Medd Tandar


Chevalier Jedi qui collectait des artefacts pour le Temple de la Première Connaissance et qui fut tué par la future Dark Cognus sur Doan

Continuité : Légendes


  
Les informations suivantes se basent sur des sources inédites en France (Spoiler)

Ce Céréen fut le Padawan du Maître Jedi Obba, un membre du Conseil de  la Première Connaissance qui rassemblait et entreposait des artefacts Jedi et Jedi. Après avoir passé avec succès les Épreuves Jedi, Medd Tandar devint un agent de terrain de son ancien Maître, voyageant dans toute la galaxie à la recherche d'artefacts qu'il ramenait ensuite au Temple Jedi de Coruscant. Il avait, entre autres, pour collègue Set Harth, qui avait également été le Padawan de Maître Obba et qui profita de son poste pour dérober certains des objets qu'il était censé collecter avant de quitter l'Ordre Jedi et de devenir un Jedi Noir.

  En -980, les Jedi eurent vent d'une rumeur selon laquelle des mineurs de Doan auraient découvert une très ancienne tombe contenant des objets et cherchaient des acheteurs. Obba soupçonna qu'il s'agissait d'objets sith, la planète ayant été habitée plusieurs millénaires plus tôt par des adeptes sith et chargea son ancien Padawan d'enquêter sur cette affaire. La situation politique était alors particulièrement troublée sur Doan qui était une planète minière surexploitée avec de très fortes inégalités sociales entre la riche noblesse et la masse des mineurs. Malgré le refus de la République de prendre partie pour l'un des deux groupes, certains mineurs s'étaient organisés pour demander un changement de gouvernement. Malheureusement, une de leurs actions avait coûté la mort au prince héritier et en représailles le roi avait instauré la loi martiale, chassant impitoyablement les rebelles.

  Après avoir été contacté par Maître Obba, le roi accepta que Medd Tandar se rende sur Doan et contacte les rebelles afin qu'il récupère les artefacts. Le souverain espérait ainsi empêcher que les rebelles détiennent une arme du Côté Obscur susceptible de leur donner l'avantage. Il espérait également que ce geste aurait un effet positif sur les Jedi et le Sénat et qu'ils continueraient à ne pas interférer dans sa politique intérieure. Compte tenu de la situation sur Doan, le Conseil Jedi envoya officiellement Medd Tandar sur la planète dans le cadre d'une mission diplomatique bien que ce ne soit ni sa priorité ni son domaine de prédilection.

  Même s'il éprouvait de la sympathie pour les rebelles malgré leurs exigences irréalistes, le  Chevalier Jedi avait les mains liées et tenta de le faire comprendre à la chef des rebelles, Gelba alors qu'elle lui faisait la longue liste des exigences de son groupe. En effet, le Sénat n'ayant pas condamné les actions du roi, il n'était pas habilité à les aider à le renverser, d'autant plus que la mort accidentelle du Prince Gerran pesait lourd contre eux. Il pouvait seulement offrir ses services de médiateur et faire son possible pour convaincre le roi de cesser ses persécutions pour venger son fils.

  Gelba lui demanda alors pourquoi il se trouvait là et le Céréen décida qu'il valait mieux faire preuve de franchise et leur parla des artefacts, puis proposa de les acheter. Avec amertume, Gelba constata que des objets clinquants étaient plus importants que leurs vies pour les Jedi, ce qui était en contraction avec leur réputation. Medd Tandar commença à argumenter avant de s'interrompre car il avait sentit une perturbation dans la Force, puis il avertit Gelba que quelqu'un s'approchait. Avant que les rebelles aient pu réagir, leur chef s'effondra, morte et le chaos s'installa. Le Jedi tenta de se concentrer mais tout ce qu'il pouvait sentir était le Côté Obscur. Il comprit bientôt que quelque chose ou quelqu'un l'empêcher de se connecter à la Force.

  Soudain, il vit une jeune Iktotchi armée de deux blasters qui lui apprit avec cruauté qu'elle avait tué tous les mineurs. Le Jedi comprit qu'il s'agissait d'un assassin à la solde de la famille royale. Il parvint à éviter de justesse le premier tir de barrage de l'assassin mais prit conscience qu'il ne tiendrait pas longtemps et se redressa. Avec difficulté, il parvint à utiliser la Force pour la désarmer et fut surpris par le manque de réaction de son adversaire. Tentant de paraître sûr de lui, Medd Tandar lui déclara que si elle se rendait, il veillerait à ce qu'elle ait un procès juste. L'assassin, qui se faisait appeler la Chasseresse, lui répondit en souriant qu'il n'y aurait pas de procès avant de se réfugier derrière un gros rocher. Au même instant, l'un des blasters de la tueuse à ses pieds se mit à émettre un bip et le Jedi comprit trop tard qu'il était tombé dans un piège tendu par l'Iktotchi. Il tenta de se protéger de l'explosion du chargeur de l'arme en créant un bouclier de Force mais il échoua à cause du brouillard incapacitant qui continuait à obscurcir son esprit et fut tué par l'explosion.

  La mort de  Medd Tandar faillit causer un important accident diplomatique entre la famille royale de Doan et les Jedi, qui soupçonnaient le roi d'avoir accepté que Tandar rencontre les rebelles pour pouvoir le faire suivre et éliminer Gelba. En réalité, la Chasseresse avait été engagée par la garde du corps et amie de la veuve du Prince Gerran pour apaiser le chagrin de celle-ci. Grâce à ses relations au Sénat, le roi obtint que la princesse se rende sur Coruscant pour affirmer aux Jedi que la famille royale n'avait pas commandité les meurtres des mineurs et de Medd Tandar avant l'envoi d'enquêteurs Jedi. Cachant le fait qu'elle connaissait le véritable commanditaire des assassinats, la Princesse Serra parvint à convaincre Maitre Obba que la famille royale n'était pas impliquée et qu'il était préférable que l'enquête soit confiée aux autorités locales.

Fin de la section Spoiler

Informations encyclopédiques
Medd Tandar
Nom
Medd Tandar
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Chevalier Jedi
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
20/02/2010

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
17 013


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.