Light & Magic | Une plongée au coeur des effets spéciaux de Star Wars

News écrite par le 21/08/2022 à 13h33 (lue 5 270 fois)

Le moins qu'on puisse dire, c'est que c'est passionnant. Le 27 juillet est sorti sur Disney+ Light & Magic, une mini-série documentaire de 6 épisodes retraçant l'histoire d'Industrial Light & Magic (ILM), la société d'effets spéciaux créée par George Lucas pour le premier Star Wars. Elle est réalisée par Lawrence Kasdan (le réalisateur de Body Heat, mais surtout le scénariste du premier Indiana Jones et de L'Empire contre-attaque).

Chaque épisode dure environ une heure, et mélange interviews d'anciens membres d'ILM (Joe Johnston, John Dykstra et Ben Burrt pour n'en donner que trois) mais aussi de réalisateurs (George Lucas, Steven Spielberg, James Cameron et bien d'autres), tout en dévoilant une multitude d'images d'archives inédites.

Les deux premiers épisodes sont consacrés au premier Star Wars et met en évidence le caractère révolutionnaire des effets spéciaux du film, ainsi que le flot de galères qu'a généré l'invention de nouveaux procédés avec un temps et un budget limités.

Le troisième épisode montre quant à lui les coulisses de L'Empire contre-attaque, projet encore plus ambitieux que Un Nouvel Espoir. Dans le quatrième vous verrez comment ILM est à l'origine de Photoshop et Pixar, rien que ça. Vous y verrez aussi quelques archives du Retour du Jedi, mais aussi des Aventuriers de l'Arche Perdue, de Poltergeist, E.T. ou encore Star Trek.

L'épisode 5 se concentre sur le bouleversement du numérique pour l'industrie des effets spéciaux, et comment ILM a été un pionnier dans le développement de tous ces logiciels avec des films tels que Willow, Abyss et Terminator 2. Enfin, le dernier épisode annonce l'entrée dans l'ère des images de synthèse modernes avec Jurassic Park, la Prélogie Star Wars ou encore Iron Man, tout en montrant comment ILM continue encore aujourd'hui d'être en tête de l'innovation dans le domaine avec The Mandalorian et son système de Volume.

La mini-série a le mérite de montrer la bonne ambiance générale qui a fait l'essence d'ILM, mais sans pour autant dépeindre un cadre parfait : du conflit entre George Lucas et John Dykstra au très dur abandon des maquettes (et des maquettistes) pour le numérique, le documentaire retrace les moments difficiles aussi bien que les bons souvenirs de tournage.

Il en résulte un produit final nuancé et réaliste, qui ne tombe pas dans l'éloge aveugle de George Lucas, sans non plus éclipser le génie des membres d'ILM.

En bref, Light & Magic c'est un concentré d'anecdotes et de souvenirs qui complètent parfaitement L'Empire des Rêves, le documentaire de référence quand on s'intéresse aux coulisses de la première trilogie Star Wars (également disponible sur Disney+ par ailleurs). Si vous aimez les coulisses du cinéma, foncez, vous ne serez pas déçus.

Et puisque l'occasion m'en est donnée, j'en profite pour dire que vous êtes tous cordialement invités à venir visiter la page Instagram du site, où se partagent également quelques pans des coulisses de la saga : des concept-arts Star Wars (Ralph McQuarrie, Star Wars 1313, Joe Johnston, etc.) ou encore des publications sur les influences cinématographiques de la saga. Autant dire que si vous êtes du genre à regarder Light & Magic, vous allez aimer !

Retrouvez plus d'actus Star Wars :



Partager cet article