Critique | Gros démarrage pour la nouvelle trilogie consacrée à Thrawn

News écrite par le 20/01/2022 à 08h45 (lue 7 871 fois)

Cela fait déjà un bon mois et demi que Chaos Croissant, le premier tome de la nouvelle trilogie consacrée à un certain Chiss, Thrawn : L'Ascendance, est paru chez Pocket, le 25 novembre 2021 pour être précis. Long de 538 pages, ce roman nous plonge au coeur de l'Ascendance et de la culture chiss, au coeur des Régions Inconnues et de ses mystères. On est donc assez loin de l'arrivée de Thrawn au sein de l'Empire Galactique, le sujet de la précédente trilogie. Comme d'habitude, on vous propose un résumé détaillé ici, et deux avis ci-dessous, de Raventorn et Dark Sekot. Comme le roman est extrêmement dense en informations, les fiches et les mises à jour arriveront un peu plus tard ;)

 

L'avis de Raventorn

C'est donc une nouvelle fois Timothy Zahn que l'on retrouve aux manettes pour une aventure inédite de Thrawn. Mais cette fois, chose originale depuis que le Chiss est entré dans le Nouveau Canon, on se concentre sur sa carrière militaire au sein de l'Ascendance, c'est-à-dire bien avant qu'il ne rejoigne l'Empire et ne devienne Grand Amiral. Si vous vous souvenez des révélations faites dans la précédente trilogie, on sait que l'Ascendance est sous la menace des Grysks, et que Thrawn lui-même est assez clivant parmi les siens. Alors, comment en est-on arrivé là ? Ce roman nous donne les premières réponses ;).

Ce roman a tout pour plaire : la plongée dans la culture des Chiss, les intrigues politiques, un tas de nouvelles planètes et de nouvelles espèces dans les Régions Inconnues, et une menace qui ne dit pas son nom, mais que les plus avertis auront reconnue. L'intrigue principale est entrecoupée de flashbacks, qui, comme souvent, permettent de mieux comprendre à terme les rouages du récit présent.

Cette histoire, c'est donc les vrais débuts de Thrawn au sein de la Flotte de Défense de l'Ascendance, sa rencontre et sa relation avec la future Amirale Ar'alani, ses premiers succès en tant que fin tacticien et brillant observateur, mais aussi ses premiers échecs et ses faiblesses.

Ce qui fait la richesse de ce roman, à mon avis, ce ne sont pas tant les rebondissements, qui sont assez peu nombreux finalement (ou bien assez prévisibles), mais bien l'intrigue, riche et rythmée : il faut s'accrocher car à chaque chapitre, un nouvel élément fait avancer l'enquête. On ne s'ennuie pas un seul instant. On évolue avec les réflexions de Thrawn, on voyage beaucoup, et ce qui semblait être une simple menace au début s'avère plutôt être une toile complexe à démêler. Comme souvent aven Zahn, l'histoire est riche en batailles spatiales bien décrites, avec toujours des originalités dans la stratégie du Chiss.

Une autre force du récit, l'évolution des personnages. Thrawn, fidèle à lui-même, fait réfléchir son équipage à chaque décision qu'il prend, un trait de caractère qui transcendait la trilogie précédente et que l'on retrouve ici. Mais Thrawn évolue aussi avec des personnages non militaires, et je dois dire que le rendu est plutôt positif : l'occasion de découvrir une autre facette du Chiss.

En résumé, Chaos Croissant est un très bon démarrage de cette nouvelle trilogie : l'histoire est rythmée et dense, on ne s'ennuie pas. Le gros plus de ce roman, c'est l'immersion dans l'Ascendance chiss. Le point faible, c'est de retrouver certains schémas de la trilogie précédente, si bien que vous aurez peut-être un air de déjà vu.

