Nala Se


Nala Se était la Kaminoane administatrice de la station médicale Kaliida Shoals, et était de mèche avec le Comte Dooku concernant les puces inhibitrices implantées aux clones.

Continuité : Canon


  Nala Se était une Kaminoane qui vécut à l'époque du déclin de l'Ancienne République. Comme tous ses congénères, son existence fut bouleversée par la violence de la crise séparatiste et surtout par la Guerre des Clones qui s'ensuivit. Affichant une allure élancée et filiforme - à l'instar de ses semblables -, avec un cou interminable et un corps svelte, c'était une personne loyale et de confiance, qui servait à la fois le Premier Ministre Lama Su de Kamino, mais également, Dark Tyranus en secret, pour qui les Kaminoans avaient installé dans les clones une puce inhibitrice les rendant dociles à une programmation préétablie.

  Contrairement à beaucoup de Kaminoans qui restèrent sur leur planète natale à élever les futurs soldats clones, Nala fut assignée, dès le début du conflit contre les forces de la Confédération des Systèmes Indépendants, dans la Bordure Extérieure. La scientifique était sincèrement attristée à chaque fois qu'un soldat était blessé pendant une bataille et voulait en soigner autant qu'elle le pouvait. C'est pourquoi elle fut placée au début de la guerre dans la station médicale Kaliida Shoals. Cette installation devint vite un élément indispensable pour les Républicains, qui y emmenaient les clones estropiés pour être soignés dans des cuves de bacta ou, pour les blessés moins graves, simplement traités par des droïdes médicaux.

Nala Se

Nala Se dans la station médicale Kaliida Shoals


1. La menace du Malevolence



  Quand le chef des armées droïdes, le Général Grievous, commença à semer la terreur parmi la flotte républicaine de la Bordure Extérieure grâce à une superarme installée sur son vaisseau, le Malevolence, plusieurs Jedi - à savoir Plo Koon, Anakin Skywalker et sa Padawan Ahsoka Tano - décidèrent de réagir.
  Ils se procurèrent un tout nouveau type de bombardiers, les Y-wing BTL-B, destinés à attaquer le Malevolence et à tuer Grievous par la même occasion. Skywalker dirigea l'Escadron Shadow et se dirigea vers la nébuleuse de Kaliida. En effet, c'est là que projetaient d'attaquer les Séparatistes ; plus précisément, la cible était la station médicale administrée par Nala Se, car elle représentait un enjeu déterminant pour la suite de la guerre.

  Si Grievous parvenait à détruire ce complexe, il empêcherait la République de soigner les soldats blessés au combat sur les mondes de la Bordure Extérieure ; ceux-ci mourraient et seraient de fait incapables de reprendre leurs armes. Le Comte Dooku savait que l'anéantissement de ce centre était capital pour le bon déroulement des plans de son maître. Ayant reçu les ordres de son supérieur, le Général cyborg, à bord du Malevolence, sauta en hyperespace.
  Entre-temps, l'Amiral Yularen avait informé Nala Se que les forces de la Confédération se dirigeaient vers elle et qu'il fallait absolument évacuer tous les blessés au plus vite. En apprenant cette nouvelle, la Kaminoane certifia que c'était là une opération difficile voire impossible. Yularen insista pour essayer quand même : la République ne pouvait rien faire contre le Malevolence. Par holocom, Obi-Wan Kenobi intervint pour informer ses collègues que le gouvernement naboo allait envoyer des transports pour aider au transfert des infirmes.

Nala Se

Nala Se et son assistant clone apprenant que les Séparatistes sont en approche


  Nala le remercia ; la communication fut par suite coupée et son assistant clone lui fit savoir qu'il était perplexe quant à la suite des événements. La Kaminoane affirma que c'était la seule chance pour les soldats blessés d'être secourus : il fallait avoir confiance. Et il est vrai qu'avec Anakin à la tête de l'Escadron Shadow, l'espoir était permis. Quand les membres de ce groupe pénétrèrent à l'intérieur du nuage de poussière de Kaliida, ils ne s'attendaient pas à croiser la route des neebray mantas, gigantesques créatures ayant élu domicile dans l'espace.

