HoloNet | Critique de Star Wars : Renaissance

News écrite par le 27/08/2020 à 07h27 (lue 2 449 fois)

Paru le 5 novembre 2019 aux États-Unis, et aujourd'hui le 27 août 2020 en France chez Pocket, Renaissance est un livre écrit par Rebecca Roanhorse estampillé « Voyage vers Star Wars : L'Ascension de Skywalker ».

La traduction de ce roman long de 411 pages est assurée par Sandy Julien. Je vous propose un résumé détaillé par ici, ainsi qu'un avis sans spoiler ci-dessous. Je précise que les fiches de la majorité des personnages apparaissant dans ce roman ont été mises à jour.

Je saute à pieds joints dans le plat pour commencer cette critique : j'ai dévoré et beaucoup aimé ce roman.

Se déroulant dans les jours suivant la bataille de Crait, on retrouve une Résistance déchirée, réduite à son noyau central, dont les membres sont encore sous le choc de l'immense défaite infligée par le Premier Ordre. Contrairement à ce que pourrait laisser penser la couverture, les personnages principaux du roman sont uniquement Poe Dameron et Leia Organa : les autres (Finn, Rey, Rose Tico, Chewbacca, …) sont réduits à presque uniquement de la figuration, et ce n'est pas plus mal.

Ce livre s'inscrit donc comme une suite directe à la série de comics Poe Dameron puisqu'on retrouve l'Escadron Black juste après la bataille d'Ikkrukk ; mais aussi une suite à Liens du Sang et à la trilogie Riposte grâce à certains personnages qui réapparaissent de manière tout à fait justifiée. Il n'est pas obligé d'avoir lu tout cela pour comprendre le livre, mais je pense que c'est indispensable pour l'apprécier pleinement.

En effet, Renaissance est un véritable hommage à l'univers étendu avec une multitude de références faites à plein d'autres éléments que les films. C'est ce genre de roman qui fait apprécier la richesse de l'univers Star Wars.

Bien écrit et rythmé, Renaissance nous tient en haleine tout au long de ses quatre cents pages. Pas besoin de rebondissements épiques pour relancer l'histoire puisque tout est bien dosé. Le Premier Ordre est une menace presque invisible - bien que toute puissante - dans ce récit, ce qui change de la monotonie de certaines intrigues (dans les films et autres supports) où il est l'ennemi évident et principal.

En effet, les Résistants sont leurs propres ennemis dans Renaissance : ils doivent aller de l'avant avec leurs peurs et leurs responsabilités. Là où Leia est encore en pleine convalescence, Poe doit assumer ses récentes décisions (la mutinerie à bord du Raddus et le sacrifice d'une partie de la flotte contre le Fulminatrix) et se hisser au rang de commandant pour assurer la survie de la Résistance. Ce roman permet donc d'apprécier l'évolution de certains des personnages principaux de la nouvelle trilogie, et d'en développer d'autres qui n'ont pas (encore) eu la chance d'apparaître sur le grand écran.

Un roman à se procurer donc, qui se lit vite et bien !

Pour ne pas vous gâcher le plaisir, je ne vous donne pas la liste des personnages que vous retrouverez dans ce roman, mais vous pouvez toujours le découvrir dans le résumé. 😉

Bonne lecture et que la Force soit avec vous !



Partager cet article