Notre critique de Star Wars - Cible : Vador

News écrite par le 08/12/2020 à 10h05 (lue 4 547 fois)

Mercredi dernier, le 2 décembre, arrivait le comics Cible Vador chez Panini Comics.

Sorti aux côtés du 6ème volume de Docteur Aphra dont la critique a été partagée récemment, Cible Vador est une mini-série consacrée à un groupe de chasseurs de primes dont la mission n'est autre que de tuer Dark Vador. À l'honneur dans ce récit, Beilert Valance, personnage introduit dans Han Solo - Cadet Impérial et que l'on retrouvera dès demain dans le premier volume de Star Wars - Bounty Hunters.

Comme d'habitude, je vous propose un résumé détaillé par ici, avant d'enchaîner ci-dessous par non pas un, mais deux avis sans spoiler sur le comics - car je suis aujourd'hui accompagné de Kir Kanos. À noter que la version canon de Beilert Valance a rejoint l'encyclopédie, accompagnée d'un florilège de nouvelles fiches indiquées en bas de l'article !

 

L'avis de Raventorn

Ce comics a tout pour plaire, a priori. Dark Vador qui n'en finit pas de fasciner, et des chasseurs de primes qui s'unissent pour le vaincre. De plus, cette mini-série sert également d'introduction à Beilert Valance, non plus en tant que cadet impérial mais bien en tant que cyborg et chasseur de primes, que l'on retrouvera par la suite dans la série en cours Star Wars - Bounty Hunters, et ce pour un certain temps.

Aux manettes de ce récit, on retrouve Robbie Thomson (Han Solo - Cadet Impérial) qui est accompagné pour l'occasion d'une armée de dessinateurs et coloristes dont je ne citerai pas les noms. Les styles, certes différents, s'accordent bien, même s'il est parfois frustrant de lâcher un style que l'on apprécie d'une page à l'autre. Les dessinateurs ne sont pas avares de belles planches, avec des Dark Vador majestueux et un Dengar triomphant.

Côté scénario, l'intrigue est bien ficelée, même si je reprocherais un dénouement un peu simple. Un certain mystère flotte autour de l'organisation qui cherche à détruire Vador, la Main Cachée, sûrement à dessein, mais frustrant également puisqu'on aimerait en savoir/comprendre davantage. Le rythme est soutenu, l'action s'enchaîne avec de beaux rebondissements. L'histoire est entrecoupée de flashbacks permettant de mieux cerner le parcours de Valance entre Cadet Impérial et Cible Vador, ce qui est bienvenu. Enfin, malgré la succession rapide des événements, les personnages secondaires sont plutôt bien introduits, ce qui donne un peu de corps à cette histoire qui se finit trop vite.

En conclusion, un comics très agréable, avec de l'action et des beaux dessins, qui nous présente un Beilert Valance avec ses forces et faiblesses. Pour ma part, cela m'a donné envie d'en savoir un peu plus sur ce Terminator à la Star Wars. 😉

 

L'avis de Kir Kanos

En préambule, je dois avouer que Cible Vador est l'un des rares comics à m'avoir fait envie dans le nouveau canon, aussi j'étais vraiment très curieux de lire cette histoire de traque de Dark Vador par un groupe de chasseurs de primes.

Et que dire, sinon que celle-ci est menée sans temps mort, puisque dès les premières pages le contexte est posé. Une organisation secrète, la Main Cachée, est traquée par Vador car elle vend des armes aux rebelles. Afin de garantir sa sécurité, la Main Cachée, fait un appel à plusieurs chasseurs de primes pour tuer le bras droit de l'Empereur.

Comme dit plus haut l'intrigue est menée à toute vitesse. Ainsi, le personnage de Beilert Valance est introduit de façon efficace en quelques pages, tandis que les 5 chasseurs de primes de l'équipe qui l'accompagnent sont introduits en 2 pages. Néanmoins plusieurs courts flashbacks reviendront sur les motivations des personnages, car il faut être motivé pour vouloir tuer Vador (motivé ou fou). Enfin, l'histoire ne perd pas de temps avec la traque et va à l'essentiel.

Mais si la traque de Vador va occuper l'équipe pendant les 3/4 du comics, avec en point d'orgue un affrontement contre le Seigneur Noir très bien mis en image, le dernier quart de l'histoire se concentre sur une quête plus personnelle pour Valance. Bref, je ne rentrerai pas plus dans les détails pour ne pas divulgâcher les éléments de l'intrigue à ceux qui seraient intéressés par l'album mais l'histoire se suit sans déplaisir même si j'ai trouvé que le rythme était par moment trop rapide et desservait la cohérence du propos.