  Au même moment, l'évacuation de la base médicale de Se commençait doucement. Celle-ci ordonna à l'un de ses employés clones de déplacer dans un premier temps les patients dont l'état de santé était stable ; les blessés les plus sérieux, ainsi que ceux qui avaient été placés dans des cuves de bacta, devraient attendre plus longtemps. Mais après quelques manœuvres périlleuses dans la nébuleuse, tout l'Escadron Shadow arriva finalement à portée de la station médicale de Se à l'instant où le Malevolence venait de surgir de l'hyperespace.
  Les frégates Pelta d'évacuation furent les premières cibles du canon ionique dévastateur, tandis que l'équipe de Skywalker était aux prises avec des chasseurs droïdes vautours. Quand plusieurs Y-wings furent détruits pendant l'assaut, l'assistant de Nala Se, constatant l'avancée de la bataille via un projecteur holographique, invita la Kaminoane à partir elle aussi. Mais la scientifique était bien décidée à rester et à ne pas abandonner les clones malgré le danger que cela représentait.

Nala Se

Nala Se contactée par l'amiral Yularen et Obi-Wan Kenobi pour l'évacuation


  Pendant ce temps, les Y-wings, sous les ordres d'Anakin, changèrent de cap et se dirigèrent vers le canon tandis que celui-ci se préparait à décharger son rayon destructeur. Juste à temps, les bombardiers arrivèrent à destination et larguèrent leurs torpilles à protons au niveau de l'émetteur du rayon. Au moment où la salve ionique allait être déchargée, la superarme explosa et des déflagrations secouèrent le Malevolence, dont l'hyperdrive était inutilisable. La station médicale avait été secourue et tous les membres de l'Escadron Shadow se félicitèrent du travail accompli. Nala Se était soulagée mais elle savait que la bataille avait été particulièrement sanglante : plusieurs pilotes avaient été tués.
  Néanmoins, elle rencontra Skywalker et salua sa bravoure et ses efforts. La Kaminoane lui recommanda de ne pas considérer les morts d'aujourd'hui à la légère ; le Jedi en était d'ailleurs préoccupé. Nala Se confia ensuite à Ahsoka que son mentor était un être bien curieux ; la Togruta d'ajouter qu'il était en effet unique dans son genre. Nala pouvait désormais s'occuper des blessés sans craindre d'attaque imminente.

  Plus tard dans la guerre, Nala Se fut transférée dans une station médicale près d'Ord Cestus. Après la seconde bataille de Géonosis en -21, elle prépara la quarantaine de la station avec Kit Fisto puisque l'équipage de la frégate médicale TB-73 avait été infecté par des vers géonosiens. Heureusement, le pire fut évité grâce à Ahsoka Tano.

Nala Se

Kit Fisto et Nala Se à bord de la station médicale d'Ord Cestus


2. Le clone défectueux



  Après son service à bord des stations de la République, Nala Se fut réaffectée sur Kamino à des projets de recherches. Plus de trois ans après les évènements de Kaliida, le soldat clone Tup de la 501ème Légion exécuta subitement la Maître Jedi mikkian Tiplar lors de la bataille pour reconquérir Ringo Vinda, alors aux mains des armées séparatistes de l'amiral Trench.
  Afin d'en savoir plus sur le changement de comportement aussi soudain qu'inexplicable du clone, le général Skywalker décida d'envoyer Tup sur Kamino afin de comprendre l'origine de ce mal étrange. Ce fut Nala Se qui fut chargée de l'examiner avec l'aide du droïde médical AZ-3. Mais l'état de Tup se dégrada rapidement, et la Kaminoane comprit que quelque chose n'allait pas avec sa puce inhibitrice : elle alla aussitôt rapporter ses découvertes à Lama Su. Le Premier Ministre prit la décision de contacter Tyranus pour lui expliquer la situation. En effet, Dooku était à l'origine de l'accord passé avec les Kaminoans pour créer la Grande Armée de la République : tous les clones avaient en eux cette puce inhibitrice qui s'activerait lorsque le moment serait venu. Pour Tup, la puce s'était dégradée et il avait exécuté l'Ordre 66 trop tôt.

