui est une très bonne chose pour la continuité de la série.

Kairos est totalement absente du livre - pour des raisons que je ne vous énoncerai pas -, ce qui est dommage ; quant à Yrica Quell, c'est le désert de Tatooine ! Le personnage a perdu le charme qu'il possédait dans le premier tome, et si son histoire n'est pas mauvaise, elle est assez amère à la lecture. Malgré tout, l'auteur parvient quand même, au final, à donner du charme à l'escadron le plus hétéroclite de la Nouvelle République en mettant efficacement en avant l'indépendantisme des pilotes.

Alexander Freed a su s'adapter à la période galactique, avec la division de l'Empire après Endor, avec quelques clins d'oeil à l'excellente trilogie Riposte de Chuck Wending. Les apparitions de la grande amirale Rae Sloane sont agréables et toujours très pertinentes, ses interventions étant bien expliquées et justifiées. J'espère que le tome 3 aura des liens encore plus étroits avec la trilogie Riposte et d'autres oeuvres de l'univers étendu !

Ce deuxième roman de la trilogie s'attarde, en outre, plus en détail sur le personnage de Soran Keize, devenu le chef de l'Escadre de l'Ombre après la mort de Shakara Nuress. Son influence sur les pilotes est superbe : avec Soran au commandement, l'Escadre change drastiquement de stratégie et donne à certains passages un rythme qui était absent dans le premier tome. Autrement dit, Soran Keize est, dans Shadow Fall, un personnage d'une grande complexité avec une histoire passionnante, et j'ai très hâte de le suivre plus en détails dans le prochain tome.

Star Wars c'est grandiose avec des Étoiles de la Mort, des bâtiments de guerre et j'en passe. Pourtant, dans Shadow Fall, on est très loin des flottes avec des dizaines de destroyers. L'auteur se restreint à deux ou trois petits bâtiments de guerre pour chaque camp, ce qui rend les combats encore plus intenses, là où Chuck Wending avait tout raté dans le roman Chute de l'Empire avec une bataille bien trop dense pour un seul roman. Les combats sont très bien décrits et ils sont très très précis ; si on ferme les yeux on pourrait s'y croire ! Shadow Fall est davantage un roman de guerre que le tome précédent, et ça le réussit très bien. J'espère donc très sincèrement un combat épique pour l'ultime tome.

On fait souvent la remarque que l'univers étendu de Star Wars est axé sur la politique et c'est là que Shadow Fall m'épate : Alexander Freed a su écrire une histoire totalement désaxée de la politique galactique. Et le résultat est fantastique avec des scènes de combats et de pilotages époustouflantes. C'est un tel chef-d'oeuvre que je me permets de la comparer à la très célèbre série X-wing des années 1990. J'espère que d'autres auteurs en prendront de la graine...

J'ai été très déçu, en revanche, par les (très) brèves apparitions de la générale Hera Syndulla. C'est un personnage que j'apprécie particulièrement et sa présence manque au roman. J'espère sincèrement qu'Alexander Freed mettra le personnage plus en avant dans le troisième et dernier tome de la trilogie. Mais quelque chose me fait dire qu'Héra sera davantage présente...

Comme indiqué en préambule, je vais tenter de vous donner mon avis sur l'intrigue sans en dévoiler les contours. Alors pour aller à l'essentiel, l'avancée de l'histoire est passionnante, et il est difficile de décrocher les yeux du livre malgré une ou deux petites longueurs dans les premiers chapitres. La conclusion du tome est très perturbante mais prévisible, et elle tease clairement un tome 3 majestueux. Bref, l'intrigue est solide et captivante.

Pour conclure, Shadow Fall est une excellente suite à Alphabet Squadron. L'intrigue est prenante et - plus important que tout - le roman bien écrit, si bien que j'attends désormais avec impatience le dernier tome de trilogie qui s'annonce exceptionnel ! Si je devais vous donner un point négatif, ce serait la longueur : c'est trop court !

Je vous encourage réellement à lire cette série qui est exceptionnelle de tous les points de vue. Je suis vraiment sous le charme de cette série !

Vous pouvez retrouver par ici le reste de nos actualités sur la littérature Star Wars, et par là l'ensemble de nos critiques Star Wars.

Merci à Del Rey pour l'envoi d'un exemplaire pour la critique.



Partager cet article






Actualités en relation

HoloNet | Critique du roman Poe Dameron : Free Fall

Poe Dameron : Free Fall est un roman jeune adulte paru le 4 août 2020 aux États-Unis chez Disney Lucasfilm Press. Écrite par Alex Segura, l'histoire retrace une partie de la jeunesse de Poe Dameron avant qu'il rejoigne...


HoloNet | Critique de From a Certain Point of View - The Empire Strikes Back

From a Certain Point of View - The Empire Strikes Back est un recueil de 40 nouvelles Star Wars inédites rendant hommage à l'Épisode V, sorti dans les cinémas 40 ans plus tôt. Écrit par 40 auteurs différents...








Poster un commentaire

Vous n'êtes pas connecté à votre Compte HoloNet. Vous pouvez néanmoins écrire un commentaire en mode déconnecté, mais votre commentaire ne sera pas immédiatement publié (validation par un Admin).