De plus, on reste sur un « à côté » de la grande Histoire de la saga et l'album se lit s'en avoir besoin d'avoir lu toutes les autres séries. À noter un petit souci dans la traduction qui peut ajouter de la confusion au propos, ainsi que l'absence de certains termes (tout le monde n'est pas censé savoir ce qu'est un slicer)

Passons aux dessins, car je dois vous avouer qu'outre l'intrigue, ce qui m'avait attiré sur la série c'est de prime abord, les différentes couvertures (que l'on retrouve dans l'album, même si je n'aurais pas choisi celle-ci pour la couverture). Mais des couvertures ne font pas tout un album et côté dessin, il faut savoir que chaque chapitre est dessiné par plusieurs artistes ; néanmoins, ces différents styles se complètent bien, avec notamment du joli travail sur les couleurs. À noter que Vador est particulièrement bien mis en valeur (il a un petit côté poseur) avec des planches rendant bien compte de sa puissance. Seul bémol pour ma part, les dernières pages avec un dessin un peu trop stylisé sur les visages des personnages et s'intégrant assez mal à l'aspect global de l'album.

Au final, Cible Vador est une friandise. Un album agréable à lire, avec une intrigue menée tambour battant avec une jolie mise en image sur presque tout l'album et une galerie de personnages intéressants, et à la fin de l'histoire, on souhaite retrouver rapidement Valance (ce qui arrivera bien vite) et en apprendre plus sur certains personnages.

La fiche détaillée du comics

Star Wars – Cible Vador
"Star Wars – Cible Vador" est une mini-série se déroulant avant l'Épisode V centrée sur le chasseur de primes Beilert...

Les nouvelles fiches

R-9-19
R-9-19 était un droïde chasseur de primes qui fut détruit par Beilert Valance à la veille d'une importante mission.
Main Cachée
La Main Cachée était une organisation secrète extrêmement riche qui revendait des armes à l'Alliance rebelle durant la Guerre Civile...
Chio Fain
Chio Fain était un chasseur de primes ardennien qui fit partie de l'équipe de Beilert Valance pour traquer et tuer...
Fetya
Fetya était une vendeuse d'armes travaillant comme intermédiaire pour la Main Cachée.
Gita
Gita était une agente de l'Alliance rebelle qui se fit passer pour la chasseuse de primes Urrr'k afin d'intégrer l'équipe...
Gwi
Gwi était le leader secret de la Main Cachée, qui recruta une Beilert Valance et une équipe de chasseurs de...
Honnah
Honnah était une chasseuse de primes gamorréenne qui fit partie de l'équipe de Beilert Valance pour traquer et tuer Dark...
Beilert Valance
Beilert Valance était un ancien stormtrooper devenu peu à peu réceptif à la cause rebelle.
Arvina
Arvina était un monde désertique de la Bordure Extérieure où l'intermédiaire de la Main Cachée Fetya vendait des armes.
Chorin
Chorin était un monde minier qui fut exploité par l'Empire puis laissé à la proie des pilleurs.
Heva
Heva était un monde où l'équipe de chasseurs de primes de Beilert Valance affronta Dark Vador.
Lowik
Lowik était une planète jungle où l'Alliance rebelle avait établi un avant-poste.
L'Aile Brisée
L'Aile Brisée était le vaisseau personnel de Beilert Valance.

Comme d'habitude, n'hésitez pas à nous raconter vos impressions sur ce comics dans les commentaires, si vous avez l'occasion de mettre la main dessus !

Retrouvez plus d'actus Star Wars :



Partager cet article






Actualités en relation

Notre critique de Star Wars Tome 13 - Les Sabres Jumeaux

Les Sabres Jumeaux est le treizième et dernier volume de la série Star Wars (2015) paru le 30 décembre en France chez Panini Comics. Cette histoire est la suite directe de Rebelles & Renégats, le titre « Les...


Panini Comics | Sortie de Star Wars: Les Secrets de la Galaxie

Aux côtés de la parution Marvel en langue anglaise du jour, ce mercredi voit aussi la parution de Star Wars: Les Secrets de la Galaxie, du côté de chez Panini Comics. Ce volume regroupe un assortiment de cinq...


Panini Comics | Sortie du magazine Star Wars (2021) #1

Vous connaissez l'adage : nouvelle année.... nouveau relaunch du magazine Star Wars chez Panini Comics ! Pour cette quatrième mouture du magazine, l'éditeur entame la publication des nouvelles séries principales entamées l'an passé aux États-Unis...








Poster un commentaire

Vous n'êtes pas connecté à votre Compte HoloNet. Vous pouvez néanmoins écrire un commentaire en mode déconnecté, mais votre commentaire ne sera pas immédiatement publié (validation par un Admin).