Notre avis sur les rédditions de Dark Force et Jedi Knight

News écrite par le 14/03/2021 à 14h05 (lue 3 180 fois)

Nous en avions reparlé en janvier, voici que sont enfin arrivé les jeux Legend(air)es Dark Forces et Jedi Knight en édition collector chez Limited Run Games. Vendus (en mars 2020) avant Jedi Outcast et Jedi Academy (avril 2020), la fabrication et surtout la livraison se firent ironiquement après. Vous êtes habitués depuis, alors allons dans le vif du sujet.

Comme à leur habitude, ces éditions contiennent les mêmes types de goodies : images, posters, pièce commémorative et pin's. Les jeux étant sur PC, chaque boîte en contient 2 exemplaires. En effet, en ouvrant la boîte collector il est possible de trouver la version classique sous blister (comme leurs autres éditions standard dont nous ne parlons pas), ainsi que les jeux dans une clef USB assez simple. Un steelbook aussi élégant que ceux du reste de la série vient accompagner le tout. Mais contrairement à ses suites, il n'y a pas de manuel papier, celui-ci se trouvant uniquement sur la clef.

Des boîtes toujours du plus bel effet

En fonction des goûts et des intérêts de chacun, les deux boîtes ne se valent pas. La préférence ici va pour celle de Dark Forces. Déjà, le Dark Trooper est magnifique, le pin's Moldy Crow (vaisseau plus beau que le Raven's Claw) est l'un des meilleurs jusque-là avec le podracer d'Anakin (dans la boîte de Racer : Revenge. Le poster réversible offre également le schéma technique du Moldy Crow (toujours à la manière de Revenge). Et en dernier bonus, la clef USB contient également en plus du jeu et du manuel, le guide stratégique, bien évidemment en anglais.

Pour Jedi Knight, c'est plus de regret. Car jusqu'au moment de brancher la clef USB dans l'ordinateur une question demeurait : Quid de Mysteries of the Sith, l'add-on de Jedi Knight ? La réponse est non ! Mysteries est bien là (oui oui, il fallait regarder au dos de la boîte, que voulez-vous, les choses se perdent mes bons lecteurs) et comme toutes les versions dématérialisées actuelles, est jouable sans installer Jedi Knight. Alors, pourquoi se plaindre ? Simplement, car l'édition collector ne se concentre que sur Jedi Knight, et il n'y a rien sur Mysteries. Le poster réversible aurait pu par exemple présenter les deux jeux, ou le pin's, ou au moins une image. Non rien. Un admirateur de Mara Jade regrette fortement ce choix (et rêve d'un poster Mysteries avec Mara, fièrement accroché sur le mur près du pc… à quel doux rêve.)

Le contenu de la boîte de Dark Forces

Comme pour Jedi Outcast et Academy (enfin bon, logiquement cela devait être l'inverse, nous tenons normalement ici les premiers à devoir sortir), les éditions collector sont garnies par un petit livret rétrospectif. Et une fois encore, celui de Dark Forces et beaucoup plus garni.

En effet, le premier contient 9 pages de contenus écrits par 4 auteurs :

  • Carolyn Petit (écrivain et journaliste sur les jeux vidéo) revient sur le fait qu'il s'agit d'une histoire riche malgré sa décanonisation, offrant une aventure inédite avec des lieux inédits (Coruscant pour une première !). Et surtout que ce n'est pas n'importe quel rebelle qui vole les plans de l'Étoile noire, c'est nous joueur. En une phrase : « It was me. Maybe, also, it was you. And certainly, it was Kyle Katarn [...] ».
  • Edwin Evans-Thirwell (déjà présenté la dernière fois) revient sur le côté crasseux qu'a le jeu : le compacteur d'ordure de l'Épisode IV en plus poussé avec son apogée dès le niveau entièrement dans les égouts où Kyle se baigne littéralement dans la crasse).
  • Jed Presgrove (également écrivain et journaliste sur les jeux vidéos) revient sur l'aspect Doom-like du jeu. Même s'il ressemble en apparence à un clone du jeu Doom, Presgrove explique qu'il y a bien plus dont une gestion de la verticalité et de la possibilité de sauter, le tout dans un jeu de puzzle exigent et comportant ses doublages.
  • Yussef Cole (écrivain et graphiste/animateur) s'intéresse à ce que montre le jeu : l'Empire oppressif dans toute sa bureaucratie, la guérilla dans sa violence loin de l'aspect chevaleresque et mystique des films.

4 sensibilités différentes, 4 visions, 4 manières de s'enrichir de réflexion notamment du point de vue du gamedesign et de l'aspect social véhiculé.

Le livret de Jedi Knight lui ne contient que 4 pages d'Edwin Evans-Thirwell qui nous parle surtout de Nar Shaddaa, de sa verticalité, ses grands espaces mêlés de zones dangereuses étriquées, ainsi que de la population qui la peuple. Autant dire que pour ces deux jeux, l'auteur fait surtout une fixation sur un niveau en particulier, rendant plus intéressant ses interventions pour Outcast et Academy.

Le contenu de la boîte de Jedi Knight

Nous ne reviendrons pas sur les jeux. Ils sont disponibles sur les différentes plateformes dématérialisées et il n'est pas difficile de les faire. Mais il faut avouer que c'est l'occasion de s'y réessayer et d'être pris d'un élan de nostalgie, surtout pour Dark Forces. Et si ce dernier vous rebute par son gameplay, disons dépassé, nous vous rappelons que nous avons eu le plaisir de vous montrer un mod de Jedi Academy qui recréait les premières missions de Dark Forces. Mais malgré le travail effectué dessus, il reste bien plaisant de jouer à l'original.

En termes de réédition, il reste encore :

  • Star Wars Racer sur Switch (vendu le 10 juillet dernier)
  • X-wing et Tie Fighter, Special Edition (vendus le 21 août dernier)

Avec l'espoir que la durée d'attente ne les repousse pas jusqu'à l'été.

Par ailleurs, les versions blisters mettent les autres jeux PC Star Wars en collection (comme les séries de figurines), avec en grande surprise Republic Commando. Nous ignorons s'il apparaissait sur les boîtes d'avant, ou s'il s'agit d'un teaser pour une sortie non annoncée. En tout cas, le studio Aspyr s'apprête à relancer le jeu sur Playsation 4 et Switch (le 6 avril), ce serait l'occasion de compléter la collection…

Chercher à être ruiné ? Non ! Juste à être, peut-être, trop passionné.



Partager cet article






Actualités en relation

Notre avis sur les rédditions X-wing, TIE Fighter et Racer

Souvenez-vous, tout cela a commencé en juin 2019 chez Limited Run Games avec la réédition du jeu Star Wars sur NES et GameBoy (avec des éditions simple ou Premium), puis en mars 2020 pour notre premier avis. La collection...








Poster un commentaire

Vous n'êtes pas connecté à votre Compte HoloNet. Vous pouvez néanmoins écrire un commentaire en mode déconnecté, mais votre commentaire ne sera pas immédiatement publié (validation par un Admin).