 

L'avis de Dark Sekot

Avec La Lumière des Jedi, Chaos Croissant était la sortie littéraire Star Wars que j'attendais le plus en 2021. La construction du lore autour des Chiss est un élément qui me fascine depuis le début de mon intérêt pour la licence (raison pour laquelle Vol vers l'Infini est l'un de mes romans favoris) alors le lancement d'une trilogie dédiée à ce peuple et à la jeunesse de l'incroyable Thrawn, c'était très prometteur.

Commençons par le style. C'est du Zahn, c'est efficace, ça se lit très facilement tout en profitant des nombreux détails qui esquissent la culture chiss et la géopolitique du Chaos (nom local des Régions Inconnues). Il ajoute une nouveauté à son style habituel : là où il se centre normalement sur un ou deux personnages principaux, en particulier dans ses derniers romans (Thrawn et Arihnda Pryce, Thrawn et Anakin Skywalker/Dark Vador, Thrawn et Eli Vanto dans les tomes de sa dernière trilogie par exemple), cette fois-ci il explore quatre personnages. Évidemment, c'est toujours par le biais de leur interaction avec Thrawn mais leur psychologie est bien plus développée que pour des personnages secondaires classiques.

L'histoire et la narration maintenant. Une nouvelle fois, Zahn propose deux lignes temporelles, comme dans Thrawn : Alliances, mais avec bien plus de brio aujourd'hui. En effet, pas de complot inutilement alambiqué et improbable dans le passé, seulement des bribes de souvenirs qui éclairent le présent. Personnellement, j'aime beaucoup, au point de regretter de ne pas en avoir davantage. Le présent, lui, est classique dans les romans de Zahn : Thrawn est brillant, un stratège s'oppose à lui, il y a un mystère à éclaircir que seul le génie du futur grand amiral peut percer… (selon moi, ces complots sont inutilement alambiqués et Thrawn pourrait être aussi bien valorisé sans celà). Si l'histoire est efficace et prenante, j'éprouve une pointe de déception concernant deux aspects :

  • Tout d'abord, la jeunesse de Thrawn se passe à une époque très proche de la précédente trilogie, ce qui nous fait manquer la très grande majorité de ses vingt ans de carrière, et c'est dommage. La promesse de le découvrir inexpérimenté n'est pas vraiment tenue. Ceci dit, serait-ce pertinent alors que le roman Thrawn était déjà une forme de récit initiatique?

  • Ensuite, Thrawn se focalise sur une menace extérieure à l'Ascendance alors que Zahn laisse entendre que ses plus grands adversaires sont les Chiss eux-mêmes. Quel dommage de ne pas le mettre plus en difficulté du fait de son inaptitude politique désormais bien établie et de ne pas lui faire commettre plus d'erreurs en raison de sa confiance encore mal justifiée. Un défaut compensé par son interaction avec ses partenaires qui soulignent ses faiblesses tout en le mettant en valeur.

En bref, la trilogie est pleine de potentiel mais certains aspects ont seulement été esquissés pour l'instant. En tout cas, c'est une lecture riche, une histoire prenante, que l'on dévore volontiers malgré ses quelques défauts. Pour moi, c'est un atout indispensable pour un bibliophile désireux de s'écarter des films.

Que la Force soit avec vous !

Retrouvez plus d'actus Star Wars :



Partager cet article






Actualités en relation

Pocket | Sortie de Thrawn : L'Ascendance - Bien commun

Vous l'attendiez de pied ferme pour accompagner vos journées printanières : Thrawn : L'Ascendance - Bien commun sort aujourd'hui chez Pocket ! Second volume de la trilogie Star Wars Thrawn L'Ascendance de la machine romanesque Timothy Zahn, qu'on...


Critique | Hors de l'Ombre : un roman à ne pas rater

Bonjour à tous ! On prend notre temps sur l'HoloNet pour vous faire des retours sur les romans, car ils sont nombreux à paraître en ce moment, et on essaye de remplir l'encyclopédie au fur et à mesure. Aujourd'hui, on...