Critique | En Pleines Ténèbres : l'excellence se poursuit !

News écrite par le 11/05/2021 à 08h10 (lue 3 282 fois)

En Pleines Ténèbres est le deuxième roman de l'ère de la Haute République paru en France chez Pocket le 22 avril 2021. Écrit par Claudia Gray (Etoiles Perdues, Liens du Sang, Maître & Apprenti, Leia : Princesse d'Alderaan), l'action de ce roman se déroule en parallèle de La Lumière des Jedi et est centrée sur un autre groupe victime de la Grande Catastrophe. Nous vous proposons ci-dessous deux avis sans spoiler, ainsi qu'un résumé détaillé du roman ici, et comme d'habitude, un grand nombre de fiches pour accompagner votre lecture ;) (à découvrir avec le résumé).

 

 

Avis de Raventorn

Claudia Gray a déjà un incroyable palmarès d'excellents romans à son actif dans l'univers Canon de Star Wars : la savoir aux manettes dans le projet transmédia de la Haute République a donc quelque chose de rassurant. Après le démarrage tonitruant de La Lumière des Jedi de Charles Soule, Claudia Gray a-t-elle réussi à faire aussi bien, ou même mieux ?

Et bien c'est un pari réussi pour En Pleines Ténèbres, qui se hisse au niveau des très bons romans, ce qui fait donc un excellent démarrage pour la Haute République. Dans un registre différent de La Lumière des Jedi, En Pleines Ténèbres est un roman plus intimiste, centré sur moins de personnages, qui sont eux aussi des victimes collatérales de la Grande Catastrophe. La dimension épique du roman de Charles Soule est remplacée ici par une sorte d'enquête trépidante quand nos héros Jedi, Reath Silas, Cohmac Vitus, Orla Jareni et Dez Rydan, arrivent sur une mystérieuse station spatiale abandonnée.

L'histoire se focalisant sur moins de personnages, c'est l'occasion de développer profondément les protagonistes, et on sent une véritable évolution chez certains d'entre eux tout au long de ces 439 pages, à l'image de Reath Silas. À vrai dire, j'appréhendais un peu d'avoir un nouveau roman centré sur les Jedi, puisque La Lumière des Jedi avait déjà fait la part belle à l'Ordre, et les Jedi présentent souvent le même tempérament. Mais il faut dire que sur ce petit groupe de quatre, Claudia Gray parvient à proposer des personnalités originales et crédibles qui soulèvent de véritables questions sur les fondements du code de l'Ordre Jedi. Et puis, il n'y a pas que des Jedi dans cette histoire, mais je n'en dirais pas plus pour ne pas vous gâcher la surprise.

Ajoutez à tout cela une menace qui n'a rien à envier aux Sith, et vous aurez une sorte de huis clos à la Star Wars. Le rythme est important dans ce roman : faussement lent au début, la scène d'exposition prend son temps et permet de présenter un nouveau genre d'intrigue. Le rythme s'accélère ensuite : sans en dire plus, vous aurez le plaisir de découvrir plusieurs intrigues mêlées ainsi que de véritables rebondissements.

En bref, un roman à lire absolument. C'est un véritable plaisir de retrouver une telle qualité dans les livres Star Wars. Le prochain roman à paraître aux États-Unis pour la Haute République est The Rising Storm : à quand en France ? En tout cas, j'ai hâte !

 

 

Avis de Dark Sekot

Après l'incroyable découverte de La Lumière des Jedi, les attentes étaient élevées pour En Pleines Ténèbres. D'autant plus que l'auteure est Claudia Gray, à l'origine de mon roman favori du Canon (Étoiles Perdues), sur le même créneau du public Jeunes Adultes. Et le défi a été joliment relevé.


Si l'intrigue met du temps à se mettre en place, et la place dans la chronologie à être identifiée, l'histoire m'a plu. J'apprécie grandement le côté intimiste de ses romans, concentrés sur quelques personnages dont seulement les principaux sont vraiment approfondis, et celui-ci ne fait pas exception. C'est un contraste appréciable et apprécié après le rythme soutenu et la dimension épique de Charles Soule. J'aime cette histoire qui prend son temps, cette mise en place d'une menace énorme et crédible et cette plongée dans le rapport des Jedi à leur Ordre. Tout cela est fait avec fluidité et le livre nous capte toute notre attention.


On peut lui reprocher le temps de mise en place, le flou entourant certains passages (compliquant le fait de s'imaginer les scènes en question) et la réutilisation de traits de caractère parfois trop communs dans Star Wars. Pourtant, aucun n'est gênant à mes yeux et En Pleine Ténèbres se classe facilement parmi les must-have du Canon, entretenant brillamment l'enthousiasme suscité par ce début de l'ère de la Haute République. À quand la suite ?

 

En résumé

Un roman à se procurer d'urgence et à dévorer ;) On attend vos avis !

Bonne lecture et que la Force soit avec vous.

Retrouvez plus d'actus Star Wars :



Partager cet article