Notre avis sur le roman Leia : Princesse d'Alderaan

News écrite par le 23/03/2021 à 06h57 (lue 3 357 fois)

Paru le 25 février 2021 chez Pocket, Leia : Princesse d'Alderaan est le troisième roman de Claudia Gray dans la continuité officielle Star Wars, après Liens du Sang et Maître & Apprenti.

Long de 398 pages, ce roman est évidemment centré sur Leia Organa, et se déroule environ trois ans avant l'Episode IV, alors que l'Alliance rebelle en est à ses balbutiements. Je vous propose dans ce qui suit un avis sans spoiler ainsi qu'un résumé détaillé, et en prime un lot de quelques petites fiches pour éventuellement vous accompagner dans votre lecture ;)

Hasard du calendrier (ou pas), c'est le troisième roman centré sur un personnage féminin d'envergure que Pocket publie en quelques mois, après Ahsoha et L'Ombre de la Reine. J'avais moyennement apprécié ces deux livres de Emily Kate Johnston, les trouvant trop mous, avec l'action principalement concentrée dans une deuxième moitié. J'appréhendais donc un roman sur Leia Organa, et j'ai plutôt été très agréablement surpris. Difficile à décrire, mais le style de Claudia Gray est toujours aussi captivant et fluide : avec Christie Golden, nous avons ici ce qui se fait de mieux dans l'univers Star Wars en romans.

C'est donc un roman centré sur Leia Organa, et comme on peut l'apprendre en lisant la quatrième de couverture, les parents de la princesse semblent occupés par autre chose ces derniers temps... Il s'agit bien évidemment de la lutte contre l'Empire et de la mise en place de l'insurrection qui deviendra ensuite l'Alliance rebelle. Le contexte est donc très clair, plutôt bien balisé : alors comment captiver un lecteur me demanderez-vous, alors qu'on sait qu'il ne va rien se passer de grave pour les Organa puisqu'ils sont tous là dans l'Episode IV ? C'est là le tour de force de Claudia Gray : avec une multitude de références à l'univers étendu, de nombreux voyages sur différentes planètes de la galaxie (connues ou pas) et des personnages secondaires hauts en couleur et construits, l'autrice nous tient pendant 32 chapitres.

L'aspect le plus intéressant pour moi est de loin de découvrir Leia Organa comme une adolescente de seize ans déjà mûre, mais pas encore la « princesse guerrière » de l'épisode IV. Leia fait en effet son entrée au programme législatif pour la jeunesse, ses premiers pas au Sénat Impérial, et les plus assidus y verront un parallèle de bon goût avec L'Ombre de la Reine. Sans vous gâcher les surprises que ce roman cache, l'histoire est aussi l'occasion de découvrir la relation qu'entretient Leia avec ses parents Bail et Breha. Je n'aurais pas imaginé cela, certainement quelque chose de plus « facile », et je suis donc bien content d'avoir été surpris. L'audace de Claudia Gray d'avoir dépeint Bail Organa sous un angle que l'on ignorait montre encore une fois, s'il le fallait, à quel point l'autrice est à l'aise dans cet univers.

Enfin, petit plaisir personnel : lire des choses qui me semble inutiles sur le moment, pour découvrir un peu plus tard qu'elles ont tout à fait leur place, et que le scénario est parfaitement bien articulé.

C'est donc tout pour cet avis : un roman très plaisant et divertissant à vous procurer :)

Bonne lecture et que la Force soit avec vous !

Découvrez plus d'actus Star Wars :



Partager cet article