  Nala Se reçut finalement l'ordre d'euthanasier Tup. Mais l'ARC Trooper Fives, qui avait accompagné Tup sur Kamino, découvrit avec l'aide d'AZ-3 une tumeur cérébrale dans le crâne de son compagnon. Outrepassant les ordres de Nala Se, l'ARC Trooper et le droïde retirèrent la tumeur à Tup après avoir créé une diversion. Ce dernier succomba finalement à ses blessures et Nala Se échoua à récupérer la puce défectueuse pour étouffer l'affaire. La Kaminoane fit placer Fives en quarantaine pour contrôler la situation et éviter que la République ne découvre la vérité sur l'armée clone, mais l'ARC Trooper s'échappa.

Nala Se

Nala Se et Lama Su alertant le Comte Dooku de l'affaire de la puce défectueuse


  L'alerte fut donnée et toutes les forces de sécurité du complexe furent mobilisées pour rechercher le fuyard qui avait emporté avec lui la tumeur extraite du corps de son ami. Ayant leurré les autres clones sur ses intentions, Fives revint discrètement dans la ville pour enquêter en compagnie d'AZ-3. De peur qu'elle découvre la vérité, Nala ne quitta pas des yeux la Maître Jedi Shaak Ti.
  Alors que Fives et AZ s'étaient connectés à la banque de données, elle s'y précipita mais ceux-ci eurent le temps de s'enfuir. Inquiète, la généticienne contacta alors le seigneur Tyranus pour l'informer de la situation. Celui-ci insista bien sur le fait que tous leurs plans risquaient d'être découverts par les Jedi si le clone en fuite et la puce volée n'étaient pas rapidement retrouvés. L'ARC Trooper fut finalement coincé mais réussit à convaincre Shaak Ti de la véracité de ses affirmations au grand désespoir de la Kaminoane qui se bornait à évertuer que Tup avait été victime d'un virus et rien d'autre. Mais Fives avait fait retirer sa propre puce inhibitrice et n'avait subit aucun dommage contrairement à son ami dont la sienne était défectueuse. Lui et AZ-3 révélèrent de plus à Shaak Ti que tous les clones possédaient cette puce, dès le stade embryonnaire.

  Il fut convenu que Fives accompagnerait le corps de Tup sur Coruscant afin d'expliquer la situation au Chancelier Palpatine. Nala Se insista alors pour être du voyage et assister à l'entrevue et fit tout pour éviter que les Jedi ne s'impliquent dans l'affaire. Pendant le voyage, elle injecta une sorte de poison à Fives, puis devant le chancelier, elle refusa de reconnaître les allégations pourtant fondées du soldat ARC.
  Alors que Palpatine lui avait demandé de quitter la pièce afin qu'il puisse s'entretenir seul à seul avec Fives, Se et Ti entendirent ses appels à l'aide et découvrirent le clone complètement fou et sur le point de s'en prendre au Chancelier. Fives s'enfuit alors et gagna les bas-fonds. Il tenta d'avertir Anakin Skywalker et le capitaine Rex mais fut abattu par le commandant Fox. Nala Se s'entendit ensuite avec Palpatine (qui bien entendu savait bien à quoi l'affaire était due) pour affirmer que ce qui était arrivé à Tup et Fives était du fait des Séparatistes de Ringo Vinda qui avait envoyé un parasite qui avait ensuite altéré le comportements des deux clones. Nala fut soulagée puisque le secret des Kaminoans avait été préservé.

Nala Se

Fives mettant Nala Se en joue


3. L'avènement de l'Empire



  Alors que la Guerre des Clones touchait à sa fin, Nala Se poursuivait ses activités de généticienne et de médecin. Elle formait une jeune fille nommée Omega, qui se trouvait être une clone défectueuse génétiquement modifiée, à l'image des membres de la Force Clone 99. La Kaminoane était toutefois confrontée au caractère espiègle et malicieux d'Omega, qui aimait bien transgresser le règlement pour aller se promener ça et là à travers Tipoca City. Nala courait donc après son élève et malgré l'agacement qu'elle ressentait, elle gardait toujours son calme en parlant d'une voix apaisante. Peu après l'exécution de l'Ordre 66, Omega lui échappa de nouveau pour aller saluer les clones de l'Escouade 99. Là encore, la généticienne la retrouva et s'excusa auprès des clones pour l'attitude de sa jeune assistante avant de prendre congé.

  Peu après, l'amiral Tarkin arriva sur Kamino dans le but d'évaluer les clones présents pour la nouvelle armée impériale, mais aussi pour discuter de l'avenir des structures de clonage avec Lama Su. Au terme d'un entretien houleux et d'une séance d'entraînement violente où les clones de la Bad Batch firent leurs preuves non sans mal, Nala Se fournit quelques explications supplémentaires à Tarkin, qui avait été impressionné, sur les clones de la Bad Batch, sans toutefois révéler qu'Omega était également une clone du même genre. Désireux d'éprouver la loyauté à l'Empire de ces clones uniques en leur genre, l'amiral de les envoyer en mission sur Onderon.

Nala Se

Nala Se, donnant à Tarkin quelques détails sur les clones de la Bad Batch


  Seulement, Hunter, Echo, Wrecker, Crosshair et Tech revinrent sans avoir accompli leur mission et furent donc emprisonnés pour trahison. Sous l'impulsion de Tarkin, Nala Se reconditionna uniquement la puce de Crosshair, qui avait montré une certaine loyauté à l'Empire au contraire de ses compagnons, afin de booster sa programmation.
  Ainsi, quand Hunter, Echo, Wrecker, Tech et Omega s'évadèrent et rejoignirent le hangar, Crosshair s'interposa et tenta de les arrêter. Nala Se, qui voulait avant tout garder en vie les clones de la Bad Batch, qui étaient des prouesses d'expérimentation génétique, et certainement aussi pour son attachement à Omega, bloqua la fermeture des portes du hangar, permettant ainsi au Havoc Marauder de décoller.

  Après l'évasion des clones de la Bad Batch et d'Omega, Nala Se poursuivit ses activités dans l'aile médicale de Tipoca City et surveilla l'état de santé de Crosshair. Le vice-amiral Rampart arriva ensuite sur Kamino afin de présenter à Tarkin des nouvelles du Projet Griffe du Guerrier : en effet, les deux Impériaux estimaient qu'un service de conscription à grande échelle serait plus efficace et adapté que la création de clones pour la nouvelle armée impériale. Ceci ne plaisait guère aux Kaminoans, surtout que les vétérans clones, dans le cadre de ce projet, seraient en charge de former les nouveaux conscrits.
  Devant l'assurance de Rampart et le succès initial des nouveaux Elite Troopers, Nala Se et Lama Su discutèrent des mesures alternatives à prendre pour réaffirmer la place de Kamino dans l'Empire. L'ADN de Jango Fett étant en train de vieillir, Nala Se dut se repencher sur le projet de clones supérieurs : il lui fallait pour cela un échantillon.

Nala Se

Le vice-amiral Rampart présentant à Nala Se, Tarkin et Crosshair les Elite Troopers


  Alors que la généticienne s'efforçait de trouver un nouveau modèle génétique pour créer une génération de clones plus performante pour l'Empire, Lama Su avait engagé des chasseurs de primes pour qu'Omega soit ramenée sur Kamino. Les membres de la Clone Force 99 en fuite avaient été localisés et poursuivis par Fennec Shand sur Pantora mais lui avaient échappé, puis plus rien.
  Quand les clones dissidents furent finalement repérés sur Bracca et que les Elite Troopers furent envoyés les éliminer, Nala Se vint rendre compte de ses travaux à Lama Su. Ceux-ci n'étaient guère fructueux, d'où l'importance pour le Premier Ministre de récupérer la jeune Omega : il envoya donc un autre mercenaire, Cad Bane.


En savoir plus

  Merci à Thypot pour la première version de cette fiche.
Informations encyclopédiques
Nala Se
Nom
Nala Se
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
- Scientifique
- Administratrice d'une station médicale
Vaisseau
Affiliation
Interprété par
Gwendoline Yeo

Informations administratives
Auteur principal

Co-auteur(s)

Date de création
17/10/2008

Date de modification
19/06/2021

Nombre de lectures
7 805


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.